Apocalypse 8 : 3 : L'autel devant le trône


 

L’autel devant le trône



Apocalypse 8 : 3 : « Un autre ange vint. Il se plaça vers l'autel, tenant un encensoir d'or. On lui donna beaucoup de parfums afin qu'il les offre, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône.»

Un autre ange intervient. Il tient un encensoir d'or qui va lui servir à offrir des parfums avec les prières des saints sur l'autel d'or céleste.


 Qu’est-ce qu’un autel ?

Un autel est une table sacrée servant au 
culte religieux. L’autel est en général utilisée pour le sacrifice rituel d’animaux. C’est aussi sur l’autel que sont déposées les offrandes faites à Dieu (ou aux dieux dans le cas des religions polythéistes).
L’autel est utilisé pour le culte de Yahvé ou Jéhovah depuis le début de l’humanité. On se souvient de Caïn et Abel qui ont tous deux fait des offrandes à Dieu. Caïn a offert les produits de la terre qu’il a cultivée, tandis qu’Abel a offert un agneau. Abel a été le premier à comprendre le principe du rachat par le 
sang.

Le culte de Yahvé au travers de la Loi mosaïque donnée à la nation d’Israël est centré sur les 
sacrifices d’animaux. Le sang versé permet de racheter les fautes et préfigure le sang parfait de Jésus-Christ qui allait être versé une fois pour toutes pour l’humanité. Les détails concernant les rituels des sacrifices sont indiqués dans le livre du Lévitique. 

 

L’autel peut aussi servir à déposer de l’encens ou du parfum servant à honorer ou rendre un culte à une divinité.
L’encens est intimement lié à la spiritualité. L’encens brûlé durant un rituel religieux établit le lien entre la terre et le ciel. Les volutes de fumée élèvent les prières vers le ciel. L’usage de l’encens, qui est universel, a la même valeur symbolique : il associe l’humain à la divinité, le fini à l’infini, le mortel à l’immortel.

Ce rituel est par exemple pratiqué dans la Rome antique dans le cadre du culte impérial où l’on honore l’empereur 
en jetant une pincée d’encens sur l’autel qui lui est réservé. Le culte de l’empereur est en quelque sorte la religion officielle de l’empire, un symbole de loyauté envers Rome. Ainsi, celui qui refuse d’y participer est considéré comme un traitre et menace l’unité de l’empire. C’est la raison pour laquelle les premiers chrétiens subissent de terribles persécutions. Pour y échapper, il leur suffit de déposer une pincée d’encens sur l’autel placé dans l’arène et sur lequel brûle un feu. L’encens devient alors le symbole du chrétien reniant sa foi. 

Lien - Culte impérial et persécutions

Dans le culte prescrit par Yahvé à la nation d’Israël, 
le grand-prêtre doit brûler le parfum odoriférant réduit en poudre, sur l’autel des parfums chaque matin et chaque soir au coucher du soleil quand il s’occupe des lampes.
L’autel des parfums est situé dans la tente de rencontre ou tabernacle en face du voile qui cache le propitiatoire et l'arche du témoignage ou arche de l’alliance.

Lien - Autel


 L’Autel d’or qui se trouve devant le trône de Dieu : 

Devant le trône de Dieu le Tout-Puissant, dans les cieux, se trouve un autel d’or regroupant les 2 fonctions de l'autel. En effet, l’autel d’or est consacré à la fois à l’offrande au Tout-Puissant de 
sacrifices entiers (holocaustes) et à l’offrande d’encens ou de parfums de dévotion accompagnant les prières des saints.
Cet autel est de grande valeur, il est en 
or, le métal le plus précieux, car en effet, le sang qui a été versé est le plus précieux qui soit et celui qui a le plus de valeur.


L’autel d’or représente le sacrifice de l’agneau de Dieu : Jésus-Christ et celui des membres oints appelés à régner avec lui qui ont démontré leur fidélité jusqu’à la mort. 

En effet, c’est le sang parfait de l’agneau de Dieu, Jésus-Christ, qui a permis de racheter tous les humains qui exercent la foi en lui.

Dans sa vision au chapitre 4, Jean voit un agneau qui a été offert en sacrifice:  «
 Puis je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des anciens, un agneau debout comme offert en sacrifice.» (Ap 5 : 6). 

Il s'agit de Jésus-Christ, l'Agneau de Dieu. Jean le Baptiste lui-même avait déclaré en parlant de Jésus : «
Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.» (Jean 1:29)

Lien - Agneau


Mais Jésus n’est pas le seul à avoir été sacrifié sur cet autel, on se souvient qu’après l’ouverture du 5ème sceau, apparaissent les âmes de ceux qui avaient été égorgés à cause de la parole de Dieu.

Apocalypse 6 : 9 : « Quand l'Agneau ouvrit le cinquième sceau, je vis, sous l'autel, les âmes de ceux qui avaient été égorgés à cause de leur fidélité à la Parole de Dieu et du témoignage qu'ils avaient rendu. »

De nombreux chrétiens sont demeurés fidèles jusqu’à la fin et ont été mis à mort parce qu’ils ont suivi le Christ.
Leur sang est précieux car il a été versé au nom de Dieu et de Jésus. Ces chrétiens font maintenant partie des membres oints et sont cohéritiers du Christ (symbolisés par les 24 anciens). Ils règneront avec notre Messie sur la terre.

On peut remarquer dans le verset d’Ap 6 :9 que ces chrétiens apparaissent 
sous l’autel. Pour quelle raison ?
Cette image exprime la 
soumission des membres oints par rapport à Jésus-Christ, leur roi. Cette soumission est clairement démontrée lorsque les cohéritiers du Christ se prosternent devant l’agneau qui a été sacrifié sur l’autel d’or leur permettant ainsi de bénéficier de son sacrifice et de devenir rois et prêtres à ses côtés.

« 8 Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre anciens se prosternèrent devant l'agneau. Chacun tenait une harpe et des coupes d'or remplies de parfums, qui sont les prières des saints, 9 et ils chantaient un cantique nouveau en disant: « Tu es digne de prendre le livre et d'en ouvrir les sceaux, car tu as été offert en sacrifice et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation. 10 Tu as fait d'eux des rois et des prêtres pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.» » (Ap 5: 8-10).


L’autel d’or qui se trouve devant le trône de Dieu permet également d’offrir des parfums de dévotion qui montent vers Dieu avec les prières des saints.
Nous voyons en effet dans le verset d’Ap 5 : 8 qui vient d’être cité que les cohéritiers du Christ tiennent chacun une coupe d’or remplie de parfum qui sont les prières des saints.
Cette fonction apparaît également dans le verset suivant :

Apocalypse 8 : 3 : « Un autre ange vint. Il se plaça vers l'autel, tenant un encensoir d'or. On lui donna beaucoup de parfums afin qu'il les offre, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône.»

Ces prières glorifient Dieu et constituent un 
acte d’adoration reconnaissant la souveraineté  Yahvé, le Tout-Puissant.
Ce qui se joue dans le livre de l’Apocalypse est d’une importance extrême. Il s’agit de la justification de la souveraineté du Créateur de l’Univers. En effet, le temps accordé par Dieu aux nations arrive à sa fin. Il est temps de mettre un terme à la souffrance des humains.
L’objectif ultime de Jésus est de faire reconnaître à l’univers entier la souveraineté de son Père et Dieu suprême. 

En priant notre Créateur, nous lui reconnaissons cette souveraineté et nous faisons monter vers lui un parfum agréable qui nous permettra d’obtenir son approbation et sa bénédiction.


Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0