La Fête des Semaines ou Pentecôte ou fête de la Moisson


La Fête des Semaines ou Pentecôte ou fête de la Moisson


 

Lévitique 23 : 15-21 : « 15 »Depuis ce lendemain du sabbat, depuis le jour où vous apporterez la gerbe pour faire le geste de présentation, vous compterez sept semaines entières. 16 Vous compterez 50 jours jusqu'au lendemain du septième sabbat et vous ferez une offrande nouvelle à l’Éternel. 17 Vous apporterez de vos maisons deux pains pour qu'ils soient présentés. Ils seront faits avec 4 litres et demi de fleur de farine et cuits avec du levain, en tant que premières parts réservées à l’Éternel. 18 En plus de ces pains, vous offrirez en holocauste à l’Éternel 7 agneaux d'un an sans défaut, un jeune taureau et 2 béliers, ainsi que l'offrande végétale et les offrandes liquides qui les accompagnent. Ce sera une offrande passée par le feu dont l'odeur est agréable à l’Éternel. 19 Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation et 2 agneaux d'un an en sacrifice de communion. 20 Le prêtre fera pour ces victimes le geste de présentation devant l’Éternel, avec le pain et les 2 agneaux. Elles seront consacrées à l’Éternel et appartiendront au prêtre. 21 Ce jour même, vous proclamerez la fête et vous aurez une sainte assemblée; vous n'effectuerez aucun travail pénible. C'est une prescription perpétuelle pour vous au fil des générations, partout où vous habiterez. »

La deuxième fête obligatoire dans l’ancien Israël est la fête des Semaines appelée ainsi car les Israélites devaient compter sept semaines à partir du 16 Nisan, jour où le grand prêtre présentait la gerbe des premiers épis mûrs ou prémices de la moisson.

Lucio Alfonsi de Pixabay

 

 

La deuxième fête obligatoire dans l’ancien Israël est la fête des Semaines appelée ainsi car les Israélites devaient compter sept semaines à partir du 16 Nisan, jour où le grand prêtre présentait la gerbe des premiers épis mûrs ou prémices de la moisson. Ils devaient donc compter 7 X 7 = 49 jours et célébrer la fête des semaines le cinquantième jour.  
Cette fête est également appelée « Pentecôte » (du grec ancien π
εντηκοστ μέρα / pentêkost hêméra, « cinquantième jour ») et « Jour de la Moisson ».

Le jour de la Pentecôte, 2 jeunes taureaux, un bélier et 7 agneaux d'un an sans défaut devaient être offerts en holocauste pour Jéhovah. Et un bouc en sacrifice d’expiation.

Le jour de la Pentecôte, 2 jeunes taureaux, un bélier et 7 agneaux d'un an sans défaut devaient être offerts en holocauste pour Jéhovah. Et un bouc en sacrifice d’expiation.

IMGBIN_sacrifice-animal-eid-al-adha-varun_rps

 

 

 Un accomplissement prophétique 7 X 7 jours après la résurrection du Christ

Cette fête prophétique a eu un accomplissement le jour de la Pentecôte de l’an 33, le 50ème jour après la résurrection de Jésus le 16 Nisan.
Ce jour-là, 120 disciples de Jésus, hommes et femmes, réunis à Jérusalem dans une maison de la ville reçoivent l’effusion de l’esprit saint envoyé par Jésus-Christ (tandis que les Juifs célébraient la fête des semaines au temple d’Hérode).

En effet avant Jésus avait promis à ses disciples :
Actes 1 :8 : « Mais le Saint-Esprit descendra sur vous : vous recevrez sa puissance et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'au bout du monde. »

Actes 2 : 1-4 : « 1 Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils étaient tous ensemble au même endroit. 2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent violent, qui remplit toute la maison où ils étaient assis. 3 Des langues qui semblaient de feu leur apparurent, séparées les unes des autres, et elles se posèrent sur chacun d'eux. 4 Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d'autres langues, comme l'Esprit leur donnait de s'exprimer. »


Nous remarquons que ce ne sont pas les Juifs qui célébraient la fête des semaines ou Pentecôte qui ont reçu l’esprit saint, ce sont les chrétiens réunis ensemble dans une maison et ne participant pas aux festivités organisées par la ville au Temple d’Hérode.


Que représentent les deux pains offerts à Dieu qui ont été faits avec du levain ?

Cela signifie que les humains concernés par la prophétie 
portent en eux du levain, le péché héréditaire, ce qui est en effet le cas des 120 disciples qui ont reçu l’effusion de l’esprit saint.
Les deux pains peuvent symboliser deux groupes de chrétiens,
 les Juifs et les Gentils, qui ont été rassemblés pour n’en former qu’un seul.

Éphésiens 2 :14 : « En effet, il est notre paix, lui qui des deux groupes n'en a fait qu'un et qui a renversé le mur qui les séparait, la haine. »

Le premier pain a été offert à partir de la Pentecôte de l’an 33, le deuxième pain a été offert à partir de l’an 36 avec la conversion du premier-non Juif, Corneille, un centurion romain.

La Pentecôte correspond aussi aux premières moissons de blé (dont la récolte a lieu quelques semaines après l’orge). Ce sont les prémices dont parle Apocalypse 14 :4.
Exode 34 :22 : « Tu célébreras la fête des semaines au moment des premières moissons de blé, et la fête de la récolte à la fin de l'année. »

La Pentecôte correspond aussi aux premières moissons de blé (dont la récolte a lieu quelques semaines après l’orge). Ce sont les prémices dont parle Apocalypse 14 :4.

 

 

Jésus avait justement comparé le rassemblement des chrétiens à la moisson d’un champ de blé.

Les 
prémices de blé à l’époque de la Pentecôte symbolisent les 144'000 premiers disciples du Christ appelés à régner avec lui et qui ont bénéficié de la même résurrection que Jésus. Ils sont maintenant représentés par les 24 anciens portant des couronnes et assis sur des trônes autour du trône de Dieu.

Apocalypse 14 : 1, 4, 5 : « 1 Je regardai, et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts. 4 Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges; ils suivent l'agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d'entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l'agneau; 5 et dans leur bouche il ne s'est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles. »

La Bible du Semeur parle d’hommes rachetés « pour être offerts comme des premiers fruits à Dieu et à l’Agneau », la Segond 21 évoque quant à elle «la première part réservée à Dieu et à l’Agneau ».
Enfin, la traduction Pirot-Clamer/Liénart exprime l’idée d’hommes rachetés « pour être une oblation pour Dieu et pour l’Agneau ».

Lien - Ap 14:4: Prémices pour Dieu et pour l'Agneau

Dans l’une de ses paraboles, Jésus disait :
Luc 10 :2 : « Il leur dit: «La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson. »

Jean 4 : 36, 37 : « 6 Celui qui moissonne reçoit un salaire et amasse du fruit pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble. 37 En effet, en cela cette parole est vraie: 'L'un sème et l'autre moissonne.' »

Galates 6 :9 : « Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas. »


FBI

 

On trouve d’autres instructions concernant cette célébration en Nombres 28 :26-31 et Deutéronome 16 :9-12.

Olivier

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0