Apocalypse 13 : 3 : L'une de ses têtes a une blessure mortelle qui est guérie


L’une de ses têtes a une blessure mortelle qui est guérie.


 

Apocalypse 13 : 3 : «  L'une de ses têtes était comme blessée à mort, mais sa blessure mortelle fut guérie. Remplie d'admiration, la terre entière suivit alors la bête. »

Cette bête a 7 têtes avec des noms blasphématoires et 10 cornes portant des diadèmes. Elle ressemble à la fois à un léopard, un ours et un lion. Son autorité et sa puissance lui viennent du dragon, Satan le diable.

(Bible_Illustrations_by_Sweet_Media)

 

Jean voit une bête extraordinaire et terrifiante qui sort de la mer.
Cette bête a 7 têtes avec des noms blasphématoires et 10 cornes portant des diadèmes. Elle ressemble à la fois 
à un léopard, un ours et un lion. Son autorité et sa puissance lui viennent du dragon, Satan le diable.
 

Plusieurs bêtes terrifiantes sont décrites dans la Bible, 
dans les chapitres 7 et 8 du livre de Daniel et dans les chapitres 13 et 17 de l’Apocalypse. Les bêtes sont généralement utilisées dans la Bible pour décrire des puissances politiques éloignées de Dieu. 

Daniel 7 : 17 : « Ces quatre bêtes énormes, ce sont quatre rois qui surgiront de la terre ». 
 
 
 La bête à 7 têtes et 10 cornes
 
Les 7 têtes représentent les 7 puissances mondiales qui ont eu un lien direct avec le peuple de Dieu (Juifs puis chrétiens): l’Egypte, l’Assyrie, Babylone, l’empire Médo-Perse, la Grèce et Rome. Et au temps de la fin des nations disparates unies par des accords internationaux ou au sein d’organisations mondiales (Apocalypse 17 : 7-10 Daniel 2 : 42-43).
 
Lien - Ap 13 : 1 : La bête à 7 têtes et 10 cornes monte de la mer

 

Les 10 cornes représentent l’ensemble des rois qui ont dirigé les différents royaumes de la bête à 7 têtes (Daniel 8 :21 ; Daniel 7 :24 ; Zacharie 2 :2). On se souvient en effet que le nombre 10 désigne l’ensemble, la totalité de quelque chose. Les diadèmes présents sur ces cornes sont un symbole de royauté et de pouvoir.

Lien - Le nombre 10 dans la Bible

 

 

La bête qui sort de la mer tumultueuse et bruyante est l’aboutissement politique de 6000 ans d’histoire concrétisé par l’action commune de nombreux peuples et nations, les masses agitées des humains éloignés de Dieu.
 
Lien - La mer dans la Bible

La bête a sur ses têtes des noms blasphématoires, c’est-à-dire des injures et des calomnies qui outragent Dieu. Cette bête prétend pouvoir diriger la terre en se passant de Dieu. Nous verrons plus loin qu’elle s’attaquera aux serviteurs de Dieu (Ap 13 :5-7, 17).
 
 Les bêtes de Daniel chapitre 7 et de l’Apocalypse chapitre 13 présentent certaines similitudes car elles renvoient aux mêmes puissances politiques. En fait, la description de la bête d’Apocalypse 13 :1 regroupe les caractéristiques des 3 premières bêtes de Daniel 7 : 4-6. Toutes sortent de la mer (Ap 13 :1 ; Dan 7 :13). Le lion correspond à Babylone, l’ours à l’empire médo-perse et le léopard à la Grèce.

 

Lien - Ap 3 : 2 :  Le dragon donne sa puissance à la bête qui ressemble à la fois à un léopard, un ours et un lion



 La répartition des 10 cornes

Comment sont réparties les 10 cornes de la bête à 7 têtes et 10 cornes qui sort de la mer ?
 
Se trouvent-elles toutes sur une seule tête, la tête correspondant à l’empire romain de façon à s’accorder avec la description de Daniel 7 : 7.

