Le parallèle de Psaumes 102 : 26-28 avec Hébreux 1 : 10 -12 prouve-t-il que Jésus est Dieu ?


 

Un argument « imparable » avancé par les trinitaires

Dans leur argumentation démontrant que Jésus et Dieu sont la même personne, les trinitaires citent le passage d’Hébreux 1 :10-12 qui est un accomplissement prophétique de Psaumes 102 :26-28.

Hébreux 1 : 10 -12 : «10 Et: C'est toi, Seigneur, qui au commencement as fondé la terre, et le ciel est l'œuvre de tes mains. 11 Eux, ils disparaîtront, tandis que toi, tu restes là. Ils vieilliront tous comme un vêtement. 12 Tu les enrouleras comme un manteau, ils seront remplacés [comme un vêtement]. Mais toi, tu es toujours le même et ton existence n'aura pas de fin. »

Psaumes 102 : 26-28 : « 26 Autrefois tu as fondé la terre, et le ciel est l'œuvre de tes mains. 27 Eux, ils disparaîtront, tandis que toi, tu restes là. Ils vieilliront tous comme un vêtement; tu les remplaceras comme un habit, et ils céderont la place, 28 mais toi, tu es toujours le même et ton existence n'aura pas de fin. 29 Les fils de tes serviteurs pourront s'établir et leur descendance s'affermira devant toi. »


Leur raisonnement est le suivant :

« Dans les versets 10 à 12 du livre des Hébreux, l’auteur cite le Psaume 102, versets 26 à 28. Il suffit de regarder la citation dans le contexte du Psaume pour voir qu’elle parle de Dieu. Si l’auteur de l’épître aux Hébreux l’applique à Jésus, c’est qu’il pense que Jésus est Dieu. »
Et de conclure : « On ne peut donc éviter l’implication claire quand un tel texte est appliqué à Jésus. Soit l’épître aux hébreux est faux, soit Jésus est Dieu manifesté aux hommes. »



Il ne fait aucun doute que le passage d’Hébreux 1 :10-12 est une citation de Psaumes 102 :26-28. Il ne fait aucun doute que le premier concerne Jéhovah Dieu et que le second concerne Jésus-Christ (lire l’ensemble des chapitres pour comparer les contextes).


Est-ce que cela signifie que Jésus est donc forcément Dieu ?

Je ferai une simple comparaison.
Le Psaumes 35 renferme les inquiétudes du roi David qui demande à Jéhovah Dieu de le secourir. David se plaint des actes de violence de la part de gens qui le détestent et qui l’insultent sans raison. Il parle même de « faux témoins qui se lèvent et qui l’interrogent sur des faits qu’il ignore ».

Ces paroles de David qui s’appliquent dans un premier temps à lui-même, sont aussi des 
prophéties concernant Jésus-Christ.
Est-ce que cela signifie que David est Jésus-Christ ?

Il en va de même d’autre Psaumes. Voici quelques Psaumes pris un peu au hasard qui s’appliquent aussi bien à David qu’à Jésus.

Psaumes 38 :12-14 : «  12 Mes amis, mes compagnons, reculent devant ma plaie, mes proches se tiennent à l'écart! 13 Ceux qui en veulent à ma vie tendent leurs pièges, ceux qui cherchent mon malheur disent des méchancetés et méditent toute la journée des tromperies.
14 Mais moi, pareil à un sourd, je n'entends pas; je suis comme un muet: je n'ouvre pas la bouche. 15 Je suis pareil à un homme qui n'entend pas et qui n'oppose aucune réplique. »

Psaumes 109 :25 : « Je suis pour eux un sujet de moquerie; ils me regardent et secouent la tête. »

Psaumes 69 :8,9, 22 : « 8 En effet, c'est pour toi que je supporte l'insulte, que la honte couvre mon visage. 9 Je suis devenu un étranger pour mes frères, un inconnu pour les fils de ma mère, 10 car*le zèle de ta maison me dévore, et les injures de ceux qui t'insultent tombent sur moi. »
« pour apaiser ma soif ils me donnent du vinaigre. »

