Quelles sont les guérisons miraculeuses accomplies

par Jésus qui sont relatées dans la Bible?

 

 

1- La transformation de l'eau en vin:

 

Jean 2: 5-11: " 5 Sa mère dit aux serviteurs : Faites tout ce qu'il vous dira. 6 Il y avait là six jarres de pierre que les Juifs utilisaient pour leurs ablutions rituelles. Chacune d'elles pouvait contenir entre quatre-vingts et cent vingt litres. 7 Jésus dit aux serviteurs : Remplissez d'eau ces jarres. Ils les remplirent jusqu'au bord. 8 Maintenant, leur dit-il, prenez-en un peu et allez l'apporter à l'ordonnateur du repas. Ce qu'ils firent. 9 L'ordonnateur du repas goûta l'eau qui avait été changée en vin. Il ne savait pas d'où venait ce vin, alors que les serviteurs le savaient, puisqu'ils avaient puisé l'eau. Aussitôt il fit appeler le marié 10 et lui dit : En général, on sert d'abord le bon vin, et quand les gens sont ivres, on leur donne de l'ordinaire. Mais toi, tu as réservé le bon jusqu'à maintenant !
11 C'est là le premier des signes miraculeux que fit Jésus. Cela se passa à Cana en Galilée. Il révéla ainsi sa gloire, et ses disciples crurent en lui
."

 

Il s'agit du premier miracle de Jésus. Il a eu lieu pendant les noces de Cana. Six jarres d'eau ont été changées en vin. Jésus utilise les miracles pour prouver qui il est vraiment et pour démontrer toute l'étendue de sa puissance. 

 

 

2- La guérison du lépreux:

 

Marc 1: 40-42: "40 Un lépreux s'approcha de lui. Il le supplia, tomba à genoux devant lui et lui dit : Si tu le veux, tu peux me rendre pur. 41 Jésus, pris de pitié pour lui, tendit la main, le toucha et lui dit : Oui, je le veux, sois pur. 42 A l'instant même, la lèpre le quitta et il fut pur." 

 

Jésus est pris de pitié pour un lépreux, une maladie terrible due à une bactérie qui ronge les extrémités du corps. Cette maladie était courante à l'époque, cependant, elle existe encore dans plusieurs pays en développement.

 

 

3-Jésus libère deux hommes possédés par de très nombreux esprits démoniaques:

 

Matthieu 8: 28-34: "28 Lorsqu'il fut arrivé sur l'autre rive, dans le pays des Gadaréniens, deux démoniaques qui sortaient des tombeaux vinrent à sa rencontre. Ils étaient si dangereux que personne n'osait passer par là. 29 Et voilà qu'ils se mirent à crier: «Que nous veux-tu, [Jésus,] Fils de Dieu? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le moment fixé?» 30 Il y avait loin d'eux un grand troupeau de porcs en train de chercher à manger. 31 Les démons suppliaient Jésus: «Si tu nous chasses, permets-nous d'aller dans ce troupeau de porcs.» 32 «Allez-y!» leur dit-il. Ils sortirent des deux hommes et entrèrent dans les porcs. Alors tout le troupeau se précipita du haut de la falaise dans le lac, et ils moururent dans l'eau. 33 Les gardiens du troupeau s'enfuirent et allèrent dans la ville rapporter tout ce qui s'était passé et ce qui était arrivé aux démoniaques. 34 Alors tous les habitants de la ville sortirent à la rencontre de Jésus et, dès qu'ils le virent, ils le supplièrent de quitter leur territoire.."

 

Ici, Jésus guérit 2 hommes possédés par les mauvais esprits. Ce récit nous montre que plusieurs esprits peuvent s'incarner dans un corps humain. Nous comprenons que l'esprit est invisible et immatériel et qu'il peut prendre possession d'un corps, c'est à dire s'incarner afin d'en prendre le contrôle. Cela se produit beaucoup plus rarement à notre époque car les esprits savent que les gens sont de moins en moins croyants et les manifestations spirites pourrait raviver leur foi en Dieu.

 

 

4-Jésus ressuscite la fille de Jaïrus:

 

Marc 5: 22,23, 35-43: "22 Survint alors l'un des responsables de la synagogue, nommé Jaïrus. En voyant Jésus, il se jeta à ses pieds 23 et le supplia instamment : Ma petite fille va mourir. Viens lui imposer les mains pour qu'elle guérisse et qu'elle vive. 35 Pendant qu'il parlait encore, quelques personnes arrivèrent de chez le chef de la synagogue pour lui dire : Ta fille est morte. A quoi bon importuner encore le Maître ? 36 Mais Jésus entendit ces paroles. Il dit au chef de la synagogue : Ne crains pas. Crois seulement ! 37 Il ne permit à personne de le suivre plus loin, excepté Pierre, Jacques et Jean, son frère. 38 En arrivant à la maison du chef de la synagogue, Jésus vit une grande agitation : on pleurait et on poussait des cris. 39 Il entra dans la maison et dit : Pourquoi ce tumulte ? Pourquoi ces pleurs ? L'enfant n'est pas morte, elle est seulement endormie. 40 Mais on se moqua de lui. Alors il fit sortir tout le monde, prit avec lui le père et la mère de l'enfant ainsi que les disciples qui l'accompagnaient, et il entra dans la pièce où l'enfant était couchée. 41 Il lui prit la main en disant : Talitha koumi (ce qui signifie : Jeune fille, lève-toi, je te l'ordonne). 42 Aussitôt, la jeune fille se mit debout et marcha. Elle avait environ douze ans. Tous furent frappés de stupeur. 43 Jésus leur recommanda instamment de ne raconter ce miracle à personne et il leur dit de donner à manger à la jeune fille."

 

Ici Jésus ressuscite une fillette de 12 ans. Le pouvoir de Jésus est immense! Il va jusqu'à la résurrection des morts! 