Daniel 7 :7 : « Après cela, j'ai vu dans mes visions nocturnes une quatrième bête, redoutable, terrible et extraordinairement puissante. Elle avait de grandes dents en fer. Elle mangeait, brisait et piétinait ce qui restait. Elle était différente de toutes les bêtes précédentes et avait dix cornes. »
Ou bien se trouvent-elles réparties sur toutes les têtes de la créature ?


Nous constatons en étudiant les prophéties de Daniel que 
le nombre de cornes est directement lié à la bête qui les porte.

 


Ainsi, l’empire médo-perse est représenté par un bélier avec 2 cornes, la plus grande symbolisant le roi de Perse qui a gagné en pouvoir devant l’empire mède.
Daniel 8 :3 : « 3 J'ai levé les yeux et regardé: un bélier se tenait devant le fleuve et il avait des cornes. Ces cornes étaient hautes. L'une était plus haute que l'autre, mais c'était la plus haute qui avait poussé la dernière. »
Daniel 8 :20 : « 20 Le bélier que tu as vu et qui avait des cornes, ce sont les rois des Mèdes et des Perses. »

 
La Grèce représentée par un bouc possède au départ une grande corne symbolisant Alexandre le Grand. Quand elle a été brisée, elle a été remplacée par 4 cornes représentant les 4 successeurs, les 4 généraux qui se sont partagé sont royaume (Dan 8 :8).
Daniel 8 : 21, 22 : « 21 Le bouc, c'est le roi de Grèce. La grande corne entre ses yeux, c'est le premier roi. 22 Les quatre cornes qui l'ont remplacée, une fois qu'elle a été brisée, ce sont quatre royaumes qui surgiront de cette nation, mais sans avoir autant de force qu'elle. » 
 
Rome est représentée par une bête extraordinairement puissante et redoutable avec 10 cornes. Pourquoi ? De l’empire romain dériveront les nations du temps de la fin symbolisées par ces 10 cornes. C’est parmi elles que va sortir l’antichrist du temps de la fin, la petite corne arrogante qui va grandir après avoir fait tomber 3 rois et faire la guerre aux saints (Dan 7 : 7, 8).

De l’empire romain dériveront les nations du temps de la fin symbolisées par ces 10 cornes. C’est parmi elles que va sortir l’antichrist du temps de la fin, la petite corne arrogante qui va faire tomber 3 rois et faire la guerre aux saints.

IMGBIN_Metatyph

 


Lien - Les cornes de la 4ème bête terrifiante et l'antichrist

De la même manière, les cornes de la bête décrite en Apocalypse ch.13 doivent être en lien direct avec ce qu’elle incarne. Les puissants dirigeants des 7 puissances mondiales ne sont pas que romains. Les 7 puissances doivent être représentées. Et donc, en toute logique, nous devons trouver des cornes sur chacune des têtes.   
L’empire médo-perse étant formé de l’union de deux empires, il aura, comme le bélier, deux cornes.
La puissance du temps de la fin est, elle, composée d’une multitude de nations avec plus ou moins de pouvoir sans que l’une d’elles exerce la domination sur les autres. Elle aura donc 3 cornes, le nombre 3 étant associé à la répétition, l’insistance, l’importance et la multiplicité.
 
Lien - Le nombre 3 dans la Bible

Nous avons donc :

 L’Egypte : 1 corne ;
 L’Assyrie : 1 corne ;
 Babylone : 1 corne ;
 L’empire médo-perse : 2 cornes (la Médie et la Perse) ;
 La Grèce : 1 corne ;
 Rome : 1 corne
 Nations du temps de la fin : 3 cornes (plusieurs pays).

La totalité de ces 10 cornes sym
bolise l’ensemble de tous les dirigeants liés à ces puissances. On peut aussi dire que, symboliquement parlant, la bête à 7 têtes et 10 cornes représente l’ensemble des gouvernements du temps de la fin unis dans leur rejet de Dieu. 

 

 L’une des têtes est blessée à mort puis guérit.

Au verset 3, il est écrit que l’une de ses têtes est blessée à mort. Est-ce que cela symbolise la chute d’une puissance en particulier ?
Non, car il est dit que lorsqu’elle est guérie, la terre entière est remplie d’admiration et suit la bête – ce qui ne correspond à aucun empire particulier.
La terre entière doit forcément suivre une organisation politique représentant tous les pays du monde, ou presque.
En fait, de l’ensemble des gouvernements du monde a émergé une 
organisation internationale chargée de maintenir la paix dans le monde, cette organisation qui suscite l’admiration de tous s’appelle l’ONU
Mais l’ONU a existé avant sous une autre forme et un autre nom avant de disparaître. Il s’agissait de la 
SDN.


