Apocalypse 6 : 6 : Le troisième cavalier de l'Apocalypse et le rationnement alimentaire


 

Le cheval noir et la famine le cavalier tient une balance à la main cavalier de l'Apocalypse temps de la fin

Les conditions difficiles,

le rationnement alimentaire

 

 

Apocalypse 6 : 6 : «Et j'entendis [comme] une voix dire, au milieu des quatre êtres vivants: «Une mesure de blé pour une pièce d'argent et trois mesures d'orge pour une pièce d'argent, mais ne touche pas à l'huile et au vin.» 

 

Une voix annonce une prédiction terrible: Il sera très difficile de se nourrir correctement. En effet, certains aliments comme l’huile et le vin qui sont des denrées de qualité nécessitant un savoir-faire deviennent inaccessibles. Seuls restent le blé et l’orge, denrées de base, pour lesquels il faudra payer l’équivalent d’une journée de travail.

Matthieu 20 : 2 :  « Il se mit d'accord avec eux pour un salaire d'une pièce d'argent par jour et les envoya dans sa vigne. »

 A quelle quantité correspond une mesure de blé ? 

La mesure grecque est le 
khoinix qui équivaut à environ 1 litre.
Ainsi, il faudra une journée de travail pour pouvoir acheter 1 litre de blé. L'orge qui est considéré de moindre qualité que le blé coûtera 3 fois moins cher ; une journée de travail permettra donc d'acheter 3 litres d'orge. Cela est bien peu pour nourrir une famille !

Le rationnement alimentaire sera très certainement pénible à supporter et sera source de tensions entre les humains. 

 Comment doivent réagir les fidèles chrétiens ?

Les chrétiens qui resteront fidèles à Jésus seront les premiers à souffrir de ce rationnement alimentaire. Il leur faudra rester unis et soudés afin 
de s'entraider et de s'encourager mutuellement. Ils savent que ce qu'ils vivent a été annoncé par les Ecritures, ce qui dans un sens, renforce leur foi ; d'autre part, ils peuvent avoir confiance dans les promesses de Dieu qui récompenseront tous ses serviteurs fidèles. 

Cette pénurie alimentaire due aux gouvernements (et non à la Terre elle-même) s'étendra ensuite à tous les humains et tous auront à souffrir de la faim.
Il est évident que la sous-alimentation fragilise le corps et ses défenses immunitaires, ce qui favorisera la propagation de 
maladies.

Lamentations 4:8, 9: "8 Leur aspect est devenu plus sombre que le noir, on ne les reconnaît pas dans les rues. Ils n'ont plus que la peau sur les os, sèche comme du bois.
9 Les victimes de l'épée sont plus heureuses que celles de la famine: elles, elles se liquéfient, affaiblies par l'absence du produit des champs."


C'est ce que nous verrons avec le quatrième cavalier de l'Apocalypse.

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0