 

 

5 -La multiplication des 5 pains et deux poissons:

 

Matthieu 15: 17 - 20: [/color] "15 Le soir venu, les disciples s'approchèrent de lui et lui dirent : Cet endroit est désert et il se fait tard ; renvoie donc ces gens pour qu'ils aillent dans les villages voisins s'acheter de la nourriture. 16 Mais Jésus leur dit : Ils n'ont pas besoin d'y aller : donnez-leur vous-mêmes à manger. 17 Mais, lui répondirent-ils, nous n'avons ici que cinq pains et deux poissons. 18 Apportez-les moi, leur dit Jésus. 19 Il ordonna à la foule de s'asseoir sur l'herbe, puis il prit les cinq pains et les deux poissons, il leva les yeux vers le ciel et prononça la prière de bénédiction; ensuite, il partagea les pains et en donna les morceaux aux disciples qui les distribuèrent à la foule. 20 Tout le monde mangea à satiété. On ramassa les morceaux qui restaient ; on en remplit douze paniers.[/color] "

 

Jésus se souciait du bien être physique des personnes qui l'entouraient. Il a nourrit miraculeusement une foule de 5000 hommes, sans compter les femmes et les enfants.

Il disposait au départ de 5 pains et 2 poissons = 7 aliments. Il reste, après avoir nourri la foule, 12 paniers pleins!

Retenons ces nombres qui ont un sens et qui seront comptabilisés plus tard pour le calcul.

 

 

6-Jésus guérit un aveugle:

 

Marc 8: 22-25: "22 Ils arrivèrent à Bethsaïda. On amena un aveugle à Jésus et on le supplia de le toucher. 23 Jésus prit l'aveugle par la main et le conduisit hors du village, puis il lui mouilla les yeux avec sa salive, lui imposa les mains et lui demanda : Est-ce que tu vois quelque chose ? 24 L'aveugle regarda et répondit : J'aperçois des hommes, mais je les vois comme des arbres qui marchent. 25 Jésus posa de nouveau ses mains sur les yeux de l'aveugle. Alors celui-ci vit clair ; il était guéri et voyait tout distinctement. "

 

Ici, Jésus guérit un aveugle à Bethsaïda en utilisant sa salive.

 

 

7- Jésus libère la fille d'une Cananéenne possédée par un démon :

 

Marc 7: 24-30: "24 Jésus partit de là et se rendit dans la région de Tyr. Il entra dans une maison ; il ne voulait pas qu'on sache qu'il était là, mais il ne put cacher sa présence. 25 En effet, à peine était-il arrivé, qu'une femme, qui avait entendu parler de lui et dont la fillette était sous l'emprise d'un esprit mauvais, vint se jeter à ses pieds. 26 C'était une femme païenne, originaire de Syro-Phénicie. Elle le supplia de chasser le démon qui tourmentait sa fille. 27 Jésus lui dit : Laisse d'abord se rassasier les enfants de la maison. Car il ne serait pas convenable de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens. 28 Sans doute, Seigneur, reprit-elle, mais les petits chiens, qui sont sous la table, mangent les miettes que laissent tomber les enfants. 29 Et Jésus de répondre : A cause de cette parole, va, retourne chez toi, le démon vient de sortir de ta fille. 30 Elle rentra chez elle et trouva son enfant couchée sur le lit : le démon était parti."

 

Cette jeune fille possédée par un démon n'est pas Israélite, elle est originaire de Tyr, mais sa mère a démontré sa foi en Jésus. Bien que le ministère et les oeuvres de guérison soient avant tout adressés à la nation d'Israël, Jésus ne se retient pas de soulager les souffrances de personnes appartenant à d'autres nations. Tout comme Jésus, notre amour doit être inconditionnel, il ne doit pas être restreint aux personnes qui partagent notre foi, ou notre nationalité... 

 

 

8- La résurrection de Lazare:

 

