Apocalypse 1 : 18 : Jésus est « le Premier et le Dernier » qui ouvre la voie pour la vie éternelle


Jésus est « le Premier et le Dernier » qui ouvre la voie pour la vie éternelle


 

Apocalypse 1 : 18 : « je suis le Premier et le Dernier, et le Vivant ; j’ai été mort, et voici que je suis vivant aux siècles des siècles ; je tiens les clés de la mort et de l’enfer. »

 

Nous nous souvenons de l’expression « le Premier et le Dernier » déjà abordée dans l’explication correspondant à Apocalypse 1 :8. Nous avons vu alors que le Dieu Tout-Puissant, Yahvé, s’appelle parfois « l’Alpha et l’Oméga » mais aussi « le Premier et le Dernier ». 

Lien - L'alpha et l'oméga

 

 Qui est « Le Premier et le Dernier » d’Apocalypse 1 :18 ?

 

Servons-nous du contexte pour déterminer de façon certaine qui est le Premier et le Dernier du verset d’Apocalypse 1 :18.

Jean entend une voix forte comme le son d’une trompette qui lui demande de transmettre des lettres à 7 églises d’Asie Mineure (Éphèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie, Laodicée).

Lorsque Jean se retourne, il voit, au milieu de 7 chandeliers symbolisant la lumière spirituelle pure et intense, quelqu’un qui ressemble à un fils d’homme dont la description resplendissante ressemble beaucoup à Jésus-Christ au moment de sa transfiguration.

La vision est d’une intensité insoutenable, Jean tombe comme mort. C’est alors que le Fils de l’homme pose sa main droite sur Jean afin de le rassurer. Il lui dit : « N’ai pas peur. Je suis le Premier et le Dernier, le vivant.» Pourquoi précise-t-il « le vivant » ?

Il ajoute, « j’étais mort et voici je suis vivant aux siècles des siècles ».

 

De toute évidence, la description correspond de manière précise à Jésus-Christ, le Fils de l’homme, resplendissant de gloire, ressuscité d’entre les morts pour une vie immortelle, le chef des 7 églises tenant dans sa main droite 7 étoiles.

 

Dans la lettre adressée à l’église de Smyrne, Jésus commence sa lettre en disant :

 

« Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort et qui est revenu à la vie: » - Apocalypse 2:8 

A nouveau, le terme « le Premier et le Dernier » est associé à la résurrection de Jésus.

D’après Apocalypse 1 :18 et 2 :8, Jésus est celui qui était mort et qui est revenu à la vie.

 

40 jours après sa résurrection, il a présenté à Dieu la valeur de son précieux sacrifice, rançon qui permet le rachat des fautes de tous les humains exerçant la foi en lui.

 

« le Premier et le Dernier » est associé à la résurrection de Jésus. D’après Apocalypse 1 :18 et 2 :8, Jésus est celui qui était mort et qui est revenu à la vie. Il tient les clés de l'enfer ou hadès.

 

Dans le verset d’Apocalypse 22 :13, 16, nous constatons que Jésus est appelé « l’Alpha et l’Oméga » mais aussi « le Premier et le Dernier » tout comme son Père.

 

« 13 Je suis l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. (…) 16 Moi Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton de la racine de David et son descendant, l'étoile brillante du matin.» Apocalypse 22 : 13, 16

Il n’y a aucun doute sur l’identité de « l’Alpha et l’Oméga », « le Premier et le Dernier »  dans le verset d’Apocalypse 22 : 13, il s’agit bien de Jésus.

Ces expressions peuvent donc s’appliquer aussi bien à Dieu qu’à Jésus.

 

 

 Que signifient pour Jésus les expressions « l’alpha et l’oméga » et « le Premier et le Dernier » ?

 

Jésus est Vivant car il a été ressuscité par Dieu.

Il a été mort, pendant 3 jours et 3 nuits avant sa résurrection en esprit puis sa matérialisation en humain afin de se montrer à tous (Mat 28 : 5-7).

 

Jésus a été le Premier humain à être ressuscité pour la vie éternelle dans le ciel et le premier à ouvrir la voie pour la résurrection menant à la vie éternelle de tous les autres humains grâce à la valeur de son sacrifice (Jean 3 :13 ; Jean 11 :25).

 

Il est le Dernier humain à mourir sans qu’il y ait possibilité de rachat par l’intermédiaire du sang de Jésus (Héb 9 :12 ; 1 Pierre 1 : 18, 19).

 

Il tient les clés de la mort et de l’enfer. C’est Jésus qui pourra mettre fin à la mort.

L’enfer est le lieu de séjour des morts, le lieu symbolique (ou la condition) où l’on va lorsque l’on meurt pour y attendre la résurrection.

L’enfer n’est pas un lieu de tourments, ni une fournaise de feu.

 

Actes 24:15: "et j'ai en Dieu l'espérance, comme ils l'ont eux-mêmes, qu'il y aura une résurrection des justes et des injustes."

 

Jean 11:25: "Jésus lui dit: «C'est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s'il meurt;"

 

Pour plus d’informations sur l’enfer : Lien - Enfer

 

 

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Yao François (mardi, 26 novembre 2019 13:13)

    Est Ce Vous Etes Témoin De Jéhovah

  • #2

    Olivier (samedi, 30 novembre 2019 00:53)

    Bonjour François
    Bien que me considérant comme un Témoin de mon Dieu qui s'appelle en effet Jéhovah, je ne fais pas partie de l'organisation watch tower. Cependant, je respecte leur travail, leurs efforts d'étude et de prédication ainsi que leur moralité, de façon générale.