Sommes-nous destinés au salut éternel

ou aux tourments éternels

dès notre naissance ?


 

 

 La doctrine de la prédestination

 

La prédestination est la doctrine selon laquelle Dieu choisit à l’avance ceux qui obtiendraient le salut.

La doctrine de la prédestination a fait l’objet de longs débats tout au long de l’histoire chrétienne.
Calvin est allé jusqu’à formuler la doctrine
de l'élection inconditionnelle.

« Appelée aussi la double prédestination, cette doctrine affirme que de toute éternité, le choix de Dieu d'amener à lui certaines personnes n'est pas fondé sur leur vertu, leur mérite ou sur leur foi. Il est inconditionnellement fondé sur la seule miséricorde de Dieu. » - wikipedia calvinisme

 

Ainsi, pour Calvin, le choix de sauver quelqu'un ne dépend d'aucun élément qui soit inhérent à la personne ni d'aucun acte que la personne accomplit ni encore d'aucune croyance dont elle fait preuve. 

L'élection inconditionnelle se fonde sur les doctrines du salut adoptées par Augustin d’Hippone.   

 

« Peut-on contribuer à son propre Salut ? Aux yeux de Calvin, il n’y a pas de place pour une participation humaine. Calvin affirme : tout est joué d’avance. Dieu a décidé avant l’origine du monde.

Calvin déclare que la prédestination est double : les uns prennent la voie du salut... là où d’autres sont rejetés sans qu’ils sachent le pourquoi. »     - Lien

 

Mais quel est le sort de ceux qui sont rejetés ?

Ceux qui sont rejetés avant même leur naissance sont-ils, sans qu’ils sachent pourquoi, condamnés à des supplices éternels dans un feu inextinguible ?


Cette doctrine s’oppose avec force à la notion de LIBRE ARBITRE et aux nombreuses exhortations faites dans les Saintes Ecritures pour nous encourager à faire le bon choix tout en restant fidèle à notre engagement d’obéir à Dieu.

 

Si nous étions prédestinés, pourquoi de si nombreux versets nous mettraient-ils en garde contre la tentation, contre les faux enseignements, contre l’influence de Satan…? Pourquoi tant d’exhortations à maintenir notre vigilance, à persévérer sur le chemin de la vie, à veiller sur chacun de nos pas, à prier pour surmonter nos difficultés, à endurer les persécutions, à renoncer à une mauvaise conduite, à veiller sur nos paroles…
En fait pourquoi la Bible aurait-elle été écrite ? Pourquoi l’homme s’efforcerait-il de faire le bien, d’obéir aux commandements de Jésus sur l’Amour et le Pardon, puisque tout est déjà décidé ?

 

Enfin, comment imaginer que quelqu’un puisse être condamné aux supplices éternels avant même sa naissance, c’est terrible ! Quelle est donc cette justice ?

 

Voyons ensemble quelques exemples de personnages du passé biblique qui nous montrent que les hommes ont toujours le choix et que l’approbation de Dieu ne dépend que de leur attitude.

 

 

 

 Caïn avait le choix


Jéhovah Dieu avertit Caïn des conséquences d’une colère non maîtrisée. Il est encore temps d’agir, avant qu’il ne soit trop tard.
Le péché est tapi à la porte de Caïn et s’apprête à se jeter sur lui. Jéhovah dit à Caïn : « 
c’est à toi de le dominer »  ou « maîtrise-le ! » (selon les traductions), voyant très bien où cela risque de le mener. Caïn s’est retrouvé face à un choix. Les deux possibilités coexistaient, mais c’est Caïn qui a pris seul la terrible décision de tuer son frère !

 

Genèse 4 : 6-7 : « 6 Alors Yahvé dit à Caïn : « Pourquoi es-tu en colère, pourquoi ton visage est-il si dur ? 7 Si tu fais ce qui est bien, tu pourras relever la tête, mais si tu n’agis pas bien, le péché est couché devant ta porte prêt à se jeter sur toi ; c’est à toi de le dominer.» - Bible des peuples

 

 

 

 

 Les Israélites ont été exhortés à faire le bon choix

 

Alors que les Israélites sont au seuil de la terre promise, Moïse s’adresse à eux pour les encourager à faire le bon choix.

