Apocalypse 1 : 2 - Jésus est distinct de Dieu, son Père.

   


   Jésus-Christ est distinct de Dieu, son Père

 

Apocalypse 1 : 2 : "lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ en tout ce qu'il a vu."

Ce verset aborde le lien entre Dieu et Jésus-Christ. Sont-ils la même personne ou deux personnes bien distinctes?

De nombreuses confusions se sont immiscées dans l'enseignement de la Bible parmi les religions chrétiennes.
Depuis le concile de Nicée en Asie mineure (Turquie) en 325, les chrétiens, ou disons la plupart des chrétiens, ont admis que Jésus et Dieu sont une seule et même personne. Le dogme de la Trinité admet en effet que le Père, le Fils et l'esprit saint forment un seul Dieu. 

Pourtant, lorsque Jésus était sur Terre, il a lui-même déclaré qu'il était le "
fils de Dieu" et qu'il "ne faisait rien de sa propre initiative mais comme le Père lui a enseigné, il fait les choses apprises". Obéir à quelqu'un et lui être soumis implique forcément deux personnes distinctes l'une étant supérieure à l'autre en autorité.

D'ailleurs en 
Jean 6:36, il dit "c'est le Père qui m'a envoyé". Et peu avant sa mort, Jésus avait prié son Père en ces termes: "Cependant, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse mais la tienne".

De plus, concernant le jour du jugement de Dieu, Jésus déclara en 
Marc 13:32 "Quant à ce jour et à cette heure-là, personne ne les connait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils , mais le Père seul". 
Ainsi, seul Dieu avait, à ce moment-là, connaissance de cette date importante, mais pas Jésus. 

Si l'on ouvre l'évangile de 
Mathieu au chapitre 18 et au verset 6, nous pouvons lire la déclaration suivante de Jésus: "Celui qui m'a vu  a vu le Père". Jésus et son père sont semblables et possèdent les mêmes qualités. L'Amour et la bonté les caractérisent. Un lien profond unit Jésus et son Père et lors de son baptême dans le Jourdain, une voix provenant du ciel a dit: "Celui-ci est mon Fils, mon bien aimé que j'ai agréé".
Jésus ne se serait pas agréé lui-même !

 

Jésus est baptisé dans le Jourdain par Jean le Baptiste la voix de Dieu se fait entendre: Celui-ci est mon Fils que j'ai agréé"!

 

Enfin, si Dieu lui-même était mort sur la croix, qui l'aurait ressuscité?  
D'ailleurs, juste après sa résurrection, Jésus s'adresse à Marie de Magdala, première personne qui a eu le privilège de voir le Christ ressuscité:

Jean 20:16-18: "16 Jésus lui dit: «Marie!» Elle se retourna et lui dit en hébreu: «Rabbouni!», c'est-à-dire maître. 17 Jésus lui dit: «Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père, mais va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.» 18 Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu'elle avait vu le Seigneur et qu'il lui avait dit cela."

Dans ce verset, Jésus explique qu'il doit monter vers son père. S'il doit monter vers Lui, c'est que Jésus et son Père ne se trouvent pas au même endroit. Ils ne peuvent donc être la même personne!
Par ailleurs, Jésus dit: "Je 
monte vers mon Père et votre Père (en tant que Créateur, il est le père de Jésus et de tous les humains) et vers mon Dieu et votre Dieu". Si Jésus affirme que son père est son Dieu, c'est que de toute évidence, il le considère comme plus grand, plus puissant, plus sacré que lui. Cela signifie qu'il lui rend un culte et qu'il l'honore par une adoration profonde et respectueuse.

Ainsi, tous ces versets semblent incompatibles avec l'existence de deux personnes en une!  Il serait plus logique de penser que Jésus et Dieu sont deux personnes distinctes, l'une étant le Père et l'autre le Fils, toutes deux étant unies par le lien puissant de l'amour indéfectible et inconditionnel. 
Dieu et Jésus-Christ sont 
unis dans l'accomplissement des prophéties de la Bible. Dieu a confié le pouvoir à Jésus-Christ pour agir sur Terre aux temps de la fin et dévoiler l'interprétation des évènements prédits dans l'Apocalypse.

