Apocalypse 9 : 1 : Le puits de l'abîme


Le puits de l'abîme


 

Apocalypse 9 :1 : « Le cinquième ange sonna de la trompette et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clé du puits de l'abîme lui fut donnée. »

 

 

Nous abordons maintenant le neuvième chapitre du livre de l’Apocalypse. A nouveau, une rupture est faite dans l’ordre chronologique par l’aigle placé au zénith qui attire l’attention de tous les humains sur des évènements de la plus haute importance.

Ces évènements sont antérieurs au grand Jour de la colère de Dieu et concerneront une période décisive pour l’humanité : les 7 années précédant le retour du Christ. J'aurai l'occasion d'y revenir.

 

Lorsque le 5ème ange sonne de la trompette, une étoile tombe du ciel.

Cela nous rappelle la 3ème sonnerie de trompette : une grande étoile brûlant comme un flambeau appelée Absinthe, qui n’est autre que Jésus-Christ, a rendu les eaux amères en dévoilant la mauvaise conduite des gens.


On donne à l’ange qui vient de tomber du ciel
 la clé du puits de l'abîme.
Qu’est-ce que « le puits de l’abîme » ?

 

 

 L’abîme dans la Bible

 

Le mot "abîme" apparaît environ une centaine de fois dans la Bible. Il est traduit à partir de plusieurs mots hébreux et grecs.

 

 

Le mot « abîme » traduit à partir des mots hébreux « Tehowm Metsowlah - Abaddown Ma’amaq -  Amoq -Tsuwlah » désigne les profondeurs, le fond de la mer, les océans, les eaux profondes, la mer, les ténèbres, le gouffre, une fosse profonde.

Il évoque au sens figuré la détresse, le désespoir, la mort, le sépulcre ou séjour des morts, l’oubli, la disparition, ce qui est caché.

 

L'abîme désigne les profondeurs, le fond de la mer, les océans, les eaux profondes, les ténèbres, le gouffre, une fosse profonde, l’incommensurable profondeur. un état d’abaissement profond dans les ténèbres spirituelles, un éloignement abyssal de Dieu.

 

Le mot « abîme » traduit à partir des mots grecs « Abussos - Chasma - Buthos - Tartaroo » désigne la fosse, l’incommensurable profondeur, le gouffre, la mer, le fond ou la profondeur de la mer.

Au sens figuré, l’abîme désigne un état d’abaissement profond dans les ténèbres spirituelles, un éloignement abyssal de Dieu.

 

Du grec Abussos dérive le mot « abysses ».

 

Les abysses désignent les zones très profondes des océans appelées aussi grands fonds océaniques ou grandes profondeurs. Le point de profondeur extrême est la fosse des Mariannes, à l’ouest de l’océan Pacifique, avec 11’000 m de profondeur ! La zone abyssale qui se situe au-delà de 4000 m de profondeur est caractérisée par l’absence totale de lumière, le grand froid et une haute pression

 

Faune abyssale – wikipedia

 

 

Le prophète Jonas, en particulier, utilise un langage qui décrit parfaitement la profondeur de l’abîme.

Jonas a été jeté à la mer quand son bateau a menacé de se briser dans la tempête provoquée par Dieu.

 

Jonas 2 :4-7 : « 4 Tu m'as jeté dans l'abîme (Metsowlah), dans les profondeurs de la mer, et les courants m'ont environné; toutes tes vagues et tous tes flots sont passés sur moi. 5 Je disais: 'Je suis chassé loin de ton regard', mais je verrai encore ton saint temple.

6 L'eau m'a couvert jusqu'à m'enlever la vie. L'abîme (Tehowm) m'a enveloppé, les algues s'enroulaient autour de ma tête. 7 Je suis descendu jusqu'aux racines des montagnes. Les verrous de la terre m'enfermaient pour toujours, mais tu m'as fait remonter vivant du gouffre, Eternel, mon Dieu! »

 

Des expressions métaphoriques à la fois fortes et poétiques expriment ce qu’est l’abîme : les profondeurs de la mer, l’abîme m’a enveloppé, les algues s’enroulaient autour de ma tête, loin de ton regard, je suis descendu jusqu’aux racines des montagnes, les verrous de la terre m’enfermaient pour toujours, le gouffre… Jonas a cru alors y perdre la vie. 

