Daniel chapitre 11

Qui parle ?


 

Le chapitre 11 de Daniel débute ainsi :

« 1 Quant à moi, la première année de règne de Darius le Mède, je me tenais auprès de lui pour lui donner force et protection. » Daniel 1 :1

En lisant ce verset on peut se demander qui est le narrateur.
Est-ce Daniel qui se tiendrait auprès de Darius pour lui donner force et protection ?
Est-ce quelqu’un d’autre qui, la première année de Darius, se tient auprès de Daniel (lui) pour lui donner force et protection ?


Qui parle à la première personne du singulier tout au long du chapitre 11 de Daniel ?

De toute évidence, il s’agit de 
l’homme vêtu de lin cité au début et à la fin de la vision – vision qui commence au chapitre 10 et se termine au chapitre 12. C'est l'homme vêtu de lin qui fortifie Daniel.

Daniel 10: 19: «il m'a dit: «N'aie pas peur, homme considéré comme précieux! Que la paix soit avec toi! Fortifie-toi! Fortifie-toi!» Pendant qu'il me parlait, j'ai repris des forces. J'ai alors dit: «Que mon seigneur parle, car tu m'as fortifié.»

Nous sommes dans la 
troisième année de règne de Cyrus, le roi de Perse (qui correspond à la 1e année de Darius le Mède en tant que régent). Les exilés juifs sont repartis chez eux, Daniel, lui, est resté à Babylone.

Alors qu’il se trouve au bord du Tigre, il voit 
un homme rayonnant au visage brillant comme l’éclair et aux yeux flamboyants, habillé de lin avec une ceinture d’or.

Daniel 10 : 4-6 : « 4 Le vingt-quatrième jour du premier mois, j'étais au bord du grand fleuve, c'est-à-dire le Tigre. 5 J'ai levé les yeux et j'ai vu un homme habillé de lin. Il avait autour de la taille une ceinture en or d'Uphaz. 6 Son corps était comme de chrysolithe, son visage brillait comme l'éclair, ses yeux étaient pareils à des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à du bronze poli et le son de sa voix était pareil au bruit d'une grande foule. »

Quel est le but de sa présence?

Il l'explique: 
Daniel 11: 2: « Maintenant, je vais t'annoncer la vérité.»

L'homme vêtu de lin va annoncer plusieurs prophéties bibliques liées aux puissances mondiales et à la venue de l'antichrist.


Parallèle avec le livre de l’Apocalypse

La description de l’homme vêtu de lin par Daniel nous renvoie à quelque chose de très semblable décrit par Jean dans le livre de l’Apocalypse :

Apocalypse 1 : 12-16 : « 12 Je me retournai pour savoir quelle était la voix qui me parlait. M'étant donc retourné, je vis sept chandeliers d'or, 13 et au milieu des [sept] chandeliers quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme. Il était habillé d'une longue robe et portait une écharpe en or sur la poitrine. 14 Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige. Ses yeux étaient comme une flamme de feu, 15 ses pieds étaient semblables à du bronze ardent, comme s'ils avaient été embrasés dans une fournaise, et sa voix ressemblait au bruit de grandes eaux. 16 Il tenait dans sa main droite sept étoiles, de sa bouche sortait une épée aiguë à deux tranchants et son visage était comme le soleil lorsqu'il brille dans toute sa force. »

Les 
grandes eaux sont associées aux foules, peuples, nations, langues (Voir Apocalypse 17 : 1 et 17 : 15).  Lien - La grande prostituée

Qui est décrit ainsi dans le livre de l’Apocalypse ? Il s’agit de 
Jésus-Christ, l’auteur du livre de l’Apocalypse.

Lien - Le visage comme le soleil

Lien - Les pieds et la voix de Jésus

Tout porte à croire que c’est 
Jésus lui-même qui est l’auteur de la vision adressée à Daniel et s’étalant sur 3 chapitres : les chapitres 10 à 12.
Cette vision concerne essentiellement le temps de la fin, période pendant laquelle Jésus dirigera lui-même les évènements tels qu’il les a décrits dans le livre de l’Apocalypse.

Au chapitre 12 nous retrouvons l’homme vêtu de lin en compagnie de deux autres personnages, très certainement des anges qui seront à ses côtés lors de la période finale de ce système mondial.

Daniel 12 : 5, 6 : « 5 Moi, Daniel, je regardais et j'ai vu deux autres hommes se tenir debout, l'un sur une rive du fleuve, l'autre sur l'autre rive. 6 L'un d'eux a dit à l'homme habillé de lin, qui se tenait au-dessus de l'eau du fleuve: «Quand viendra la fin de ces événements extraordinaires?» 7 Et j'ai entendu l'homme habillé de lin, celui qui se tenait au-dessus de l'eau du fleuve…) »

Daniel ne comprend pas les paroles de la vision. Celles-ci devaient être tenues cachées et marquées du sceau du secret jusqu’au moment de la fin (
Daniel 12 :9).

Il est temps aujourd’hui de dévoiler le sens des prophéties de Daniel concernant le temps de la fin car nous serons bientôt directement concernés par leur contenu.

 


Olivier                                                      
Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Les paroles de la prophétie de Daniel sont tenues cachées et scellées jusqu'au temps de la fin.