Le livre d'Enoch


Le livre d'Enoch


 

 

Le livre d’Enoch est un écrit apocalyptique pseudépigraphique de l’Ancien Testament attribué à Enoch.

Enoch était un homme juste qui marchait avec Dieu, le 7ème depuis Adam, l’arrière grand-père de Noé. Il aurait lui-même reçu la révélation de toutes choses de la part des anges.
La rédaction du livre a été réalisée 
entre le IIIe et le Ier siècle av J-C.

Dans le livre d’Enoch,
 les anges sont omniprésents et occupent une place centrale (d’où le rejet de cet ouvrage à une époque où l’on luttait contre le culte des anges).


Enoch : 68 : 13. Car les hommes n’ont point été créés pour consigner leur croyance sur du papier au moyen de l’encre. 14. Ils ont été créés pour imiter la pureté et la justice des anges.

Le livre d'Enoch a définitivement été écarté du canon biblique au IVème siècle (lors du concile de Laodicée en 364), mais il avait sans aucun doute déjà influencé la doctrine de certains Pères de l'Eglise (comme Justin de Naplouse) et contribué à corrompre l'enseignement pur de Jésus-Christ par de fausses doctrines.

D’ailleurs, ce livre est toujours reconnu comme canonique par l’Eglise éthiopienne orthodoxe

 
Le meilleur moyen de faire 
accepter un mensonge n’est-il pas de l’entremêler avec des vérités qui sont pour nous des références sûres ? C’est ainsi que l’auteur de l’ouvrage a su puiser largement dans les Écritures, surtout dans la Genèse, dans le livre de Daniel, de Job et les Psaumes, parvenant ainsi à enchâsser dans ce fond biblique les conceptions les plus éloignées de la Bible.


Le livre d'Enoch traite d’abord de la chute des anges, de leurs unions charnelles avec les filles des hommes et de la procréation des géants qui répandront tous les maux sur la terre. De nombreux passages sont consacrés à la description de lieux de tourments et de supplices intolérables pour les humains et les anges mauvais.

Dieu y est appelé le « Seigneur des esprits ». Les anges qui ont chuté sont appelés les « vigilants ».

J’ai relevé les parties du livre d’Enoch qui me semblent les plus intéressantes en laissant de côté les longues descriptions de lieux et de créatures imaginaires (je vous souhaite bien du courage si vous lisez les 105 chapitres).

 

L’auteur de cet ouvrage traite d’abord de la chute des anges, de leurs unions charnelles avec les filles des hommes et de la procréation des géants qui répandront tous les maux sur la terre. De nombreux passages décrivent de lieux de tourment.

Manuscrit grec du Livre d'Hénoch datant du ive siècle- Papyrus Chester Beatty



 La révélation des anges annonce l’intervention divine sur la terre.

Au chapitre 1, « Enoch » dit avoir reçu la révélation
 de la part des anges et s’adresser aux serviteurs de Dieu qui vivront au temps de la fin.

« 1. Voici les paroles d’Enoch par lesquelles il bénit les élus et les justes qui vivront au temps de l’affliction (…) : Voici ce que me montrèrent les anges. 2. Ces anges me révélèrent toutes choses et me donnèrent l’intelligence de ce que j’avais vu, qui ne devait point avoir lieu dans cette génération, mais dans une génération éloignée, pour le bien des élus. » (chap 1:1)

« 6. Car je vous l’annonce : la persécution régnera un jour sur la terre ; mais à la fin, Dieu en fera une grande justice ; quand l’iniquité sera consommée, elle sera extirpée jusque dans sa racine. Cependant elle repousse encore ; mais, vains efforts ! ses œuvres seront encore anéanties ; toute oppression, toute impiété sera de nouveau punie.  7. C’est pourquoi, lorsque l’iniquité, le péché, le blasphème, la tyranie, toute espèce de mal, en un mot, se sera accru sur la terre ; quand la désobéissance, l’iniquité et l’impunité auront prévalu, alors viendra du ciel un supplice épouvantable.  8. Le Seigneur de toute sainteté apparaîtra dans sa colère, et il infligera aux coupables un châtiment terrible.  9. Le Seigneur de toute sainteté apparaîtra dans sa colère, et viendra juger la terre.  10. Alors la persécution sera extirpée jusqu’à la racine, et l’iniquité sera exterminée.  11. Tous les points de la terre seront dévorés par le feu, avec leurs habitants. Tous, de quelque côté qu’ils viennent, seront jugés et punis selon leurs œuvres, et leurs supplices seront éternels. » - (chap 90 : 6-11)


Hormis les supplices éternels qui ne sont pas enseignés dans la Bible, 
une période de persécution est bien annoncée, suivie par l’intervention de Jésus qui viendra juger les vivants et les morts et instaurera son règne de paix et de justice.


