· 

Apocalypse 3 : 20 : L'accueil que nous réservons à Jésus


Les lampes des jeunes filles avisées

L’accueil que nous réservons à Jésus

 

 

Apocalypse 3 : 20 : « Voici : je me tiens devant la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je dînerai avec lui et lui avec moi. »

 

 

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’accueil que nous réservons à Jésus.

 

Le verset d’apocalypse 3 :20 nous dit que Jésus viendra frapper à notre porte, symboliquement bien sûr. Comment ? Dans ses évangiles et dans ses lettres de l’Apocalypse, Jésus nous envoie de nombreuses exhortations et encouragements qui sont comme des invitations pour écouter sa voie et agir en conséquence.

 

Ce verset nous fait penser à la parabole des jeunes filles sottes et avisées décrite en Matthieu 25 : 1-12.

 

Matthieu 25 : 1-12 : « 1 Alors le royaume des cieux ressemblera à dix jeunes filles qui ont pris leurs lampes pour aller à la rencontre du marié. 2 Cinq d'entre elles étaient folles et cinq étaient sages. 3 Celles qui étaient folles ne prirent pas d'huile avec elles en emportant leurs lampes, 4 tandis que les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. 5 Comme le marié tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. 6 Au milieu de la nuit, on cria: 'Voici le marié, allez à sa rencontre!' 

 

 

7 Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leurs lampes. 8 Les folles dirent aux sages: 'Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.' 9 Les sages répondirent: 'Non, il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez ceux qui en vendent et achetez-en pour vous.' 10Pendant qu'elles allaient en acheter, le marié arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et la porte fut fermée. 11 Plus tard, les autres jeunes filles vinrent et dirent: 'Seigneur, Seigneur, ouvre-nous!' 12 mais il répondit: 'Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.' 13 Restez donc vigilants, puisque vous ne savez ni le jour ni l'heure [où le Fils de l'homme viendra]»

 

Dans cette parabole, nous avons 10 jeunes filles qui attendent l’époux. Seule la moitié d’entre elles sont assez prévoyantes pour prendre de l’huile pour leur lampe. 

L’huile symbolise l’esprit saint que Dieu donne à ceux qui le lui demandent et qui leur permet de comprendre le dessein de Dieu. Cet esprit saint est comme une lumière qui éclaire notre compréhension et affine notre discernement. 

Seule la moitié de ces jeunes filles sont suffisamment prêtes pour accueillir l’époux.

L’autre moitié des jeunes filles se retrouvent sans rien, elles ne se sont pas inquiétées de la venue de l’époux (Jésus) et préparées en conséquence. 

 

Sommes-nous préparés à la venue de Jésus ? Avons-nous appris à le connaître et à comprendre le sens profond de ses enseignements. Notre cœur est-il sensibilisé et rempli d’amour au point que nous modelons notre vie conformément à notre sincérité envers Jésus et son Père ?

 

 

Olivier

 

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0