Nébucadnetsar exécute la condamnation de Dieu sur Jérusalem


 

 

 Jérusalem sera assiégée à 3 reprises par les armées babyloniennes et subira au moins 5 déportations de population

 

 

Le peuple de Juda qui a sombré dans l’idolâtrie et la violence n’a pas tenu compte des nombreux avertissements divins transmis par l’intermédiaire du prophète Jérémie. Son péché est gravé de manière indélébile avec un burin de fer et une pointe de diamant.

 

Jéhovah Dieu va se servir de Nébucadnetsar (605-562), prestigieux roi de la dynastie chaldéenne afin d’asservir Juda et les nations voisines pendant 70 ans (Jérémie 25 :11,12 ; 29 :10).

La puissance néo-babylonienne s’est en effet imposée de 609 à 539 av J-C conformément à la prophétie.

Toutes ces nations vont connaître la guerre, la famine et la déportation.

 

Jérusalem, en particulier, va connaître 3 sièges, en 605, en 597 et en 587 av J-C. Les Juifs seront emmenés en exil à Babylone à 5 reprises au moins.

Le Temple de Jérusalem sera entièrement détruit en 586 av J-C, expression de la colère divine s’abattant sur son peuple pour une durée de 70 ans.  Jéhovah reviendra symboliquement à Jérusalem lorsque son Temple sera reconstruit, en 517/516 av J-C, ainsi que l’annoncent les prophéties (Esaïe 44 : 28 ; Zacharie 1:12, 16 ; 2 :14 ; Esdras 6 :14, 15).

 

Lien - Babylone et la prophétie des 70 ans

 

 

Jéhovah Dieu va se servir de Nébucadnetsar (605-562), prestigieux roi de la dynastie chaldéenne afin d’asservir Juda et les nations voisines pendant 70 ans. La puissance néo-babylonienne s’est en effet imposée de 609 à 539 av J-C comme le dit la prophétie

Babylone – Flikr

 

 

 Jérusalem est assiégée en 605 av J-C

Le premier siège de Jérusalem par les armées babyloniennes a lieu en 605 av J-C, la première année du règne de Nébucadnetsar (605-562), la troisième année du règne de Jojakim (608-597), fils de Josias, sur Juda (Daniel 1 :1).

Nébucadnetsar emporte avec lui une partie des ustensiles sacrés du Temple de Jéhovah comme butin pour son dieu babylonien. Il emmène en captivité de nombreux nobles dont Daniel et ses trois compagnons, Hanania, Mishaël et Azaria (Daniel 1 :6, 7).

 

Daniel fera partie des premiers déportés à Babylone après le siège de l’armée babylonienne en 605 av J-C.

 

Daniel 1 : 1-4 : « 1 La troisième année du règne de Jojakim sur Juda, Nebucadnetsar, le roi de Babylone, marcha contre Jérusalem et en fit le siège. 2 Le Seigneur livra entre ses mains Jojakim, le roi de Juda, et une partie des ustensiles de la maison de Dieu. Nebucadnetsar emporta les ustensiles dans le pays de Shinear, dans le temple de son dieu; il les mit dans la maison du trésor de son dieu. 3 Le roi donna l'ordre à Aschpenaz, chef de ses eunuques, d'amener quelques-uns des enfants d'Israël de race royale ou de famille noble, 4 de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d'intelligence et d'instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l'on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens. » 

 

 A Babylone, Daniel et ses 3 compagnons seront instruits pendants 3 ans.

 

 

Le chef des eunuques change le nom de Daniel et de ses 3 compagnons. Ils seront instruits pendant 3 ans dans la connaissance des Chaldéens avant d’être présentés au roi pour être à son service (Daniel 1 :4,5).

 

Daniel 1:6, 7 : « 6 Il y avait parmi eux des Judéens: Daniel, Hanania, Mishaël et Azaria. 7 Le chef des eunuques leur donna des noms: à Daniel celui de Beltshatsar, à Hanania celui de Shadrak, à Mishaël celui de Méshak, et à Azaria celui d'Abed-Nego.»