Jean 11: 1: "Dans le village de Béthanie vivaient deux soeurs, Marthe et Marie, ainsi que leur frère Lazare. 2 Marie était cette femme qui, après avoir répandu une huile parfumée sur les pieds du Seigneur, les lui essuya avec ses cheveux. Lazare, son frère, tomba malade. 3 Les deux soeurs envoyèrent donc quelqu'un à Jésus pour lui faire dire : Seigneur, ton ami est malade. 4 Quand Jésus apprit la nouvelle, il dit : Cette maladie n'aboutira pas à la mort, elle servira à glorifier Dieu ; elle sera une occasion pour faire apparaître la gloire du Fils de Dieu.
5 Or Jésus était très attaché à Marthe, à sa soeur et à Lazare. 6 Après avoir appris qu'il était malade, il resta encore deux jours à l'endroit où il se trouvait. (...) 11 Après avoir dit cela, il ajouta : Notre ami Lazare s'est endormi ; je vais aller le réveiller. 12 Sur quoi les disciples lui dirent : Seigneur, s'il dort, il est en voie de guérison. 13 En fait, Jésus voulait dire que Lazare était mort, mais les disciples avaient compris qu'il parlait du sommeil ordinaire. 14 Alors il leur dit clairement : Lazare est mort, 15 et je suis heureux, à cause de vous, de n'avoir pas été là-bas à ce moment-là. Car cela contribuera à votre foi. Mais maintenant, allons auprès de lui. 16 Thomas, surnommé le Jumeau, dit alors aux autres disciples : Allons-y, nous aussi, pour mourir avec lui.
17 A son arrivée, Jésus apprit qu'on avait enseveli Lazare depuis quatre jours déjà. 18 Béthanie était à moins de trois kilomètres de Jérusalem, 19 aussi beaucoup de gens étaient-ils venus chez Marthe et Marie pour leur présenter leurs condoléances à l'occasion de la mort de leur frère.
21 Marthe dit à Jésus : Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. 22 Mais je sais que maintenant encore, tout ce que tu demanderas à Dieu, il te l'accordera. 23 Ton frère reviendra à la vie, lui dit Jésus. 24 Je sais bien, répondit Marthe, qu'il reviendra à la vie au dernier jour, lors de la résurrection des morts. 25 Je suis la résurrection et la vie, lui dit Jésus. Celui qui place toute sa confiance en moi vivra, même s'il meurt. 26 Et tout homme qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? 27 Oui, Seigneur, lui répondit-elle, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, celui qui devait venir dans le monde.
34 Où l'avez-vous enterré ? demanda-t-il. Viens, Seigneur, lui répondirent-ils, tu verras.
35 Jésus pleura. 36 Alors tous dirent : Voyez, comme il l'aimait. 37 Quelques-uns remarquaient : Il a bien rendu la vue à l'aveugle, n'aurait-il pas pu empêcher que Lazare meure ?
38 Une fois de plus, Jésus fut profondément bouleversé. Il arriva au tombeau. C'était une grotte dont l'entrée était fermée par une pierre. 39 Enlevez la pierre, dit Jésus. Marthe, la soeur du mort, dit alors : Seigneur, il doit déjà sentir. Cela fait quatre jours qu'il est là. 40 Jésus lui répondit : Ne t'ai-je pas dit : Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? 41 On ôta donc la pierre. Alors Jésus, tournant son regard vers le ciel, dit : Père, tu as exaucé ma prière et je t'en remercie. 42 Pour moi, je sais que tu m'exauces toujours, mais si je parle ainsi, c'est pour que tous ceux qui m'entourent croient que c'est toi qui m'as envoyé. 43 Cela dit, il cria d'une voix forte : Lazare, sors de là ! 44 Et voici que le mort sortit du tombeau : il avait les pieds et les mains entourés de bandes de lin, le visage recouvert d'un linge. Jésus dit à ceux qui étaient là : Déliez-le de ces bandes et laissez-le aller !
45 En voyant ce que Jésus avait fait, beaucoup de ceux qui étaient venus auprès de Marie crurent en lui. 46 Quelques-uns, cependant, s'en allèrent trouver les pharisiens et leur rapportèrent ce que Jésus avait fait
." 

 

Jésus a ressuscité son ami Lazare mort depuis 4 jours. On peut aussi dire que Lazare a été libéré de la mort après 4 jours. Ce récit nous dévoile les émotions profondes de Jésus qui aime sincèrement Lazare. Jésus a versé des larmes de tristesse et a été profondément bouleversé. Nous pouvons être sûr que notre Seigneur éprouve des émotions réelles et sincères à l'égard des humains et qu'il comprend nos angoisses, nos faiblesses, nos découragements, notre tristesse... Il est bien rassurant de savoir que le roi du futur Royaume ressent de telles émotions!

 

 

9- Les 153 poissons

 

Jean 21: 1-11: "1 Quelque temps après, Jésus se montra encore à ses disciples sur les bords du lac de Tibériade. Voici dans quelles circonstances. 2 Simon Pierre, Thomas appelé le Jumeau, Nathanaël de Cana en Galilée, les fils de Zébédée et deux autres disciples se trouvaient ensemble. 3 Simon Pierre dit aux autres : Je m'en vais pêcher. Nous aussi. Nous y allons avec toi, lui dirent-ils. Et les voilà partis. Ils montèrent dans un bateau, mais la nuit s'écoula sans qu'ils attrapent un seul poisson.
4 Déjà le jour commençait à se lever, et voici : Jésus se tenait debout sur le rivage. Mais les disciples ignoraient que c'était lui. 5 Il les appela : Hé ! les enfants, avez-vous pris du poisson ? Rien, répondirent-ils. 6 Jetez le filet du côté droit du bateau, leur dit-il alors, et vous en trouverez. Ils lancèrent donc le filet et ne purent plus le remonter, tellement il y avait de poissons. 7 Le disciple que Jésus aimait dit alors à Pierre : C'est le Seigneur. En entendant que c'était le Seigneur, Simon Pierre, qui avait enlevé sa tunique pour pêcher, la remit et se jeta à l'eau. 8 Les autres disciples regagnèrent la rive avec le bateau, en remorquant le filet plein de poissons, car ils n'étaient qu'à une centaine de mètres du rivage.
9 Une fois descendus à terre, ils aperçurent un feu de braise avec du poisson dessus, et du pain. 10 Jésus leur dit : Apportez quelques-uns de ces poissons que vous venez de prendre. 11 Simon Pierre remonta dans le bateau et tira le filet à terre. Il était rempli de cent cinquante-trois gros poissons et, malgré leur grand nombre, le filet ne se déchira pas
. "

 

Les apôtres de Jésus n'avaient rien pêché, et lorsque Jésus leur demande de jeter le filet à la mer, ils reviennent avec 153 gros poissons. Retenons également ce nombre.

 

 

10- Jésus guérit une femme souffrant d'une hémorragie depuis 12 ans:

 

Marc 5: 25-34: 25: "Dans la foule se trouvait une femme atteinte d'hémorragies depuis douze ans. 26 Elle avait été soignée par de nombreux médecins et en avait beaucoup souffert. Elle avait dépensé toute sa fortune sans trouver la moindre amélioration ; au contraire, son état avait empiré. 27 Elle avait entendu parler de Jésus, et dans la foule, elle s'était approchée de lui par derrière et avait touché son vêtement, 28 en se disant : Si j'arrive à toucher ses vêtements, je serai guérie. 29 A l'instant même, son hémorragie s'arrêta et elle se sentit délivrée de son mal. 30 Aussitôt Jésus eut conscience qu'une force était sortie de lui. Il se retourna dans la foule et demanda : Qui a touché mes vêtements ? 31 Ses disciples lui dirent : Tu vois la foule qui te presse de tous côtés et tu demandes : « Qui m'a touché ? » 32 Mais lui continuait à parcourir la foule du regard pour voir celle qui avait fait cela. 33 Alors, saisie de crainte et toute tremblante, la femme, sachant ce qui lui était arrivé, s'avança, se jeta aux pieds de Jésus et lui dit toute la vérité. 34 Jésus lui dit : Ma fille, parce que tu as eu foi en moi, tu es guérie ; va en paix et sois guérie de ton mal." 