Ils doivent choisir entre la vie et la mort, entre la fidélité ou l’infidélité à Dieu. La présence des nations voisines qui pratiquent l’idolâtrie constituera pour eux une épreuve.

Deutéronome 30 : 19-20 : «19 J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis donc la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, 20 en aimant Jéhovah, ton Dieu, en obéissant à sa voix et en t'attachant à lui; car cela, c'est ta vie et de longs jours à demeurer dans la terre que Jéhovah a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob.» - Crampon

 

Il est évident, d’après ces avertissements, que le choix dépendait de chaque Israélite individuellement. 

 

Alors que les Israélites sont au seuil de la terre promise Moïse s’adresse à eux pour les encourager à faire le bon choix. Ils doivent choisir entre la vie et la mort, entre la fidélité ou l’infidélité à Dieu. Les nations voisines idolâtres sont un danger

 

 

Alors que Jéhovah Dieu s’apprête à détruire Juda et Jérusalem avec son magnifique Temple, il espère devoir changer d’avis et revenir sur sa décision en laissant la vie aux villes de Juda. Si les Israélites avaient changé d’attitude, Jéhovah n’aurait jamais détruit Juda et Jérusalem.

 

Jérémie 26 : 3, 13 : « 3 Peut-être écouteront-ils et renonceront-ils chacun à leur mauvaise conduite. Alors je n'accomplirai pas le mal que j'avais prévu de leur faire à cause de la méchanceté de leurs agissements. 13 Maintenant, corrigez votre conduite et votre manière d'agir, écoutez l'Eternel, votre Dieu, et il n'accomplira pas le mal qu'il avait l'intention de vous faire. » 

 

La destruction du Royaume d’Israël puis de Juda est le résultat de l’infidélité des Israélites. Ils ont pourtant été prévenus, exhortés à changer d’attitude mais ont refusé d’obéir à Dieu. Ils se sont même encore plus enfoncés dans l’idolâtrie et les pratiques abominables des nations païennes qui les entouraient.

S’ils avaient changé leur conduite, s’ils étaient restés fidèles à Jéhovah, leur royaume aurait prospéré comme celui de Salomon.

 

 


 Le roi Salomon inondé de bénédictions a trahi son Créateur

 

Le roi Salomon a sans aucun doute été le roi le plus béni par Jéhovah Dieu au point que sa richesse, sa sagesse et sa renommée sont restées inégalées.

 

1 Rois 3 :12,13 : « Je vais te donner un cœur si sage et si intelligent qu'il n'y a eu avant toi et qu'on ne verra jamais personne de pareil à toi. 13 Je te donnerai en outre ce que tu n'as pas demandé: des richesses et de la gloire en si grande quantité qu'il n'y aura pendant toute ta vie aucun roi qui soit ton égal. »

 

1 Rois 5 :9 : « Dieu donna à Salomon de la sagesse, une très grande intelligence et des connaissances aussi nombreuses que le sable qui est au bord de la mer. »

 

1 Rois 5 :4,5 : « 4 Son pouvoir s'étendait sur toute la région située à l'ouest de l'Euphrate, sur tous les rois établis à l'ouest de l'Euphrate. Son pouvoir s'étendait de Thiphsach à Gaza, et il avait la paix de tous les côtés. 5 Juda et Israël, depuis Dan jusqu'à Beer-Shéba, habitèrent en sécurité, chacun au milieu de ses vignes et de ses figuiers durant tout le règne de Salomon. »

 

1 Rois 10 :14 : « 14 Le poids de l'or qui arrivait chez Salomon chaque année était de près de 20 tonnes, 15 en plus de ce qu'il retirait des négociants et du trafic commercial, ainsi que de tous les rois d'Arabie et des gouverneurs du pays. »