 

Pour plus d'informations sur la doctrine de la Trinité, n'hésitez pas à consulter les articles ici:    Lien - Trinité

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Montes (mardi, 03 décembre 2019 01:47)

    Vous dites que Jésus et Dieu ne sont pas les mêmes ! Alors pourquoi c'est Jésus qui est sur le trône, pourquoi donc c'est Lui l'alpha et l'omega. Jésus est sortie du ventre d'une humaine, Il est donc aussi un "homme" qui a la base, est pêcheur. Mais Jésus est parfait car c'est Dieu. En devenant un homme, Il a comprit la souffrance et toute chose que subissait les hommes, on ne peux pas dire à Dieu, " tu ne sais pas ce que c'est d'être humain" c'est pourquoi sans le sacrifice, nous aurions eu du mal a être pardonner. Et pourquoi il faudrait croire en Jésus et pas croire seulement en Dieu pour être sauver?"nul de viens au Père que par moi" Cela voudrait dire, qu'il y a alors 2 Dieu?? Non , il est clair, il n'y a qu'un seul Dieu. Jésus est Dieu.

  • #2

    Olivier (mardi, 03 décembre 2019 08:17)

    Bonjour et merci pour votre commentaire
    Je vous réponds en 3 parties qui se suivent car la quantité de texte autorisée est limitée.

    La Bible dit clairement que Jésus est le Fils de Dieu.
    Un fils et un père, bien qu’ayant de nombreux points communs, ne sont pas la même personne.
    Jésus a déclaré qu’il est descendu du ciel pour faire la volonté de celui qui l’a envoyé, que son Père est plus grand que lui et qu’il agit conformément à l’ordre que son Père lui a donné.
    Son enseignement venait de son Père.

    Jean 6 :38 : « Car je suis descendu du ciel, pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. »

    Jean 14 : 28, 31 : « 28 (…) Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais auprès du Père, car mon Père est plus grand que moi. 31 Cependant, ainsi, le monde saura que j'aime le Père et que j'agis conformément à l'ordre que le Père m'a donné. »

    Jean 14 : 23, 24 : « 23 Jésus lui répondit: «Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole et mon Père l'aimera; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez lui. 24 Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles, et la parole que vous entendez ne vient pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé. »

    Il est aussi écrit que le chef du Christ, c’est Dieu (1 Corinthiens 11 :3).

    C’est Dieu, le Tout-Puissant qui a ressuscité Jésus, son Fils. Il ne s’est pas ressuscité tout seul.
    A la fin de sa vie terrestre, Jésus est monté vers son Père et son Dieu.

    Jean 20 :17 : « Jésus lui dit: «Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père, mais va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »
    Remarquons ici que Jésus dit qu’il monte vers son Père qui est aussi le Père de ses disciples et vers son Dieu qui est aussi le Dieu de ses disciples.

  • #3

    Olivier (mardi, 03 décembre 2019 08:18)

    Jésus, en venant sur terre, a en effet vécu les mêmes souffrances que nous. Il connaît parfaitement les humains. Il est donc le mieux placé pour être le grand Roi du futur Royaume de Dieu. C’est son Père, dont le Nom est Yahvé ou Jéhovah, qui a envoyé son Fils Jésus sur la terre.
    C’est Dieu qui établit son Fils Roi de son Royaume :

    Psaumes 2 : 6-9 : « 6 Moi, j’ai installé mon roi sur Sion, ma montagne sainte. 7 ”Que je mentionne le décret de Jéhovah ; il m’a dit : “ Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je suis devenu ton père. 8 Fais-m’en la demande, pour que je te donne les nations pour héritage et pour ta propriété les extrémités de la terre. 9 Tu les briseras avec un sceptre de fer, tu les mettras en pièces comme un récipient de potier. »

    A la base, c’est Dieu qui est assis sur son trône glorieux dans les cieux.