 

Une femme qui souffre depuis 12 ans d'une hémorragie est guérie en touchant avec foi le vêtement de Jésus! On peut dire que cette femme a été libérée de sa maladie après 12 années de souffrance. Retenons cette durée. On peut imaginer la puissance qui se dégage de Jésus-Christ. Jésus lui dit qu'elle est guérie grâce à la foi qu'elle a eu en lui. Tout comme cette femme, n'ayons aucun doute sur la capacité de Jésus à guérir n'importe quelle maladie ou infirmité!

 

 

11- Jésus guérit un jeune garçon possédé par un esprit muet:

 

Marc 9: 17-27: "17 De la foule, quelqu'un lui répondit : Maître, je t'ai amené mon fils car il est sous l'emprise d'un esprit qui le rend muet. 18 Partout où cet esprit s'empare de lui, il le jette par terre, de l'écume sort de la bouche de l'enfant, qui grince des dents ; puis il devient tout raide. J'ai demandé à tes disciples de chasser ce mauvais esprit, mais ils n'ont pas pu le faire. 19 Jésus s'adressa à eux et leur dit : Peuple incrédule ! Jusqu'à quand devrai-je encore rester avec vous ? Jusqu'à quand devrai-je vous supporter ? Amenez-moi l'enfant ! 20 On le lui amena. Mais, dès qu'il vit Jésus, l'esprit mauvais agita convulsivement l'enfant et le jeta par terre. Celui-ci se roula sur le sol, de l'écume à la bouche. 21 Depuis combien de temps cela lui arrive-t-il ? demanda Jésus à son père. Depuis qu'il est tout petit. 22 Souvent même, l'esprit mauvais le pousse à se jeter dans le feu ou dans l'eau pour le faire mourir. Si tu peux faire quelque chose, aie pitié de nous et viens à notre aide ! 23 Si tu peux ! répliqua Jésus. Tout est possible à celui qui croit. 24 Aussitôt le père de l'enfant s'écria : Je crois, mais aide-moi, car je manque de foi ! 25 Jésus, voyant la foule affluer, commanda avec sévérité à l'esprit mauvais : Esprit qui rends sourd et muet, lui dit-il, je te l'ordonne, sors de cet enfant et ne rentre plus jamais en lui ! 26 L'esprit poussa un grand cri, secoua l'enfant avec violence et sortit de lui. L'enfant resta comme mort, si bien que la plupart des témoins disaient : « Il est mort. » 27 Mais Jésus, prenant l'enfant par la main, le fit lever, et celui-ci se tint debout."

 

Par ce récit, on imagine la souffrance que peuvent infliger les démons. Jésus libère ce garçon de l'emprise du démon qui le rendait sourd et muetet qui le poussait à avoir des comportements suicidaires. Quel soulagement pour ce père! 

Jésus avait donné à ses disciples le pouvoir de chasser les démons, cependant ils n'ont pas réussi à chasser le démon qui s'attaquait de manière très violente au fils unique de cet homme suppliant. Jésus commande avec sévérité de sortir du garçon, et l'esprit lui obéit. Nous constatons donc la supériorité de la puissance de Jésus-Christ qui a autorité sur tous les autres esprits.

 

 

12- La résurrection du fils d'une veuve de Naïn

 

Luc 7: 11-17: "11 Ensuite, Jésus se rendit dans une ville appelée Naïn. Ses disciples et une grande foule l'accompagnaient. 12 Comme il arrivait à la porte de la ville, il rencontra un convoi funèbre : on enterrait le fils unique d'une veuve. Beaucoup d'habitants de la ville suivaient le cortège. 13 Le Seigneur vit la veuve et il fut pris de pitié pour elle ; il lui dit : Ne pleure pas ! 14 Puis il s'approcha de la civière et posa sa main sur elle. Les porteurs s'arrêtèrent. Jeune homme, dit-il, je te l'ordonne, lève-toi ! 15 Le mort se redressa, s'assit et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère. 16 Saisis d'une profonde crainte, tous les assistants louaient Dieu et disaient : Un grand prophète est apparu parmi nous ! Et ils ajoutaient : Dieu est venu prendre soin de son peuple ! 17 Cette déclaration concernant Jésus se répandit dans toute la Judée et dans les régions environnantes."

 

Les gens comprennent que Dieu est venu prendre soin de son peuple après qu'il a ressuscité le fils d'une veuve de Naïn. Cette résurrection constitue un puissant témoignage pour les habitants de Naïn et les régions alentour. A nouveau nous constatons les émotions que ressent Jésus: la profonde tristesse de cette mère et veuve l'a ému de pitié pour elle. Quel bonheur pour cette mère de retrouver son fils bien vivant et témoignant en chair et en os du pouvoir extraordinaire de Jésus!