 Un peu d’histoire…

 La première guerre mondiale

La première guerre mondiale est déclenchée suite à l’attentat de Sarajevo survenu le 
28 juin 1914. Au cours des quatre années de ce conflit inimaginable près de 20 millions de personnes perdent la vie, sans compter l’épidémie de grippe espagnole qui suit.
Les souffrances terribles et le nombre très élevé de morts infligés par cette guerre suscitent le désir des populations européennes que ce conflit soit « la der des der » : la dernière des dernières guerres !

Après la victoire des alliés, le cessez-le-feu est effectif 
la 11ème heure du 11ème jour du 11ème mois, c’est-à-dire le 11 novembre 1918L’armistice signé ce jour-là dans un wagon dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne marque la fin des combats.
La Conférence de la Paix qui s'ouvre un peu plus tard à Paris le 18 janvier 1919 est chargée d'élaborer les traités de paix et de créer la future Société des Nations (d’inspiration américaine) qui aura comme objectif de préserver la paix en Europe.

 

Australian_infantry_small_box_respirators_Ypres_1917  -  Le Traité de paix de Versailles

 

C’est la signature du traité de Versailles dans la galerie des glaces du château, le 28 juin 1919, à la date anniversaire de l’attentat de Sarajevo, qui met réellement fin à la guerre et introduit la Société des Nations (SDN)


 La création de la SDN

La SDN est la première organisation internationale. Basée à Genève, elle regroupe à l’origine 45 pays, dont 26 non-européens. Par la suite, le nombre de pays membres passe temporairement à 60. La SDN a pour mission de régler pacifiquement les conflits entre États.
Le Pacte de la Société Des Nations signé le 28 juin 1919 est inspiré des 14 points du président américain Wilson (président de 1912 à 1920, prix Nobel de la paix en 1920) établissant des principes de relations internationales pour établir une paix durable (incitation à la réduction des armements par exemple).
Les 
48 membres (en 1920) de la SDN s’engagent à établir une sécurité collective, c’est-à-dire qu’ils fondent un système international dans lequel les Etats s’engagent mutuellement à garantir la sécurité mondiale.
L’article 16 prévoit qu’en cas d’agression tous les membres de la SDN doivent prendre contre l’agresseur des sanctions économiques et financières, voire aider militairement l’agressé. 

Cependant, la SDN n’a pas les moyens d’imposer ses mesures, elle ne dispose pas de forces armées et se révèle impuissante à contenir les ambitions des puissances expansionnistes. 


 La montée du fascisme et des régimes totalitaires

A partir de 
1929, qui marque le début d'une grave crise économique mondiale, le ton change, on assiste à la montée au pouvoir de régimes fascistes et totalitaires, comme Mussolini en Italie (agression de l'Ethiopie en 1936), Franco en Espagne, Salazar au Portugal (36 ans de dictature)... L'arrivée au pouvoir d'Hitler en Allemagne, nourrie par la frustration du Traité de Versailles, met fin aux espoirs du pacifisme. Le réarmement de l'Allemagne inquiète les voisins européens; le général Franco en Espagne reçoit l'aide d’Hitler dans sa lutte contre les Républicains (guerre civile espagnole 1936-39); enfin, en 1938, l'annexion de l'Autriche et d'une partie de la Tchécoslovaquie (Anschluss), puis l'invasion de la Pologne qui suit ne laisse plus de doutes sur l'imminence de la guerre, qui éclate en septembre 1939.

 

Mussolini et Hitler – 1940                                                         Salazar et Franco - 1942

 

 La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale est la guerre la plus meurtrière de toute l'Histoire avec plus de 
50 millions de morts dont une grande proportion de civils. L'Union Soviétique paie le plus lourd tribut avec 20 millions de morts et la Pologne perd 25% de sa population. Les génocides et les crimes contre l'humanité ont fait, à eux seuls plus de 10 millions de victimes dont 6 millions de Juifs
En 1945, on découvre l'horreur et l'ampleur de la
 Shoah : la découverte des camps de concentration et d'extermination, des chambres à gaz et des fours crématoires plonge les populations dans un profond désarroi. Comment l'homme a-t-il pu en arriver là ?