    Tout le chapitre 4 de l’Apocalypse est consacré à la description du trône de Dieu dans les cieux. Nous y voyons clairement Dieu Tout-Puissant assis sur son trône. Les créatures spirituelles ne cessent de dire : «Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, celui qui était, qui est et qui vient!»

    Au chapitre 5 de l’Apocalypse, nous voyons un Agneau (l’Agneau de Dieu n’est autre que Jésus) qui vient prendre un livre de la main droite de celui qui est assis sur le trône, Dieu lui-même (Ap 5 :7) – Là encore, il y forcément deux personnes.

    Dieu lui confie le pouvoir, seul Jésus a été jugé digne d’ouvrir les 7 sceaux de ce livre prophétique annonçant les évènements du temps de la fin. C’est Jésus qui dirigera tous les évènements du temps de la fin.

    Jean 3 :35 : « Le Père aime le Fils et a tout remis dans sa main ». (Cette phrase n’aurait aucun sens si Jésus était Dieu).

    Jésus est souvent représenté à la droite de Dieu :

    Hébreux 10 :12 : « tandis que Christ, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu. »

    Etant donné que Dieu a confié le pouvoir à Jésus pour rétablir sa volonté sur la terre, on parle aussi du trône de Jésus.
    Le Messie a déclaré à ceux qui vont régner avec lui :

    Apocalypse 3 :21 : « Le vainqueur, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, tout comme moi aussi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. »

    Jésus est assis AVEC son Père, tout comme le vainqueur sera assis AVEC Jésus.

    (Pour plus d’informations à la question « Qui est assis sur le trône ? » voir l’explication correspondant au verset d’Apocalypse 19 :5 dans la partie Apocalypse ch 19.)

    Lorsque Jésus aura rétabli l’ordre sur la terre en réconciliant les hommes avec Dieu, il remettra le pouvoir à Dieu, après le règne millénaire.

    1 Corinthiens 15 : 27, 28 : « 27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsque Dieu dit que tout lui a été soumis, il est évident que c'est à l'exception de celui qui lui a soumis toute chose. 28 Lorsque tout lui aura été soumis, alors le Fils lui-même se soumettra à celui qui lui a soumis toute chose, afin que Dieu soit tout en tous. »

  • #4

    Olivier (mardi, 03 décembre 2019 08:18)

    C’est le sacrifice rédempteur de Jésus-Christ qui permet de racheter les humains et d’espérer en la vie éternelle.
    Nous ne pouvons pas plaire à Dieu si nous n’exerçons pas la FOI dans le sacrifice de son Fils.

    Jean 17 :3 : « Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. »

    Pour obtenir la vie éternelle, il nous apprendre à connaître le seul vrai Dieu, le grand Souverain de l’univers ET celui qu’il a envoyé : son Fils Jésus-Christ.

    Dans l’expression « nul de viens au Père que par moi », nous comprenons que pour parvenir à Dieu, il nous faut obligatoirement passer par Jésus, il est la porte des brebis (Jean 10 :17).

    Comme l’a déclaré l’apôtre Paul :

    1 Corinthiens 8 :6 : « Néanmoins, pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous vivons, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui tout existe et par qui nous vivons ».

    De façon générale, si l’un est envoyé par l’autre, si l’un est plus grand que l’autre, si l’un est le chef de l’autre, si l’un fait la volonté de l’autre, si l’un obéit à l’autre, si l’un monte vers l’autre, si l’un se trouve à la droite de l’autre, si l’un confie le pouvoir à l’autre et lui dit tout son amour, il est évident que nous avons deux personnes distinctes, quoique proches et unies dans le même dessein.

    Je vous invite à lire les différents sujets développés dans la partie « Croyances et dogmes » - « La Trinité » - Vous avez là de nombreuses informations concernant l’histoire de cette doctrine, et de nombreux récits de la Bible qui nous éclaire sur notre compréhension profonde.

    N’hésitez pas à demander poser toutes les questions qui vous viendront à l’esprit.

    Très sincèrement
    Olivier