Apocalypse 2 : 24 : Le fardeau chrétien


Le fardeau chrétien



Apocalypse 2 : 24 : «  Quant à vous, les autres croyants de Thyatire, qui n'acceptez pas cet enseignement et qui n'avez pas connu les profondeurs de Satan - comme ils les appellent - je vous dis: Je ne mettrai pas sur vous d'autre fardeau. »


 Qui sont les autres croyants de Thyatire qui n'acceptent pas cet enseignement et de quel enseignement parle-t-on exactement?

Les versets précédents (20 à 23) viennent de s'adresser à ceux qui suivent les 
enseignements de Jézabel et qui se laissent entraîner à l'immoralité et à l'idolâtrie.

Le verset 22 indique que Jésus va envoyer un grand tourment aux chrétiens qui ont commis l'adultère avec Jézabel s'ils ne se repentent pas de leurs œuvres.
Ainsi donc, 
les autres croyants de Thyatire qui ne suivent pas cet enseignement ou doctrine sont les chrétiens qui ne se sont pas laissés influencer par Jézabel et son enseignement immoral et idolâtre, ils n'ont pas connu les profondeurs de Satan. Ces autres chrétiens ne sont pas concernés par le grand tourment envoyé par Jésus.

 

A ces chrétiens fidèles, Jésus dit qu'il ne mettra pas sur eux d'autre fardeau. 
Cela signifie qu'il existe un fardeau de base puisque Jésus dit qu'il ne mettra pas sur eux 
d'autre fardeau.
Jésus poursuit alors en disant: Seulement, ce que vous avez, tenez-le fermement jusqu'à ce que je vienne.
Ces chrétiens devaient tout de même demeurer
 fidèles jusqu'à la fin et s'acquitter de certaines responsabilités.

Voyons de plus près ce que représente le fardeau chrétien dont Jésus parle ici.

 

Du point de vue religieux, le fardeau désigne, l’ensemble des interdictions et des responsabilités qui correspondent à nos croyances chrétiennes.

 

 Qu’est-ce qu’un fardeau ?

Le mot fardeau est utilisé pour désigner une charge pesante qu'il faut lever ou transporter.
Dans le sens figuré, il désigne ce qui est dur à supporter, une épreuve, ce qui pèse moralement, une lourde charge, une lourde responsabilité.

Du point de vue religieux, le fardeau désigne, 
l’ensemble des interdictions et des responsabilités qui correspondent à nos croyances.


 Jésus a dénoncé la rigidité des pharisiens et spécialistes de la Loi.

Les 
Israélites avaient de très nombreuses règles à respecter, celles-ci régissaient chaque aspect de leur vie.
En effet, la Loi mosaïque était composée de 
plus de 600 prescriptions différentes. Jésus a dénoncé l’arrogance des Pharisiens, les prêtres Juifs, car ils aimaient imposer des fardeaux pesants sur les épaules des personnes qu'ils dominaient de manière rigide. Ces chefs religieux arrogants s'attachaient au moindre détail et ne laissaient passer aucune règle minutieuse ou tradition pesante. Ils oubliaient le principal: l'amour et la compassion. Jésus-Christ dit, en parlant de ces Pharisiens :

«
Les spécialistes de la loi et les pharisiens se sont faits les interprètes de Moïse. 4 Ils lient des fardeaux pesants et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt. » Matthieu 23 :2-4.

Il dit également en 
Matthieu 23 : 23-24 : 23 «Malheur à vous, spécialistes de la loi et pharisiens hypocrites, parce que vous versez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin et que vous laissez ce qu'il y a de plus important dans la loi: la justice, la bonté et la fidélité. C'est cela qu'il fallait pratiquer, sans négliger le reste. 24 Conducteurs aveugles! Vous filtrez vos boissons pour éliminer le moucheron, mais vous avalez le chameau. »  

 

 

Jésus a libéré le peuple des traditions oppressives, désormais la loi serait écrite dans les cœurs. De ce fait, toutes les lois se résument en deux commandements principaux que l’on peut lire en:

Matthieu 22 : 36 – 40 : « 36 Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?» 37 Jésus lui répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. 38 C'est le premier commandement et le plus grand. 39 Et voici le deuxième, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes

Jésus a ainsi libéré spirituellement les gens - 
Jean 8 : 31, 32 : «  31 Alors il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: «Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres

Il a invité ceux qui peinaient sous leur fardeau à venir à lui pour être enseignés et à 
trouver du repos.

