La fête des Pains sans levain ou des gâteaux non fermentés


 

Lévitique 23 : 6-8 : « 6 Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l'honneur de l’Éternel. Vous mangerez pendant 7 jours des pains sans levain. 7 Le premier jour, vous aurez une sainte assemblée; vous n'effectuerez aucun travail pénible. 8 Pendant 7 jours, vous offrirez à l’Éternel des sacrifices passés par le feu. Le septième jour, il y aura une sainte assemblée; vous n'effectuerez aucun travail pénible.»


Signification

Les gâteaux sans levain également appelés aussi « pains de misère » ou « pains d’affliction » selon les traductions, devaient rappeler aux Israélites leur départ précipité du pays d’Egypte.

Exode 12 : 33, 34 : « 33 Et les Égyptiens pressèrent le peuple, pour le faire vite sortir du pays; car ils disaient: Nous sommes tous morts! 34 Le peuple prit donc sa pâte, avant qu'elle fût levée, avec leurs huches liées dans leurs vêtements sur leurs épaules. »

Deutéronome 16 :3 : « Tu ne mangeras pas de pain levé avec ce repas pascal ; pendant sept jours, tu mangeras du pain sans levain. Ce pain de misère te rappellera que c'est précipitamment que vous avez quitté l'Egypte. Ainsi tu te souviendras durant toute ta vie du jour de ton départ du pays d'Egypte. »


 

 

Offrandes sacrificielles

Chaque jour pendant 7 jours, les Israélites devaient offrir 2 jeunes taureaux, un bélier et 7 agneaux d'un an sans défaut en holocauste pour Jéhovah.
Et un bouc en sacrifice d’expiation.
Au total, 14 taureaux, 7 béliers, 7X7 = 49 agneaux + 1 agneau pour la présentation de la gerbe d’orge, 7 boucs étaient offerts en sacrifice au cours de cette fête, en plus de l'holocauste perpétuel.

 

Pendant la fête des pains dans levains, Chaque jour pendant 7 jours, les Israélites devaient offrir 2 jeunes taureaux, un bélier et 7 agneaux d'un an sans défaut en holocauste pour Jéhovah.

IMGBIN_sacrifice-animal-eid-al-adha-varun_rps

 

 

Jésus-Christ, prémices pour Dieu

La première fête de l’année était celle des Pains sans levain ou des Gâteaux non fermentés. Elle commençait le 15 Nisan (mois que l’on appelait Abib), donc aussitôt après le souper pascal du 14 Nisan, et elle durait sept jours, jusqu’au 21 inclus. La fête s’ouvrait donc avec le sabbat qui suivait le repas pascal.
Le deuxième jour (soit le 
16 Nisan), les Israélites devaient apporter au grand prêtre une gerbe des premiers épis mûrs d'orge, prémices de leur moisson d’orge, comme offrande à Dieu. Ce jour-là ils devaient aussi offrir en holocauste à Yahvé un agneau d’un an sans défaut.

Le mot « 
prémices » vient du latin « primus » qui était employé pour désigner les premiers fruits de la terre et les premiers-nés d’un troupeau destiné aux offrandes religieuses.

 

Le mot « prémices » vient du latin « primus » qui était employé pour désigner les premiers fruits de la terre et les premiers-nés d’un troupeau destiné aux offrandes religieuses.

PIXNIO-Orge



Lévitique 23 : 9-14 : « 9 L’Éternel dit à Moïse: 10 «Transmets ces instructions aux Israélites: Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne et que vous y ferez la moisson, vous apporterez au prêtre la première gerbe de votre moisson. 11 Il fera avec la gerbe le geste de présentation devant l’Éternel afin qu'elle soit acceptée, il fera le geste de présentation le lendemain du sabbat. 12 Le jour où vous présenterez la gerbe, vous offrirez en holocauste à l’Éternel un agneau d'un an sans défaut. 13 Vous y joindrez une offrande de 4 litres et demi de fleur de farine pétrie à l'huile, comme offrande passée par le feu dont l'odeur est agréable à l’Éternel, et vous ferez une offrande d'un litre de vin. 14 Vous ne mangerez ni pain, ni épis rôtis ou broyés jusqu'au jour même où vous apporterez l'offrande à votre Dieu. »


Nous avons vu que le 14 Nisan est la date de la mort de Jésus. Le 16 Nisan, le lendemain du sabbat, est le jour de sa résurrection.

L’Agneau d’un an sans défaut offert en holocauste représente Jésus-Christ qui a donné sa vie parfaite pour l’humanité.