 

 

13- La pièce d'argent dans la bouche du poisson

 

Matthieu 17: 24-27: "24 Lorsqu'ils arrivèrent à Capernaüm, ceux qui percevaient l'impôt annuel s'approchèrent de Pierre et lui dirent: «Votre maître ne paie-t-il pas l'impôt annuel?» 25 «Si», dit-il. Quand il fut entré dans la maison, Jésus prit les devants et dit: «Qu'en penses-tu, Simon? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils des taxes ou des impôts? De leurs fils ou des étrangers?» 26 Il lui dit: «Des étrangers.» Jésus lui répondit: «Les fils en sont donc exemptés. 27 Cependant, pour ne pas les choquer, va au lac, jette l'hameçon et tire le premier poisson qui viendra; ouvre-lui la bouche et tu trouveras de l'argent. Prends-le et donne-le-leur pour moi et pour toi

 

Afin de payer l'impôt, Jésus demande à Pierre de jeter l'hameçon et de prendre l'argent qu'il trouvera dans la bouche du premier poisson pêché

 

 

14- Jésus nourrit les foules en multipliant les pains:

 

Marc 8: 1-8: "1 En ces jours-là, une grande foule s'était de nouveau rassemblée autour de Jésus et elle n'avait rien à manger. Jésus appela donc ses disciples et leur dit : 2 J'ai pitié de cette foule : cela fait trois jours que ces gens sont avec moi et ils n'ont rien à manger. 3 Si je les renvoie chez eux à jeun, les forces vont leur manquer en chemin, car certains d'entre eux sont venus de loin. 4 Ses disciples lui répondirent : Où pourra-t-on trouver dans cet endroit désert assez de pain pour les nourrir ? 5 Combien avez-vous de pains ? leur demanda-t-il. Sept, répondirent-ils. 6 Alors il invita tout le monde à s'asseoir par terre. Il prit les sept pains et, après avoir remercié Dieu, il les partagea et les donna à ses disciples pour qu'ils les distribuent à la foule. Ce qu'ils firent. 7 Ils avaient aussi quelques petits poissons. Jésus prononça la prière de bénédiction pour les poissons et dit à ses disciples de les distribuer également. 8 Tout le monde mangea à satiété. On ramassa sept corbeilles des morceaux qui restaient."

 

Pour la deuxième fois, Jésus nourrit une foule. A partir de 7 pains, il nourrit une foule composée de 4000 hommes et il reste 7 corbeilles. Retenons bien ces nombres pour la suite...

 

 

15- Jésus guérit la belle-mère de Pierre qui souffre d'une forte fièvre:

 

Luc 4: 38, 39: "38 En sortant de la synagogue, il se rendit à la maison de Simon. Or, la belle-mère de Simon souffrait d'une forte fièvre, et l'on demanda à Jésus de faire quelque chose pour elle. 39 Il se pencha sur elle, donna un ordre à la fièvre, et la fièvre la quitta. Alors elle se leva immédiatement et se mit à les servir."

 

Ici, Jésus guérit la belle-mère de Simon-Pierre, l'un de ses tout premiers apôtres.

 

 

16- Jésus chasse le démon muet:

 

Luc 11: 14: "14 Un jour, Jésus chassait un démon qui rendait un homme muet. Quand le démon fut sorti, le muet se mit à parler, et la foule était émerveillée "

 

Jésus chasse un démon qui rendait un homme muet. (Cela ne signifie pas bien sûr que les muets sont possédés par des démons!)

 

 

17- Jésus guérit un homme à la main paralysée:

 

Marc 3: 1-5: "1 Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s'y trouvait un homme avec la main paralysée. 2 On le surveillait attentivement pour voir s'il le guérirait un jour de sabbat : ils voulaient ainsi pouvoir l'accuser. 3 Jésus dit à l'homme à la main infirme : Lève-toi et mets-toi là, au milieu. 4 Puis il demanda aux autres : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal ? A-t-on le droit de sauver une vie ou faut-il la laisser se détruire ? Mais personne ne dit mot. 5 Jésus promena sur eux un regard indigné. Profondément attristé par la dureté de leur coeur, il dit à l'homme : Etends la main. Il la tendit et elle fut guérie."

 

Dans ce récit, Jésus guérit un homme avec la main paralysée, dans la synagogue. Au lieu de se réjouir des guérisons miraculeuses accomplies par Jésus, les pharisiens l'épient pour savoir s'il va accomplir une guérison le jour du sabbat! Cela nous montre combien le respect des lois peut se faire au détriment de l'Amour du prochain! De la même façon, soyons vigilants à ne pas être trop rigide dans le respect que nous accordons à l'observance des lois bibliques. La loi du coeur et de l'Amour doit toujours être la plus importante.

 

 

18 - La guérison d'un homme malade depuis 38 ans:

 

Jean 5: 5-9: "5 Il y avait là un homme malade depuis trente-huit ans. 6 Jésus le vit couché ; quand il sut qu'il était là depuis si longtemps, il lui demanda : Veux-tu être guéri ? 7 Maître, répondit le malade, je n'ai personne pour me plonger dans la piscine quand l'eau commence à bouillonner. Le temps que je me traîne là-bas, un autre y arrive avant moi. 8 Eh bien, lui dit Jésus, lève-toi, prends ta natte et marche. 9 A l'instant même l'homme fut guéri. Il prit sa natte et se mit à marcher. Mais cela se passait un jour de sabbat."

 

Jésus guérit un homme malade depuis 38 ans. On peut aussi dire que cet homme a été libéré de sa maladie après 38 années de souffrances. C'est Jésus lui-même qui lui demande s'il veut être guéri. A nouveau, cela se produit un jour de sabbat.

 

 

19- La guérison du fils d'un haut fonctionnaire

 

Jean 4: 46-54: "46 Il repassa par Cana en Galilée, où il avait changé l'eau en vin. Or, à Capernaüm vivait un haut fonctionnaire dont le fils était très malade. 47 Quand il apprit que Jésus était revenu de Judée en Galilée, il alla le trouver et le supplia de venir guérir son fils qui était sur le point de mourir. 48 Jésus lui dit : A moins de voir des signes miraculeux et des choses extraordinaires, vous ne croirez donc pas ? 49 Mais le fonctionnaire insistait : Seigneur, viens vite avant que mon petit garçon ne meure. 50 Va, lui dit Jésus, rentre chez toi, ton fils est bien portant. Cet homme crut Jésus sur parole et il repartit chez lui. 51 Sur le chemin du retour, plusieurs de ses serviteurs vinrent à sa rencontre et lui annoncèrent : Ton fils est bien portant ! 52 Il leur demanda à quelle heure son état s'était amélioré. Ils lui répondirent : C'est hier vers une heure de l'après-midi que la fièvre l'a quitté. 53 Le père constata que c'était l'heure même où Jésus lui avait dit : « Ton fils est bien portant. » Dès lors il crut, lui et toute sa famille. 54 Tel est le deuxième signe miraculeux que Jésus accomplit en Galilée, après son retour de Judée."