Psaumes 22 : 2, 8, 9, 17-19, 23 : «2 Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? »
8 Tous ceux qui me voient se moquent de moi, ils ricanent, ils hochent la tête: 9 «Recommande ton sort à l’Éternel! L’Éternel le sauvera, il le délivrera, puisqu'il l'aime!»
17 Oui, des chiens m'environnent, une bande de scélérats rôdent autour de moi; ils ont percé mes mains et mes pieds. 18 Je pourrais compter tous mes os; eux, ils observent, ils me regardent, 19 ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort mon habit.
23 J'annoncerai ton nom à mes frères, je te célébrerai au milieu de l'assemblée. »

Ps 31 :6 : «  Je remets mon esprit entre tes mains: tu me délivres, Eternel, Dieu de vérité! »


Personne ne doute de l’accomplissement prophétique de ces paroles de David sur la personne de Jésus.

Ainsi va-t-on dire qu’il s’agit là d’une preuve irréfutable que David et Jésus sont la même personne?



Analysons les versets d’Hébreux 1 : 2-6  pour voir si Jésus et Dieu ont une même puissance/gloire/majesté/divinité/éternité ainsi que l’enseigne la doctrine de la Trinité. 

Voir symbole d'Athanase

Hébreux 1 : 2-6 : « 2 Dieu, dans ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par le Fils. Il l'a établi héritier de toute chose et c'est par lui aussi qu'il a créé l'univers. 3 Le Fils est le reflet de sa gloire et l'expression de sa personne, il soutient tout par sa parole puissante. Après avoir accompli [au travers de lui-même] la purification de nos péchés, il s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. 4 Il est ainsi devenu d'autant supérieur aux anges qu'il a hérité d'un nom bien plus remarquable encore que le leur. 5 En effet, auquel des anges Dieu a-t-il déjà dit: Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui - Et encore: Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils - 6 Par contre, lorsqu'il introduit le premier-né dans le monde, il dit: Que tous les anges de Dieu se prosternent devant lui! »


Dieu a établi le Fils héritier de toute chose.
Ce passage d’Hébreux est à mettre en lien avec le Psaumes 2 :
Psaumes 2 : 6-9 : « 6 «  C'est moi qui ai sacré mon roi sur Sion, ma montagne sainte. 7  J'énoncerai le décret de Yahvé: Il m'a dit: "Tu es mon fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. 8 Demande, et je te donne les nations pour héritage, pour domaine les extrémités de la terre; 9 tu les briseras avec un sceptre de fer, comme vases de potier tu les casseras." » - Jérusalem

Jésus 
reçoit son héritage de son Père.
C’est Dieu qui établit son Fils héritier de toute chose. Il est clair que Dieu a une 
position supérieure à Jésus.

Le Fils reflète la gloire de Dieu.
Si un objet 
reflète la luminosité d’une source émettrice (comme la lune qui reflète le rayonnement du Soleil), c’est bien parce la source émettrice (Dieu) possède plus de puissance que celui qui reçoit cet éclat (Jésus).

Jésus s’est assis à la droite de Dieu.
Quand quelqu’un s’assoit 
à la droite d’une personne, cela signifie qu’il est en quelque sorte son bras droit, son ministre, son représentant, celui qui vient juste après lui. Jésus occupe une place privilégiée sous l’autorité de son Père. Il n’est pas à égalité avec son Père.

Jésus est devenu d’autant supérieur aux anges et a hérité d’un nom bien plus remarquable que le leur.
Si Jésus était Dieu, 
serait-il nécessaire de préciser qu’il est supérieur aux anges ?
Et qu’il a un nom plus remarquable que le leur ?
Le fait est que Jésus est aussi un esprit très puissant, supérieur aux anges mais inférieur au Père.

Jésus a été engendré, il est appelé le premier-né.
Jésus est le premier-né de la création, il n’existait pas avant d’avoir été créé par son Père.
Ce que rejettent avec force les partisans de la doctrine de la Trinité.



Analysons la suite des versets d’Hébreux 1  pour voir si Jésus et Dieu ont une même puissance/gloire/majesté/divinité/éternité ainsi que l’enseigne la doctrine de la Trinité.