 
Après leurs 3 années de formation, Daniel et ses 3 compagnons sont présentés à Nébucadnetsar qui les trouve 10 fois supérieurs en sagesse et en intelligence que tous les sages et les astrologues de son royaume. Ils sont donc admis au service du roi (Daniel 1 :17-21).

Ces jeunes Hébreux démontreront leur fidélité à Dieu en refusant les mets servis à la table royale et en refusant de se prosterner devant une statue du roi du roi Nébucadnetsar.

C’est à Babylone que le prophète Daniel recevra les visions prophétiques qu’il consignera pour nous dans le livre qui porte son nom.

 

Lien - Daniel et ses trois compagnons déportés à Babylone

 

Lien - Les 3 Hébreux sont jetés la fournaise de feu ardente

 

Lien - Les 4 bêtes effrayantes qui montent de la mer dans la vision de Daniel

 

Des Trésors cachés dans le Sable 

 

 

 

 Nébucadnestar remplace le roi Jojakim par son fils en 598 av J-C.

 

Jojakim est asservi pendant 3 ans au roi de Babylone puis il se révolte à nouveau contre lui. Alors Jéhovah envoie des troupes de Babyloniens, de Syriens, de Moabites et d’Ammonites contre Juda (2 Rois 24 :1,2).

 

Fin 598 av J-C, la 7ème année du règne de Nébucadnetsar (605-562), le roi babylonien revient à Jérusalem pour destituer l’insoumis Jojakim (608-597) après 11 ans de règne et le remplacer par son fils, Jojakin. A cette occasion, il emporte avec lui, à Babylone, une partie des ustensiles de la maison de Jéhovah et 3023 exilés Juifs (Jérémie 52 : 28).

 

2 Chroniques 36:5-7 : « 5 Joakim avait vingt-cinq ans lorsqu'il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem. Il fit ce qui est mal aux yeux de Jéhovah, son Dieu. 6 Nabuchodonosor, roi de Babylone, monta contre lui, et le lia avec des chaines d'airain pour le conduire à Babylone. 7 Nabuchodonosor emporta à Babylone des ustensiles de la maison de Jéhovah et il les mit dans son temple à Babylone. » - Crampon

 

Jérémie 52 :28 : « Voici la population que Nebucadnetsar emmena en exil: la septième année de son règne, 3023 Juifs; »

 

Fin 598 av J-C, 7ème année du règne de Nébucadnetsar (605-562), le roi babylonien revient à Jérusalem pour destituer l’insoumis Jojakim (608-597) après 11 ans de règne et le remplacer par son fils, Jojakin. Il emporte avec lui, à Babylon 3023 exilés Juifs

 

 

 

 Jérusalem est assiégée en 597 av J-C

 

 

Tout comme son père, Jéconia renommé Jojakin fait ce qui est mal aux yeux de Jéhovah Dieu (2 Rois 24 :9).

En Mars 597 av J-C, la 8ème année du règne de Nébucadnetsar (605-562), après seulement 3 mois de règne de Jojakin, Jérusalem est assiégée par les armées babyloniennes (2 Rois 24 :8-12 ; 2 Chroniques 36 :10).

 

2 Rois 24 : 8-12 : « 8 Jojakin avait 18 ans lorsqu'il devint roi et il régna 3 mois à Jérusalem. (…)

9 Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, entièrement comme l'avait fait son père.

10 C'est à cette époque que les serviteurs de Nebucadnetsar, le roi de Babylone, montèrent contre Jérusalem, et la ville fut en état de siège. 11 Nebucadnetsar, le roi de Babylone, arriva devant la ville pendant que ses serviteurs en faisaient le siège. 12 Alors Jojakin, le roi de Juda, sortit vers le roi de Babylone avec sa mère, ses serviteurs, ses chefs et ses eunuques et le roi de Babylone le fit prisonnier. C'était la huitième année de son règne. »

 

Voir aussi 2 Chroniques 36 : 9,10.