 

1 Rois 10 :23,24 : « 23 Le roi Salomon dépassa tous les rois de la terre par ses richesses et sa sagesse. 24 Tout le monde cherchait à le voir pour bénéficier de la sagesse que Dieu lui avait donnée, 25 et chacun apportait son cadeau. »

 

 

C’est Salomon qui a eu l’immense privilège de construire le Temple de Jéhovah à Jérusalem, avec les matériaux les plus nobles, les plus précieux, les plus resplendissants.

 

1 Rois 5 :4,5 (5 :18,19) : « 4 Et maintenant Jéhovah mon Dieu m’a procuré le repos de tous côtés. Il n’y a pas d’opposant, et il n’arrive rien de mauvais. 5 Et voici que j’ai l’intention de bâtir une maison pour le nom de Jéhovah mon Dieu, comme Jéhovah l’a promis à David mon père, en disant : ‘ Ton fils, que je mettrai à ta place sur ton trône, c’est lui qui bâtira la maison pour mon nom. ’ » - TMN

 

 

La reine de Saba qui avait voulu voir de ses propres yeux la renommée de Salomon en a eu le souffle coupé (1 Rois 10 :1-5)


1 Rois 10 :6-7 : « Alors elle dit au roi: «Dans mon pays, j'avais entendu parler de toi et de ta sagesse, mais avant d'être venue voir de mes propres yeux, je ne croyais pas ce qu'on me disait. Or tout cela était bien vrai, et même on ne m'en avait pas raconté la moitié: ta sagesse et ta prospérité dépassent tout ce que j'avais entendu dire. » - Français courant 

 

1 Roi 10 :9 : « 9 Béni soit Yahvé, ton Dieu, qui t’a choisi pour te placer sur le trône d’Israël ! Yahvé aime Israël à tout jamais et c’est pour cela qu’il t’a établi comme roi, pour que tu fasses régner le droit et la justice. » - Bible des Peuples 

 

Elle donne alors à Salomon plus de 3 tonnes d’or une très grande quantité d'aromates et des pierres précieuses (1 Rois 10 :10).

 

La sagesse légendaire du roi Salomon (1Rois 3 :16-27) - Le Temple de Jérusalem entièrement recouvert d’or- La visite de la reine de Saba.

 

 

Mais Salomon a aimé beaucoup de femmes étrangères, des Moabites, des Ammonites, des Edomites, des Sidoniennes, des Hittites et s’est mis à adorer leurs dieux vers la fin de sa vie. Il s’est ainsi, avec infidélité et ingratitude, détourné de son Créateur et Dieu vivant pour suivre des morceaux de métal ou de pierre.

Le roi, qui s’était ainsi lié aux nations pour lesquelles Dieu avait interdit tout mariage, a construit de nombreux hauts-lieux afin que ses femmes étrangères puissent offrir des parfums à leurs dieux païens et ainsi vénérer Baal, Astarté, Kémosh, Milcom, Moloc (à qui les Israélites iront jusqu’à offrir leurs propres enfants en sacrifice) – 1 Rois 11 :1-8.


1 Rois 11 :6 : « Salomon se mit à faire ce qui est mauvais aux yeux de Jéhovah, et il ne suivit pas pleinement Jéhovah, comme David son père. » - TMN

 

1 Rois 11 :7,8 : « 7 A cette époque, Salomon bâtit sur la colline à l’est de Jérusalem un haut–lieu pour Kemoch, l’idole abominable de Moab, et pour Milkom, l’idole abominable des Ammonites. 8 Il fit de même pour toutes ses femmes étrangères pour qu’elles puissent offrir des parfums et des sacrifices à leurs dieux. » - Semeur

 

 

 

Jéhovah Dieu aurait-il donné autant d’affection à Salomon, lui aurait-il accordé la royauté avec tant de richesses, de sagesse, de connaissances, de gloire, de paix, de prestige… s’il avait su à l’avance qu’il allait le trahir et accorder son adoration à des dieux de pierre et de métal ?