La terre entière sera saisie d’effroi devant le jugement divin :

«5. Tous les vigilants seront effrayés, tous seront consternés. 6. Tous seront saisis de crainte et d’effroi, même aux extrémités de la terre. Les hautes montagnes seront ébranlées ; les collines élevées seront déprimées ; elles s’écouleront devant sa face comme la cire devant la flamme. La terre sera submergée, et tout ce qui l’habite périra ; or tous les êtres seront jugés, tous, même les justes.  7. Mais les justes obtiendront la paix ; il conservera les élus, et exercera sur eux sa clémence.  8. Alors ils deviendront la propriété de Dieu ; il les comblera de bonheur et de bénédictions ; et la splendeur de la Divinité les illuminera. » - (chap 6: 5-7)

Les justes se délecteront de la paix sur la terre
, ainsi que l’annonce la Bible : « Mais pour les élus, à eux la lumière, la joie, la paix ; à eux l’héritage terrestre.  10. Pour vous, impies, pour vous malédiction.  11. Alors les élus recevront la sagesse, et il n’y aura plus ni transgression, ni impiété, ni orgueil ; mais ils se conduiront avec prudence, s’humilieront eux-mêmes, et ne violeront plus les saints commandements » (chap 6 : 9-11).


Mais contrairement aux Écritures qui promettent la vie éternelle, le livre d’Enoch promet 
une belle vieillesse :

« 12. Aussi ne seront-ils pas condamnés tout le temps de leur vie, et leur mort sera sans trouble et sans douleur; la somme de leurs jours sera complète ; ils vieilliront dans la joie et la paix ; et leurs années de bonheur se multiplieront avec la joie, avec la paix, sans nuage, sans trouble, tout le temps de leur existence. » (chap 6 : 12).


 La chute des anges et la naissance des géants

« 1. Quand les enfants des hommes se furent multipliés dans ces jours, il arriva que des filles leur naquirent élégantes et belles.  2. Et lorsque les anges, les enfants des cieux, les eurent vues, ils en devinrent amoureux ; et ils se dirent les uns aux autres : choisissons-nous des femmes de la race des hommes, et ayons des enfants avec elles. » (chap 7 :1,2).

Nous retrouvons ce récit en Genèse chapitre 6 :
Genèse 6 : 1, 2 : « 1 Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier à la surface de la terre et que des filles leur furent nées, 2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent. »

1 Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier à la surface de la terre et que des filles leur furent nées, 2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent.

Écoute le grand Enseignant p. 57-58 JW

 

 


L’auteur indique que les anges déchus étaient au nombre de 200 et donne les noms de leurs chefs : «
 Voici le nom de leurs chefs : Samyaza, leur chef, Urakabarameel, Akibeel, Tamiel, Ramuel, Danel, Azkeel, Sarakmyal, Asael, Armers, Batraal, Anane, Zavebe, Samsaveel, Ertael, Turel, Yomyael, Arazeal. Tel furent les chefs de ces deux cents anges ; et le reste étaient tous avec eux. » (chap 7 :9).

Les femmes conçoivent alors des géants à l’appétit dévorant !
« 10. Et ils se choisirent chacun une femme, et ils s’en approchèrent, et ils cohabitèrent avec elles ; et ils leur enseignèrent la sorcellerie, les enchantements, et les propriétés des racines et des arbres.  11. Et ces femmes conçurent et elles enfantèrent des géants  12. Dont la taille avait trois cents coudées. Ils dévoraient tout ce que le travail des hommes pouvait produire, et il devint impossible de les nourrir.  13. Alors ils se tournèrent contre les hommes eux-mêmes, afin de les dévorer.  14. Et ils commencèrent à se jeter sur les oiseaux, les bêtes, les reptiles, les poissons, pour se rassasier de leur chair et se désaltérer de leur sang. » (chap 7 : 10-13).

