Un profond Amour existe entre Jésus et son Père


 

Le baptême de Jésus

Lors du baptême de Jésus dans le Jourdain, la voix de Dieu se fait entendre des cieux pour transmettre au Messie un message d’Amour, d’affection et d’approbation. 

 

Lors du baptême de Jésus dans le Jourdain, la voix de Dieu se fait entendre des cieux pour transmettre au Messie un message d’Amour, d’affection et d’approbation.

 

Voici comment plusieurs traductions rendent le passage de Matthieu 3 :17 :

Matthieu 3 : 16, 17 : « 16 Dès qu'il fut baptisé, Jésus sortit de l'eau. Alors le ciel s'ouvrit [pour lui] et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. 17 Au même instant, une voix fit entendre du ciel ces paroles: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation». Segond 21

Et des cieux, une voix disait : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. " Bible de la Lithurgie

Une voix se fit entendre, venant du Ciel : « C’est lui mon Fils, le Bien-Aimé, celui en qui je me complais. » Bible des peuples

Voyez ! Il y eut en outre une voix venant des cieux qui disait : “ Celui-ci est mon Fils, le bien-aimé, que j’ai agréé. ” TMN

Et voici qu'une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection. Bible à la Colombe

Et voici qu'une voix venue des cieux disait: "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur". Bible de Jérusalem

Et voici une voix du ciel, disant: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui JE SUIS très satisfait. King James

et voici, une voix sortant des cieux disait: « Celui-ci est Mon fils bien-aimé, dans lequel J'ai pris plaisir. » Traduction Albert Rilliet

L’ensemble de ces versets traduisent bien les sentiments de Dieu à l’égard de Jésus-Christ : 
des sentiments d’amour, d’affection, de joie, de plaisir, de satisfaction, d’approbation


Lors de la transfiguration de Jésus

Un message semblable est à nouveau envoyé à Jésus lors de sa transfiguration (Jésus est éclatant de luminosité illustrant sa position glorieuse dans les cieux) :

Luc 9 : 35 : « Et de la nuée sortit une voix qui dit: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le!».


L’Amour profond qui unit Jésus à son Père.

Jésus exprime avec sincérité les 
sentiments profonds d’Amour qu’il ressent envers son Père, le Tout-Puissant et réciproquement, les sentiments de Dieu à son égard.

Jean 5 : 20 : « car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu'il fait. Il lui donnera même le pouvoir d'accomplir des œuvres plus grandes que toutes celles que vous avez vues jusqu'à présent, et vous en serez stupéfaits.»

Jean 3 :35 : « Le Père aime le Fils et a tout remis dans sa main ». 

Jean 14 : 31 : « Cependant, ainsi, le monde saura que j'aime le Père et que j'agis conformément à l'ordre que le Père m'a donné. » 

Jean 8 :29 : « Celui qui m'a envoyé est avec moi; il ne m'a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui plaît

Jean 17 :4 : « Moi, je t’ai glorifié sur la terre. J’ai terminé le travail que tu m’avais donné à faire ».

Jean 15 :9-11 : « 9 »Tout comme le Père m'a aimé, moi aussi, je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père et que je demeure dans son amour. 11 Je vous ai dit cela afin que ma joie demeure en vous et que votre joie soit complète. »

Jésus est certainement le plus grand adorateur de Dieu
Jean 20 :17 : «  Jésus lui dit: «Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père, mais va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu»

Marc 10:18 : « Pourquoi m'appelles-tu bon? Nul n'est bon, sinon un seul, Dieu ' »
Dans ces paroles, Jésus considère que Dieu est meilleur que lui, ses qualités sont inégalables.

Jean 8 : 54 : « Jésus répondit: «Si je me rends gloire à moi-même, ma gloire ne vaut rien. Cependant, c'est mon Père qui me rend gloire, lui que vous présentez comme votre Dieu ».

Jean 14 : 28 : « 28 (…) Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais auprès du Père, car mon Père est plus grand que moi. » 

Par amour pour son Père, 
Jésus a voulu lui ressembler. 
Jean 14 :9 : « Celui qui m'a vu a vu le Père. »

Si Jésus et Dieu étaient la même personne, que vaudraient toutes ces déclarations d’amour et d’affection ?
Que vaudraient l’admiration, l’obéissance, l’adoration  de Jésus envers son Père ? 

Jésus se dirait-il à lui-même qu’il s’aime ? Qu’il se donne à lui-même son approbation, sa faveur ? 
Qu’il se glorifie lui-même ? Qu’il est plus grand que lui-même ? Qu’il se montre à lui-même tout ce qu’il fait ? Qu’il s’est tout remis entre ses propres mains ? 


Jésus et son Père, Yahvé, étaient unis dans l’Amour bien avant que le Christ vienne sur terre.

Jésus déclare lui-même avoir eu une 
existence préhumaine :

Jean 3 :13 : « Personne n'est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme ».

Jean 6 :38 : « car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé ».

Jean 6 :52 : « Et quand vous verrez le Fils de l'homme monter là où il était auparavant? »

Jésus a été 
la première création de Yahvé. Il a été créé à l’image de son Père, Esprit puissant possédant les mêmes qualités. 

Colossiens 1 :15 : « Le Fils est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. »

Jésus a ensuite joué un rôle primordial dans la création des créatures spirituelles et terrestres. 

 Colossiens 1 :16 : « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. 