En toute logique, Non !

En raison de cette terrible trahison, Jéhovah Dieu décide de retirer 10 tribus à la descendance de Salomon. Le royaume sera désormais divisé en 2 : le royaume de Juda et le royaume d’Israël qui seront souvent en guerre (1 Rois 11 : 11-13).

 

 

 

 Dieu change ses plans de destruction devant l’humilité

 

Le prophète Jonas est envoyé par Jéhovah Dieu annoncer la destruction prochaine de la grande ville de Ninive. Il proclame : «Dans 40 jours, Ninive sera détruite!» - Jonas 3 :4.

 

Les habitants de Ninive jusqu’au roi, prennent au sérieux la prophétie de Jonas et croient en Dieu. Ils s’humilient, proclament un jeûne et s’habillent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits et même jusqu’aux animaux.

 

Le roi fait faire cette proclamation : «Par ordre du roi et de ses grands, que les hommes et les bêtes, les bœufs et les brebis ne goûtent de rien, ne mangent pas et ne boivent pas d'eau! 8 Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu'ils crient à Dieu avec force, et qu'ils renoncent tous à leur mauvaise conduite et aux actes de violence dont leurs mains sont coupables! 9 Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne reviendra pas sur sa décision, s'il ne renoncera pas à son ardente colère, de sorte que nous ne mourions pas?»
 

 

 

 

En voyant que les habitants de Ninive renoncent à leur mauvaise conduite et s’humilient devant lui, Jéhovah regrette le mal dont il les a menacés et finalement change ses plans en renonçant à détruire la ville et en leur accordant la vie.

 

On comprend clairement que tout dépendait de l’attitude des habitants de Ninive. S’ils n’étaient pas revenus de leur mauvaise conduite, la ville aurait été détruite.

 

 

Alors qu’il avait l’intention de faire venir le malheur sur Achab, l’horrible roi d’Israël qui avait épousé Jézabel, Dieu a changé ses plans en constatant qu’il s’humiliait quand le prophète Elie lui a annoncé l’extermination de sa famille.

1 Rois 21 : 27-29 : «27 Après avoir entendu les paroles d'Elie, Achab déchira ses habits, se couvrit d'un sac à même la peau et jeûna. Il dormait avec ce sac et il marchait tout lentement. 28 La parole de l'Eternel fut adressée à Elie le Thishbite: 29 «As-tu vu qu'Achab s'est humilié devant moi? Eh bien, parce qu'il s'est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur durant sa vie. Ce sera pendant la vie de son fils que je ferai venir le malheur sur sa famille.»

 

 

 

Lorsque le roi Roboam, fils de Salomon et roi de Juda se met à servir de faux dieux, Jéhovah fait venir contre lui le pharaon Shishak. Il revient ensuite sur sa colère en voyant le roi et les chefs d’Israël s’humilier de leurs mauvais actes.

Le prophète Shemaeja leur annonce de la part de Dieu qu’ils ne seront pas détruits, cependant, ils seront asservis au roi d'Egypte.


2 chroniques 12 :6-8 : «6 Les chefs d'Israël et le roi s'humilièrent et dirent: «L'Eternel est juste!» 7 Quand l'Eternel vit qu'ils s'humiliaient, il adressa la parole à Shemaeja: «Puisqu'ils se sont humiliés, je ne les détruirai pas. Je ne tarderai pas à les secourir et ma colère ne se déversera pas contre Jérusalem par l'intermédiaire de Shishak. 8 Cependant, ils lui seront asservis et ils sauront quelle différence cela fait de me servir ou de servir les royaumes des autres pays.»

 

 

Lorsque le roi Josias, le dernier bon roi de Juda, s’humilie devant Dieu en constatant combien le peuple s’était éloigné de la Loi, Dieu lui fait dire, par l’intermédiaire de la prophétesse Houlda, qu’il ne fera pas venir le malheur de son vivant.