 

La Bible quant à elle déclare :

« 4  Il y avait des géants sur la terre à cette époque-là. Ce fut aussi le cas après que les fils de Dieu se furent unis aux filles des hommes et qu’elles leur eurent donné des enfants. C’étaient les célèbres héros de l’Antiquité » -  Genèse 6 : 4

 

De là, beaucoup font souvent l'analogie avec les héros dont les mythologies des nombreux peuples polythéistes relatent les exploits. Celles-ci parlent en effet de dieux qui se sont unis à des femmes pour engendrer des êtres surhumains, des demi-dieux, parfois effrayants, qui possédaient à la fois des caractéristiques divines et humaines. C'est ce même rapport que l'on retrouve avec les Géants et les Titans de la mythologie grecque

 


 Les anges déchus et les géants répandent le mal sur la terre

Le chapitre 8 décrit toutes les pratiques que ces esprits corrompus enseignèrent aux hommes.

« 1. Azazyel enseigna encore aux hommes à faire des épées, des couteaux, des boucliers, des cuirasses et des miroirs ; il leur apprit la fabrication des bracelets et des ornements, l’usage 5 de la peinture, l’art de se peindre les sourcils, d’employer les pierres précieuses, et toute espèce de teintures, de sorte que le monde fut corrompu.  2. L’impiété s’accrut ; la fornication se multiplia, les créatures transgressèrent et corrompirent toutes leurs voies.  3. Amazarak enseigna tous les sortilèges, tous les enchantements et les propriétés de racines.  4. Armers enseigna l’art de résoudre les sortilèges.  5. Barkayal enseigna l’art d’observer les étoiles.  6. Akibeel enseigna les signes.  7. Tamiel enseigna l’astronomie.  8. Et Asaradel enseigna les mouvements de la lune.  9. Et les hommes sur le point de périr élevèrent leurs voix, et leurs voix montèrent jusqu’au ciel. »- (chap 8 : 1-9)

La terre se remplit de violence.
Cela nous rappelle 
Genèse 6 :11 : « La terre était corrompue devant Dieu, elle était pleine de violence. »

 

La terre était corrompue devant Dieu, elle était pleine de violence. Il y avait des géants sur la terre à cette époque-là. Ce fut aussi le cas après que les fils de Dieu se furent unis aux filles des hommes et qu’elles leur eurent donné des enfants.

Recueil d'histoires bibliques - JW


« 7. Ils leur ont découvert les crimes les plus abominables.  8. Et les femmes ont enfanté les géants.  9. Et toute la terre a été remplie de sang et d’iniquité.  10. Et voici maintenant que les âmes de ceux qui sont morts, élèvent la voix vers toi.  11. Et font monter leurs plaintes jusqu’aux portes du ciel.  12. Leurs gémissements montent vers toi ; les hommes ne peuvent se soustraire à l’iniquité qui couvre la face de la terre. Or tu connais toutes choses, avant même qu’elles existent. (chap 9 : 7-12).

Le texte enseigne ici l’immortalité de l’âme puisque les âmes de ceux qui sont morts élèvent leur voix vers le ciel. On retrouve cette idée dans le passage suivant :
« 3 Voici les bienheureuses régions où sont rassemblés les esprits, les âmes des morts ; c’est là qui doivent se réunir toutes les âmes des enfants des hommes.
7. Il me répondit : C’est la voix de l’esprit d’Abel, qui a été tué par son frère Caïn, et qui l’accusera jusqu’à ce que sa race soit exterminée de dessus la face de la terre. »- (chap 22 :3,7)


Michael est alors chargé d’exterminer les géants et d’enchaîner les anges déchus sous la terre.
« 15. Le Seigneur dit ensuite à Michael : Va et annonce le châtiment qui attend Samyaza et tous ceux qui ont participé à ces crimes, qui se sont unis à des femmes, qui se sont souillés par toutes sortes d’impureté. Et quand leurs fils seront exterminés, quand ils auront vu la ruine de ce qu’ils ont de plus cher au monde, enchaîne-les sous la terre, pour soixante-dix générations, jusqu’au jour de jugement, et de la consommation universelle ; et l’effet de ce jugement sera pour eux éternel.  16. Alors ils seront jetés dans les profondeurs d’un feu qui les tourmentera sans cesse ; et ils y resteront toute l’éternité.  17. Avec eux leur chef brûlera dans les flammes ; et tous ils y seront enchaînés jusqu’à la consommation d’un grand nombre de générations. » ( chap 10 : 15-17).