 

 

 

 

 

 L’abîme est-il un lieu précis où sont emprisonnés les anges déchus ?

 

La bête à 7 têtes et 10 cornes d’Apocalypse 17 n’existe pas réellement, il s’agit de la personnification d’un système politique mondial qui recevra son pouvoir des rois de la terre.

 

Ap 17 :8 : « La bête que tu as vue existait et elle n'existe plus. Elle va monter de l'abîme et s'en aller à la perdition. (…)»

Ap 17 :12,13 : « 12 Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. 13 Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête. »

 

D’où vient réellement cette bête symbolique ? Des gouvernements de la terre qui, en s’unissant, l’ont créée et lui confient le pouvoir. La bête sera l’aboutissement final des 6000 ans d’histoire humaine en toute indépendance vis-à-vis de Dieu. Elle ne vient pas d’un endroit particulier appelé « abîme ».

Que désigne alors l’abîme dans ce cas précis ?

La bête qui monte de l’abîme vient des ténèbres des grandes profondeurs dépourvues de lumière divine et spirituelle. Les vrais chrétiens devront refuser de se soumettre à cette bête liée à l’obscurité spirituelle et opposée à Dieu.

 

 

 Par ailleurs, la présence de démons en liberté à la surface de la terre indique que ceux-ci ne sont pas emprisonnés dans un lieu réel. Les spirites sont là pour attester de la présence de nombreux esprits avec lesquels ils communiquent. Jésus lui-même et ses disciples ont chassé de nombreux démons.
Les anges rebelles ou démons, exercent une influence néfaste sur les humains.

C’est pourquoi l’apôtre Paul nous met en garde contre les forces spirituelles méchantes.

 

Ephésiens 6 :11,12 : « 11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu afin de pouvoir tenir ferme contre les manœuvres du diable. 12 En effet, ce n'est pas contre l'homme que nous avons à lutter, mais contre les puissances, contre les autorités, contre les souverains de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal dans les lieux célestes. »

 

D’ailleurs, Jésus aura bientôt à lutter contre Satan et ses anges juste après son mariage symbolique avec la Jérusalem céleste (qui aura lieu peu après la destruction de Babylone la grande – voir Apocalypse chapitre 19).

 

Apocalypse 12 :7-9 : « 7 Il y eut alors une bataille dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Le dragon et ses anges combattirent aussi, 8 mais ils ne furent pas les plus forts, et il n'y eut plus de place pour eux dans le ciel. 9 Il fut jeté dehors, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui égare toute la terre; il fut jeté sur la terre et ses anges furent jetés avec lui. »

 

Ces versets indiquent clairement que les anges rebelles ne sont pas enfermés dans un lieu souterrain obscur. Ils sont bel et bien actifs, rusés, et très expérimentés après plus de 6000 ans d’observation des humains. Satan et ses démons sont toujours libres d’agir à la surface de la terre et de causer de nombreux tourments. Ils influencent sournoisement les personnes dans diverses directions opposées à Dieu. Leur action va même bientôt s’intensifier pendant la grande tribulation. 

Que signifie alors pour eux l’abîme ?

 

Nous avons vu que l’abîme dans la Bible désigne les profondeurs, le fond de la mer, les ténèbres, le gouffre, une fosse profonde…

Il évoque au sens figuré la détresse, le désespoir, la mort, le sépulcre ou séjour des morts, l’oubli, la disparition, ce qui est caché.

 

En ce qui concerne les anges déchus, l’abîme désigne un état d’abaissement profond dans les ténèbres spirituelles, un éloignement abyssal de Dieu.

 

Satan et ses anges seront libres d’agir jusqu’au règne millénaire. A ce moment-là, ils seront mis hors d’état de nuire. Ils ne pourront plus causer aucun mal sur la Terre pendant 1000 ans. 

 

 

 

 Récapitulatif

 

Plusieurs mots hébreux et grecs sont traduits par abîme. Ces mots évoquent l’incommensurable profondeur,  les profondeurs, le fond de la mer, les eaux profondes, le gouffre, la fosse profonde, la mer, l’océan, les ténèbres, l’obscurité.