 

2 Chroniques 36:8-10 : «8 Joïakin avait 18 ans lorsqu’il monta sur le trône, il régna trois mois et dix jours à Jérusalem. 9 Il fit ce qui est mal au regard de Yahvé.
10 Au retour de l’année, le roi Nabukodonozor le fit saisir pour l’emmener à Babylone où se trouvaient déjà les objets précieux de la Maison de Yahvé, et il établit comme roi sur Juda et Jérusalem son oncle Sédécias.
 »-  Bible des Peuples

 

 

Nébucadnestar emporte tous les trésors de la maison de Jéhovah ainsi que ceux du palais royal.

10'000 Juifs sont emmenés en exil à Babylone dont le roi Jojakin, sa mère, ses femmes, ses serviteurs ainsi que tous les hommes vaillants, les charpentiers et les serruriers (2 Rois 24 :12-16). Il ne reste que les pauvres du pays.

 

 

Nébucadnetsar établit, à la place de Jojakin son oncle Matthania, fils de Josias, dont il change le nom en Sédécias (2 Rois 24 :17).

 

Jérémie 37 :1 : « Sédécias, fils de Josias, devint roi à la place de Jéconia, le fils de Jojakim, car il avait été désigné par Nebucadnetsar, roi de Babylone, pour régner sur le pays de Juda. »

 

 

 

 

Après le départ de Jéconia ou Jojakin, le prophète Jérémie écrit une lettre aux exilés de la part de Jéhovah Dieu. Le contenu de cette lettre se trouve dans le livre de Jérémie 29 :1-32.

 

Jérémie 29 : 4-6 :  4 «Voici ce que dit l'Eternel, le maître de l'univers, le Dieu d'Israël, à tous les exilés que j'ai emmenés de Jérusalem à Babylone: 5 Construisez des maisons et habitez-les, plantez des jardins et mangez-en les fruits! 6 Mariez-vous et ayez des fils et des filles, donnez des femmes en mariage à vos fils et des maris à vos filles, pour qu'elles mettent au monde des fils et des filles! Augmentez en nombre là où vous êtes et ne diminuez pas! (…) 10 Dès que 70 ans seront passés pour Babylone, j'interviendrai en votre faveur, j'accomplirai ce que je vous ai promis en vous ramenant ici. »

 

 

Le prophète Ézéchiel faisait très certainement partie des exilés du siège de 597 av J-C. En effet, voici ce qu’il déclare lui-même :

Ézéchiel 40 :1 : 
« La vingt-cinquième année de notre captivité, au commencement de l'année, le dixième jour du mois, la quatorzième année après que la ville eut été ruinée, ce jour-là même, la main de Yahweh fut sur moi, et il m'emmena en ce lieu-là. » - Crampon.


Ainsi, 14 ans après la chute de Jérusalem nous amène à l’an 573 av J-C, 25 ans de captivité à partir de 573, fait remonter le début de la captivité à 573 + 14 = 
597 av J-C
, ce qui correspond bien à la fin du règne de Jojakim (608-597) et au début du règne de son fils, Jojakin (3 mois en 597).

 

Ezéchiel est exilé en 597 av J-C. C’est à Babylone que le prophète reçoit les visions divines.

 

 

Jojakin sortira de prison dans sa 37ème année d’exil, la première année de règne d’Evil-Merodac, puis sera bien traité jusqu’à sa mort.

 

2 Rois 25 : 27-30 : « 27 La trente-septième année de l'exil de Jojakin, roi de Juda, le vingt-septième jour du douzième mois, Evil-Merodac, le roi de Babylone, releva la tête du roi de Juda Jojakin et le fit sortir de prison. C'était la première année de son règne. 28 Il lui parla avec bonté et lui donna une place supérieure à celle des autres rois retenus avec lui à Babylone. 29 Il lui fit changer ses habits de prisonnier et Jojakin mangea à sa table tout le reste de sa vie. 30 Le roi pourvut constamment à son entretien journalier, durant tout le reste de sa vie. »

 

 

Jéhovah annonce d'autres sièges et déportations à venir par l'intermédiaire du prophète Jérémie, puisque tous les ustensiles du Temple doivent être emmenés à Babylone.


