Vivons l'instant présent en pleine conscience


 

« Et ne vous inquiétez jamais du lendemain, car le lendemain aura ses propres inquiétudes. À chaque jour suffit sa peine.» (Matthieu 6 : 34)  
« Ne dis pas: «Comment se fait-il que les jours passés aient été meilleurs que ceux-ci?» (Ecclésiaste 7 : 10). 
« Tout ce que tu trouves à faire, fais-le avec la force que tu as, car il n'y a ni activité, ni réflexion, ni connaissance, ni sagesse dans le séjour des morts, là où tu vas » (Ecclésiaste 9 : 10). 
« Souviens-toi de ton créateur durant ta jeunesse, avant l'arrivée des jours mauvais, avant d'atteindre les années où tu diras: «Je n'y prends aucun plaisir» (Ecclésiaste 12 :1).  
« Que chacun examine ses pensées, il les retrouvera toutes occupées au passé et à l’avenir. Nous ne pensons presque point au présent. » Blaise Pascal
« Souvenez-vous que votre aujourd’hui est votre passé de demain et vous pourrez commencer aujourd’hui à vous construire un passé plus heureux que celui que vous avez connu » – Albert Ellis
« Voir, entendre, aimer. La vie est un cadeau dont je défais les ficelles chaque matin, au réveil » - Christian Bobin.
« Il y a deux jours dans une année où l’on ne peut rien faire. Ils s’appellent hier et demain. Pour le moment, aujourd’hui est le jour idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre. »  Dalaï Lama


 Ne pas vivre dans le présent, c’est :

- imaginer l’avenir comme meilleur que le présent (quand enfin j’aurai ceci, je pourrai alors profiter de la vie),
- imaginer l’avenir comme pire que le présent et vivre maintenant dans l’anxiété,
- manger sans y penser et réaliser que nous n’avons pas pris le temps de savourer un plat,
- se promener en pensant à autre chose et réaliser qu’on ne se souvient pas des paysages qu’on aurait pu admirer,
- arriver à son travail, et n’avoir aucune image du trajet que l’on parcouru en voiture,
- être ici et imaginer qu’on serait mieux ailleurs,
- attendre que la rencontre d’un homme ou d’une femme donne un sens à sa vie,
- faire un travail en ne pensant qu’à le terminer sans prendre de plaisir dans la réalisation de la tâche, combien même ce serait le ménage ou la cuisine. 
- se remémorer de vieilles rancunes et se remettre en colère, …etc
- employer des mots comme  "Il faut que..." -  "Je dois..."  -  "Plus tard..." - "Quand je prendrais ma retraite..." -  "Quand les enfants seront grands..." etc.


 Vivons quotidiennement en pleine conscience

Vivre dans le présent, c’est ne pas s’évader dans le passé ou dans le futur. C’est être conscient de ses gestes et de ses pensées. C’est se servir de ses sens pour percevoir le monde qui nous entoure de manière lucide. 
Vivons pleinement nos sensations. Soyons présents en nous, derrière les fenêtres de nos yeux, pour observer, admirer, s’étonner devant la beauté d’un paysage de montagne, les couleurs d’un papillon, l’intensité d’un ciel bleu, la douceur d’un coucher de soleil … Ouvrons nos oreilles aux sons de la nature, à la musique qui nous rend joyeux et fait vibrer nos cœurs, aux paroles des personnes qui nous entourent pour mieux communiquer avec elles. Goûtons les délices de la nourriture variée, prenons notre temps pour en apprécier chaque bouchée. Cueillons une fleur et sentons son parfum en inspirant, doucement. Jouons avec notre enfant, enlaçons les êtres aimés. 
Ecclésiaste 5 :17 : « Il est bon et beau pour l'homme de manger et de boire et de prendre du plaisir dans le travail qu'il accomplit sous le soleil, pendant la durée de vie que Dieu lui accorde, car c'est sa part. »

Les sens en éveil, nous ressentirons tant 
de sensations et d’émotions qui nous rendrons bien vivants et heureux. 
Le sentiment profond d’exister se construit à partir des
 émotions vraies ressenties au plus profond de soi.  Restons conscients de notre présence et de notre être quel que soit l’endroit, quel que soit notre entourage, quelles que soient les circonstances.
Tous nous pouvons trouver le bonheur en vivant profondément chaque instant de notre vie au quotidien. Concentrons-nous sur les cadeaux que nous offre la vie plutôt que sur ce que nous n’avons pas. Apprécions chaque occasion qui s’offre à nous de nous émouvoir, de nous enrichir… 
Le bonheur est partout, à chaque instant. Il est dans le plaisir que nous avons d’apprendre de nouvelles choses, de faire de nouvelles connaissances et tout simplement dans l’immense privilège d'être vivant !

Vivre dans le présent, c’est aussi avoir des projets enthousiasmants pour améliorer sa vie, mais se sentir bien alors même qu’on ne voit pas encore de résultat concret de sa réussite.
Soyons déterminés à être heureux ! 


 L’instant présent est le temps des enfants.

