Apocalypse 2 : 23 : L'examen des coeurs et des reins


L'examen du cœur et des reins


 

Apocalypse 2 : 23 : « Je frapperai de mort ses enfants, et toutes les Eglises reconnaîtront que je suis celui qui examine les reins et les cœurs, et je traiterai chacun de vous conformément à ses œuvres. »

Jésus s’adresse ici aux chrétiens de l’église de 
Thyatire et annonce une sanction terrible : il frappera de mort ses enfants.
De quels enfants s’agit-il ? D’après le verset 20 du même chapitre, il s’agit des
 enfants de Jézabel.
 
 
 Les enfants de Jézabel
 
Jésus reproche à l’église de Thyatire de laisser faire Jézabel, une prétendue prophétesse qui entraîne les chrétiens dans la voie de l’immoralité sexuelle et l’idolâtrie. S’ils ne changent pas d’attitude, Jésus va punir ceux qui commettent l’adultère avec elle.
 
Apocalypse 2 : 20-22 : « 20 Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu laisses faire Jézabel, cette femme qui se prétend prophétesse. Elle enseigne et égare mes serviteurs pour qu'ils se livrent à l'immoralité sexuelle et mangent des viandes sacrifiées aux idoles. 21 Je lui ai donné du temps pour changer d'attitude, mais elle ne veut pas se détourner de son immoralité. 22 Voici, je vais la jeter sur un lit et envoyer un grand tourment à ceux qui commettent adultère avec elle, s'ils ne se repentent pas de leurs œuvres. »
 
On se souvient que Jézabel avait entraîné Israël dans une monstrueuse idolâtrie consacrée au culte de Baal et Astarté. Sous le règne d'Achab, 450 prophètes de Baal et 400 prophètes d'Astarté mangeaient à la table de Jézabel, alors que le peuple avait faim. En effet, Dieu avait envoyé dans le pays une famine qui a sévi pendant 3 ans (1 Rois 18:19).
Cette femme détestait Dieu et a fait périr de nombreux prophètes de Yahvé. Les autres devaient rester cachés pour échapper à ce sort (
1 Rois 18:4).
Cette femme était prête à tout pour obtenir ce qu’elle voulait, jusqu’à verser le sang innocent sans aucun remords. 

 

1- Bronze figurine of a Baal, 14th – 12th century BCE, found at Ras Shamra (ancient Ugarit) near the Phoenician coast. Musée du Louvre 

2- This cult stand was used to hold offerings to the goddess Astarte Archaeology Museum Amman Citadel Jordan - Wikipédia commons

 

Y avait-il une autre femme semblable à cette Jézabel dans l’église de Thyatire ? Non. N’oublions pas que l’Apocalypse est un livre symbolique. Dans ce livre, Jézabel n’est pas une vraie femme mais caractérise un état d’esprit et des pratiques qui avaient lieu au sein de l’église.

Ainsi les chrétiens de Thyatire permettaient que certains membres mangent des viandes sacrifiées aux idoles peut-être pour obtenir des avantages dans la société prospère de l’époque… En tout cas, cela revenait à commettre l’idolâtrie. Ils toléraient également l’immoralité sexuelle au lieu de sanctionner ceux qui la pratiquaient afin de préserver la pureté de la congrégation.

 

Qui sont alors les enfants de Jézabel ?

Ce sont tous ceux qui se laissent entraîner par l’idolâtrie et l’immoralité sexuelle en toute impunité.

Ils sont ses enfants tout comme certains sont appelés enfants du diable parce qu’ils ne pratiquent pas la justice.

1 Jean 3 :10 : « C'est à cela que l'on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable: celui qui ne pratique pas la justice n'est pas de Dieu, tout comme celui qui n'aime pas son frère. »

 

 

 Jésus est celui qui examine les reins et le cœur

 

Jésus a dit: je suis celui qui examine les reins et les cœurs, et je traiterai chacun de vous conformément à ses œuvres. Jésus scrute, sonde, explore les reins et le cœur.

par Christine Schmidt de Pixabay

 

Dans le verset cité en référence, Jésus déclare : « je suis celui qui examine les reins et les cœurs, et je traiterai chacun de vous conformément à ses œuvres. » - Ap 2 :23.

Jésus va juger la terre au Nom de son Père.