 Les anges déchus, les « vigilants », demandent à Enoch d’intercéder en leur faveur

Enoch annonce la sentence à Azaziel. Les anges déchus sont terrifiés et 
demandent à Enoch d’intercéder auprès de Dieu en leur faveur. Enoch accepte.

« 5. Et ils furent terrifiés et saisis d’un affreux tremblement ;  6. Et ils me supplièrent d’écrire pour eux une humble supplique pour obtenir le pardon de leurs fautes ; ils me prièrent de la faire parvenir au trône du Dieu du ciel, car ils n’osaient ni s’adresser à lui, ni même lever les yeux au ciel, à cause du grand crime pour lequel ils avaient été jugés.  7. Alors, j’écrivis une humble supplique à leur sujet, afin de leur faire obtenir repos et miséricorde pour tout ce qu’ils avaient fait. » - (chap 13 :5-7).

Les anges déchus ne semblent pas si méchants que cela : «
 9. Et voici que j’eus un songe, et une céleste vision. Je tombai en extase, et je vis dans une vision, la punition dont je devais annoncer la triste nouvelle aux enfants des cieux, et les réprimander. Quand je m’éveillai, je me rendis auprès d’eux. Ils étaient réunis, pleurant et la face voilée dans Ubelseiael, lieu situé entre le Liban et Seneser. » ( chap 13 :9).

« 2. Quant aux vigilants, qui t’ont envoyé pour m’implorer pour eux,  3. Dis-leur, à ces intelligences célestes : Vous avez eu le ciel pour demeure ; mais les secrets d’en haut ne vous ont pas été révélés ; cependant vous avez connu un secret d’iniquité.  4. Et vous l’avez dévoilé aux femmes dans les mouvements de votre cœur, et par là vous avez multiplié le mal sur la surface de la terre. » (chap 16 : 2-4)


Les hommes auraient été 
créés pour mourir et c’est la raison pour laquelle Dieu leur a donné des femmes afin de perpétuer la race humaine sur la terre.

« 4. Eux (les hommes), ils ont été créés pour mourir.  5. Voilà pourquoi je leur ai donné des femmes, afin qu’ils puissent cohabiter avec elles, engendrer des enfants qui perpétuent leur race sur la terre.  6. Mais vous, vous avez été créé de purs esprits dès le commencement, vous possèdez une vie éternelle, vous n’êtes point sujets à la mort.  7. Aussi ne vous avais-je point donné de femmes, parce que, esprits purs, vous deviez habiter dans le ciel. » - (chap 15 : 4-7).

Visiblement un ange appelé Michel trouve la condamnation des anges déchus trop sévère.
« 2. Dans ce temps saint Michel répondit et dit à Raphaël : Mon esprit se soulève et s’irrite contre la sévérité du jugement secret contre les anges ; qui pourra supporter un jugement aussi terrible, qui ne sera jamais modifié, qui doit les perdre pour l’éternité ?  3. La sentence a été prononcée contre eux par ceux qui les ont fait sortir de cette façon. Et il arriva que se tenant devant le Seigneur des esprits, saint Michel répondit, et dit à saint Raphaël : Quel cœur n’en serait point ému, quel esprit n’en aurait pas compassion ? » (chap 67 :2,3)


 Les géants seront des esprits mauvais qui répandront le mal sur la terre

Le livre d’Enoch explique qu’à la mort des géants, leurs âmes se sont détachées du corps pour rester sur la terre et devenir des esprits mauvais répandant le mal.

« Lors de la mort des géants, quelque part qu’aillent leurs âmes lorsqu’elles abandonneront leur corps, tâche que ce qui est chair en eux, périsse avant le jugement. » (chap 16 :1)

Les géants seront appelés esprits mauvais et demeureront toujours sur la terre où ils apporteront toutes sortes de fléaux, la guerre, la peste, la famine… tout en restant invisibles aux regards.