Matthieu 11 : 28-30 : « 28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je vous donnerai du repos. 29 Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire par moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. 30 En effet, mes exigences sont bonnes et mon fardeau léger

Peut-être invitait-il aussi ceux qui étaient épuisés par le fardeau du péché et des fautes à venir à lui pour trouver un réconfort d’ordre spirituel. En suivant les enseignements de Jésus, ils trouveraient le soulagement et les encouragements pour conformer leur vie aux exigences divines.


 Qu’est-ce qu’un fardeau pour le chrétien ?

Le fardeau chrétien correspond à toutes les interdictions et responsabilités liées à nos croyances. Voici ce que dit la Bible au sujet des interdictions:

Actes 15 :28,29 nous dit : «28 En effet, il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne pas vous imposer d'autre charge que ce qui est nécessaire:29 vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés et de l'immoralité sexuelle. Vous agirez bien en évitant tout cela. Adieu

 

1 Corinthiens 5:11 : « En fait, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas entretenir de relations avec quelqu'un qui, tout en se disant votre frère, vit dans l'immoralité sexuelle, est toujours désireux de posséder plus, idolâtre, calomniateur, ivrogne ou voleur, de ne pas même manger avec un tel homme. »
 
1 Corinthiens 6 : 9-10 : « 9 Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas du royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni ceux qui vivent dans l'immoralité sexuelle, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les travestis, ni les homosexuels, 10 ni les voleurs, ni les hommes toujours désireux de posséder plus, ni les ivrognes, ni les calomniateurs, ni les exploiteurs n'hériteront du royaume de Dieu. » 

1 Pierre 2 : 1, 2 : « 1 Débarrassez-vous donc de toute méchanceté et toute ruse, de l'hypocrisie, l'envie et toute médisance, 2 et comme des enfants nouveau-nés désirez le lait pur de la parole. Ainsi, grâce à lui vous grandirez [pour le salut], » 
 

En résumé, nous pouvons dire que les interdictions qui concernent le chrétien sont: l'immoralité sexuelle, l'idolâtrie, la malhonnêteté, l'avidité, la médisance, l'hypocrisie, le fait de manger du sang et l'ivrognerie. On pourrait ajouter la drogue qui va dans le même sens.



En ce qui concerne les obligations du chrétien, nous pouvons lire;

Marc 12: 28-31: "«Quel est le premier de tous les commandements?» 29 Jésus répondit: «Voici le premier: Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur 30 et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. 31 Voici le deuxième: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là.»

Jean 3 : 16 : « En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. »


Jean 17 :3 : «  Or, la vie éternelle consiste à te connaître, toi le Dieu unique et véritable, et celui que tu as envoyé : Jésus-Christ.  
» - Semeur
 

1 Timothée 5 :8 : « Si quelqu'un ne prend pas soin des siens, et en particulier des membres de sa famille proche, il a renié la foi et il est pire qu'un non-croyant.» 

Ainsi, l'obligation du chrétien consiste à 
connaître Dieu et son Fils Jésus-Christ et à les aimer de tout notre cœur, à croire en Jésus et en son sacrifice rédempteur, à prendre soin des membres de notre famille et de nos amis. De façon plus générale à aimer notre prochain.

 

 

Paul a comparé le ministère chrétien à une course et a encouragé ses compagnons à ne pas alourdir leur vie de choses inutiles et futiles.

Hébreux 12 : 1, 2 : «Débarrassons-nous [...] de tout poids et du péché qui nous entrave facilement, et courons avec endurance la course qui est placée devant nous, tandis que nous avons les yeux fixés sur l’Agent principal de notre foi et Celui qui la porte à la perfection : Jésus



La conscience du péché peut aussi être comme un fardeau pour un chrétien. Dieu et Jésus nous invitent à demander pardon pour nos fautes et nos manquements tout en ayant l’assurance que nous serons pardonnés. Ne nous laissons pas écraser par un sentiment de culpabilité.
La compassion de Dieu est décrite dans  
Michée 7 : 18, 19 : «18 Quel Dieu est semblable à toi? Tu pardonnes la faute, tu oublies la révolte du reste de ton héritage. Il ne garde pas sa colère à toujours, car il prend plaisir à la bonté. 19 Il aura encore compassion de nous, il piétinera nos fautes. Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés. »

Nous pouvons donc être confiants dans l’Amour, la compassion et l’aide que Dieu et Jésus nous donnent si nous leur demandons.

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0