Apocalypse 2 : 11 : La seconde mort


La seconde mort


 

Apocalypse 2 :11 : « Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises: Le vainqueur n'aura pas à souffrir de la seconde mort. »

Jésus a promis la couronne de vie aux chrétiens persécutés de Smyrne qui seraient fidèles jusqu'à la mort (
Ap 2 :10). Il a ajouté que le vainqueur de cette course chrétienne n'aurait pas à souffrir de la seconde mort.


 Pourquoi  Jésus parle-t-il de « seconde mort » ?

Parce qu’il existe une première mort : la 
mort naturelle ou la mort adamique.
La mort naturelle est la mort dont nous héritons tous et pour laquelle nous gardons l’espoir de la 
résurrection (Rom 5 :12 ; Actes 24 :15).
La seconde mort, au contraire, n’offre aucun espoir de retour, 
aucun espoir de résurrection. Elle est associée à l’étang de feu et de soufre et résulte d’une condamnation directe de Jésus-Christ.
   
Apocalypse 21 :8 : « Quant aux lâches, aux incrédules, [aux pécheurs,] aux abominables, aux meurtriers, à ceux qui vivent dans l'immoralité sexuelle, aux sorciers, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre. C'est la seconde mort.»
 
Lien - L'étang de feu et de soufre

 Quand aura lieu la seconde mort ?

Elle aura lieu pendant le 
règne millénaire, lorsque Jésus viendra juger la terre (Actes 17 :31).
2 Timothée 4:1 : « [C'est pourquoi] je t'en supplie, devant Dieu et devant [le Seigneur] Jésus-Christ qui doit juger les vivants et les morts au moment de sa venue et de son règne: »
 
Ceux qui seront mis à mort suite à une condamnation de Jésus ne ressusciteront pas, ils subiront la seconde mort. 

Les ressuscités qui refuseraient de se soumettre au Royaume messianique subiront également la seconde mort (Ap 20 :15).

Luc 19 :27 : « Quant à mes ennemis qui n'ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et mettez-les à mort devant moi. » 

 

L’étang de feu et de soufre est bien sûr symbolique. Le feu est associé à la destruction totale et définitive, à la purification.
D’ailleurs, le diable et la mort elle-même seront jetés dans l’étang de feu à la fin du règne millénaire, ce qui signifie qu’ils 
disparaîtront totalement (Ap 20 : 10, 14).

 

L’étang de feu et de soufre est bien sûr symbolique. Le feu est associé à la destruction totale et définitive, à la purification. D’ailleurs, le diable et la mort elle-même seront jetés dans l’étang de feu à la fin du règne millénaire.

Book_of_Revelation_Chapter_19-2_(Bible_Illustrations_by_Sweet_Media)

 

 Pourquoi Jésus a-t-il dit aux chrétiens de Smyrne qu'ils n'auraient pas à subir la seconde mort?

Ces chrétiens du premier siècle ont déjà démontré leur fidélité jusqu'à la mort, souvent face aux persécutions.
Ils ont alors été désignés dignes de devenir cohéritiers du Christ afin de faire partie de son gouvernement céleste: le Royaume de Dieu. Ils règneront avec lui sur la terre pendant le règne millénaire, c’est à dire pendant 1000 ans (
Rom 8 :17 ; Ap 5 :10 ; Ap 20 :6).

 

2 Timothée 2 :12 : « si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui; si nous le renions, lui aussi nous reniera; »
 
Apocalypse 20 : 6 : « Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n'a pas de pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et de Christ et ils régneront avec lui pendant 1000 ans. »
 
Apocalypse 2 :26-27 : « 26 Au vainqueur, à celui qui accomplit mes œuvres jusqu'à la fin, je donnerai autorité sur les nations. 27 Il les dirigera avec un sceptre de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-même j'en ai reçu le pouvoir de mon Père »
 
Apocalypse 3 :21 : «  Le vainqueur, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, tout comme moi aussi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. » 
 
Ces chrétiens désignés pour occuper les plus hautes fonctions qui soient, seront 
Rois et Prêtres aux côtés de Jésus. De ce fait, à leur mort, ils sont ressuscités « esprits » de la même manière que Jésus (Héb 2 :5).
 
