Jésus : Serviteur de Dieu


 

Jésus lui-même est appelé le « serviteur de Dieu ».


Pierre s’adresse aux Israélites étonnés devant le miracle qu’il vient d’accomplir

Pierre vient de guérir miraculeusement un homme boiteux de naissance qui vivait d’aumône.
Il lui a en effet suffit de déclarer : « 
au nom de Jésus-Christ de Nazareth, [lève-toi et] marche! ».

 

 

Actes 3 : 7, 8 : « 7 Puis il le prit par la main droite et le fit lever. Ses pieds et ses chevilles s'affermirent immédiatement; 8 d'un bond il fut debout et se mit à marcher. Il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant et adressant des louanges à Dieu. »

 

L'homme boiteux de naissance qui vivait d’aumône qui vient d'être miraculeusement guéri par Pierre rend gloire à Dieu.

 

Devant le peuple rempli d’étonnement et de stupeur, Pierre dit : « Israélites, pourquoi vous étonnez-vous de ce qui s'est passé? » Puis il poursuit :
Actes 3 :13 : « Le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, le Dieu de nos ancêtres, a révélé la gloire de son serviteur Jésus, celui que vous avez fait arrêter et renié devant Pilate qui était, lui, d'avis de le relâcher. » 

 

 

Il leur dit ensuite qu’en tant qu’héritiers de la promesse que Dieu a conclue avec leurs ancêtres selon laquelle toutes les familles de la terre seraient bénies grâce à la descendance d’Abraham, il leur fallait écouter le grand prophète annoncé par Moïse, le serviteur de Dieu :

Actes 3 :22, 26 : « 22 Moïse a dit [en effet à nos ancêtres]: Le Seigneur votre Dieu fera surgir pour vous, parmi vos frères, un prophète comme moi; vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira; 
26 C'est pour vous d'abord que Dieu a fait surgir
 son serviteur [Jésus], et il l'a envoyé pour vous bénir en détournant chacun de vous de ses mauvaises actions.»


La prière adressée à Dieu par les chrétiens persécutés du premier siècle

Les disciples de Jésus ont toujours vu en lui, non l'égal de Dieu, mais un serviteur de Dieu soumis. S'adressant à Dieu dans la prière, ils parlent, à deux reprises, de
 Jésus comme du saint serviteur de Dieu

Actes 4 : 24-  30: «24 Après les avoir écoutés, ils s'adressèrent tous ensemble à Dieu en disant: «Maître, tu es le Dieu qui as créé le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve, ( …) 27 Il est bien vrai qu'Hérode et Ponce Pilate se sont ligués [dans cette ville] avec les nations et les peuples d'Israël contre ton saint serviteur Jésus, que tu as consacré par onction; 28 ils ont accompli tout ce que ta main et ta volonté avaient décidé d'avance. 29 Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance, 30 déploie ta puissance pour qu'il se produise des guérisons, des signes miraculeux et des prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus


Loin de vouloir usurper la position de son Père, Jésus a pris la condition de serviteur

Le passage de 
Philippiens 2 : 6-8, nous explique que Jésus est de nature divine, la même nature (composition) que Dieu. N’oublions pas, en effet, que Jésus a été créé Esprit et a eu une existence préhumaine. 
Cependant, il n’a jamais cherché à usurper la position de son père (contrairement à Satan). Bien au contraire, il a pris la condition d’un serviteur, il s’est abaissé et il est devenu obéissant jusqu’à la mort.

Philippiens 2 : 6-8 : « 6 Lequel étant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une usurpation d'être égal à Dieu. 7 Cependant il s'est anéanti lui-même, ayant pris la forme de serviteur, fait à la ressemblance des hommes; 8 Et étant trouvé en figure comme un homme, il s'est abaissé lui-même, et a été obéissant jusques à la mort, à la mort même de la croix. »  Martin

Philippiens 2 : 6-8 : «  lui qui est de condition divine n’a pas considéré comme une proie à saisir d’être l’égal de Dieu. 7  Mais il s’est dépouillé, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, et, reconnu à son aspect comme un homme, 8  il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, à la mort sur une croix. » TOB

 


Olivier                                                                                 
Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Jésus était soumis à Dieu, son Père