L' Amour de Jésus-Christ pour les humains


L' Amour de Jésus-Christ

pour les humains


 

 

 Des paroles inoubliables
 

Jésus est reconnu dans le monde entier comme le prophète de l’Amour.

Qui n’a jamais entendu parler de la règle d’or de Jésus-Christ ? 

« Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux ». Matthieu 7 :12

 

Qui ne se souvient pas de l’illustration de la paille et de la poutre ?

Matthieu 7 : 1-5 : « 1 »Ne jugez pas afin de ne pas être jugés, 2 car on vous jugera de la même manière que vous aurez jugé et on utilisera pour vous la mesure dont vous vous serez servis. 3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton œil? 4 Ou comment peux-tu dire à ton frère: 'Laisse-moi enlever la paille de ton œil', alors que toi, tu as une poutre dans le tien? 5 Hypocrite, enlève d'abord la poutre de ton œil, et alors tu verras clair pour retirer la paille de l'œil de ton frère. »

 

Les enseignements de Jésus ont eu un tel impact sur les cœurs qu’ils constituent encore aujourd’hui les plus belles paroles d’amour et de sagesse qui aient été prononcées. 



 L’enseignement puissant de Jésus-Christ.

 

Jésus utilisait de nombreuses paraboles, des courts récits accessibles à tous, tirés de la vie de tous les jours mais dont le message pouvait être très puissant comme la célèbre parabole du bon Samaritain.

 

 

Jésus savait s’adapter à son auditoire en utilisant un langage accessible mais contenant des enseignements profonds et poussant à l’action.

 

Les enseignements du Messie touchent les cœurs et ne sont pas culpabilisants. Jésus entourait les plus faibles de beaucoup d’attention et de respect.

Il manifestait une grande considération pour les femmes, contrairement à ses contemporains. Il ouvrait ses bras aux enfants qu’on écoutait bien peu habituellement… Il n’avait aucun préjugé et, alors que les Juifs méprisaient les Samaritains et évitaient de leur parler, il s’est adressé à une femme samaritaine en lui dévoilant qu’il était le messie attendu. Jésus a tendu la main aux pécheurs qui étaient rejetés et jugés par l’entourage tout en dévoilant l’hypocrisie de ceux qui imposaient des fardeaux aux gens du peuple et qui se croyaient supérieurs, comme les pharisiens. 

 

Luc 11: 43, 46: "43 Malheur à vous, pharisiens, parce que vous aimez occuper les sièges d'honneur dans les synagogues et être salués sur les places publiques. Malheur à vous aussi, professeurs de la loi, parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, que vous ne touchez pas vous-mêmes d'un seul doigt."

 

 

 

 Mais qui est réellement Jésus-Christ ?

 

Jésus-Christ est le Fils unique du Souverain suprême de l’univers : Jéhovah Dieu, dont la puissance est incommensurable. Jésus est la seule créature de l’univers qui a été créée directement par Dieu lui-même. Tous les autres êtres vivants, toutes les autres choses ont été crées par Jésus sous l’autorité de Dieu. 

De ce fait, Jésus est notre créateur et nous lui devons bien des choses qui rendent la planète si belle et nos vies si agréables, si l’on fait bien sûr abstraction de nos préoccupations.

 

Ainsi, avant de venir sur terre pour nous enseigner de la plus belle des façons, Jésus-Christ avait une position extrêmement élevée dans les cieux, il était le personnage le plus important de l’univers après Dieu lui-même.

 

Jésus-Christ est le Fils de Dieu, celui qui a été créé directement par lui. Jésus nous a ensuite créés. Avant de venir sur terre, il était le personnage le plus puissant de l'univers après Jéhovah Dieu.

 

Jésus-Christ a consenti à venir sur terre, pour vivre en tant qu’humain. Il a été confronté aux mêmes difficultés et aux mêmes souffrances que nous. Il a connu la faim, il a vécu sans confort, il a connu l’opposition, la haine et la trahison. Puis finalement, après avoir consacré son ministère à enseigner et à faire des miracles pour soulager les foules qui venaient à lui, il a été crucifié dans le déshonneur et l’insulte.

 

Luc 4 :29- Les Juifs de Nazareth chassent Jésus                                                         Ils se moquent de Jésus alors à l’agonie

 

 Pour quelle raison est-il venu sur terre ?

 

La venue de Jésus a été prophétisée dès le début de l’humanité (Genèse 3 :15), puis la promesse d’un libérateur a été renouvelée à plusieurs personnes : Abraham, Isaac, Jacob, David… En fait, l’ensemble de la Bible converge vers Jésus-Christ, sa venue, son sacrifice, son Royaume.

Le culte juif centré autour des sacrifices rituels et du rachat par le sang annonçait le sacrifice suprême qu’allait faire Jésus-Christ en versant son sang parfait pour nous. 