Matthieu 16 :27 : « En effet, le Fils de l'homme va venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il traitera chacun conformément à sa manière d'agir. »

 

Le passage d’Apocalypse 2 :23 peut se rapprocher de Jérémie 17 : 10 ;

Moi, Yahvé, je scrute le cœur, je sonde les reins, pour rendre à chacun d'après sa conduite, selon le fruit de ses œuvres. » - Jérusalem

 

Selon d’autres traductions de la Bible, on peut lire :

«Moi, l’Éternel, moi, je sonde les cœurs, je scrute le tréfonds de l’être pour donner à chacun ce que lui auront valu sa conduite et les effets de ses agissements." – Semeur

 « Moi, l’Éternel, j'explore le cœur, j'examine les reins pour traiter chacun conformément à sa conduite, au fruit de ses agissements. » - Segond 21

 

Le cœur désigne le siège de nos émotions, de nos sentiments, de nos mobiles, de nos intentions (Héb 4 :12)…

Les reins désignent les tréfonds de l’être (Semeur), le fond du désir (Bible des Peuples), le secret des consciences (français courant), les pensées les plus secrètes (TMN) ; ils correspondent à notre personnalité intérieure, notre être profond.

 

Ainsi lorsque les reins sont mentionnés en rapport étroit avec le cœur, c’est la personne entière avec ses mobiles, ses intentions, sa personnalité, ses émotions, sa conscience et ses sentiments les plus profonds qui est considérée.

Rien n’est secret aux yeux de Jésus et de son Père, notre Dieu Tout-Puissant.

Rien ne pourra être caché, ni présent, ni passé, ni intentions futures.

Aucune émotion, aucun sentiment ne peut être camouflé.

 

Voir aussi Hébreux 4 :13 ; 1 Corinthiens 4 :5 ; Psaumes 7 :10 ; 26 :2 ; Jérémie 11 :20 ; 20 :12.

 

Le Créateur de l’homme a une connaissance parfaite du corps humain et de son fonctionnement tant physique que psychologique, émotionnel ou psychique.

De même, son Fils examine de la même façon les reins et les cœurs comme l’indique le verset d’Apocalypse 2:23 cité plus haut.

 

Notre Dieu Tout-Puissant et Jésus-Christ ont le pouvoir de scruter notre personnalité intérieure et nos mobiles les plus profonds et d’en faire ressortir toute culpabilité, tout regret, toute frustration, toute souffrance … Ils nous connaissent parfaitement et savent précisément quelles circonstances nous ont amenés à nous comporter de telle ou telle manière.

 

Soyons confiants, il n’y a pas meilleurs juges dans l’univers !

 

 Que pouvons-nous faire avant que Jéhovah Dieu et Jésus ne scrutent notre cœur et nos reins ?

 

 Soyons honnêtes, sincères, vrais.

Confions-nous en Jéhovah Dieu avec joie, approchons-nous de lui avec un cœur sincère et purifié d'une mauvaise conscience.

Psaumes 145 :18 : « Iehovah est proche de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec sincérité. » - Traduction Samuel Cahen

Luc 8 :15 : « Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui ont entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent et portent du fruit avec persévérance. »

Hébreux 10:22: " Approchons-nous donc avec un cœur sincère, une foi inébranlable, le cœur purifié d'une mauvaise conscience et le corps lavé d'une eau pure."

 

 Étudions sa parole la Bible et éduquons notre cœur et notre conscience profonde (nos reins) pour suivre la voie de la justice de Dieu et de la Vérité. Le culte que nous rendons à Dieu doit rester pur et non contaminé par de fausses doctrines ou l'idolâtrie.

Psaumes 119:7: "Je te louerai avec un cœur droit en étudiant tes justes sentences."

Proverbes 23:12: " Ouvre ton cœur à l'instruction et tes oreilles aux paroles de la connaissance!"

Éphésiens 6:14: " Soyez donc fermes, vos reins ceints de la vérité, revêtus de la cuirasse de la justice",

 

 Suivons l'exemple d’intégrité et d’humilité de Jésus:

Esaïe 11:5: " La justice sera la ceinture de ses reins, et la vérité sera la ceinture de ses flancs."

Matthieu 11: 29: " Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire par moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. "

 

 Regrettons sincèrement et humblement nos erreurs et demandons pardon.

Matthieu 6:12: "pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés"

Psaumes 19:13, 14: "13 Qui discerne ses erreurs? Pardonne-moi celles que j'ignore. 14 Préserve aussi ton serviteur du sentiment d'orgueil: qu'il ne domine pas sur moi! Alors je serai intègre, je ne commettrai pas de grands péchés."

 

 Éprouvons de la reconnaissance et prions Dieu régulièrement:

Philippiens 4:6, 7: "6 Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de reconnaissance. 7 Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l'on peut comprendre, gardera votre cœur et vos pensées en Jésus-Christ."

 

 

Olivier   

                                              


Écrire commentaire

Commentaires: 0