2 Rois 22 :19-20 : «19 Ton cœur a été touché, tu t'es humilié devant l'Eternel en entendant ce que j'ai déclaré contre cet endroit et contre ses habitants, à savoir qu'ils seront un objet d'étonnement et de malédiction, tu as déchiré tes habits et tu as pleuré devant moi. Eh bien, moi aussi, j'ai entendu cela, dit l'Eternel. 20 C'est pourquoi je te ferai rejoindre tes ancêtres, tu rejoindras la tombe dans la paix et tes yeux ne verront pas tous les malheurs que je ferai venir sur cet endroit.'»

 

 

 

Le roi Josias conclut une alliance devant Jéhovah et s’engage à respecter ses commandements, ses instructions et ses prescriptions de tout son cœur et de toute son âme. Le peuple s’engage aussi dans la même alliance.

Le roi Josias ordonne alors au grand-prêtre Hilkija, aux prêtres adjoints et aux gardiens de l'entrée du Temple de Jéhovah d’y démolir les logements des prostitués et d’en faire sortir les faux dieux et tous leurs ustensiles ainsi que le poteau sacré pour les brûler. Il rend impurs tous les hauts-lieux où les prêtres offraient des parfums aux faux dieux et le Topheth afin que personne ne fasse plus jamais passer son fils ou sa fille par le feu en l'honneur de Moloc (2 Rois 23 :4-12).

 

Lien  Géhenne

Lien – La fumée des parfums

 

 

Même Manassé, le plus horrible de tous les rois (avec Achaz), n’a pas subi la destruction qu’il méritait parce qu’il s’est humilié.


2 chroniques 33 : 11-13 : « 11 Yahvé envoya contre eux les chefs de l’armée du roi d’Assyrie. Ils immobilisèrent Manassé avec des crocs, ils le lièrent avec une double chaîne de bronze et l’emmenèrent à Babylone. 12 Du fond de sa misère, il attendrit Yahvé son Dieu, il s’humilia sincèrement devant le Dieu de ses pères, 13 il le pria et fut écouté. Yahvé écouta ses supplications et le ramena à Jérusalem dans son royaume, et Manassé reconnut que seul Yahvé est Dieu. » - Bible des Peuples

 

 

 

Dans la traduction Segond 21, il est écrit que Dieu se laissa fléchir. En fonction de l’attitude des personnes, Jéhovah Dieu peut changer ou adapter ses décisions, son plan initial.

Par ailleurs, tous ces exemples démontrent indubitablement que l’humilité est indispensable pour plaire à Dieu. C’est notre attitude humble/arrogante qui peut tout changer…

 

Jéhovah « accorde aux humbles le salut pour parure » (Psaumes 149 :4).

 

Psaumes 18 :28 : « Tu sauves le peuple qui s'humilie, et tu abaisses les regards hautains. »

 

 

 

 Plusieurs chemins sont possibles pour chaque situation

 

Tous les exemples bibliques décrits précédemment prouvent que rien n’est figé et que l’issue finale dépend de chacun, individuellement.

Caïn aurait pu prendre en compte les conseils de Dieu et maîtriser sa jalousie et sa colère.

Salomon aurait dû montrer beaucoup plus de reconnaissance et être bien plus fidèle à son Créateur. Il aurait été béni jusqu’à sa mort qui aurait reculé car Dieu avait dit : « si tu marches dans mes voies en respectant mes prescriptions et mes commandements, comme l'a fait ton père David, je te donnerai une longue vie. » - 1 Rois 3 :14

Beaucoup de personnes comme les habitants de Ninive, Roboam, Achab… ont échappé à la destruction pourtant programmée par Dieu grâce à leur attitude de repentance et d’humilité.

Ainsi, même Dieu peut changer un plan selon l’attitude des personnes qu’il a en face de lui !

