· 

Apocalypse 10 : 9 : Le livre est doux et amer


Le livre est doux comme le miel dans la bouche

et amer dans le ventre


Apocalypse 10 : 9 : «  J'allai donc vers l'ange et lui demandai de me donner le petit livre. Il me dit: « Prends-le et avale-le; il sera amer dans ton ventre, mais dans ta bouche il sera doux comme du miel.»

Quelque chose de curieux se produit maintenant. L’ange demande à Jean d’avaler le livre ! 

 

 

 Le prophète Ezéchiel a aussi avalé un livre

Ce n'est pas la première fois qu'un ange demande à un prophète d'avaler un livre.
Dans la vision qu’
Ezéchiel a eue près du fleuve Kébar, un Etre spirituel lui demande de manger un livre. Puis on lui ordonne de communiquer les paroles au peuple d’Israël.

Ezéchiel 3 : 1-4 : « 1 Il m'a dit: «Fils de l'homme, mange ce qui est devant toi! Mange ce livre et va parler à la communauté d'Israël!»
2 J'ai ouvert ma bouche et il m'a donné ce livre à manger.
3 Il m'a dit: «Fils de l'homme, nourris ton ventre et remplis tes intestins avec ce livre, celui que je te donne!» Alors je l'ai avalé, et dans ma bouche il a été doux comme du miel.
4 Il m'a dit: «Fils de l'homme, va trouver la communauté d'Israël et communique-leur mes paroles! 
»


Tout comme pour Jean, Ezéchiel ressent une agréable sensation associée à 
la douceur du miel. Puis il doit prophétiser en communiquant les paroles du livre qu'il vient d'ingérer à la nation d'Israêl. Ce sont très certainement des promesses d'espoir que Dieu transmet à son peuple.

 Que signifie pour Jean le fait d'avaler le livre ?

Evidemment, Jean ne peut pas littéralement avaler un livre. Par contre, il lui est possible d'en avaler le contenu. Cela nous rappelle l’expression « 
Boire les paroles » qui signifie écouter avec une grande attention. 
Tout comme Ezéchiel, Jean va avaler le livre dans le sens où il va l’absorber
 en prenant connaissance de son message, le goûter et en ressentir les effets après avoir compris quelles en sont les conséquences.
Lorsque Jean avale le livre, il est doux dans sa bouche mais amer dans son ventre.

 Qu’est-ce que cela signifie ?

Avaler ce livre procure à Jean une sensation de douceur comparable au miel. On peut dire que prendre connaissance du message contenu dans ce livre est agréable. Pourquoi ? Probablement parce que cela concerne les promesses d'espoir de Dieu pour les humains. 
Seulement, le livre est 
amer pour le ventre. Pourquoi ? Pour parvenir à la réalisation de ces merveilleuses promesses, des choses terribles doivent d’abord s’accomplir.

 Quelles choses terribles doivent s’accomplir ?

La période de la grande tribulation, d’une durée de 7 années, est divisée en 2 parties :
Au cours de la première partie, l’enseignement divin est diffusé par toute la Terre habitée. L’œuvre de témoignage annonce la fin prochaine de ce système de choses et l’instauration du Royaume de Dieu. 
Cela est une merveilleuse nouvelle, douce comme le miel.
Cependant, les chrétiens vont d’abord devoir 
démontrer leur fidélité dans des conditions très difficiles au cours de la seconde partie de la grande tribulation. 

C’est ce que va nous expliquer la suite du récit.

Olivier

 

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0