· 

Apocalypse 3 : 8 : La porte


La porte

 

Apocalypse 3 : 8 : « Je connais ta conduite. Voici : j'ai ouvert devant toi une porte que nul ne peut fermer. Je le sais : tu n'as que peu de puissance, tu as obéi à ma Parole et tu ne m'as pas renié. »

 

Aujourd’hui, mercredi 13 décembre, je vais vous parler de la porte.

 

Au verset 7, Jésus a parlé de la clé de David : « A l'ange de l'Eglise de Philadelphie, écris : « Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui tient la clé de David, celui qui ouvre et nul ne peut fermer, qui ferme, et nul ne peut ouvrir : »

 

Jésus-Christ tient la clé de David qui peut ouvrir et fermer la porte. Les chrétiens de Philadelphie ont obéi à la parole de Jésus et ne l’ont pas renié. Jésus leur ouvre une porte que nul ne peut fermer. 

Cela signifie que seul Jésus a le pouvoir d’ouvrir et de fermer cette porte.

 

Que représente cette porte exactement ?

 

Il s’agit de la porte de la vie, celle qui s’ouvre grâce à l’approbation de Jésus et de Dieu symbolisée par la clé de David.

 

Puissions-nous imiter les chrétiens de Philadelphie et rester fidèles à Jésus et ne jamais le renier quelles que soient les épreuves que nous subissons.

 

Olivier

 

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0