· 

Apocalypse 6 : 6 : Le troisième cavalier de l'Apocalypse et le rationnement alimentaire


Le cheval noir et la famine

Les conditions difficiles, le rationnement alimentaire

 

Apocalypse 6 : 6 : «Et j'entendis [comme] une voix dire, au milieu des quatre êtres vivants: «Une mesure de blé pour une pièce d'argent et trois mesures d'orge pour une pièce d'argent, mais ne touche pas à l'huile et au vin.» 

 

Aujourd’hui, mercredi 31 janvier 2018, je vais vous parler des conditions difficiles de la deuxième partie de la Grande tribulation.

 

Une voix annonce de grandes difficultés pour se nourrir correctement. En effet, certains aliments comme l’huile et le vin qui sont des denrées de qualité nécessitant un savoir-faire deviennent inaccessibles. Seuls restent le blé et l’orge, denrées de base, pour lesquels il faudra payer l’équivalent d’une journée de travail.

 

Matthieu 20 : 2 :  « Il se mit d'accord avec eux pour un salaire d'une pièce d'argent par jour et les envoya dans sa vigne. »


A quelle quantité correspond une mesure de blé ? 

 

La mesure grecque est le khoinix qui équivaut à environ 1 litre.

Ainsi, il faudra une journée de travail pour pouvoir acheter 1 litre de blé. L'orge qui est considéré de moindre qualité que le blé coûtera 3 fois moins cher ; une journée de travail permettra donc d'acheter 3 litres d'orge. Cela est bien peu pour nourrir une famille !

 

Le rationnement alimentaire sera très certainement pénible à supporter et sera source de tensions entre les humains.

 

Comment doivent réagir les fidèles chrétiens ?

 

Les chrétiens qui resteront fidèles à Jésus seront les premiers à souffrir de ce rationnement alimentaire. Il leur faudra rester unis et soudés afin de s'entraider et de s'encourager mutuellement. Ils savent que ce qu'ils vivent a été annoncé par les Ecritures, ce qui dans un sens, renforce leur foi ; d'autre part, ils peuvent avoir confiance dans les promesses de Dieu qui récompenseront tous ses serviteurs fidèles. 

 

Cette pénurie alimentaire due aux gouvernements (et non à la Terre elle-même) s'étendra ensuite à tous les humains et tous auront à souffrir de la faim.

Il est évident que la sous-alimentation fragilise le corps et ses défenses immunitaires, ce qui favorisera la propagation de maladies.

 

C'est ce que nous verrons avec le quatrième cavalier de l'Apocalypse.

 

Olivier

 

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0