« 8. Et maintenant les géants, qui sont le prix du commerce de l’esprit et de la chair, seront appelés sur la terre de mauvais esprits, et leur demeure sera sur la terre. Ils procréeront à leur tour de mauvais esprits, parce qu’ils tiennent au ciel par un côté de leur être, parce que c’est des saints vigilants qu’ils tirent leur origine. Ils seront donc de mauvais esprits sur la terre, et on les appellera esprits du mal. La demeure des esprits célestes est le ciel; mais c’est la terre qui doit être la demeure des esprits terrestres qui sont nés sur la terre.  9. Les esprits des géants seront comme les nuages, qui apportent sur la terre les fléaux de toute espèce, la peste, la guerre, la famine. » (chap 15 : 8, 9).

« 1. Alors Uriel s’écria : Voici les anges qui ont cohabité avec les femmes, et se sont désignés des chefs ;  2. Qui ont souillé les hommes, multiplié parmi eux les erreurs, au point de leur faire faire des sacrifices aux démons, comme à des dieux. Mais au grand jour, ils seront jugés et ils périront, et leurs femmes avec eux, parce qu’elles se sont laissé séduire sans résistance.  3. Et moi, Enoch, moi seul, j’ai vu la fin de toutes chose, et il n’a été donné à personne de la voir comme moi. » - (chap 19 :1-3)  



 La description d’un lieu de supplices

« 12. C’est ici que leurs âmes sont enfermées ; c’est ici qu’elles sont en proie à des douleurs intolérables, châtiment de ceux qui sont maudits pour l’éternité, et dont les âmes seront punies et enchaînées à tout jamais.» - (chap 22 : 12)

« 1. Alors je m’écriai : Que signifie cette terre bénie, ces arbres élevés, et cette vallée maudite qui les sépare ?  2. Et Uriel, un des saints anges qui étaient avec moi, me répondit : Cette vallée est maudite d’une malédiction éternelle. C’est ici que seront rassemblés tous ceux qui se servent de leurs langues pour blasphémer Dieu, qui ouvrent la bouche pour maudire sa gloire. C’est ici qu’ils seront rassemblés, c’est ici que sera leur demeure. » - (chap 26 :1,2)  

« 3. Je vis les anges des châtiments qui y habitaient et qui préparaient les instruments de Satan.  4. Alors j’interrogeai l’ange de la paix, qui était avec moi, et je lui demandai pour qui ces instruments ?  5. Il me répondit : Ils sont préparés pour les rois et les puissants de la terre ; c’est par là qu’ils doivent périr. » - (chap 52 :3-5)

« 1. Alors je vis une autre partie de la terre, vers laquelle je me tournai, et j’aperçus une vallée profonde tout embrasée.  2. A cette vallée les rois et les puissants étaient conduits.  3. Là, mes yeux virent des instruments de supplice, des chaînes d’un fer sans pesanteur.  4. Alors j’interrogeai l’ange de paix qui était avec moi, et je lui dis : Pour qui réserve-t-on ces chaînes et ces instruments de supplice ?  
5. Il me répondit : Tous ces tourments sont préparés pour l’armée d’Azazyel ; c’est là que ses soldats impies seront précipités sur des pierres aiguës ; ainsi le veut le Seigneur des armées.  6. Quant à Michel, Gabriel, Raphaël et Phanuel, ils seront confirmés en ce jour ; et ils seront chargés de jeter dans la fournaise ardente les anges rebelles ; c’est ainsi que sera vengé le Seigneur des esprits ; c’est ainsi que leurs crimes seront punis ; car ils se sont faits les ministres et les serviteurs de Satan, ils sont devenus les séducteurs de ceux qui demeurent sur la terre. - (chap 53 :1-6)

 

ils seront chargés de jeter dans la fournaise ardente les anges rebelles ; c’est ainsi que sera vengé le Seigneur des esprits ; c’est ainsi que leurs crimes seront punis; car ils se sont faits les ministres de Satan, sont devenus les séducteurs des hommes

Le-Jugement-Dernier_Fra-Angelico-Berlin

 

 


« 7. Dans ce jour on fera sortir pour se repaître des méchants deux monstres, l’un mâle, l’autre femelle ; la femelle s’appelle Léviathan ; il habite dans les entrailles de la mer, sur les sources des eaux.  8. Le monstre mâle se nomme Behemoth ; il roule dans un désert invisible ses replis tortueux.  (…) 12. Et l’ange de la paix qui était avec moi me dit : Ces deux monstres sont des créatures de la puissance divine, ils doivent dévorer ceux qu’aura punis la vengeance de Dieu.  13. Alors les enfants tomberont avec leurs mères, les fils avec leurs pères.  14. Et ils recevront le châtiment qu’ils auront mérité, et la justice de Dieu sera satisfaite, mais après ce jugement viendra l’heure de la miséricorde et de la longanimité. » ( chap 58 :7-14)
 