Jérémie 27 : 19-22 : « 19 Car ainsi parle Jéhovah des armées au sujet des colonnes, de la mer, des bases et des autres ustensiles qui sont restés dans cette ville, 20 que Nabuchodonosor, roi de Babylone, n’a pas pris, lorsqu’il emmena captifs de Jérusalem à Babylone Jéchonias, fils de Joakim, roi de Juda, et tous les grands de Juda et de Jérusalem : 21 Car ainsi parle Jéhovah des armées, Dieu d’Israël, au sujet des ustensiles qui restent dans la maison de Jéhovah, dans celle du roi de Juda et à Jérusalem: 22 Ils seront emportés à Babylone, et ils y resteront jusqu’au jour où je les visiterai, - dit Jéhovah, et je les ferai remonter et revenir dans ce lieu. » - Crampon

 

 

 

 

 Jérusalem est assiégée pendant un an et demi et le Temple est détruit en 587 av J-C

 

Sédécias, fils de Josias, a succédé à son neveu Jéconia ou Jojakin. Mais ni lui, ni ses serviteurs, ni la population du pays ne tiennent compte des paroles que Dieu a prononcées par l’intermédiaire du prophète Jérémie (Jérémie 37 :1,2 ; Jérémie 38 :17,18 ).

Tout comme son frère Jojakim et son neveu, Sédécias fait ce qui est mal aux yeux de Jéhovah et il se révolte contre le roi de Babylone (2 Rois 24:19,20).

Sédécias conclut une nouvelle alliance avec le pharaon Apriès (ou Hophra en hébreu) malgré l’opposition du prophète Jérémie (Jérémie 44 :30).

 

2 Chroniques 36 :11-16 : « 11 Sédécias avait 21 ans quand il devint roi, et il régna 11 ans à Jérusalem. 12 Il faisait ce qui est mal aux yeux de Jéhovah son Dieu. Il ne s’humilia pas devant le prophète Jérémie, qui parlait sur l’ordre de Jéhovah. 13 Il se rebella aussi contre le roi Nabuchodonosor, qui lui avait fait prêter serment devant Dieu ; il s’obstinait, endurcissait son cœur et refusait de se tourner vers Jéhovah le Dieu d’Israël. 14 Tous les chefs des prêtres ainsi que le peuple se montraient extrêmement infidèles en pratiquant toutes les choses détestables des nations. Et ils profanèrent le temple de Jéhovah qu’il avait sanctifié à Jérusalem. 15 Jéhovah le Dieu de leurs ancêtres les avertissait par l’intermédiaire de ses messagers, les avertissant encore et encore, car il avait pitié de son peuple et de son temple. 16 Mais eux ridiculisaient les messagers du vrai Dieu, ils méprisaient ses paroles et ils se moquaient de ses prophètes, jusqu’à ce que la fureur de Jéhovah contre son peuple monte, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucun espoir de guérison pour eux. » - TMN

 

Jérémie 34 :2 : « Ainsi parle Jéhovah, Dieu d’Israël : Va et parle à Sédécias, roi de Juda, et dis-lui : Ainsi parle Jéhovah : Voici que je vais livrer cette ville au roi de Babylone et il la brûlera. »

 

 

 

Fin 589 / début 588, Jérusalem est assiégée. Hormis un moment d’interruption (guerre contre le pharaon Hophra ou Apriès), le siège de la ville va durer près d’un an et demi (de janvier 588 à juillet 587).

