Abel et le principe du rachat par le sang :

 

 

 Dès la Genèse, le premier livre de la Bible, Dieu a annoncé une prophétie dans Genèse 3 :15 :

«  Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et toi tu la blesseras au talon. »

ou « Je mettrai l'hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance: celle-ci t'écrasera la tête et tu lui blesseras le talon. »

 

Il s’agit de la première prophétie de la Bible. Celle-ci initie la trame des prophéties bibliques qui convergent toutes vers Jésus-Christ.

 

Que signifie Genèse 3 :15 ? Dieu s’adresse à un serpent, cependant le récit du jardin d’Eden dans la Genèse est purement allégorique ; il ne s’agit pas d’un vrai serpent et la « femme » n’est pas Eve. Nous verrons par la suite qui sont le serpent et la femme.

 

Plus tard, Adam et Eve ont deux fils : Caïn et Abel. 

 

Genèse 4 : 1-8 : « 1 Adam eut des relations conjugales avec sa femme Eve. Elle tomba enceinte et mit au monde Caïn. Elle dit: «J'ai donné vie à un homme avec l'aide de l'Eternel.» 2 Elle mit encore au monde le frère de Caïn, Abel. Abel fut berger et Caïn fut cultivateur. 3 Au bout de quelque temps, Caïn fit une offrande des produits de la terre à l'Eternel. 4 De son côté, Abel en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande, 5 mais pas sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité et il arbora un air sombre. 6 L'Eternel dit à Caïn: «Pourquoi es-tu irrité et pourquoi arbores-tu un air sombre?7 Certainement, si tu agis bien, tu te relèveras. Si en revanche tu agis mal, le péché est couché à la porte et ses désirs se portent vers toi, mais c'est à toi de dominer sur lui. 8 Cependant, Caïn dit à son frère Abel: «Allons dans les champs» et, alors qu'ils étaient dans les champs, il se jeta sur lui et le tua. »

 

Dans ce récit, nous comprenons que les premiers humains désirent plaire à leur Créateur. Abel est le premier humain à avoir compris le principe du rachat par le sang. C’est le premier à avoir sacrifié un agneau à Dieu pour le pardon de ses fautes et de ses manquements. Il est qualifié de premier juste

 

Hébreux 11 : 4 : « Par la foi, Abel offrit à Dieu un plus excellent sacrifice que Caïn, à cause d'elle il fut déclaré juste, Dieu rendant témoignage à ses offrandes; et quoique mort, il parle encore par elle. » 

 

Abel est le premier à verser le sang pour le rachat des fautes, Jésus est le dernier à verser le sang pour le rachat des fautes. Entre le premier sang sacrificiel versé par Abel, le premier témoin, et le moment où le Christ, le dernier témoin, pourra faire valoir l'action rédemptrice de son sang versé pour l'humanité, s’écoule l’histoire biblique centrée sur le thème du rachat par le sang. 

 

Nous savons que l'histoire biblique doit durer 6000 ans. En effet, les 6 jours de création suivis du 7ème jour de repos symbolisent les 6000 ans d’histoire humaine suivis des 1000 ans de règne millénaire de Jésus-Christ.

Plus précisément, on peut dire que cette période de 6000 ans débute à la création d'Eve. Car c'est la dernière création de Jésus sous la direction de Dieu.

 

Comment dater la création d’Eve ? 

 

Aucun verset ne nous fournit cette information.

 

Ensuite Eve donne naissance à un autre fils qu'elle appelle Seth: 

 

Genèse 4 : 25 : « Et Adam connut encore sa femme; et elle enfanta un fils et l'appela Seth (remplaçant car Dieu, dit-elle, m'a donné un autre fils au lieu d'Abel, que Caïn a tué. » 

 

Parmi les descendants de Seth, nous trouvons Jésus-Christ lui-même. Certainement, si Caïn ne l’avait pas tué, Jésus aurait été le descendant d’Abel. Caïn a interféré directement dans le plan de Dieu. 

 

 

Que nous apprend ce récit ?

 

Abel est le premier Juste. Il est le premier à avoir compris le principe du rachat par le sang.

 

Il préfigure Jésus-Christ.

 

- Entre la création d’Eve et l'intervention de Dieu par l'intermédiaire du Royaume dirigé par Jésus, il y a exactement 6000 ans.

 

Olivier