Rien n’est écrit à l’avance, rien n’est immuable.

D’où l’importance pour chacun d’entre nous d’obéir aux paroles divines qui nous exhortent à l’humilité !

 

 

Il appartient à chacun de nous de faire ses propres choix, c’est ce qu’on appelle le Libre arbitre.

 

Pour chaque situation, il existe plusieurs chemins possibles et leur aboutissement; chacun des chemins pouvant être favorisé par des influences extérieures. L’un étant plus facile qu’un autre, l’un étant plus tentant qu’un autre…
Dieu prend en compte bien plus de paramètres que nous et a accès à une connaissance profonde de l'être humain si bien qu'il peut visualiser assez clairement les conséquences de tous les choix possibles.

 

 Il appartient à chacun de nous de faire ses propres choix, c’est ce qu’on appelle le Libre arbitre donné par Dieu. Pour chaque situation, il existe plusieurs chemins possibles; chacun des chemins pouvant être favorisé par des influences extérieures.

freepik - créé par upklyak

 

 

Le libre arbitre signifie que l’on peut agir indépendamment de la volonté de Dieu. Et donc, que Dieu n’est en rien responsable du mal que commettent les uns et les autres. Cela signifie aussi que Dieu est obligé de s’adapter en prenant en compte les dernières décisions de l’homme. Un serviteur qui se détourne de lui, un méchant qui se repent et Dieu doit revoir son plan initial.

 

 

Quelle est la raison-même de la permission du mal sur la terre durant ces 6000 ans d’histoire humaine ? Mettre en évidence les conséquences d’un monde sans Dieu sous les yeux de l’univers entier qui observe tout ce qui s’y passe.

Les humains, au nom du libre arbitre sont libres de suivre la voie qu’ils auront choisie.

L’objectif est de prouver que toutes les voies que l’homme prend en opposition avec son Créateur ne mènent qu’à l’échec. L’humanité doit tout essayer, tout expérimenter afin qu’on ne dise jamais « mais si, en faisant de telle façon, on serait plus heureux sans Dieu… ».


L’objectif-même de la permission du mal par Dieu n’aurait aucun sens si le salut des hommes était déjà déterminé avant même leur naissance !!
En quoi l’homme serait-il libre de ses choix et de constater les effets de ses propres actes ? Comment pourrions-nous jamais conclure que seule la voie de Dieu mène au véritable bonheur durable si les humains ne sont pas libres de choisir leur propre voie ?

 

 

En quoi l’homme porterait-il une quelconque responsabilité de ses décisions s’il était prédestiné ? Dans ce cas, la prison, les peines de mort qui ont été infligées et le sont encore dans certains pays… sont injustes car l’individu n’a fait que ce qui était prévu qu’il fasse… Il n’était pas prévu « au programme » qu’il devienne un chrétien modèle.
Globalement, cela signifie que Dieu 
punit quelqu’un qui était déjà condamné avant même d’avoir fait son premier pas !  Quelle justice est-ce là ?  

Les Saintes Ecritures affirment qu’il n’y a pas d’injustice chez Dieu.

 

Le fatalisme est contraire à la volonté de Dieu qui désire que chacun se prenne en main, se responsabilise et travaille à son avenir éternel. Avant l’intervention divine, rien n’est définitivement acquis. Chacun a le devoir d’apprendre à connaître Dieu, Jésus et leur volonté à notre égard. Courons avec endurance la course chrétienne, en restant concentrés sur notre objectif et en fixant la ligne d’arrivée, ne revenons pas sur nos pas, ne reculons pas, sachons éviter les pièges et les obstacles, résistons aux tentations.

La réussite de notre course chrétienne ne dépend que de nous, rien n’est déterminé à l’avance, rien n’est prédestiné.

 

1 Timothée 6 : 10-12 : « 11 Quant à toi, homme de Dieu, fuis ces choses et recherche la justice, la piété, la foi, l'amour, la persévérance, la douceur. 12 Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle. (…)».