Romains 6 : 5 : « En effet, si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection semblable à la sienne. »
 
Ils revêtent alors 
l’immortalité et l’incorruptibilité. Leur fidélité dans les épreuves a démontré leur attachement indéfectible à Dieu. Maintenant, ils sont Rois et Prêtres cohéritiers du Christ et ils ne connaîtront jamais la seconde mort qui découle d’une condamnation de Jésus-Christ (1 Cor 15 :54).  
 
1 Corinthiens 15 :42: « Il en sera aussi de même en la résurrection des morts; le corps est semé en corruption, il ressuscitera incorruptible. »
 
Philippiens 3 :20, 21 : « 20 Quant à nous, notre droit de cité est dans le ciel, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ. 21 Il transformera notre corps de misère pour le rendre conforme à son corps glorieux par le pouvoir qu'il a de tout soumettre à son autorité. »

Ces chrétiens du 1er siècle ont démontré leur fidélité face aux persécutions. Ils ont été désignés dignes de devenir cohéritiers du Christ afin de faire partie de son gouvernement: le Royaume de Dieu. Ils règneront avec lui sur la terre pendant 1000 ans.

 

 

 Serons-nous aussi rois et prêtres aux côtés de Jésus ?
 
Non. Le nombre des cohéritiers du Christ est au complet. La Bible indique qu’il est précisément de 
144'000 chrétiens oints afin de régner sur la terre (Ap 5 :10; 14:1; 2 Cor 1:21). Ils ont été choisis au premier siècle, alors que les apôtres étaient encore en vie et l'esprit saint de Dieu agissait de manière grandiose par leur intermédiaire. De plus, l’église chrétienne n’était pas encore contaminée par les fausses doctrines et la venue de la grande apostasie.
 
Quelle est notre espérance alors ?
Notre espérance est d’être des 
sujets de ce gouvernement céleste et de bénéficier de son règne sur la terre. Le nouveau gouvernement va rétablir la justice, la paix et la sécurité. Il va détruire ceux qui saccagent la terre. Mettre fin à la maladie, la mort et la tristesse. Il va effacer les effets du péché adamique.
 
Apocalypse 11 : 17, 18 : « 17 en disant: «Nous te remercions, Seigneur Dieu tout-puissant, toi qui es et qui étais, parce que tu as exercé ta grande puissance et établi ton règne. 18 Les nations se sont irritées, mais ta colère aussi est venue; voici le moment de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, petits et grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre.»
 
Le groupe de chrétiens oints appelés à régner sur la terre est appelé « la nouvelle Jérusalem », mais aussi « l’épouse spirituelle du Christ ».
Les effets de ce règne seront une véritable bénédiction pour tous les fidèles serviteurs de Dieu.
 
Apocalypse 21 :1-5 : « 1 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n'existait plus. 2 Je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une mariée qui s'est faite belle pour son époux. 3 J'entendis une voix forte venant du ciel qui disait: «Voici le tabernacle de Dieu parmi les hommes! Il habitera avec eux, ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux, [il sera leur Dieu]. 4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car ce qui existait avant a disparu. 5 Celui qui était assis sur le trône dit: «Voici que je fais toutes choses nouvelles.» Il ajouta: "Écris cela, car ces paroles sont dignes de confiance et vraies."»
 

Olivier                                                                                  

 

 Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21.


Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Jean Marie (mercredi, 01 janvier 2020)

    Pour la question de la seconde mort renvoyez bien les textes bibliques dans leur véritable contexte. Pas d interprétations hasardeuses svp. Puisse le Seigneur Jésus nous n ouvrir encore plus les yeux de notre intelligence afin de contraire qu'elle est sa volonté et tjrs marché dans la vérité. Merci.