 

Dans ce récit, Jésus a guéri à distance le fils mourant d'un haut fonctionnaire. Le pouvoir de Jésus est tel qu'il peut agir à distance. Quand nous prions, nous pouvons être assurés qu'il nous entend et qu'il peut faire en sorte de nous aider à le chemin de la vraie foi.

 

 

20- La pêche miraculeuse

 

Luc 5:1-11:"1 Un jour, alors que Jésus se tenait sur les bords du lac de Génésareth et que la foule se pressait autour de lui pour écouter la Parole de Dieu, 2 il aperçut deux barques au bord du lac. Les pêcheurs en étaient descendus et nettoyaient leurs filets. 3 L'une de ces barques appartenait à Simon. Jésus y monta et lui demanda de s'éloigner un peu du rivage, puis il s'assit dans la barque et se mit à enseigner la foule.
4 Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : Avance vers le large, en eau profonde, puis, toi et tes compagnons, vous jetterez vos filets pour pêcher. 5 Maître, lui répondit Simon, nous avons travaillé toute la nuit et nous n'avons rien pris, mais, puisque tu me le demandes, je jetterai les filets. 6 Ils les jetèrent et prirent tant de poissons que leurs filets menaçaient de se déchirer. 7 Alors ils firent signe à leurs associés, dans l'autre barque, de venir les aider. Ceux-ci arrivèrent, et l'on remplit les deux barques, au point qu'elles enfonçaient. 8 En voyant cela, Simon Pierre se jeta aux pieds de Jésus et lui dit : Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur. 9 En effet, il était saisi d'effroi, ainsi que tous ses compagnons, devant la pêche extraordinaire qu'ils venaient de faire. 10 Il en était de même de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Alors Jésus dit à Simon : N'aie pas peur ! A partir de maintenant, tu seras pêcheur d'hommes. 11 Dès qu'ils eurent ramené leurs bateaux au rivage, ils laissèrent tout et suivirent Jésus
."

 

Grâce à Jésus, Simon et ses compagnons remplissent 2 barques de poissons, alors qu'ils venaient de passer tout une nuit sans rien pêcher. A nouveau, le pouvoir de Jésus se manifeste même sur les animaux de la nature environnante.

 

 

21 - Les 10 lépreux

 

Luc 17: 11-19: "11 Alors qu'il se rendait à Jérusalem, Jésus longea la frontière entre la Samarie et la Galilée. 12 A l'entrée d'un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre ; ils s'arrêtèrent à distance 13 et se mirent à le supplier à haute voix : Jésus, Maître, aie pitié de nous ! 14 Jésus les vit et leur dit : Allez vous montrer aux prêtres ! Pendant qu'ils y allaient, ils furent guéris. 15 L'un d'eux, quand il se rendit compte qu'il était guéri, revint sur ses pas en louant Dieu à pleine voix. 16 Il se prosterna aux pieds de Jésus, face contre terre, et le remercia. Or, c'était un Samaritain. 17 Alors Jésus dit : Ils sont bien dix qui ont été guéris, n'est-ce pas ? Où sont donc les neuf autres ? 18 Il ne s'est donc trouvé personne d'autre que cet étranger pour revenir louer Dieu ? 19 Puis, s'adressant à ce Samaritain, il lui dit : Relève-toi, et va : parce que tu as eu foi en moi, tu es sauvé."

 

Ce récit met en évidence la reconnaissance de l'un des lépreux, le seul des 10 lépreux guéris à revenir sur ses pas pour remercier Jésus. Quel manque de gratitude n'est-ce pas de la part des neuf autres! En ce qui nous concerne, apprenons à cultiver la gratitude au quotidien. Remarquons toutes les petites choses agréables de la vie qui contribuent à notre bonheur à condition de les regarder avec un regard positif.

 

 

22- La guérison de la femme courbée depuis 18 ans

 

Luc 13: 11-13: "11 Il s'y trouvait une femme qui, depuis dix-huit ans, était sous l'emprise d'un esprit qui la rendait infirme : elle était voûtée et n'arrivait absolument pas à se redresser. 12 Lorsque Jésus la vit, il l'appela et lui dit : Femme, tu es délivrée de ton infirmité ! 13 Il posa ses mains sur elle et, immédiatement, elle se redressa et se mit à louer Dieu. "

 

Ici Jésus guérit une femme qui est courbée depuis 18 ans à cause d'un esprit qui la rendait infirme. On peut aussi dire que cette femme a été libérée après 18 années de souffrance!

 

 

23- La guérison de l'esclave d'un officier romain

 

Luc 7: 1-101 "Après avoir dit au peuple tout ce qu'il avait à lui dire, Jésus se rendit à Capernaüm. 2 Un officier romain avait un esclave malade, qui était sur le point de mourir. Or, son maître tenait beaucoup à lui. 3 Quand il entendit parler de Jésus, l'officier envoya auprès de lui quelques responsables juifs pour le supplier de venir guérir son esclave. 4 Ils vinrent trouver Jésus et ils le prièrent instamment : Cet homme, disaient-ils, mérite vraiment que tu lui accordes cette faveur. 5 En effet, il aime notre peuple : il a même fait bâtir notre synagogue à ses frais. 6 Jésus partit avec eux. Il n'était plus qu'à une faible distance de la maison quand l'officier envoya des amis pour lui dire : Seigneur, ne te donne pas tant de peine, car je ne suis pas qualifié pour te recevoir dans ma maison. 7 C'est la raison pour laquelle je n'ai pas osé venir en personne te trouver. Mais, dis un mot et mon serviteur sera guéri. 8 Car, moi-même, je suis un officier subalterne, mais j'ai des soldats sous mes ordres, et quand je dis à l'un : « Va ! », il va. Quand je dis à un autre : « Viens ! », il vient. Quand je dis à mon esclave : « Fais ceci ! », il le fait. 9 En entendant ces paroles, Jésus fut rempli d'admiration pour cet officier : il se tourna vers la foule qui le suivait et dit : Je vous l'assure, nulle part en Israël, je n'ai trouvé une telle foi ! 10 Les envoyés de l'officier s'en retournèrent alors à la maison où ils trouvèrent l'esclave en bonne santé."

