· 

Apocalypse 7 : 10 : Etre chrétien signifie reconnaître la valeur du sang sacrificiel de Jésus.


Etre chrétien signifie reconnaître la valeur

du sang sacrificiel de Jésus

 

Apocalypse 7 : 10 : « Et ils criaient à grande voix, disant: Le salut vient de notre Dieu, qui est assis sur le trône, et de l'Agneau. »


Tous les membres de la grande foule sont conscients qu’ils doivent leur salut à Dieu, le Tout-Puissant et à l’Agneau, Jésus-Christ. Cela signifie que toutes ces personnes sont chrétiennes et qu’elles ont compris 
le principe du rachat par le sang de Jésus notre seigneur.
En effet, Dieu avait prévu, dans son dessein pour l’humanité, de sacrifier son propre fils, qui, en versant son sang parfait, rachèterait les fautes de tous ceux qui demandent sincèrement pardon.

Cela était-il indispensable ?

 


Les Israélites avaient l’habitude de sacrifier des animaux au tabernacle en faisant couler leur sang pour le pardon des fautes. Ces sacrifices d’animaux, qui devaient constamment être renouvelés, permettaient de « 
payer
 » pour leur fautes et préfiguraient le sang que Jésus-Christ allait verser une fois pour toutes. 

 

 

Hébreux 9 : 11-14, 28 : « 11 Quant à Christ, il est venu comme grand-prêtre des biens à venir. Il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait qui n'est pas construit par la main de l'homme - c'est-à-dire qui n'appartient pas à cette création - 12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non pas avec le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais avec son propre sang. Il nous a ainsi obtenu un rachat éternel.13 En effet, le sang des boucs et des taureaux ainsi que la cendre d'une vache, dont on asperge ceux qui sont souillés, les rendent saints en leur procurant une pureté rituelle. 14 Si tel est le cas, le sang de Christ, qui s'est offert lui-même à Dieu par l'Esprit éternel comme une victime sans défaut, purifiera d'autant plus votre conscience des œuvres mortes afin que vous serviez le Dieu vivant!

 

28 De même, Christ s'est offert une seule fois pour porter les péchés de beaucoup d'hommes, puis il apparaîtra une seconde fois, sans rapport avec le péché, à ceux qui l'attendent pour leur salut. »

Tout a un prix. Une mauvaise action doit être payée. Les humains doivent reconnaître qu’ils ne réussiront jamais, par eux-mêmes, à atteindre la perfection ni à instaurer la paix véritable sur la Terre. Il a fallu payer un prix extrêmement élevé afin que les humains puissent accéder à l’espoir de la vie éternelle : 
le sang de Jésus-Christ
.

Jésus-Christ a donné sa vie en sacrifice pour notre salut.

 

N’est-il pas trop facile de verser le sang d’une créature innocente comme un agneau inoffensif pour le rachat de fautes que NOUS avons commises ?
Pire, n’est-il pas trop facile de considérer de manière complètement passive le sacrifice de Jésus-Christ, un homme parfait, qui est venu sur Terre pour nous enseigner, nous réconforter et nous apporter l’espoir… qui a versé son sang pour racheter les fautes et les manquements que NOUS avons commis ?


Le sacrifice de Jésus n’a de valeur que si l’on a foi en lui, c’est-à-dire si l’on ressent une reconnaissance profonde pour ce don de soi extraordinaire. Il nous faut exercer la foi en Jésus-Christ. C’est ce que Paul a dit à Timothée :


2 Timothée 3 : 15 : « Depuis ton enfance, tu connais les saintes Ecritures qui peuvent te rendre sage en vue du salut par la foi en Jésus-Christ. »


Tous les humains ont péché et sont privés de la gloire de Dieu qui est d’une pureté extrême. Ceux qui exercent leur foi en Jésus-Christ ont l’espoir d’être libérés car ils sont déclarés justes.

Romains 3 : 22-26 : « 22 c'est la justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a pas de différence: 23 tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, 24 et ils sont gratuitement déclarés justes par sa grâce, par le moyen de la libération qui se trouve en Jésus-Christ. 25C'est lui que Dieu a destiné à être par son sang une victime expiatoire pour ceux qui croiraient. Il démontre ainsi sa justice, puisqu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, à l'époque de sa patience. 26 Il la démontre dans le temps présent de manière à être juste tout en déclarant juste celui qui a la foi en Jésus. »


Ainsi, ressentir une profonde reconnaissance pour le prix très élevé que Jésus a, par amour, consenti à payer pour nous, et exercer la foi en Jésus-Christ, est la base même du christianisme
Tout espoir de salut, de vie éternelle, de guérison, de résurrection, de justice véritable… est possible grâce à Jésus-Christ qui a donné sa vie pour nous et qui a versé son sang comme
 sacrifice propitiatoire.

Le mot propitiatoire signifie : rendre propice ou favorable à la clémence de Dieu qui peut nous accorder le pardon.


La grande foule qui se trouve devant le trône et devant l’agneau est consciente du prix énorme qui a été versé pour qu’elle puisse se trouver là et c’est avec une immense reconnaissance qu’elle accorde tout l’honneur possible et toute son adoration au Souverain de l’Univers, Jéhovah Dieu et à l’agneau, Jésus-Christ.

.

Olivier

 

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0