L’instant présent est le temps dans lequel vivent les enfants. Pour eux, le futur est perçu comme quelque chose de très lointain. Les enfants vivent pour maintenant !
Un adulte qui peut vivre l’instant présent, au moins une partie du temps, aura un succès immédiat avec les enfants.
L’idée de vivre consciemment implique celle de vivre dans l’instant présent. Je joue avec mon enfant et je suis entièrement à ce que je fais.
Nous avons tous la capacité de pouvoir arrêter nos pensées et se concentrer sur le présent, il suffit de le décider. Mais la plupart des parents (ceux qui en ont le plus besoin) ne se retrouvent pratiquement jamais dans l’instant présent. 
Préoccupés par leurs responsabilités et leurs soucis, ils ne prennent pas le temps d’apprécier les choses simples de la vie quotidienne. Ils ont presque mauvaise conscience et ont l’impression de perdre leur temps s’ils se permettent une pause, s’ils jouent avec leurs enfants, s’ils s’arrêtent pour les regarder…

Jésus, pourtant très occupé, avait de la considération pour les enfants. 
« Jésus appela les enfants et dit: «Laissez les petits enfants venir à moi et ne les en empêchez pas, car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. » Luc 18 :16.
Si nous voulons entrer en contact avec nos enfants, apprendre à les 
écouter, leur montrer notre amour ou leur donner une éducation efficace, seul le fait de se poser calmement dans le présent permettra de fixer clairement les enseignements et l’éducation que nous leur donnons. 
Jacques 1 :19 : «  Ainsi donc, mes frères et sœurs bien-aimés, que chacun soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère »
Sachons voir au-delà des apparences pour comprendre ce qui perturbe notre enfant. Encourageons-le à s’exprimer avec douceur.
Proverbes 20 :5 : « « Les pensées de l’homme sont cachées comme des eaux souterraines. Une personne intelligente sait les faire apparaître ».


 Etre conscient de ses erreurs

Etre 
conscient de ses erreurs et de ses responsabilités nous permettra d’assumer ses actes et donc de faire les changements qui s’imposent afin de réparer la situation. Admettre une erreur n’est pas humiliant, c’est au contraire un signe de courage et d’honnêteté. C’est regarder la réalité en face. C’est aussi tirer un enseignement pour s’améliorer.
On ne nous pardonnera que si nous reconnaissons nos torts, que si nous demandons pardon.
Psaumes 32 :5 : «  Je t'ai fait connaître mon péché, je n'ai pas caché ma faute. J'ai dit: «J'avouerai mes transgressions à l’Éternel», et tu as pardonné mon péché.»
Soyons conscients de nos erreurs pour qu’elles puissent disparaître dans le feu de la pleine conscience.


 Etre conscient de ses besoins spirituels

Matthieu 5 :3 : « Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle» /  “Heureux ceux qui sont conscients de leurs besoins spirituels.”
Ces paroles ont été prononcées par Jésus lors de son célèbre sermon sur la montagne.

Nous ne pouvons vivre de moments heureux sur cette terre sans ressentir de la 
gratitude pour notre Créateur qui est à l’origine de la vie et de tout ce qui existe. 
La façon dont il nous a créés, avec nos sens, nos émotions, notre intelligence et la richesse de la création qui nous entoure, prouve qu’il désire que nous vivions pleinement notre vie et que nous soyons réellement heureux.

Nous pouvons remercier notre Créateur Tout-Puissant de tout notre cœur, lui adresser des prières régulières.

Nous ne sommes pas non plus laissés sans réponses face aux grandes questions de la vie que se posent tous les humains. Pourquoi le mal existe-t-il par exemple ? Dieu se soucie-t-il vraiment de nous ? Que se passe-t-il après la mort ? etc.
Dieu nous a donné 
un guide inestimable : la Bible qui nous guide et nous aide à trouver la meilleure voie qui soit : la voie de la sagesse divine. 
Psaumes 119 :105 : « Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier ».

Le fait de plonger dans ce guide inestimable extrêmement riche en conseils, réflexions, récits, explications, prophéties… nous ouvre une porte vers notre 
dimension spirituelle et une profonde paix intérieure.

Psaumes 119 :165 : «Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi. »

Jérémie 15 :16 : « J'ai recueilli tes paroles, et je les ai dévorées; Tes paroles ont fait la joie et l'allégresse de mon cœur »

Psaumes 119 : « 14 J'ai autant de joie à suivre tes instructions que si je possédais tous les trésors. 15 Je médite tes décrets, j'ai tes sentiers sous les yeux. 16 Je fais mes délices de tes prescriptions, je n'oublie pas ta parole.
18 Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi! 24 Tes instructions font mon plaisir, ce sont mes conseillères.
103 Que tes paroles sont douces pour mon palais! Elles sont plus douces que le miel à ma bouche. » 

Tout comme le roi David, prenons plaisir à lire et à méditer la Parole de Dieu qui ouvre nos yeux sur le sens de la vie et qui éclaire nos pas. Soyons déterminés à vivre pleinement notre vie en toute conscience, avec gratitude et honnêteté et en vivant intensément l’instant présent.

Olivier

 


La Bible peut nous aider à vivre pleinement l'instant présent en pleine conscience