 

Dans ce récit, Jésus guérit à distance l'esclave d'un officier romain. Bien qu'étant Romain, et donc faisant partie des occupants qui dominent Israël, il manifeste une attitude très humble devant le Seigneur Jésus-Christ, et se sent même indigne de le recevoir chez lui. Cet officier est un exemple pour de nombreux Israélites qui, contrairement à lui, affichaient un orgueil détestable. En ce qui nous concerne, cultivons l'humilité et un profond respect pour notre Seigneur Jésus-Christ et pour son Père, notre Dieu.

 

 

24- La guérison d'un homme possédé

 

Luc 4: 33-37: " 33 Dans la synagogue se trouvait un homme sous l'emprise d'un esprit mauvais et démoniaque. Il se mit à crier d'une voix puissante : 34 Ah ! Qu'est-ce que tu nous veux, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous détruire ? Je sais qui tu es : le Saint, envoyé par Dieu. 35 Mais, d'un ton sévère, Jésus lui ordonna : Tais-toi, et sors de cet homme ! Le démon jeta l'homme par terre, au milieu des assistants, et sortit de lui, sans lui faire aucun mal. 36 Il y eut un moment de stupeur ; ils se disaient tous, les uns aux autres : Quelle est cette parole ? Il donne des ordres aux esprits mauvais, avec autorité et puissance, et ils sortent ! 37 Et la renommée de Jésus se répandait dans toutes les localités environnantes."

 

Une autre personne possédée par un esprit en est libéré: un homme sous l'emprise d'un mauvais esprit démoniaque. Ce miracle a lieu dans la synagogue. Jésus a montré de façon forte la supériorité de son autorité en ordonnant à cet esprit d'un ton sévère de quitter le corps de cet homme. Les esprits mauvais reconnaissent très bien Jésus, le Fils du Dieu très haut. 

 

 

25 - L'homme couvert d'oedèmes

 

Luc 14: 1-6: "1 Un jour de sabbat, Jésus était invité pour un repas chez l'un des dirigeants du parti pharisien. Ceux qui étaient à table avec lui l'observaient attentivement. 2 Or, il y avait là un homme dont le corps était couvert d'oedèmes. 3 Jésus prit la parole et s'adressa aux enseignants de la Loi et aux pharisiens : Est-il permis, oui ou non, de guérir quelqu'un le jour du sabbat ? 4 Ils ne répondirent rien. Alors Jésus, saisissant le malade, le guérit et lui dit de rentrer chez lui. 5 Puis, se tournant vers les assistants, il leur demanda : Qui de vous, si son fils ou son boeuf tombe dans un puits, ne l'en retire pas le plus tôt possible, même si c'est le jour du sabbat ? 6 Là encore, ils ne surent que répondre."

 

Jésus est à nouveau épié pendant le sabbat afin d'être jugé s'il accomplit un miracle pendant ce jour où tout travail est interdit. Dans ce récit, il guérit un homme dont le corps est couvert d'oedèmes. Nous ne pouvons que déplorer le manque d'empathie de ces homme religieux supposés donner l'exemple! 

 

 

26- La transfiguration de Jésus

 

Matthieu 17: 1-7: "1 Six jours plus tard, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et les emmena sur une haute montagne, à l'écart. 2 Il fut transfiguré devant eux : son visage se mit à resplendir comme le soleil ; ses vêtements prirent une blancheur éclatante, aussi éblouissante que la lumière. 3 Et voici que Moïse et Elie leur apparurent : ils s'entretenaient avec Jésus. 4 Pierre s'adressa à Jésus et lui dit : Seigneur, il est bon que nous soyons ici. Si tu es d'accord, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie... 5 Pendant qu'il parlait ainsi, une nuée lumineuse les enveloppa, et une voix en sortit qui disait : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qui fait toute ma joie. Ecoutez-le ! 6 En entendant cette voix, les disciples furent remplis de terreur et tombèrent le visage contre terre. 7 Mais Jésus s'approcha et posa la main sur eux en disant : Relevez-vous et n'ayez pas peur. 8 Alors ils levèrent les yeux et ne virent plus que Jésus seul."

 

Ici Jésus se retrouve dans une vision éblouissante en compagnie de Moïse et d'Elie. Pierre propose de dresser 3 tentes. Il s'agit de la transfiguration de Jésus-Christ, une vision éblouissante qui démontre la gloire et la pureté de Jésus. Le fait qu'il soit accompagné de Moïse et d'Elie indique que les guides et prophètes du passé le reconnaissent comme le messie promis depuis les temps passés. Au cours de cette vision, les apôtres entendent la voix de Dieu lui-même qui dit: "Celui-ci est mon fils bien-aimé, celui qui fait toute ma joie. Ecoutez-le!"