 

2 Rois 25 : 1,2 : « 1 Alors, la neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nebucadnetsar, le roi de Babylone, vint avec toute son armée attaquer Jérusalem; il installa son camp devant elle et construisit des retranchements tout autour d'elle. 2 Le siège de la ville dura jusqu'à la onzième année du règne de Sédécias.» - (Jérémie 52:4,5; 39:1,2).

 

Les assiégés peuvent un moment croire à leur délivrance quand, après environ un an, le pharaon Apriès ou Hophra envoie une armée contre Nébucadnestar qui lève le camp pour aller combattre son adversaire. La joie est grande dans Jérusalem mais vite remplacée à nouveau par la perversité.

Les nobles et les riches reprennent les esclaves et les servantes qu’ils avaient précédemment affranchis. Jérémie va les trouver ainsi que le roi pour leur reprocher en termes foudroyants leur manque de parole. Il leur prédit que les chaldéens reviendraient et prendraient Jérusalem (Jérémie 34 :8-17).

 

Jérémie 34 :21-22 : « 21 Je livrerai Sédécias, roi de Juda, et ses chefs entre les mains de leurs ennemis, de ceux qui en veulent à leur vie, je les livrerai à l'armée du roi de Babylone qui était en train de s'éloigner de vous. 22 Je vais donner mes ordres, déclare l'Eternel, et les faire revenir vers cette ville. Ils l'attaqueront, s'en empareront et y mettront le feu. Je ferai des villes de Juda des ruines inhabitées.»

 

Peu de temps après, le roi babylonien défait Hophra en -588 et le siège peut reprendre. Très rapidement, aux calamités de la guerre vient s’ajouter la famine. Le 9 Tammouz (juin 587) il n’y a plus de pain, les assiégés sont complètement épuisés.

 

En 587 av J-C, la 19ème année du règne de Nébucadnetsar, après 1 an et demi de siège, la famine est terrible. Le roi Sédécias est capturé alors qu’il tente de s’enfuir (2 Rois 25 : 1-3; Jérémie 39:4,5).

 

Lien – wikipedia Apriès

 

 

2 Rois 25 : 3-5 : « 3 Le neuvième jour du quatrième mois, la famine était si forte dans la ville qu'il n'y avait plus de pain pour la population du pays. 4 Alors on fit une brèche dans les remparts de la ville et tous les hommes de guerre s'enfuirent de nuit en passant par la porte située entre les deux murailles près du jardin du roi, alors même que les Babyloniens encerclaient la ville. Les fuyards prirent le chemin de la plaine. 5 Cependant, l'armée babylonienne poursuivit le roi et le rattrapa dans les plaines de Jéricho. »  - (Jérémie 52:6-8).

 

Jérusalem est dévastée. Sédécias, le dernier roi de Juda est déporté, enchaîné, à Babylone, ses propres fils sont égorgés devant lui. Puis il est mutilé et jeté en prison pour y rester jusqu’à sa mort.

2 Rois 25 : 6, 7 : « 6 Ils s'emparèrent du roi et le firent monter vers le roi de Babylone à Ribla. On prononça un jugement contre lui. 7 Les fils de Sédécias furent égorgés en sa présence, puis on lui creva les yeux, on l'attacha avec des chaînes en bronze et on le conduisit à Babylone ». 
 (Jérémie 52:9,11; Jérémie 39:6,7).

 

 

 

En 587 av J-C, la 19ème année de règne de Nébucadnetsar, Nébuzaradan, le chef des gardes emmène en exil le reste de la population. Il détruit entièrement le magnifique temple de Jérusalem, symbole de la théocratie, le pouvoir de Dieu sur terre, et emmène à Babylone tous les ustensiles de la maison de Jéhovah (2 Rois 25 :11-17). Les soldats démolissent les murailles de la ville.

 

2 Rois 25 : 8-10 : «  Le septième jour du cinquième mois - c'était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar sur Babylone - Nebuzaradan, le chef des gardes et le serviteur du roi de Babylone, pénétra dans Jérusalem. 9 Il brûla la maison de l'Eternel, le palais royal et toutes les maisons de Jérusalem; il livra aux flammes toutes les maisons d'une certaine importance. 10 Toute l'armée babylonienne qui accompagnait le chef des gardes démolit les murailles formant l'enceinte de Jérusalem. »

 

 

Combien de Juifs sont déportés à Babylone ?