  • #2

    Olivier (vendredi, 03 janvier 2020 03:39)

    Bonjour Jean Marie,
    Afin de prendre en compte votre remarque, j’ai reformulé le texte en construisant les raisonnements de manière plus cohérente sur la base des versets bibliques.
    La seconde mort est à opposer à la mort adamique dont nous héritons tous et pour laquelle nous avons l’espoir de la résurrection.

    La Bible nous dit que l’étang de feu symbolise la seconde mort.
    « L'étang de feu, c'est la seconde mort. » Ap 20 :14.
    « leur part sera l'étang ardent de feu et de soufre, c'est-à-dire la seconde mort. » Ap 21 :8.

    Cet étang de feu est l’équivalent de la Géhenne, il symbolise la destruction totale et définitive sans espoir de retour, sans espoir de résurrection. La seconde mort résulte de la condamnation de Jésus-Christ, le Roi messianique et Juge de la terre.
    Satan lui-même sera jeté dans le lac de feu à la fin des 1000 ans.

    Les chrétiens oints ont l’espoir de régner aux côtés de Jésus-Christ pendant le règne millénaire (Rom 8 :17 ; 2 Tim 2 :12). Ils ont une résurrection semblable à celle de Jésus et revêtent l’immortalité et l’incorruptibilité.
    De ce fait, ils ne connaîtront jamais la seconde mort, contrairement aux personnes qui ressusciteront sur la terre mais qui rejetteront le règne du Christ et donc la souveraineté de Dieu.

    En espérant avoir clarifié la question de la seconde mort...

  • #3

    Olivier (jeudi, 06 octobre 2022 13:06)

    Bonjour Eldin

    En effet, Satan est un ange déchu, un chérubin qui s’est enorgueilli et s’est rebellé contre Dieu (Satan = opposant).

    Vous me dites que la bête est encore vivante à la fin du millénaire.
    Mais qu’est-ce que la bête pour vous ?

    Comme je l’ai expliqué dans les commentaires liés au chapitre 13 de l’Apocalypse, dans la Bible les bêtes effrayantes de l’Apocalypse et de Daniel représentent des puissances politiques.
    La bête du temps de la fin représente l’aboutissement final de l’ensemble des puissances mondiales : l’ONU et ses organes de contrôle du monde (comme l’OMS par exemple qui a pris beaucoup d’importance ces derniers temps).
    La bête est une personnification d’un système politique, elle est symbolique, n’est-ce pas, elle représente le pouvoir dictatorial du temps de la fin qui imposera son nombre à tous les humains.
    Comment pourrait-elle souffrir dans le feu éternel ?
    Daniel 2 :44 prophétise sur ce qui va se passer à la venue de Jésus (à mettre en parallèle avec Apocalypse 19 : 11-21) : tous les gouvernements corrompus de ce monde seront détruits et remplacés par le règne millénaire de Jésus.
    Un symbole ne peut souffrit physiquement n’est-ce pas ?

    Qu’en est-il de Satan et de ses démons ? Peuvent-ils souffrir dans le feu ?
    Rappelons-nous ce qui s’est passé à Babylone lorsque les 3 fidèles Hébreux ont été jetés dans la fournaise de feu ardente (lire Daniel 3 :19-27):

    Daniel 3 :27 : « Ils virent que le feu n'avait eu aucun pouvoir sur le corps de ces hommes, que les cheveux de leur tête n'avaient pas brûlé, que leurs habits n'étaient pas abîmés et qu'ils ne sentaient même pas le feu. » - Segond 21

    Pourquoi le feu qui pourtant avait été intensifié 7 fois provoquant la mort des soldats qui les a jetés dans la fournaise n’a-t-il eu aucun effet sur les 3 Hébreux ?

