Apocalypse 3 : 7 : La clé de David


 

Le Saint et Véritable qui tient

la clé de David

 

 

Apocalypse 3 : 7 : « A l'ange de l'Eglise de Philadelphie, écris : « Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui tient la clé de David, celui qui ouvre et nul ne peut fermer, qui ferme, et nul 

                                  ne peut ouvrir : »

 

 La ville de Philadelphie

 

La ville de Philadelphie a été fondée en -189 par le roi Eumène II de Pergame (197-160 av. J.-C.), qui la nomma ainsi par affection pour son frère Attale II (159-138 av. J.-C.). Cette loyauté avait valu le surnom de Philadelphos, c’est-à-dire celui qui aime son frère. 
Aujourd'hui, cette ville s'appelle Alaşehir (en turc :  Âlâ-Şehir, très bonne ville).

 Le Saint, le Véritable

Aux chrétiens de Philadephie, Jésus se présente comme
 le Saint, le Véritable, celui qui tient la clé de David

L'expression "
Saint et véritable" est reprise dans le verset d'Apocalypse 6:10: Ils crièrent d'une voix forte: «Jusqu'à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à faire justice et à venger notre sang sur les habitants de la terre?".

Il s'agit bien sûr de Jésus-Christ, 
le Véritable messie, celui qui est Saint et irréprochable.
Hébreux 7:26: "C'est bien un tel grand-prêtre qu'il nous fallait: saint, irréprochable, sans souillure, séparé des pécheurs et plus élevé que le ciel."

 La clé de David

 

Jésus est présenté comme celui qui tient la clé de David.

 

Une clé sert à ouvrir une serrure, à ouvrir quelque chose de fermé – ou à fermer quelque chose qui est ouvert.

Le verset d
apocalypse 3 :8 qui suit nous dit « Je connais ta conduite. Voici : j'ai ouvert devant toi une porte que nul ne peut fermer. Je le sais : tu n'as que peu de puissance, tu as obéi à ma Parole et tu ne m'as pas renié. »

Nous comprenons que la clé sert à ouvrir une porte au chrétien qui n’a pas renié Jésus et qui lui a obéi. Ce verset est à rapprocher de la prophétie d'
Esaïe 22:22: "Je mettrai sur son épaule la clé de la maison de David: quand il ouvrira, personne ne pourra fermer, et quand il fermera, personne ne pourra ouvrir."

C'est Jésus qui ouvre ou qui ferme cette porte selon la conduite et la fidélité du chrétien. 

On peut donc dire que la clé symbolise 
l’approbation de Jésus et de son Père qui permet d’obtenir la vie éternelle. 

Suivons l’exemple des chrétiens fidèles du premier siècle afin de pouvoir également bénéficier de l’approbation de Jésus et de Dieu.

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    marlyse - hemerie (jeudi, 18 juillet 2019 18:54)

    je remerci le bon Dieu pour la clé dans ma vie . je vois que c'est jésus qui tient les regnes de ma vie

  • #2

    Olivier (vendredi, 19 juillet 2019 19:59)

    Merci pour votre message. Je vous souhaite une bonne lecture.