Le canon de l'Ancien Testament


Le canon de l'Ancien Testament


 

 Les 39 livres canoniques de l'Ancien Testament

Les juifs, les catholiques et les protestants reconnaissent les 39 livres de l’Ancien Testament.

Les juifs, les catholiques et les protestants reconnaissent les 39 livres de l’Ancien Testament, de Genèse à Apocalypse. 5 livres du Pentateuque de Genèse à Deutéronome, 12 livres historiques, 5 livres poétiques, 17 livres prophétiques d'Esaïe à Malachie.

 

Les écrits rabbiniques du 1er siècle montrent que 5 livres ont été à un moment donné l’objet de discussions: Ézéchiel (en raison de différences entre les éléments du Temple dont il parle et ceux du Tabernacle) ; les Proverbes (à cause de contradictions apparentes) ; l’Ecclésiaste (dont la sagesse paraissait trop humaine) ; le Cantique des cantiques (aux propos jugés érotiques) et Esther (duquel le nom de Dieu est absent).

5 livres ont été à un moment donné l’objet de discussions: Ézéchiel, Proverbes, Ecclésiaste, Cantique des cantiques (aux propos jugés érotiques) et Esther (duquel le Nom de Dieu est absent).

IMGBIN_torah-scroll-748596

 



 Le canon catholique

Les 
catholiques reconnaissent 7 livres de plus et 5 textes plus courts, qu’ils appellent deutérocanoniques (car acceptés plus tard dans le canon) tandis que les protestants les qualifient d’apocryphes (« cachés »).

Les livres apocryphes contiennent des informations historiques importantes sur les 400 ans qui séparent l’Ancien du Nouveau Testament. 
Lien : Liste des livres apocryphes de l'AT

Cependant, seuls certains livres provenant du judaïsme tardif (à partir du IIème siècle av J-C) se retrouvent dans les Bibles catholiques et orthodoxes.

En 1546, l’
église catholique romaine déclare officiellement que Dieu a inspiré 7 livres :
• Tobie
• Judith
• 1 et 2 Maccabées
• Sagesse de Salomon
• L’Ecclésiastique (ou Siracide)
• Baruch

Et
 cinq textes plus courts :
• la lettre de Jérémie qui devient le chapitre 6 de Baruch
• 107 versets additionnels au livre d’Esther
• La prière d’Azariah, qui devient Daniel 3 : 24-90
• Suzanne, qui devient Daniel 3
• Bel et le dragon, qui devient Daniel 14

Cependant, cette canonisation doit être rejetée pour plusieurs raisons.
Les Apocryphes ne se présentent pas eux-mêmes comme inspirés de Dieu.
Malgré leur valeur historique ils contiennent des considérations éthiques douteuses, des légendes fantaisistes et des erreurs doctrinales qui contredisent les Saintes Écritures.
Le caractère prophétique fait défaut.
Aucune nouvelle révélation messianique n’est apportée.
Les juifs n’ont jamais accepté les Apocryphes comme textes sacrés.
Il n’y a pas eu non plus de prophète juif vivant du temps de la rédaction des Apocryphes (de 300 à 30 av. J-C).
Ni Jésus ni les écrivains du Nouveau Testament n’ont jamais présenté les Apocryphes comme inspirés.
Le Nouveau Testament cite pratiquement tous les livres de l’Ancien Testament mais jamais les Apocryphes.
Globalement, l’église primitive n’a jamais considéré les Apocryphes comme inspirés. De plus, plusieurs responsables chrétiens ont critiqué les Apocryphes, dont Jérôme, Origène, Athanase et Cyril de Jérusalem.

Ce n’est qu’au 
16ème siècle que les catholiques ont déclaré les Apocryphes inspirés par Dieu afin de contrer la Réforme protestante.
A ce moment-là, en effet, les protestants remettaient en cause plusieurs enseignements catholiques comme le purgatoire et les prières pour les morts. Le clergé catholique a donc décidé de canoniser les livres apocryphes qui appuyaient ses doctrines non bibliques lors 
concile de Trente réuni en avril 1546.

Exemples :
Pour les
 aumônes et le trafic des indulgences
"
L'aumône délivre de la mort et empêche d'aller dans les ténèbres.Tobie 4:10
"
L'aumône délivre de la mort et elle purifie de tout péché." Tobie 12:9
"
L'aumône efface les péchés." Siracide 3:30

Pour le 
sacerdoce des prêtres
"
Le Seigneur... dans sa grande sagesse... a béni et exalté certains d'entre eux (des hommes); il a consacré certains autres et se les est attachés." Siracide 33:11-12
"
De toute ton âme, révère le Seigneur et vénère ses prêtres." Siracide 7:29


 Le canon orthodoxe

Les orthodoxes reconnaissent, en plus des livres apocryphes catholiques, 6 livres considérés comme apocryphes par les non-orthodoxes.

La TOB 2010 est la seule version de la Bible qui a autorisé cet ajout.
Il s’agit de
 3 et 4 Esdras ; 3 et 4 Maccabées ; Psaume 151 ; Prière de Manassé.

Lien - Livres apocryphes orthodoxes


 Le canon orthodoxe éthiopien

Le canon orthodoxe éthiopien de l'Ancien Testament contient, en plus des livres ajoutés aux canons catholique et orthodoxe, 3 livres de la littérature juive tardive ne dépendant pas de la LXX (Septante) :
Il s’agit de 
l'Ascension d’Isaïe, le livre des Jubilés et le livre d'Hénoch.

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0