    Daniel 3 :24,25 : « 24 Le roi Nebucadnetsar fut alors effrayé et se leva subitement. Il prit la parole et dit à ses conseillers: «N'avons-nous pas jeté trois hommes ligotés au milieu du feu?» Ils répondirent au roi: «Certainement, roi!» 25 Il reprit: «Eh bien, j'aperçois quatre hommes dépourvus de liens qui marchent au milieu du feu, porteurs d'aucune blessure, et le quatrième ressemble à un fils des dieux.»

    La présence de l’ange a protégé les 3 Hébreux des flammes.
    Le diable et ses démons ne seraient en rien impactés par les flammes aussi violentes soient-elles. Les esprits ne sont pas faits de matière et ne sont pas sensibles au feu. Ils peuvent même protéger les humains des flammes.

  • #4

    Olivier (jeudi, 06 octobre 2022 13:09)

    Ainsi que j’ai eu l’occasion de vous en faire part dans un précédent message, les paroles de Jésus sont la plupart de temps exprimées en paraboles, en métaphores, allégories et autres figures de style à prendre au second degré. Et c’est d’autant plus le cas dans le livre de l’Apocalypse qui est rempli d’images, de visions, de créatures symboliques…

    Reprenons pour exemple le passage que vous avez cité plus haut :

    Ap 14 :
    9 Un autre Ange, un troisième, les suivit, criant d’une voix puissante : "Quiconque adore la Bête et son image, et se fait marquer sur le front ou sur la main,
    10 lui aussi boira le vin de la fureur de Dieu, qui se trouve préparé, pur, dans la coupe de sa colère. Il subira le supplice du feu et du soufre, devant les saints Anges et devant l’Agneau.
    11 Et la fumée de leur supplice s’élève pour les siècles des siècles ; non, point de repos, ni le jour ni la nuit, pour ceux qui adorent la Bête et son image, pour qui reçoit la marque de son nom."

    Cette vision est entièrement symbolique, il n’existe aucun lac de feu et de soufre devant les Saints anges et devant l’Agneau !
    Imaginez-vous la scène ! Ce serait quoi, un spectacle pour Jésus et les anges, pour qu’ils assistent au supplice interminable et aux cris des gens torturés alors qu’ils sont brûlés vifs dans le feu ?
    Ce lac de feu se trouverait alors dans les cieux ?

    Le fait de boire du vin de la fureur de Dieu versé dans la coupe de sa colère est une métaphore, une image. Il n’existe aucune coupe de la colère de Dieu. Il en est de même du tourment dans l’étang de feu et de soufre qui symbolise la condamnation et la destruction éternelles.

    Nous comprenons que le fait de se retrouver devant l’Agneau et les anges va leur causer de grands tourments. Après avoir fait un choix désastreux, il ne leur restera que des regrets, de la crainte, de la culpabilité, le désespoir, la souffrance morale.

    LEUR TOURMENT RESTERA ETERNELLEMENT GRAVE DANS LES MEMOIRES afin de ne jamais oublier où mène toute voie opposée à Dieu. Il constituera une leçon pour toutes les créatures de l’univers fidèles à leur Créateur. C'est comme si "la fumée de leur tourment monte à tout jamais".

    Le feu dans la Bible est associé à la condamnation divine et à la destruction définitive. Jamais on n’oubliera ce qui s’est passé dans ce monde, le souvenir de leur condamnation et de leur destruction montera comme la fumée aux siècles des siècles !

    Lorsque le Royaume de Dieu aura rétabli les conditions de vie initialement prévues par Dieu lors de la création du premier couple, il ne faudra jamais oublier que toute voie qui s’éloigne de Dieu ne mène qu’au désastre et le tourment de ceux qui se sont opposés à Dieu doit servir d’avertissement éternel pour que cela ne se reproduise plus jamais !

    NB. Pas de souci pour les éventuelles fautes d'orthographe, je n'ai prêté attention qu'au sens du texte.
    Que Dieu vous bénisse