Apocalypse 2 : 13 : Satan


 Satan

Apocalypse 2 :13 : « Je connais tes œuvres, et le lieu que tu habites, où Satan a son trône; et tu retiens mon nom, et tu n'as point renié ma foi, même aux jours où Antipas, mon fidèle martyr, a été mis à mort au milieu de vous, où Satan habite. »

 

Jésus s’adresse aux chrétiens de Pergame et leur dit ici quelque chose de surprenant et inquiétant à la fois: 
« 
le lieu où tu habites, où Satan a son trône » !
Puis il poursuit en parlant de la fidélité de ces chrétiens face à l’adversité et cite même l’exemple d’un fidèle martyr : 
Antipas, qui a été mis à mort parmi les chrétiens de Pergame.

Mais commençons par définir qui est Satan et pour quelle raison il est dit que son trône se situe à Pergame.

  Qui est vraiment Satan?

Satan signifie « 
opposant » car il s’est opposé à Dieu lui-même. 
On l’appelle aussi 
le Diable, ce qui signifie « calomniateur » car il a calomnié Dieu en prétendant qu’il avait menti, que les humains ne mourraient pas et seraient bien plus heureux en choisissant eux-mêmes leur voie.

Satan est au départ un ange fidèle à son créateur, comme l’ensemble des créatures spirituelles. Quand Dieu a créé le premier couple humain, cet ange a commencé à développer de l’orgueil dans « son cœur » et de la jalousie. 
Il savait que la Terre serait remplie d’humains qui honoreraient leur Créateur et cela l’a rendu envieux. Son orgueil l’a alors poussé à se détourner de Dieu, ce qu’autorise le libre arbitre accordé par le Créateur lui-même.
C’est lui qui, à son tour, a incité Adam et Eve à se détourner de leur Créateur, et qui a entraîné l’ensemble de l’humanité à se retrouver éloignée de Dieu. 

Cela montre que les esprits ressentent les même émotions et sentiments que les humains : des sentiments positifs comme l’Amour, ou des sentiments négatifs comme l’orgueil.
Seulement, Satan n’était pas seul dans cette rébellion et de nombreux autres esprits l’ont suivi. Pourquoi ? Peut-être que Satan exerçait déjà une certaine autorité sur eux, ou parce qu’ils étaient habités par le même sentiment d’orgueil ou encore parce ils avaient envie d’expérimenter quelque chose d’autre que la fidélité à Dieu et à ses principes.

Leur objectif est alors d’entraîner les humains à leur suite et de leur proposer d’autres voies que celle qui mène à Dieu. 
C’est bien ce qui se produit depuis sur Terre, la plupart des humains suivant des objectifs selon leurs aspirations, leurs convictions, leurs désirs, leurs craintes, leurs souffrances, leurs idéologies, leurs croyances… Tout est expérimenté. 
Très peu d’humains suivent réellement la voie de Dieu. 

  Quelles méthodes emploie-t-il pour atteindre ses objectifs ? 

   
La peur, opposée à l’amour, ne favorise pas le rapprochement avec Dieu, contrairement à ce qu’ont pu penser les Eglises qui terrifiaient leurs ouailles avec l’enfer de feu;
   
La souffrance, souvent accablante et intolérable, détourne les gens de Dieu ;
   
L’immoralité, car les désirs immédiats et égoïstes sont opposés à l’amour du prochain et donc de Dieu ;
   
Les fausses croyances éloignent les gens de Dieu. Ils n’ont pas la bonne vision de Dieu et ne peuvent être attirés par lui. De la même façon, les fausses religions ont souvent fait plus de mal que de bien au cours de l’histoire;
   
Le matérialisme, principal centre d’intérêt de nombreuses personnes, pour lequel les gens donnent leur énergie et leur temps afin d’accumuler des biens matériels et s’enrichir.

Il est bien difficile de penser à Dieu quand on vit la guerre, quand on craint pour sa sécurité et celle de notre famille, quand on a faim, quand on a de graves soucis de santé, quand on a du mal à s’en sortir financièrement, quand on associe la religion aux guerres, au fanatisme et à l’intolérance…

 Combien de fois n’a-t-on pas entendu : Si Dieu existait, il ne permettrait pas toute cette souffrance ! Ou, pourquoi ne fait-il rien ? 

Le libre arbitre ne permet pas à Dieu d’intervenir dans la vie des humains. Ils sont libres de vivre comme ils le souhaitent . Cependant, le moment venu, au nom de toutes les personnes qui ont souffert plus que de raison, Dieu mettra un terme à la souffrance, selon un calendrier bien établi.

En attendant, Satan et ses 
anges déchus, qu’on appelle aussi « démons » mais qui ne ressemblent en rien aux représentations cornues habituelles, utilisent leur puissance pour entraîner les humains dans la direction opposée à Dieu.
Il ne faut pas sous-estimer la puissance des esprits. Ils sont très intelligents, sournois, et savent comment s’y prendre avec la psychologie humaine. Une raison de plus de ne pas toucher au spiritisme car nous pourrions entrer en contact avec des esprits mauvais.

 Pourquoi Jésus-Christ dit-il à l’église de Pergame que le lieu où elle habite est "où Satan a son trône" ? 

Comme nous l’avons vu hier pour 
Apocalypse 2 :12, Pergame possède de nombreux sanctuaires consacrés à divers dieux qui attirent de nombreuses personnes. En particulier le sanctuaire d’Asclépios qui attire de nombreux malades. De plus, c’est une ville prospère dont certains habitants s’enrichissent avec le commerce et l’industrie. Enfin, nous verrons dans le verset 14, que l’idolâtrie et l’immoralité, ainsi que les sectes avaient pénétré dans l’Eglise de Pergame. 

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0