Apocalypse 6 : 9 : L'immortalité de l'âme


 

L’immortalité de l’âme



Apocalypse 6 : 9 : « Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel l'âme de ceux qui avaient été mis à mort à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu. »


 L'autel d'or qui est devant le trône de Dieu, dans les cieux

L’autel d’or représente le 
sacrifice précieux de l’agneau de Dieu : Jésus-Christ .                        
En effet, c’est le sang parfait de l’agneau de Dieu, Jésus-Christ, qui a permis de racheter tous les humains qui exercent la foi en lui.
Dans sa vision au chapitre 4, Jean voit un agneau qui a été offert en sacrifice:  «
 Puis je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des anciens, un agneau debout comme offert en sacrifice.» (Ap 5 : 6). 
Il s'agit de Jésus-Christ, l'Agneau de Dieu. Jean le Baptiste lui-même avait déclaré en parlant de Jésus : «
Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.» (Jean 1:29)

Lien - Agneau


Mais Jésus n’est pas le seul à avoir été sacrifié sur cet autel. Comme l'indique le verset cité en référence, après l’ouverture du 5ème sceau, apparaissent 
les âmes de ceux qui avaient été égorgés à cause de la parole de Dieu.
De nombreux chrétiens sont demeurés fidèles jusqu’à la fin et ont été mis à mort parce qu’ils ont suivi le Christ.
Leur sang est précieux car il a été versé en raison de leur foi et de leur témoignage, au nom de Dieu et de Jésus. Ces chrétiens font maintenant partie des membres oints et sont cohéritiers du Christ (symbolisés par les 24 anciens). Ils règneront avec notre Messie sur la terre.


  Sous l'autel

On peut remarquer dans le verset d’Ap 6 :9 que ces chrétiens apparaissent 
sous l’autel. Pour quelle raison ?
Cette image exprime la 
soumission des membres oints par rapport à Jésus-Christ, leur roi. Cette soumission est clairement démontrée lorsque les cohéritiers du Christ se prosternent devant l’agneau qui a été sacrifié sur l’autel d’or leur permettant ainsi de bénéficier de son sacrifice et de devenir rois et prêtres à ses côtés.

« 8 Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre anciens se prosternèrent devant l'agneau. Chacun tenait une harpe et des coupes d'or remplies de parfums, qui sont les prières des saints, 9 et ils chantaient un cantique nouveau en disant: « Tu es digne de prendre le livre et d'en ouvrir les sceaux, car tu as été offert en sacrifice et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation. 10 Tu as fait d'eux des rois et des prêtres pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.» » (Ap 5: 8-10).


 L'âme est-elle immortelle ?

A l'ouverture du 5ème sceau, Jean voit les âmes des serviteurs de Dieu morts en raison de leur témoignage basé sur la Parole de Dieu.
Cela soulève une question importante: L'âme est-elle immortelle ?

L’immortalité de l’âme est une croyance fondamentale dans la plupart des religions du monde, sur tous les continents et à toutes les époques.
La brièveté de la vie nous pousse à nous interroger sur ce qu’il y a après… Tout finit-il à notre mort ou bien existe-t-il une partie immatérielle qui survit au corps et nous permet de vivre autre chose ? Et qu’en est-il de l’espoir de la résurrection décrit dans la Bible ?
Qu’enseigne la Bible au sujet de l’âme ? Les réponses à ces questions sont primordiales car d'elles dépendent notre espérance future, d'elles dépendent notre conception de la vie elle-même.

L'âme est-elle immortelle? La Bible nous explique ce qui se passe après la mort.

 

 Origine et définition du mot âme

Etant donné l’importance de ce thème, il est primordial de définir précisément les mots utilisés.

Le mot « âme » est traduit de l’hébreu נֶּפֶשׁ « néphesh » et du grec ψυχή « Psyché ou Psukhê».

Nephesh a été trouvé dans 682 versets de l’ancien testament. Nèphèsh vient vraisemblablement d’une racine qui signifie « respirer ». 
Psyché  ou Psukhê a été trouvé dans 94 versets du nouveau testament.

Le mot « âme » désigne plusieurs choses différentes, ce qui peut être une source de confusions.


 Le mot « âme » peut désigner :

1- Un être vivant, humain ou animal, un habitant.
Il n'y a pas âme qui vive. Un village d'un millier d'âmes.

2- Le principe de vie, l’essence même de la vie.
Rendre l’âme. Son âme s’éteint.

3- Le siège profond des émotions, des intentions, de la personnalité, de la pensée. 
Les yeux sont le miroir de l’âme. Errer comme une âme en peine.

4- L’être spirituel qui existe en soi, incarné, et qui survit à la mort.
De nombreuses religions croient en l’immortalité de l’âme.

5- Une personne considérée sous l’angle de ses qualités morales ou intellectuelles.
L’héroïne est dépeinte comme une âme noble et généreuse.
Ce roman devrait plaire aux âmes sensibles. 

6- Une personne qui anime, qui joue un rôle déterminant, le moteur. 
Il a été l'âme de la résistance à l'occupant. L’âme de la Révolution. 

7- L’ensemble des manières de penser ou d'agir propres aux membres d'un groupe social et qui le caractérisent.
L'âme slave. Avoir l’âme d’un poète.


 Quel est le sens de « néphesh » et « Psyché » dans la Bible ?

Ce thème est développé sur plusieurs parties ici:  
Lien - L'âme est-elle immortelle ?
N'hésitez pas à lire les différents arguments apportés puis à laisser un commentaire à la suite des parties concernées ou ici même. 

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0