Dans la figure de style utilisée en Proverbes chapitre 8, la sagesse personnifiée représente Jésus-Christ en tant que créature spirituelle participant à la création du monde :


Proverbes 8 : 12, 22, 24-31: « 12 Moi, la sagesse, j'ai pour demeure le discernement, Et je possède la science de la réflexion.  20 Je marche dans le chemin de la justice, Au milieu des sentiers de la droiture,  22 L’Éternel m'a créée la première de ses œuvres, Avant ses œuvres les plus anciennes. 24 Je fus enfantée quand il n'y avait point d'abîmes, Point de sources chargées d'eaux; 25 Avant que les montagnes soient affermies, Avant que les collines existent, je fus enfantée; 26 Il n'avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, Ni le premier atome de la poussière du monde.
27 Lorsqu'il disposa les cieux, j'étais là; Lorsqu'il traça un cercle à la surface de l'abîme, 28 Lorsqu'il fixa les nuages en haut, Et que les sources de l'abîme jaillirent avec force, 29 Lorsqu'il donna une limite à la mer, Pour que les eaux n'en franchissent pas les bords, Lorsqu'il posa les fondements de la terre, 30 J'étais à l'œuvre auprès de lui, Et je faisais tous les jours ses délices, Jouant sans cesse en sa présence, 31 Jouant sur le globe de sa terre, Et trouvant mon bonheur Parmi les fils de l'homme. » 


C'est sans aucun doute à ce maître d'œuvre que Dieu a dit: "
Faisons l'homme à notre image." (Genèse 1:26).

Jésus est la seule créature qui a été créée directement par Dieu. C’est pourquoi il est aussi appelé « 
Fils unique ».

Les liens qui unissent Yahvé à son Fils remontent très loin dans le temps. Nul ne connaît aussi bien Dieu que Jésus et réciproquement.
Leur collaboration a permis de créer notre magnifique planète, avec les humains également créés à l’image de Dieu. 
Malgré sa puissance colossale, sa position glorieuse dans l’univers en tant que Fils unique du Souverain Suprême de l’univers, Jésus a consenti à venir sur terre afin de vivre nos difficultés, nos angoisses et donner sa vie parfaite pour les humains !!
C’est pourquoi, loin de chercher à s’enorgueillir (comme l’a fait Satan, un chérubin de toute beauté), il s’est abaissé, dépouillé, prenant humblement la condition de serviteur et devenant obéissant jusqu’à la mort. 


Philippiens 2 : 6-8 : «  lui qui est de condition divine n’a pas considéré comme une proie à saisir d’être l’égal de Dieu. 7  Mais il s’est dépouillé, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, et, reconnu à son aspect comme un homme, 8  il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, à la mort sur une croix. » TOB


La mort de Jésus

Alors que Jésus agonise, crucifié sur la croix après avoir été frappé, fouetté et malmené, les passants l’insultent, les chefs religieux juifs et les spécialistes de la loi se moquent de lui. (
Marc 15 : 29-32).
Vers 3 heures de l’après-midi, Jésus s’adresse d’une voix forte à son Père :

Matthieu 15 :34 : « Et à trois heures de l'après-midi, Jésus s'écria d'une voix forte: «Eloï, Eloï, lama sabachthani?» - ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? 

Puis il rend son dernier souffle et meurt. A ce moment le rideau du temple se déchire en deux et se produit un tremblement de terre.
A qui Jésus s'adressait-il? A lui-même ou à une partie de lui-même? Sans nul doute, ce cri ("mon Dieu") n'émanait pas de quelqu'un qui se considérait comme Dieu. 
De plus, si Jésus était Dieu, par qui était-il abandonné? Par lui-même? Cela n'a pas de sens. 


La résurrection de Jésus

Comme le prédisaient les prophéties, Jésus a été relevé d’entre les morts au bout de 3 jours et demi. 

Actes 2 :24 : « Dieu l'a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle. »

Qui a ressuscité Jésus d'entre les morts? Si Dieu était mort, il ne pouvait pas se ressusciter lui-même !
Par ailleurs, après sa résurrection, 
Dieu élève Jésus à sa droite, à la plus haute position qui soit, comme Prince et Sauveur. 

Philippiens 2 :9 : « C'est aussi pourquoi Dieu l'a élevé à la plus haute place et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom ».

Actes 5 : 30, 31 : « 30 Le Dieu de nos ancêtres a ressuscité Jésus, que vous avez tué en le clouant sur le bois. 31 Dieu l'a élevé à sa droite comme Prince et Sauveur pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. »

Jésus s’est-il élevé lui-même ? S’est-il placé à sa propre droite ??? S’est-il attribué à lui-même la place la plus haute, le titre le plus honorable ? 
A nouveau, cela n’a aucun sens !

C’est Yahvé, le Dieu Tout-Puissant qui a ressuscité Jésus-Christ, mort depuis 3 jours et demi, puis l’a élevé à sa droite, en lui donnant une position glorieuse.
40 jours après sa résurrection, Jésus-Christ est remonté vers son Père dans les cieux, son Père qui est plus grand que lui et dont il accomplit la volonté.

Si Jésus est élevé à la droite de Dieu, c’est qu’il n’est pas Dieu !
Une fois dans les cieux, Jésus comparaît pour ses disciples devant la face de Dieu en présentant la valeur de son sacrifice.
Toutes les créatures spirituelles glorifient Jésus ressuscité qui a courageusement donné sa vie par amour pour les humains.

Apocalypse 5 :13 : « Toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, tous les êtres qui s'y trouvent, je les entendis s'écrier: «A celui qui est assis sur le trône et à l'Agneau soient la louange, l'honneur, la gloire et la domination, aux siècles des siècles!»

Nous avons bien deux personnes ici : Celui qui est assis sur le trône : Dieu Tout-Puissant 
ET l’Agneau, Jésus-Christ.

Olivier

 


Tous les anges rendent gloire à Jésus-Christ, l'Agneau de Dieu.