 

Jacques 1 :12 : « Heureux l'homme qui tient bon face à la tentation car, après avoir fait ses preuves, il recevra la couronne de la vie que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment. » 

 

1 Timothée 1 : 18-19 : « 18 (…) combats le bon combat 19 en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l'ont rejetée, et ils ont fait naufrage par rapport à la foi.» 

 

Matthieu 24:13 : « Mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. » - Bible de la Liturgie

 

Hébreux 2 :1 : « C'est pourquoi nous devons nous attacher d'autant plus fermement à ce que nous avons entendu, afin de ne pas être entraînés à notre perte. » - Français courant 

 

Hébreux 10 : 39 : « Quant à nous, nous ne faisons pas partie de ceux qui reviennent en arrière pour leur perte, mais de ceux qui ont la foi pour le salut de leur âme ». 

 

1 Corinthiens 10 : 12: « Ainsi donc, que celui qui croit être debout fasse attention à ne pas tomber.»


1 Timothée 4 : 16 : « Veille sur toi-même et sur ton enseignement. Sois persévérant en cela. En agissant ainsi, tu assureras ton salut et celui de tes auditeurs. » - Semeur



Nous serons jugés au retour du Christ, pas avant. Jésus examinera les reins et les cœurs, la personnalité profonde et les mobiles, mais aussi notre façon d’agir, notre attitude et notre conduite.

 

Matthieu 16 :27 : « En effet, le Fils de l'homme va venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il traitera chacun conformément à sa manière d'agir. »


Apocalypse 2 : 23 : «(…)  je suis celui qui examine les reins et les cœurs, et je traiterai chacun de vous conformément à ses œuvres. »

 

1 Corinthiens 4 :5 : « C'est pourquoi ne portez aucun jugement avant le moment fixé, avant le retour du Seigneur, car il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et il dévoilera les intentions des cœurs. Chacun recevra alors de Dieu la louange qui lui revient. »

 

 

 

 Des avertissements nous sont donnés pour le temps de la fin

 

D’après les prophéties de l’Apocalypse, un gouvernement mondial sera mis en place au travers d’une organisation internationale. Tout comme l’Empire romain, il cherchera à s’assurer de l’allégeance de chacun de ses citoyens. Ce système anti-religieux imposera un nombre, le nombre 666.

 

Apocalypse 13 :15-18 : « 15 Elle reçut le pouvoir d'animer l'image de la bête, afin que cette image puisse parler et faire tuer tous ceux qui ne l'adoreraient pas. 16 Elle fit en sorte qu'on impose à tous les hommes, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, une marque sur leur main droite ou sur leur front. 17 Ainsi, personne ne pouvait acheter ni vendre sans avoir la marque, c'est-à-dire le nom de la bête ou le nombre de son nom.

18 Il faut ici de la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence déchiffre le nombre de la bête, car c'est un nombre d'homme. Son nombre est 666.»

 

 «9 Si quelqu'un adore la bête et son image et s'il reçoit la marque sur son front ou sur sa main, 10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère (…) » (Ap 14 :10)

 

 

 

 

A quoi servirait un tel avertissement si notre destin était scellé ? A quoi bon fortifier notre foi, faire des efforts en étudiant, en priant, en enseignant, en conformant notre vie à la volonté de Dieu car de toute façon selon Calvin cela ne servirait à Rien puisque tout est prévu d’avance ? Mais alors vivons sans nous préoccuper de quoi que soit, tout est déjà scellé…

Pourquoi Jésus nous prévient-il, dans le livre de l'Apocalypse, que ceux qui accepteront la marque de la bête subiront la fureur de Dieu ? Cela signifie que leur salut est entre leurs mains (refuser la marque de la bête).


