Apocalypse 12 : 16 : La terre vient au secours de la femme


 

La terre vient au secours de la femme

 



Apocalypse 12 : 16 : « Mais la terre secourut la femme: elle s'ouvrit et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. »

Alors que la femme s’envolait au désert, le serpent, le dragon c’est-à-dire Satan le Diable, a vomi comme un fleuve d’eau derrière elle afin de l’emporter dans le courant. 
L’humanité agitée et opposée à Dieu a essayé d’engloutir la femme et de stopper l’œuvre chrétienne. Pendant 3 ans et demi, les chrétiens sont opprimés, leur œuvre est interdite, ils sont dans la clandestinité, dans le désert, où la survie spirituelle est difficile.
A la fin de cette période de 3 temps et demi ou 1260 jours, un changement de situation se produit : la terre vient au secours de la femme. En s’ouvrant, elle engloutit le fleuve lancé de la gueule du dragon. 


 Que représente la terre ?

Par opposition à la mer, souvent agitée, la terre représente la partie stable de l’humanité, caractérisée par des gouvernements plus stables et plus démocratiques qui favorisent la paix et la sérénité.


 Le parallèle avec les 2 témoins :

Après une période de 3 jours et demi symboliques, en réalité 3 ans et demi ou 1260 jours, les 2 témoins qui avaient été tués en raison de leur œuvre de témoignage intense ressuscitent. 
Apocalypse 11 :11 : « Et après les trois jours et demi, l'esprit de vie venant de Dieu entra en eux; et ils se tinrent sur leurs pieds, et une grande crainte tomba sur ceux qui les contemplaient.»

Lien - Les deux témoins ressuscitent au bout de 3 jours et demi

Après une période de 3 ans et demi, le vrai christianisme réapparaît sur terre. L’interdiction et l’oppression cessent. 
Dieu reprend les choses en main. Son peuple a suffisamment souffert. Il ressuscite symboliquement les deux témoins et permet aux fidèles chrétiens de s’exprimer à nouveau, juste avant qu’il n’intervienne.
De ce fait, tous se rendent compte de ce qui les attend, ils savent que les paroles prophétiques vont réellement se réaliser. C’est pourquoi il est écrit «une grande crainte tomba sur ceux qui les contemplaient!».

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0