D’après la Bible, 832 Juifs sont emmenés en exil la 18ème année de Nébucadnetsar (Jérémie 52 :29).

Comment comprendre ces paroles de Jérémie sachant que la ville est prise la 19ème année de Nébucadnestar et que Nébuzaradan emmène à Babylone « tout le reste de la population » ?

 

Jérémie 52 :28,29 : « 28 Voici la population que Nebucadnetsar emmena en exil: (…) 29 la dix-huitième année de son règne, il emmena de Jérusalem 832 personnes; »

 

2 Rois 25 :8,9,11 : « 8 Le septième jour du cinquième mois - c'était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar sur Babylone - Nebuzaradan, le chef des gardes et le serviteur du roi de Babylone, pénétra dans Jérusalem. 9 Il brûla la maison de l'Eternel, le palais royal et toutes les maisons de Jérusalem; il livra aux flammes toutes les maisons d'une certaine importance. (…)

11 Nebuzaradan, le chef des gardes, emmena en exil les membres du peuple qui étaient restés dans la ville, ceux qui s'étaient déjà rendus au roi de Babylone et tout le reste de la population. »  (Jérémie 52:12-14).

 

Il semblerait que les deux passages ne parlent pas du même groupe de personnes.

Il y aurait un premier groupe de 832 personnes la 18ème année de Nébucadnetsar et le reste de la population (qui a survécu à la guerre et à la famine) la 19ème année de Nébucadnestar.

Le premier groupe pourrait provenir de villes et de villages de Juda qui, eux, n’ont pas subi un long siège comme Jérusalem.

 

En fait, il semblerait les 3 groupes indiqués par Jérémie 52 concernent les exils des Juifs emmenés à Babylone en dehors des sièges (en 598, en 588, en 582 av J-C).

 

Jérémie 52 : 28-30 : « 28 Voici la population que Nebucadnetsar emmena en exil: la septième année de son règne, 3023 Juifs; 29 la dix-huitième année de son règne, il emmena de Jérusalem 832 personnes; 30 la vingt-troisième année de son règne, Nebuzaradan, le chef des gardes, emmena en exil 745 Juifs. Cela fait un total de 4600 personnes. »

 

 

 

 

 Des Juifs sont encore déportés en 582 av J-C

 

Quelques années après la destruction de Jérusalem et de son Temple, des Juifs sont à nouveau déportés à Babylone.

La 23ème année du règne de Nébucadnestar, Nebuzaradan, le chef des gardes, emmène en exil 745 Juifs (Jérémie 52 :30).

Cela signifie que Jérusalem n’est pas restée déserte après sa destruction en 587 av J-C.

En effet, une partie des pauvres du pays sont alors restés à Jérusalem pour travailler comme vignerons et agriculteurs.

2 Rois 25 : 12 : « Toutefois, le chef des gardes laissa comme vignerons et comme agriculteurs une partie des pauvres du pays. »

 

Les Juifs qui sont laissés à Jérusalem sont placés sous l’autorité de Guedalia nommé gouverneur de la Judée.

 

2 Rois 25 :22 : «Nebucadnetsar, le roi de Babylone, plaça le reste du peuple, ceux qu'il laissa dans le pays de Juda, sous l'autorité de Guedalia, le fils d'Achikam et le petit-fils de Shaphan. »

 

Guedalia veut favoriser la paix avec les Babyloniens ; il dit aux chefs venus vers lui à Mitspa :

« N'ayez pas peur des serviteurs des Babyloniens. Installez-vous dans le pays, servez le roi de Babylone et tout se passera bien pour vous.» (2 Rois 25 :24).