 

 

27- La guérison d'un paralysé:

 

Marc 2: 3-12: "3 On lui amena un paralysé porté par quatre hommes. 4 Mais ils ne purent pas le transporter jusqu'à Jésus, à cause de la foule. Alors ils montèrent sur le toit en terrasse, défirent la toiture de la maison au-dessus de l'endroit où se trouvait Jésus et, par cette ouverture, firent glisser le brancard sur lequel le paralysé était couché. 5 Lorsqu'il vit quelle foi ces hommes avaient en lui, Jésus dit au paralysé : Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés. 6 Or, il y avait, assis là, quelques spécialistes de la Loi qui raisonnaient ainsi en eux-mêmes : 7 Comment cet homme ose-t-il parler ainsi ? Il blasphème ! Qui peut pardonner les péchés si ce n'est Dieu seul ? 8 Jésus sut aussitôt, en son esprit, les raisonnements qu'ils se faisaient en eux-mêmes ; il leur dit : Pourquoi raisonnez-vous ainsi en vous-mêmes ? 9 Qu'y a-t-il de plus facile : Dire au paralysé : « Tes péchés te sont pardonnés », ou bien : « Lève-toi, prends ton brancard et marche » ? 10 Eh bien, vous saurez que le Fils de l'homme a, sur la terre, le pouvoir de pardonner les péchés. 11 Alors il déclara au paralysé : Je te l'ordonne : lève-toi, prends ton brancard, et rentre chez toi. 12 Aussitôt, cet homme se leva, prit son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous en furent stupéfaits et rendirent gloire à Dieu en disant : Nous n'avons jamais rien vu de pareil !"

 

Jésus guérit un paralysé que l'on a apporté à Jésus par le toit de la maison! Ces hommes montrent toute leur détermination car ils sont prêts à utiliser tous les moyens possibles pour amener cet homme à Jésus. Nous aussi, sommes-nous prêts à persévérer dans notre compréhension des Ecritures? Et dans la résolution des épreuves de la vie?

 

 

28- La guérison d'un sourd-muet:

 

Marc 7: 31-37: "31 Jésus quitta la région de Tyr, passa par Sidon, et regagna le lac de Galilée en traversant le territoire des « Dix Villes ». 32 On lui amena un sourd qui avait du mal à parler et on le pria de lui imposer les mains. 33 Jésus l'emmena seul avec lui, loin de la foule : après avoir posé ses doigts sur les oreilles du malade, il les humecta de salive et lui toucha la langue ; 34 alors il leva les yeux au ciel, poussa un soupir et dit : Ephphatha (ce qui signifie : ouvre-toi). 35 Aussitôt les oreilles de cet homme s'ouvrirent, sa langue se délia et il se mit à parler correctement. 36 Jésus recommanda à ceux qui étaient là de n'en rien dire à personne ; mais plus il le leur défendait, plus ils en parlaient. 37 Remplies d'étonnement, les foules s'écriaient : Tout ce qu'il fait est magnifique : il fait entendre les sourds et parler les muets !"

 

Jésus guérit un sourd-muet. Nous pouvons être sûrs qu'il sera capable de guérir toutes les infirmités et toutes les maladies quand il règnera sur Terre par l'intermédiaire de son Royaume. Quel soulagement ce sera pour tant de personnes qui souffrent actuellement!

 

 

29- La guérison de 2 aveugles:

 

Matthieu 20: 30-34: "30 Deux aveugles étaient assis au bord du chemin. Quand ils entendirent que Jésus passait par là, ils se mirent à crier : Seigneur, Fils de David, aie pitié de nous ! 31 La foule les rabroua pour les faire taire, mais ils se mirent à crier de plus belle : Seigneur, Fils de David, aie pitié de nous ! 32 Jésus s'arrêta, les appela et leur demanda : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? 33 Seigneur, répondirent-ils, que nos yeux s'ouvrent ! 34 Pris de pitié pour eux, Jésus leur toucha les yeux. Aussitôt, ils recouvrèrent la vue et le suivirent."

 

Jésus est à nouveau ému de pitié pour 2 aveugles qu'il guérit miraculeusement. 

 

 

30- L'oreille du serviteur du grand prêtre

 

Luc 22:49,50:49 En voyant ce qui allait se passer, les compagnons de Jésus lui demandèrent : Maître, devons-nous frapper avec nos épées ? 50 Et, immédiatement, l'un d'eux frappa le serviteur du grand-prêtre et lui emporta l'oreille droite. 51 Mais Jésus les retint en disant : Laissez faire, même ceci ! Puis il toucha l'oreille du blessé et le guérit."

 

Jésus guérit Malchus, le serviteur du grand-prêtre dont l'oreille droite a été emportée par un coup d'épée de Pierre. Jésus guérit même celui qui vient l'arrêter!

 

 

Miracles et Nombres :

 

Jésus a accompli de très nombreux miracles, seuls 33 d'entre eux sont consignés dans la Bible. 

Je n'ai cité que les 30 miracles qui font intervenir des nombres (Jésus a aussi marché sur l'eau, calmé une tempête et maudit un figuier).

Retenez bien les nombres cités dans ces récits: les 6 jarres de vin, les 3 pains et 2 poissons, les 12 corbeilles, la libération après 12 années ou 38 années de maladie ou 4 jours de mort, les 2 possédés, les 2 aveugles, un lépreux...

 

Additionnons tous ces nombres: 6 (jarres) + 1 (lépreux) + 2 (possédés) + 1 (fillette ressuscitée) + 5 (pains) + 2 (poissons) + 12 (paniers) + 1 (aveugle) + 1 (fille possédée) + 4 (jours de mort) + 153 (poissons) + 12 (ans d'hémorragie) + 1 (garçon possédé) + 1 (résurrection du fils d'une veuve) + 1 (poisson avec l'argent) + 7 pains + 7 corbeilles + 1 (fièvre de la belle-mère) + 1 (démon muet) + 1 (main paralysée) + 38 (ans de maladie) + 1 (résurrection du fils d'un fonctionnaire) + 2 (barques) + 10 (lépreux) + 18 (années courbée en deux) + 1 (guérison esclave de l'officier) + 1 (homme possédé) + 1 (homme couvert d'oedèmes) + 3 (transfiguration) + 1 (paralysé) + 1 (sourd-muet) + 2 (aveugles) + 1 (oreille de Malchus) = 300.

 

En additionnant tous ces nombres, nous trouvons donc 300.

 

 

Olivier