Le pays des Shasous de Yahweh


Le pays des Shasous de Yahweh, le plus ancien écrit non biblique contenant le Nom divin, YHWH. Temple d'Aménophis III à Soleb. 14e siècle avant J-C.

La plus ancienne mention du Nom divin, YHWH, dans les écrits non bibliques remonte au 14ème siècle avant J-C en Egypte dans une liste d’Aménophis III à Soleb, liste recopiée à Amara-Ouest et à Aksha à l’époque de Ramsès II. 

Le Nom de Dieu y apparaît écrit en hiéroglyphes.


Les colonnes de Soleb

Vers 1370, le 
Pharaon Aménophis III ou Amenhotep III (1391-1353 avant J-C), fait ériger un temple majestueux dédié au dieu Amôn-Râ sur la rive occidentale du Nil, à Soleb, en Nubie (aujourd’hui au Soudan). 

Dans ce monument mesurant environ 120 mètres de long, les archéologues découvrent une salle dont les bases des colonnes énumèrent les territoires ou peuples prétendument assujettis par Aménophis.  
Chaque territoire est représenté par un captif les bras liés dans le dos avec des caractéristiques physiques clairement dépeintes ; des inscriptions dans un cartouche (une sorte d’écusson) précisent le nom du pays ou du peuple auquel le prisonnier appartient. 

Dans l’un des cartouches, on peut lire l’inscription : « Le pays des Shasous de YHWH » ou « pays des Shasous de Yahô ». Cette inscription est antérieure de cinq siècles à la célèbre Stèle de Mesha, considérée jusque-là comme le plus ancien témoignage archéologique portant le nom divin.

« Shasou » ou « shosou » est un mot égyptien désignant « nomades ».
« Le pays des Shasous de Yahô » désigne le territoire occupé par les nomades adorateurs de Yahô, YHWH.

Le pays des Shasous de Yahweh, YHWH - sur une colonne du temple d'Aménophis III à Soleb, 14e siècle avant J-C - la plus ancienne inscription du Nom divin non biblique

Réplique du bas-relief portant l’inscription “Le pays des Shasus de Yahweh
dans le temple de Soleb datant du 14e siècle avant J-C.
Crédit photo Flickr

 

Lecture des hiéroglyphes, ici, de droite à gauche.

Le pays des Shasous de Yahweh, YHWH - sur une colonne du temple d'Aménophis III à Soleb, 14e siècle avant J-C - la plus ancienne inscription du Nom divin non biblique

Les hiéroglyphes s'écrivent de haut en bas, de droite à gauche ou de gauche à droite. Le lecteur, pour connaître le sens de lecture, doit considérer la direction dans laquelle sont tournés les hiéroglyphes asymétriques. Par exemple, quand les figures humaines et les animaux, facilement repérables, regardent vers la gauche, il faut lire de gauche à droite, et inversement.

Voici la même inscription hiéroglyphique avec lecture de gauche à droite :

Pays des Shasous ou Shosous de Yahweh, le plus ancien vestige archéologique non biblique contenant le Nom divin en hiéroglyphes. 14e siècle avant J-C. Temple d'Aménophis III à Soleb.
Hiéroglyphes dans l'écrit: "Le pays des Shasous de Yahweh. Le Tétragramme YHWH, la plus ancienne mention non biblique du Nom de Dieu. Explication des hiéroglyphes.
Wikipédia
Pays des Shasous de Yahweh - sur le temple d'Aménophis III à Soleb. Hiéroglyphes.

 

 

 

           "Pays des Shasous"

Le Tétragramme du Nom de Dieu, YHWH en hiéroglyphes. "YHWH - Yahô ou Yahweh - sur une colonne du temple d'Aménophis III à Soleb - 14e siècle avant J-C.

 

 

           "YHWH - Yahô ou Yahweh"

 

 

Les colonnes d’Amarah-Ouest

Soleb n’est pas le seul site de Nubie où le nom Yahweh figure en hiéroglyphe. D’autres listes, manifestement des copies de celle de Soleb, ont été retrouvées à 
Amara-Ouest (à environ 50 km au nord de Soleb) dans les temples de Ramsès II datant du 13e siècle avant J-C et à Aksha. Dans la liste d’Amara-ouest, on peut lire l’inscription hiéroglyphique: “ Yahweh en terre de Shosou ”.

  

Le Nom divin dans l'un des plus anciens témoignages archéologiques: "The land of Shasu of Yahweh" Temple de Ramsès II à Amarah-Ouest- 13e siècle avant J-C.

 

Shasu de Yahweh, Temple de Ramsès II à Amara-Ouest, 13e siècle avant J-C.

 



Conclusion

Il est intéressant de remonter aussi loin dans le temps, jusqu’au 14e siècle avant J-C, et de trouver le Tétragramme du Nom de Dieu sur des documents non bibliques.
Nous savons maintenant comment s’écrit Yahvé, Yahweh ou Jéhovah en écriture hiéroglyphique !

Tétragramme du Nom divin, YHWH, en hiéroglyphes. Sur une colonne du temple d'Aménophis III à Soleb - 14e siècle avant J-C.

YHWH – Yahô ou Yahweh

 

 

Olivier                                                                          Pour laisser un commentaire, c'est ici !


Le Tétragramme du Nom divin YHWH écrit Jeova dans une église italienne.
Chiesa di san Lorenzo parma