 

 

Cependant, deux mois plus tard, Guedalia se fait assassiner ainsi que les Juifs et les Babyloniens qui étaient avec lui à Mitspa. Tout le peuple prend peur des Babyloniens et fuit en Egypte (2 Rois 25 :8, 22-26).

 

 

 

 Accomplissement des 70 ans prophétiques

 

Jérémie 25 :11 : « Le pays tout entier ne sera plus que ruines et terre dévastée. Toutes les nations seront assujetties au roi de Babylone pendant soixante-dix ans. »

 

Le prophète Jérémie a annoncé que toutes les nations devaient être assujetties au roi de Babylone pendant 70 ans. Il était donc inutile pour les Juifs d’espérer une libération par les Egyptiens. La prophétie s’accomplirait jusqu’au bout. La suprématie babylonienne qui a commencé en 609 après la chute du dernier bastion assyrien devait se poursuivre jusqu’en 539 av J-C.

 


2 Chroniques 36 :20, 21 : « 20 Nabuchodonosor emmena captifs à Babylone ceux qui échappèrent à l'épée, et ils furent ses esclaves, à lui et à ses fils, jusqu'à la domination du royaume de Perse. 21
Ainsi s'accomplit la parole de Yahweh, qu'il avait dite par la bouche de Jérémie: Jusqu'à ce que le pays ait joui de ses sabbats; car il se reposa tout le temps de sa dévastation, jusqu'à l'accomplissement de soixante-dix années. »
- Crampon

 

Jérusalem et son Temple, symbole de la théocratie et de la présence de Jéhovah Dieu viennent d’être dévastés en 587 av J-C. Cette dévastation matérialise la colère divine qui doit durer 70 ans, jusqu’à la reconstruction du Temple de Jéhovah, au mois d'Adar de la 6ème année de Darius 1er (522-486), c'est à dire en février 516 av J-C (Esdras 6 :14, 15).

 

Zacharie 1:12 : « L'ange de Jéhovah répondit et dit: " Jéhovah des armées, jusques à quand seras-tu sans pitié pour Jérusalem et pour les villes de Juda contre lesquelles tu as fait éclaté ta colère depuis soixante-dix ans?"» -  Crampon


Zacharie 1:16 : « C'est pourquoi ainsi parle Jéhovah: Je reviens à Jérusalem avec compassion; ma maison y sera rebâtie, dit Jéhovah des armées, et le cordeau sera étendu sur Jérusalem. » - Crampon

 

 

 

 Conclusion

 

L’Empire néo-babylonien, et plus particulièrement son plus prestigieux représentant, le roi Nébucadnestar, a été instrument de Jéhovah Dieu d’exécuter sa condamnation sur son peuple en allant jusqu’à détruire Jérusalem et son Temple.

L’Histoire vient confirmer de manière admirable combien les prophéties bibliques se réalisent sans faute et de manière précise. Nous pouvons êtres assurés que les dernières prophéties s’accompliront également jusqu’à la dernière parole.

 

A Babylone, le roi Nébucadnetsar recevra lui-même un rêve prophétique de la part de Dieu décrivant la succession des puissances mondiales jusqu’au temps de la fin.

C’est à Babylone que Daniel et Ezéchiel, grands prophètes de Jéhovah, recevront de nombreuses prophéties dont nous pouvons tirer profit aujourd’hui.

Rendez-vous compte, des prophéties écrites il y a presque 2600 ans concordent parfaitement avec la Révélation de Jésus dans le livre de l’Apocalypse et vont bientôt se réaliser !

 

Lien - Le rêve prophétique du roi Nébucadnetsar

 

 

Olivier                                                                                 Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 et les images de Free Bible Images.


L’Empire néo-babylonien, et plus particulièrement son plus prestigieux représentant, le roi Nébucadnestar, a été instrument de Jéhovah Dieu d’exécuter sa condamnation sur son peuple en allant jusqu’à détruire Jérusalem et son Temple.
wall-museum-ancient-facade-brick-stadium-925108-pxhere.com