1 Corinthiens 15 :20 : « Mais maintenant, Christ est ressuscité d'entre les morts, il est les prémices de ceux qui sont décédés. » La Colombe


Le 16 Nisan, le lendemain du sabbat, est le jour de la résurrection de Jésus. Mais maintenant, Christ est ressuscité d'entre les morts, il est les prémices de ceux qui sont décédés.

Dreamstime



Ainsi, 
les prémices, premières gerbes d’orge mûr moissonné, qui sont offertes au grand-prêtre le 16 Nisan représentent Jésus-Christ ressuscité.

D’autres chrétiens sont également appelés « 
prémices » pour Dieu et pour l’Agneau, ils correspondent aux prémices de blé à l’époque de la Pentecôte. Nous en reparlerons dans la partie consacrée à cette célébration.


Des pains sans levain

Pendant 7 jours, les Israélites devaient manger des pains sans levain.
Pendant 7 jours, on ne devait trouver aucun trace de levain sur tout le territoire (
Deut 16 :4).

Exode 13 : 7 : « On mangera des pains sans levain pendant les 7 jours. On ne verra pas chez toi de pain levé ni de levain, sur tout ton territoire. »

Le fait de manger du pain levé pendant cette période était
 puni de mort.
Exode 12 :15 : « Pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain. Dès le premier jour, vous ferez disparaître tout levain de vos maisons ; car si quelqu'un mange du pain levé, entre le premier jour et le septième, il sera retranché du peuple d'Israël. » - Semeur


Pendant 7 jours, les Israélites devaient manger des pains sans levain. Le fait de manger du pain levé pendant cette période était puni de mort.

PIXNIO-198836

 



Le pain sans levain était chargé de symbole.

Le levain représente
 la méchanceté, la corruption, la perfidie et la perversion.
Mais le levain évoque aussi 
les faux enseignements qui peuvent se propager, contaminer et corrompre l’enseignement pur.

Matthieu 16 :6, 12 : « 6 Jésus leur dit : Faites bien attention : gardez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens. 12 Alors ils comprirent qu'il leur avait dit de se garder, non pas du levain que l'on met dans le pain, mais de l'enseignement des pharisiens et des sadducéens.» Semeur

Galates 5 : 7-9 : « 7 Vous couriez si bien ! Qui vous a détournés de l'obéissance à la vérité ? 8 Une telle influence ne vient en tout cas pas de celui qui vous a appelés. 9 Ne dit-on pas : « Il suffit d'un peu de levain pour faire lever toute la pâte » ? » - Semeur

1 Corinthiens 5 : 6-8 : « 6 Vous n'avez vraiment pas de quoi être fiers! Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait lever toute la pâte? 7 Purifiez-vous [donc] du vieux levain afin d'être une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain. En effet, Christ, notre agneau pascal, a été sacrifié [pour nous]. 8 Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, le levain du mal et de la méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. »

Ce passage adressé par Paul aux chrétiens de Corinthe, donc d’origine non juive, signifie-t-il que les chrétiens doivent célébrer la fête des Pains sans levain ?
Absolument pas. Jésus emploie ici une 
métaphore.
Il demande aux chrétiens d’
ÊTRE une pâte nouvelle, purifiée du vieux levain afin de célébrer la fête avec les pains de la pureté et de la vérité. Le langage employé ici est symbolique.
Paul encourage les chrétiens à se défaire de toute malice et de toute méchanceté.

L’apôtre Pierre avait donné le même conseil :
1 Pierre 2 : 1, 2 : « 1 Débarrassez-vous donc de toute méchanceté et toute ruse, de l'hypocrisie, l'envie et toute médisance, 2 et comme des enfants nouveau-nés désirez le lait pur de la parole. Ainsi, grâce à lui vous grandirez [pour le salut], »

Ainsi, le pain sans levain mangé à l’occasion de la Pâque préfigurait 
la perfection du Christ et l’absence de péché, de défaut, de corruption, de perfidie chez Jésus. Il préfigurait également la pureté et la vérité de son enseignement.


Les détails concernant la célébration de la fête des Pains dans levain se trouvent en Lévitique 23: 6-14; Exode 34 :18 ; Nombres 28 : 17-25 ; Deutéronome 16 :8 et Ézéchiel 45 :25.


Olivier                                                                        Pour laisser un commentaire, c'est ici !

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 et les images de Free Bible Images.

 


Ainsi, le pain sans levain mangé à l’occasion de la Pâque préfigurait la perfection du Christ et l’absence de péché, de défaut, de corruption, de perfidie chez Jésus. Il préfigurait également la pureté et la vérité de son enseignement.