« Dans ces jours, quand vous serez enveloppés par des flammes ardentes, où fuirez-vous, où chercherez-vous un asile ? » -(chap 101 :1)

Dans ces jours, quand vous serez enveloppés par des flammes ardentes, où fuirez-vous, où chercherez-vous un asile ? La croyance en un enfer de feu existait déjà avant la venue de Jésus. Le livre d'Enoch a influencé les enseignements de la chrétienté.


« 21. Voici un autre livre qu’Enoch écrivit pour son fils Mathusala, et pour ceux qui doivent venir après lui, et conserver ainsi que lui la parole et la simplicité de leurs moeurs. Vous qui souffrez, attendez avec patience le moment où les pécheurs auront disparu, et la puissance des méchants aura été anéantie ; attendez que le péché se soit évanoui de la terre ; car leur noms seront effacés des saints livres, leur race sera détruite, et leurs esprits seront tourmentés. Ils crieront, ils se lamenteront dans un désert invisible, et brûleront dans un feu qui ne se consumera jamais. Là aussi j’ai aperçu comme une nuée, que mes yeux ne pouvaient pénétrer ; car de sa partie inférieure on ne pouvait distinguer sa partie supérieure. J’y vis aussi la flamme d’un feu ardent, semblable à de brillantes montagnes, agitées par un tourbillon et poussées à droite et à gauche.  22. Et j’interrogeai un des saints anges qui étaient avec moi, et je lui dis : Quelle est cette splendeur ? Ce n’est point le ciel que je vois, c’est évidemment la flamme d’un vaste foyer ; j’entends des cris de douleurs, des cris de désespoir.  23. Et il me répondit : Là, dans ce lieu que tu vois, sont tourmentés les esprits des pécheurs et des blasphémateurs, de ceux qui se sont mal conduits, qui ont perverti ce que Dieu avait dit par la bouche de ses prophètes. Car on conserve dans le ciel la liste de leurs noms et de leurs mauvaises œuvres ; et les anges en prennent connaissance, et ils savent les châtiments qui leur sont réservés ; ils savent aussi ce qui est réservé à ceux qui ont crucifié leur chair, et qui ont été persécutés par les hommes méchants ; à ceux qui ont aimé leur Dieu, qui n’ont point mis leur affliction dans l’or et dans l’argent, qui, loin de livrer leur corps aux voluptés de ce monde, ont tourmenté leurs corps par des supplices volontaires. » (chap 105 :21-23)  



 Le Fils de l’homme, le Messie, le futur Roi de la terre :

Le chapitre 46 est sans doute inspiré du livre de Daniel, chapitre 7.

« 1. Là je vis l’Ancien des jours, dont la tête était comme de la laine blanche, et avec lui un autre, qui avait la figure d’un homme. Cette figure était pleine de grâce, comme celle d’un des saints anges. Alors j’interrogeai un des anges qui était avec moi, et qui m’expliquait tous les mystères qui se rapportent au Fils de l’homme. Je lui demandais qui il était, d’où il venait, et pourquoi il accompagnait l’Ancien des jours ?  2. Il me répondit en ces mots : « Celui-ci est le Fils de l’homme, à qui toute justice se rapporte, avec qui elle habite, et qui tient la clef de tous les trésors cachés ; car le Seigneur des esprits l’a choisi de préférence, et il lui a donné une gloire au-dessus de toutes les créatures.»  3. Ce Fils de l’homme que tu as vu, arrachera les rois et les puissants de leur couche voluptueuse, les sortira de leurs terres inébranlables ; il mettra un frein aux puissants, il brisera les dents des pécheurs. » - (chap 46 : 1-3)  


