Que disent les historiens F. Josephe, Bérose et Ptolémée ?


 

Flavius Josèphe

Flavius Josephe compte 
50 ans entre la 18e année de Nébucanetsar et la 2e année du règne de Cyrus.

Flavius Joseph explique que Nébucanetsar a dévasté le Temple de Jérusalem dans sa 18e année de règne. Entre le moment où le Temple est détruit et où les premières pierres sont posées pour sa reconstruction s’écoulent 
50 ans.

« 154 Ce récit s'accorde avec nos livres et contient la vérité. En effet, il y est écrit que Nabuchodonosor, dans la dix-huitième année de son règne[91], dévasta notre temple et le fit disparaître pour cinquante ans[92] ; que, la deuxième année du règne de Cyrus, ses nouveaux fondements furent jetés et que, la deuxième année aussi du règne de Darius, il fut achevé. » Contre Apion XXI, 154

Lien - Flavius Josephe

Le Temple de Jérusalem est détruit la 18e année de Nabuchodonosor.
Flavius Josephe compte 
50 ans entre la 18e année de Nabuchodonosor et la 2e année du règne de Cyrus.

Cyrus fait son entrée dans la ville de Babylone en octobre 539 av J-C.
La 2e année de Cyrus (sur Babylone), le peuple juif est libéré et les nouveaux fondements du Temple de Jérusalem posés. Cela se passe en 
537 av J-C.

50 ans plus tôt, le Temple était détruit. Nous sommes en 
587 av J-C.

(Remarque : on peut constater un décalage de 4 ans pour la fin de la reconstruction entre l’historien et la Bible. Esdras 6 :15 date la fin de la reconstruction du Temple la 6e année de Darius, en 517 av J-C).


Bérose et Ptolémée

Deux historiens, considérés comme très fiables, sont  
Bérose et Claude Ptolémée.


Les règnes des rois Néo-Babyloniens, selon Bérose et Ptolémée, se résument ainsi, sans tenir compte des années d'accession :

Durées et dates des règnes des rois néo-babyloniens selon Bérose et Ptolémée. Ils confirment le fait que Jérusalem a été détruite en 587 av J-C.

Ptolémée omet Labashi-Marduk, comme il compte toujours des années entières seulement. Le règne de Labashi-Marduk' de seulement quelques mois (probablement 2 ou 3) a été inclus dans la dernière année de Neriglissar (qui était aussi l'année d'accession de Nabonide). Ptolémée, pouvait donc l’écarter de sa liste de rois.

Si ces listes données par deux des historiens les plus vieux et les plus fiables sont correctes, la première année de Nebuchadnezzar serait donc 
605/4 av J-C et sa 18ème année, quand il a détruit Jérusalem, serait 587/6 av J-C.

Le 
canon de Ptolémée est digne de confiance car l’historien a enregistré dans son Almagest  un grand nombre d'observations astronomiques de l’antiquité tout au long des périodes couvertes par le canon. Ainsi, Ptolémée a pu rattacher sa liste à une série de dates astronomiquement fixées, la transformant en une sorte "de chronologie absolue" sur les périodes qu'il a couvertes.

Voici ce que Bérose a déclaré sur la capture de prisonniers juifs par Nebuchadnezzar lors de son année d'accession au trône:

«
 Nabopolassaros, son père, a entendu dire que le satrape qui avait été placé en Egypte, Syrie et Phénicie, était devenu rebelle. Ne pouvant plus par lui-même accomplir cette tâche, il a confié une partie de son armée à son fils Nabouchodonosoros, qui était encore jeune et l’a envoyé contre le rebelle. Nabouchodonosoros a préparé son armée à la bataille et s’est engagé contre le rebelle. Il l'a vaincu et a soumis de nouveau le pays sous l’autorité des Babyloniens. Au même moment Nabopolassaros, son père, est tombé malade et est mort dans la ville des Babyloniens après avoir été roi pendant vingt et une années.
Nabouchodonosoros a appris la mort de son père peu de temps après. Après avoir arrangé ses affaires en Egypte et sur le territoire restant, il a ordonné à certains de ses amis d'
apporter les prisonniers Juifs, Phéniciens, Syriens et  égyptiens ensemble avec la plus grande partie de l'armée et le reste du butin en Babylonie. Il est lui-même  parti avec quelques compagnons et a atteint Babylone en traversant le désert ».

Ainsi Bérose appuie  la déclaration de Daniel en Dan. 1:1 selon laquelle 
des captifs Juifs ont été envoyés à Babylone durant l’année d'accession au trône de Nebuchadnezzar.

«
 La troisième année du règne de Jojakim sur Juda, Nebucadnetsar, le roi de Babylone, marcha contre Jérusalem et en fit le siège. » - Daniel 1:1Segond 21

Cette confirmation de Dan. 1:1 est importante car Bérose a tiré ses informations des chroniques babyloniennes, ou des sources proches de ces documents, à l'origine écrites pendant l’ère Néo-Babylonienne.


Conclusion

Flavius Josephe compte 50 ans entre la 18e année de Nébucanetsar et la 2e année du règne de Cyrus. Ce qui permet de confirmer la date de destruction de Jérusalem : 537 + 50 = 587 av J-C.

Bérose et Ptolémée confirme les durées et les dates de règne des rois néo-babyloniens.

Bérose confirme la 
première déportation des Juifs l’année d’accession au trône de Nébucadnetsar, en 605 av J-C. De ce fait, ces Juifs déportés, dont fait partie le prophète Daniel, resteront presque 70 ans en captivité à Babylone.

Les déclarations de ces 3 historiens viennent confirmer ce qui a déjà été déterminé à partir des tablettes et des inscriptions cunéiformes.

Aucun autre peuple de l’Antiquité ne dispose d’autant de preuves historiques et archéologiques permettant de dater avec autant de précision les évènements et les chronologies…

Quand tant de preuves, indépendantes les unes des autres, convergent vers un même résultat, il n’y a plus de doute à avoir…

Olivier                                                                       
Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Bérose confirme la Bible en Daniel 1:1 - les Juifs prisonniers suite au premier siège de Jérusalem de Nébucadnetsar en 605 av J-C.
Bérose: Astronome, historien, écrivain, prêtre, astrologue du IVe siècle av J-C à Babylone .