Au sens figuré, l’abîme désigne la détresse, le désespoir, la mort, l’oubli, la disparition, ce qui est caché ; mais aussi un état d’abaissement profond dans les ténèbres spirituelles, un éloignement abyssal de Dieu.

Ces différents termes ne désignent pas un lieu précis où seraient emprisonnés les démons ou anges déchus, ceux-ci sont libres de leurs déplacements et influenceront les humains jusqu’à l’intervention des armées célestes sur la terre.

Soyons donc vigilants « notre adversaire le diable rôde comme un lion rugissant, cherchant à dévorer quelqu’un » et il est loin d’être seul !  (1 Pierre 5 :8).

 

Pour aller plus loin sur l’abîme :

Voir – Lien- L’abîme dans la Bible

 

 

 Qu’est-ce que le puits de l’abîme ?

 

Un puits est un trou ou une galerie verticale que l’on creuse afin de gagner en profondeur et atteindre un objectif (l’eau, le pétrole, le gaz…) ou en hauteur (l’aération, la lumière…).

 

 

Le puits de l’abîme est une image permettant d’imaginer un accès vers les profondeurs de l’abîme. En réalité l’abîme ne désigne pas un lieu réel mais un état d’abaissement et d’obscurité spirituels profonds, le puits n’est pas non plus réel, ni la clé.

 

Le puits de l’abîme est une image permettant d’imaginer un accès vers les profondeurs de l’abîme. En réalité puisque l’abîme ne désigne pas un lieu réel mais un état d’abaissement et d’obscurité spirituels profonds, le puits n’est pas non plus réel, tout comme la clé qui permet de l’ouvrir.

 

 

 

 Comment expliquer le verset d’Apocalypse 9 :1 ?

Apocalypse 9 :1 : « Le cinquième ange sonna de la trompette et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clé du puits de l'abîme lui fut donnée. »

 

Une étoile tombe du ciel et on lui donne la clé du puits de l’abîme.
L’ange qui tient la clé de l’abîme nous rappelle les versets d’Apocalypse 20 : 1-3.

Apocalypse 20 : 1-3 : « 1 Puis je vis un ange descendre du ciel. Il tenait à la main la clé de l'abîme et une grande chaîne. 2 Il s'empara du dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, l'enchaîna pour 1000 ans 3 et le jeta dans l'abîme. »

 

 

Revelation Scriptures

A la cinquième sonnerie de trompette, une étoile tombe du ciel tout comme est tombé Jésus, la grande étoile qui tombe comme un flambeau.

Cette étoile à qui l’on donne la clé du puits de l’abîme est un ange de Dieu tout comme l’ange qui enchaîne Satan dans l’abîme.  

L’abîme n’est pas un lieu réel mais un état d’abaissement spirituel profond. Quel est alors le rôle de l’ange à qui l’on vient de donner la clé de l’abîme ?

Et que va-t-il se passer quand il ouvrira symboliquement cet abîme ?

 

 

Olivier                                                                         

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 et les images de Free Bible Images.


Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    JEAN (samedi, 12 septembre 2020 22:13)

    C’est compliqué !
    Cela mérite une explication globale complémentaire.
    D’avance merci Monsieur Olivier.

  • #2

    Olivier (dimanche, 13 septembre 2020 01:11)

    Bonsoir Jean
    J'entends votre demande. Je suis justement en train de relire l'ensemble des commentaires et d'apporter quelques précisions utiles (je viens de relire les 3 premiers chapitres).
    Dès que j'aborderai ce verset, je vous le dirai.

    Bonne lecture !

  • #3

    Olivier (jeudi, 22 octobre 2020 00:32)

    Bonsoir Jean
    Comme promis, je vous signale la modification du commentaire consacré à l'abîme qui a été simplifié tout en étant plus précis.
    J'ai par ailleurs rédigé un texte consacré à l' "abîme" dans la partie "Thèmes". Il apportera quelques informations complémentaires. Le lien y est indiqué.
    En espérant que cette approche vous soit plus claire...

    Bonne lecture, que Dieu vous bénisse.