« 1. Dans ce temps-là, j’aperçus la source de la justice, qui ne tarissait jamais, et d’où s’émanaient une multitude de petits ruisseaux, qui étaient les ruisseaux de la sagesse. C’est là que tous ceux qui avaient soif venaient boire, et ils se trouvaient soudain remplis de sagesse, et ils faisaient leur demeure avec les justes, les élus et les saints.  2. Et à cette heure, le Fils de l’homme fut invoqué devant le Seigneur des esprits, et son nom devant l’Ancien des jours.  3. Et avant la création du soleil et des astres, avant que les étoiles ne fussent formées au firmament, on invoquait le nom du Fils de l’homme devant le Seigneur des esprits. Il sera le bâton des justes et des saints, ils s’appuieront sur lui, et ils ne seront point ébranlés ; il sera la lumière des nations.  
4. Il sera l’espérance de ceux dont le cœur est dans l’angoisse. Tous ceux qui habitent sur la terre se prosterneront devant lui, et l’adoreront ; ils le célébreront, ils le loueront ; ils chanteront les louanges du Seigneur des esprits. » - (chap 48 : 1- 4).

« 1. La sagesse s’écoule comme de l’eau, et la gloire devant lui est intarissable dans tous les siècles des siècles, car il est puissant dans tous les mystères de la justice.  2. Mais l’iniquité passe comme l’ombre, pour elle point de demeure stable, car l’Elu se tient debout devant le Seigneur des esprits, et sa gloire dure dans les siècles des siècles, et sa puissance est éternelle.  3. Avec lui habite l’esprit de la sagesse et de l’intelligence, l’esprit de savoir et de puissance, les esprits de ceux qui dorment dans la justice : il juge et discerne les choses les plus cachées.  4. Personne ne peut prononcer un seul mot devant lui, car l’Elu est devant la face du Seigneur des esprits, selon son bon plaisir. » - (chap 48 :1-4)

« O rois, ô puissants de ce monde, vous verrez mon Elu assis sur le trône de ma gloire ; il jugera Azazyel, tous ses complices et toutes ses cohortes, au nom du Seigneur des esprits. » (chap 54 :5)




 Les anges sont omniprésents

Le mot « ange » est certainement le mot qui revient le plus souvent dans le livre d’Enoch. Nombre d’entre eux sont nommés, y compris les anges déchus.

« 13. Car les hommes n’ont point été créés pour consigner leur croyance sur du papier au moyen de l’encre.  14. Ils ont été créés pour imiter la pureté et la justice des anges. » -(chap 68 : 13, 14).

« 1. Voici le nom des anges qui veillent.  2. Uriel, un des saints anges, qui préside aux cris et à la terreur.  3. Raphaël, un des saints anges qui préside aux esprits des hommes.  4. Raguel, un des saints anges, qui punit le monde et les luminaires.  5. Michael, un des saints anges qui préside à la vertu des hommes, et commande aux nations.  6. Sarakiel, un des saints anges qui préside aux enfants des hommes qui pêchent.  7. Gabriel, un des saints anges, qui préside sur Ikisat, sur le paradis et sur les chérubins. » - (chap 20 : 1-7)

« Voici le nom de leurs chefs : Samyaza, leur chef, Urakabarameel, Akibeel, Tamiel, Ramuel, Danel, Azkeel, Sarakmyal, Asael, Armers, Batraal, Anane, Zavebe, Samsaveel, Ertael, Turel, Yomyael, Arazeal. Tel furent les chefs de ces deux cents anges ; et le reste étaient tous avec eux. » (chap 7 :9).

 
« 1. Dans ces jours-là, les rois, les puissants et ceux qui possèdent la terre, imploreront les anges des châtiments célestes auxquels ils auront été livrés, de leur donner quelque repos, pour se prosterner devant le Seigneur des esprits et pour l’adorer et confesser leurs péchés. » - (chap 62 :1)

« 1. Après cela, il me montra les anges des châtiments célestes, qui se disposaient à venir donner aux eaux de la terre toute leur violence,  2. Afin qu’elles servissent à la justice de Dieu et qu’elles fissent le supplice mérité de tous ceux qui habitent la terre.  3. Et le Seigneur des esprits défendit aux anges de porter aucun secours aux hommes. »- (chap 65 :1-3)



 Conclusion

Cet ouvrage ouvre la porte à plusieurs 
fausses croyances comme l’immortalité de l’âme, les supplices éternels, le culte des anges, la communication avec les morts, la croyance que les puissances maléfiques qui poussent au mal sont les esprits des géants d’avant le déluge restés sur la terre.

