Apocalypse 1 : 2 - Jésus est distinct de Dieu, son Père.

   


   Jésus-Christ est distinct de Dieu, son Père

 

Apocalypse 1 : 2 : "lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ en tout ce qu'il a vu."

Ce verset aborde le lien entre Dieu et Jésus-Christ. Sont-ils la même personne ou deux personnes bien distinctes?

De nombreuses confusions se sont immiscées dans l'enseignement de la Bible parmi les religions chrétiennes.
Depuis le concile de Nicée en Asie mineure (Turquie) en 325, les chrétiens, ou disons la plupart des chrétiens, ont admis que Jésus et Dieu sont une seule et même personne. Le dogme de la Trinité admet en effet que le Père, le Fils et l'esprit saint forment un seul Dieu. 

Pourtant, lorsque Jésus était sur Terre, il a lui-même déclaré qu'il était le "
fils de Dieu" et qu'il "ne faisait rien de sa propre initiative mais comme le Père lui a enseigné, il fait les choses apprises". Obéir à quelqu'un et lui être soumis implique forcément deux personnes distinctes l'une étant supérieure à l'autre en autorité.

D'ailleurs en 
Jean 6:36, il dit "c'est le Père qui m'a envoyé". Et peu avant sa mort, Jésus avait prié son Père en ces termes: "Cependant, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse mais la tienne".

De plus, concernant le jour du jugement de Dieu, Jésus déclara en 
Marc 13:32 "Quant à ce jour et à cette heure-là, personne ne les connait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils , mais le Père seul". 
Ainsi, seul Dieu avait, à ce moment-là, connaissance de cette date importante, mais pas Jésus. 

Si l'on ouvre l'évangile de 
Mathieu au chapitre 18 et au verset 6, nous pouvons lire la déclaration suivante de Jésus: "Celui qui m'a vu  a vu le Père". Jésus et son père sont semblables et possèdent les mêmes qualités. L'Amour et la bonté les caractérisent. Un lien profond unit Jésus et son Père et lors de son baptême dans le Jourdain, une voix provenant du ciel a dit: "Celui-ci est mon Fils, mon bien aimé que j'ai agréé".
Jésus ne se serait pas agréé lui-même !

Jésus est baptisé dans le Jourdain par Jean le Baptiste la voix de Dieu se fait entendre: Celui-ci est mon Fils que j'ai agréé"!

 

Enfin, si Dieu lui-même était mort sur la croix, qui l'aurait ressuscité?  
D'ailleurs, juste après sa résurrection, Jésus s'adresse à Marie de Magdala, première personne qui a eu le privilège de voir le Christ ressuscité:

Jean 20:16-18: "16 Jésus lui dit: «Marie!» Elle se retourna et lui dit en hébreu: «Rabbouni!», c'est-à-dire maître. 17 Jésus lui dit: «Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père, mais va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.» 18 Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu'elle avait vu le Seigneur et qu'il lui avait dit cela."

Dans ce verset, Jésus explique qu'il doit monter vers son père. S'il doit monter vers Lui, c'est que Jésus et son Père ne se trouvent pas au même endroit. Ils ne peuvent donc être la même personne!
Par ailleurs, Jésus dit: "Je 
monte vers mon Père et votre Père (en tant que Créateur, il est le père de Jésus et de tous les humains) et vers mon Dieu et votre Dieu". Si Jésus affirme que son père est son Dieu, c'est que de toute évidence, il le considère comme plus grand, plus puissant, plus sacré que lui. Cela signifie qu'il lui rend un culte et qu'il l'honore par une adoration profonde et respectueuse.

Ainsi, tous ces versets semblent incompatibles avec l'existence de deux personnes en une!  Il serait plus logique de penser que Jésus et Dieu sont deux personnes distinctes, l'une étant le Père et l'autre le Fils, toutes deux étant unies par le lien puissant de l'amour indéfectible et inconditionnel. 
Dieu et Jésus-Christ sont 
unis dans l'accomplissement des prophéties de la Bible. Dieu a confié le pouvoir à Jésus-Christ pour agir sur Terre aux temps de la fin et dévoiler l'interprétation des évènements prédits dans l'Apocalypse.

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0