Hébreux 1 : 7-9 ; 13,14 : « 7 De plus, au sujet des anges, il dit: Il fait de ses anges des esprits, et de ses serviteurs une flamme de feu. 8 Mais il dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel. Le sceptre de ton règne est un sceptre de justice. 9 Tu as aimé la justice et tu as détesté la méchanceté; c'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a désigné par onction comme roi, de préférence à tes compagnons, avec une huile de joie.
13 Enfin, auquel des anges a-t-il déjà dit: Assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que j'aie fait de tes ennemis ton marchepied - 14 Les anges ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour apporter de l'aide à ceux qui vont hériter du salut? »



Les anges sont des esprits très puissants mais Jésus occupe une position bien supérieure encore, il a la position d’un Dieu dont le trône est éternel.  
C’est son Père qui l’a désigné par onction comme roi, de préférence à toutes ses autres créatures spirituelles.

Celui qui désigne quelqu’un comme roi occupe forcément une position supérieure en autorité. Celui qui est oint devient roi parce quelqu’un de plus puissant que lui l’a décidé.
De toute évidence, Jésus est 
subordonné à son Père.

Les anges sont des esprits au service de Dieu et de son dessein salvateur.
Jésus, lui, occupe la place la plus importante de l’univers après Dieu : 
il s’est assis à la droite de Dieu.  




Conclusion

Avant de tirer des « évidences » rapides en se focalisant sur une toute petite portion des Écritures, observons
 le contexte de ces versets, analysons la Bible dans son ensemble.
Comparons avec d’autres récits ou sujets équivalents. L’ensemble des Saintes Écritures doit s’harmoniser selon la Vérité qui est le point de vue de Dieu.

Honorons notre Créateur tout puissant Souverain de l’univers qui est UN et dont le Nom est YHWH ou Jéhovah.
1 Chroniques 17 : 20 : « Yahvé, il n'y a personne comme toi et il n'y a pas d'autre Dieu que toi seul»
Ne le « diluons » pas avec d’autres personnages/substances qui ont fait de lui 
un Dieu composite indéfinissable.

Pour terminer, je citerai les paroles d’un grand théologien salué par le pape Benoît XVI comme le « Père du mot Trinité », Tertullien :

" Le Père est donc autre que le Fils, en ce sens qu’il est plus grand que le Fils ; en ce sens que celui qui engendre est autre que celui qui est engendré ; en ce sens que celui qui envoie est autre que celui qui est envoyé ; en ce sens que celui qui produit est autre que celui qui est produit."
"la nécessité du sens exige impérieusement que celui qui ordonne soit distinct de celui qui exécute"
Le Père est plus grand que le Fils, il a engendré son Fils, il a envoyé son Fils, il lui a ordonné de faire certaines choses…
De toute évidence, le Père a beaucoup plus d’autorité et de pouvoir que le Fils.
Le Fils est soumis au Père.


"Si c'était le Père qu'ils eussent vu dans sa splendeur, et non la gloire du Fils qui allait souffrir, ils seraient morts sans aucun doute. "Nul en effet ne verra Dieu sans mourir".
"Le Fils a toujours opéré, conformément à l'autorité et à la volonté du Père parce que le Fils ne peut rien faire par lui-même qu'il ne le voie faire au Père..."
Le Père a beaucoup plus de puissance que le Fils. En effet, il est impossible de voir Dieu et de rester en vie.
Le Fils a toujours obéi à l’autorité de son Père et il ne peut rien faire de sa propre initiative. Le Fils est clairement subordonné à son Père.


"Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu;" Est-ce le Père qui remonte vers son Père et Dieu vers Dieu ou bien est-ce le Fils qui remonte à son Père et le Verbe à Dieu?"
"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'avez-vous abandonné? - si c'était le Père qui souffrait, à quel Dieu adressait-il ce cri
Le Fils appelle son Père son Dieu, tout comme ses disciples, il vénère Dieu et le considère comme supérieur à lui.


Voilà des paroles pleines de sagesse et de logique que je partage complètement !

Lien - Raisonnement trinitaire Héb 1 / Ps 102

Yahvé - Dieu Tout Puissant - est UN

Lien - Jésus se soumet à son Père



Olivier                                                                                  Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Psaumes 102 et Hébreux 1 - Dieu est-il Jésus? Trinité - Tertullien - Dieu a oint son Fils Roi. Il lui donne en héritage les extrémités de la Terre. Jésus s'est assis à la droite de Dieu.