Le choix que nous ferons face aux épreuves que nous vivrons déterminera de quel côté nous décidons de nous placer : du côté de Dieu et de son Royaume messianique ou du côté des gouvernements et organisations humaines soumises à Satan. Ce choix sera d’une extrême importance, il ne faut pas nous endormir en pensant que nous n’avons rien à faire car de toute manière tout se passera comme cela a été prévu d’avance et que nous n’avons qu’à nous laisser porter par le destin.

 

 

 Une doctrine qui déshonore Dieu

 
La doctrine de la double prédestination s’oppose totalement à l’idée de LIBRE ARBITRE.

Le libre arbitre est un don de Dieu. Nous avons la possibilité de CHOISIR la voie que nous voulons suivre.

 

La permission du mal sur la terre est liée au choix que les humains ont fait d’être indépendants vis-à-vis de Dieu. Ils ont choisi de décider eux-mêmes ce qui est bien ou mal. Ils vivent la vie qu’ils ont choisie et en subissent les conséquences.

Tous les regards des créatures célestes convergent maintenant vers la terre où ils constatent les effets des choix opposés à Dieu.

 

 

Dans mon article sur « l’enfer », j’ai écrit:

 

« Comment pourrions-nous croire qu’un Dieu d’Amour puisse condamner ses « enfants humains » bien imparfaits, à brûler vifs et à subir les pires tortures que l’on puisse imaginer, la douleur la plus extrême ?

Des supplices éternels insoutenables pour des erreurs commises au cours d’une bien courte vie déjà pleine de difficultés et de souffrances ? »

 

Lien – L’existence d’un enfer de feu est incompatible avec la personnalité de Dieu

 

Comment pouvons-nous croire qu’un Dieu d’Amour puisse condamner ses enfants humains bien imparfaits à brûler dans en enfer et à subir des supplices éternels insoutenables pour quelques erreurs d'une bien courte vie déjà difficile et pleine de souffrances?

 

 

Avec la doctrine de Calvin, c’est pire car la personne est condamnée à la damnation éternelle alors qu’elle n’a même pas encore prononcé son premier mot !

 

Comment peut-on condamner quelqu’un avant même qu’il ait commis quoi que ce soit de mal ?

Cette doctrine déshonore Dieu et le fait passer pour le pire tortionnaire de l’univers et qui, en plus, condamne avant même que le futur supplicié ait fait quoi que ce soit de mal. Elle décourage les meilleures intentions car quoi que l’on fasse tout serait déjà décidé à l’avance.

Elle est injuste, donc incompatible avec Dieu.

 

 

Notre Créateur Tout-Puissant ne tolèrerait jamais l’existence d’un lieu de supplices éternels. Jéhovah Dieu nous a donné une intelligence, un cœur, des capacités, la connaissance, la foi… pour que nous nous en servions ! C’est à nous de forger notre avenir, c’est à nous de décider quelle voie prendre (non, rien n’a jamais été décidé avant notre naissance !).

C’est à nous de CHOISIR si nous nous soumettons à Jéhovah Dieu et Jésus ou bien à d’autres dieux / idéaux / croyances / philosophies / systèmes politiques …

 

Les Saintes Ecritures nous poussent à l’action, nous encouragent continuellement à développer la nouvelle personnalité chrétienne, nous exhortent à fortifier notre foi, notre espérance, à approfondir notre connaissance, à rechercher la Vérité, à obéir aux lois divines…

 

Nous ne sommes pas des créatures posées là sur la terre qui attendent passivement le jour de leur mort pour découvrir quel sera leur sort (celui qui a été décidé avant leur naissance).

Non, nous sommes là pour donner le meilleur de nous-mêmes, pour progresser dans la connaissance de la vérité, et pour devenir des futurs sujets du Royaume de Dieu que nous attendons avec impatience.

 

 

Olivier                                                                                  Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 et les images de Free Bible Images.


La Bible nous pousse à l’action, nous encourage continuellement à développer la nouvelle personnalité chrétienne, nous exhorte à fortifier notre foi, notre espérance, à approfondir notre connaissance, à rechercher la Vérité, à obéir aux lois divines.