 

Jésus est Amour comme son père. Notre grand Enseignant, a démontré son amour de la façon la plus totale qui soit : il a donné sa vie en sacrifice pour nous tous ! Il a ainsi accomplit le rituel de la loi mosaïque : le sang doit être versé pour le pardon des péchés. Cependant, son sang est parfait car Jésus est le fils de Dieu et il est né parfait. 

 

Ainsi le sang de Jésus suffit pour racheter les péchés de tous les humains de la planète s’ils le demandent. Chacun de nous, en demandant pardon pour nos fautes et nos manquements a la possibilité d’obtenir la vie éternelle. 

 

Jésus a donné sa vie en sacrifice pour nous tous ! Il a ainsi accomplit le rituel de la loi mosaïque : le sang doit être versé pour le pardon des péchés. Cependant, son sang est parfait car Jésus est le fils de Dieu et il est né parfait.

 

Jean 3: 16: " En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle."

 

Jésus a accompli la loi mosaïque, composée de centaines de règles, en la remplaçant par la loi du cœur: l’Amour de Dieu et du prochain. Désormais la loi serait inscrite dans les cœurs et serait associée à la Sincérité et à l’Amour inconditionnel. 

 

Jérémie 31: 33: « Voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël après ces jours-là — parole de Yahvé. Je mettrai ma loi au-dedans d’eux et je l’écrirai sur leur cœur ; je serai leur Dieu, et eux seront mon peuple. » – Bible des Peuples

 

Jean 13 : 34-35 : « 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. 35 C'est à cela que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: si vous avez de l'amour les uns pour les autres.» 

 

 

Jésus a réellement accompli de nombreux miracles. Il était ému de pitié en voyant la souffrance. Il était plein d’empathie et ressentait les émotions des personnes qui l’approchaient. Tous ces miracles sont vrais. Réjouissons-nous car Jésus réalisera sur toute la terre ce qu’il a montré à petite échelle. Il ressuscitera les morts, nourrira les foules, guérira de nombreuses maladies… Il instaurera également la paix et la sécurité véritables. Après avoir établi son Royaume sur Terre, il utilisera ses pouvoirs pleinement. 

 

Apocalypse 21: 3, 4: "3 J'entendis une voix forte venant du ciel qui disait: «Voici le tabernacle de Dieu parmi les hommes! Il habitera avec eux, ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux, [il sera leur Dieu]. 4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car ce qui existait avant a disparu."


N'hésitez pas également à consulter l'article: Comment développer notre amour pour Jésus-Christ ?

 

 Rejetons l’idolâtrie

 

Jésus est mort sur une croix, c’est ainsi que les Romains exécutaient leurs opposants à l’époque. Mais il refuse que la croix soit adorée. On sait aussi que la croix se retrouve dans beaucoup de religions anciennes, en Egypte, Babylone et la Perse. Jésus veut être adoré avec l’esprit et la vérité comme son père. 

 

Jésus est mort sur la croix, selon la coutume romaine. Mais il refuse que la croix devienne un objet d'adoration. Ce serait alors de l’idolâtrie.

L'adoration de la croix de - Jean Geoffroy



Jean 4: 24: " Dieu est Esprit et il faut que ceux qui l'adorent en esprit et en vérité".

 

Toute effigie à son image, statue, icône, représentation dans le but de le vénérer doit être bannie car interdite.

Le fait de se prosterner, de s’agenouiller, d’embrasser une statue ou une image représentant Jésus ou la croix serait considéré comme de l’idolâtrie.

 

L’idolâtrie est clairement condamnée dans les Saintes Écritures (Actes 21:25 ; 1 Corinthiens 5:11 ; 1 Corinthiens 6 : 9-10 ; Ap 21 :8).

 

Psaumes 115 : 4-8 : « 4 Leurs idoles, ce n'est que de l'argent et de l'or; elles sont faites par la main des hommes. 5 Elles ont une bouche mais ne parlent pas, elles ont des yeux mais ne voient pas, 6 elles ont des oreilles mais n'entendent pas, elles ont un nez mais ne sentent pas, 7 elles ont des mains mais ne touchent pas, des pieds mais ne marchent pas; leur gosier ne produit aucun son. 8 Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. »

 

L’effigie de l’enfant Jésus est embrassée par le pape François lors de la messe et par une femme à Ahmedabad, en Inde.



Rien ne nous empêche bien sûr de représenter Jésus sur un document ou un récit qui met en valeur son histoire, et ses enseignements puissants. 

 

Au lieu de vénérer Jésus comme un tout petit enfant ou de se contenter du symbole de sa mort, la croix, attachons-nous à son enseignement profond et développons les qualités chrétiennes.

 

Intéressons-nous également au message qu'il a adressé à tous les humains dans le livre de l'Apocalypse, livre dont il est l'auteur. En effet, Jésus s'apprête à être Roi et il va régner sur la la terre pour mettre un terme à la souffrance. Réjouissons-nous à cette perspective et approfondissons les enseignements prophétiques puissants qui vont s'accomplir de manière époustouflante.

 

 

Olivier 

                                        


Écrire commentaire

Commentaires: 0