Je pense que Satan et les démons infiltrent leurs mensonges et leur enseignement démoniaque sur la terre et de nombreux écrits qui se présentent à la façon "d'un ange de lumière" sont constitués d'un mélange savamment entrelacé de vérités et de mensonges à peine perceptibles pour certains.
Ce livre a probablement exercé une influence aux premiers siècles avant d'avoir été rejeté de manière quasi unanime. D'ailleurs Justin de Naplouse semble s'en être inspiré dans ses apologies aux Romains.

Aujourd'hui, certaines personnes à la recherche d'une "révélation cachée" s'intéressent à ce livre, mais elles se leurrent et suivent la voie opposée à la Vérité divine.


 Pour aller plus loin dans la réflexion.

Les esprits, par définition, ne sont pas faits de matière et ne craignent absolument pas le feu, témoin l’ange qui a sauvé les 3 Hébreux de la fournaise ardente au temps du roi Nébucadnetsar, les rendant, par sa puissance, insensibles au feu d’une intensité telle que les gardes qui les ont lancés dans la fournaise en sont morts.
Comment expliquer qu’ils puissent souffrir dans les flammes de l’enfer ?

Si la communication avec nos chers défunts était possible, pourquoi Dieu considèrerait-il cela comme quelque chose d’abominable et de hautement condamnable ?
En fait, les médiums nous mettent en relation avec les esprits rebelles opposés à Dieu qui ont ficelé tout un enseignement mensonger autour de l’immortalité de l’âme (comme dans le livre des esprits d’Allan Kardec).

Jéhovah Dieu avait, dans la Loi mosaïque, institué un principe d’équivalence dans le châtiment. Ainsi le coupable devait donner vie pour vie, dent pour dent, etc.
Dans le principe d’un châtiment éternel avec les tortures les plus abominables que l’on puisse imaginer pour quelques fautes commises au cours d’une courte vie déjà bien difficile, où est le principe d’équivalence ? Où est la justice ?

Puis, avec la venue de Jésus, à quoi rimeraient les beaux discours sur le pardon, la miséricorde, les beaux principes du Christ encourageant les chrétiens à aimer leurs ennemis, à prier pour ceux qui les persécutent, à ne pas juger… Si, en parallèle, il envoyait « rôtir » des êtres humains dans les flammes de l’enfer? Et en plus pour l’éternité !

Comment un Dieu d’Amour et un Roi messianique débordant de compassion pourraient-il condamner des êtres humains à un supplice aussi effroyable que le fait d’être brûlé dans un feu inextinguible pour l’éternité ?? Ce ne serait en aucun cas un Dieu d’Amour mais plutôt un Dieu cruel et terriblement sadique !

Si l’âme était immortelle en quoi la promesse de l’immortalité donnée aux élus amenés à régner avec le Christ serait-elle une récompense ?

Jésus a institué le baptême chrétien pour les adultes pleinement conscients de l’engagement que cela impliquait. Seulement, une croyance selon laquelle tous ceux qui n’étaient pas baptisés allaient, s’ils mourraient, tout droit dans les fosses obscures pour y subir des supplices éternels (croyance que soutenait Augustin d’Hippone, docteur de l’Eglise, IV-Ve siècle), a précipité le baptême des bébés, bien évidemment totalement inconscients du choix qui avait été pris pour eux.

 

Croyez-vous sincèrement qu’un Dieu d’amour condamnerait un enfant, un bébé incarnant l'innocence même, à brûler éternellement dans les flammes de l’enfer ? Mais quelle vision de Dieu les gens comme Augustin d’Hippone ont-ils donc ? !

keskieve de Pixabay


Croyez-vous sincèrement qu’un Dieu d’amour condamnerait un enfant, un bébé incarnant l'innocence même, à brûler éternellement dans les flammes de l’enfer ? Mais quelle vision de Dieu les gens comme Augustin d’Hippone ont-ils donc ? !

 

Lorsque les Israélites avaient offert leurs propres enfants aux dieux Moloch et Baal dans le feu, dans la vallée de Hinnom (Tophet), Dieu n’a pu leur pardonner une telle abomination (Jér 32 :35).
Comment pourrait-il, lui, brûler éternellement ses propres enfants humains ?

Si l’âme était immortelle, à quoi servirait donc la résurrection ?
Pourquoi la résurrection constitue-t-elle la base de l’espérance dans la Bible (
1Cor 15 : 12-14) ?

Lien - Le livre d'Enoch

Olivier

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0