La Seconde Guerre mondiale se termine officiellement en Europe le 
8 mai 1945, à 23h01 (heure allemande), au lendemain de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie, signée le 7 mai à Reims.
Les chefs d'État et de gouvernement alliés, dont le 
général de Gaulle, peuvent annoncer simultanément sur les radios la cessation officielle des hostilités en Europe.

 

Sélection à Auschwitz-Birkenau en mai 1944                        Atomic_bombing_of_Japan-Hiroshima-Nagasaki


Mais malgré la capitulation de l'Allemagne nazie, son allié le 
Japon poursuit un combat désespéré contre les Américains dans l'océan Pacifique. Il faudra les deux explosions atomiques de Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945, pour le contraindre à capituler, près de quatre mois après l'Allemagne, le 2 septembre 1945.

L'utilisation de la bombe atomique par les Américains sur les deux villes japonaises frappe aussi les esprits. Les 2 bombes, à elles seules, causent la mort d'environ 200’000 personnes sans compter les victimes de cancers et autres maladies. Le monde sait qu'il est désormais capable de s'autodétruire.

Peu de temps après la fin de la guerre, les criminels de guerre sont jugés durant le 
procès de Nuremberg pour l'Allemagne et durant le procès de Tokio pour le Japon.


 La naissance de l'Organisation des Nations Unies (ONU)

Afin de défendre la démocratie, les présidents 
Churchill (Royaume-Uni) et Roosevelt (USA) signent en Août 1941 la Charte de l'Atlantique qui entreprend de jeter les fondements d'une nouvelle politique internationale. 

La Charte de l'Atlantique sert de base à la
 Charte des Nations unies, signée le 26 juin 1945 à San Francisco par les 51 États fondateurs de l'ONU.

L’ONU est créée quelques mois après, 
le 24 octobre 1945 avec l'entrée en vigueur de la charte des Nations Unies et prend le relais de la Société Des Nations. Son siège se situe à New-York. Elle a pour ambition de remplacer efficacement l'incompétente SDN en disposant de moyens armés pour protéger la paix, les casques bleus.

Esaïe 2 :4 : « Martelant leurs épées, ils forgeront des socs pour leurs charrues, et, de leurs lances, ils feront des faucilles. Plus aucune nation ne brandira l'épée contre une autre nation, et l'on n'apprendra plus la guerre. » Devant l'ONU à New-York.

Rodsan18

 

Devant les bâtiments de l’ONU à New-York. Cette statue représente un homme en train de forger une épée en soc de charrue.
Esaïe 2 :4 : «  Martelant leurs épées, ils forgeront des socs pour leurs charrues, et, de leurs lances, ils feront des faucilles. Plus aucune nation ne brandira l'épée contre une autre nation, et l'on n'apprendra plus la guerre. »

 

Les objectifs de l'ONU sont de :
- Maintenir la paix partout dans le monde. Fournir une base de dialogue à tous les pays.
- Développer des relations amicales entre les nations.
- Collaborer pour améliorer la qualité de la vie, éradiquer la misère, les endémies et l’analphabétisme.
- Mettre fin à la dévastation de l'environnement. 
- Faire régner un climat de tolérance et de respect des droits et libertés fondamentaux.

 

 Les institutions mondiales de l’ONU

 

À la base il y a 51 pays fondateurs dont la France. Aujourd'hui, l'ONU compte 193 Etats membres soit la quasi-totalité des 197 Etats actuellement reconnus par l'ONU. La bête à 7 têtes et 10 cornes symbolise l'ONU admirée par toutes les nations de la terre


C’est au sein des Nations Unies qu’ont été créées les plus grandes institutions mondiales: 
OMS (Organisation mondiale de la santé), UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), PNUE (Programme des Nations unies pour l'environnement), UNICEF(Fonds des Nations unies pour l'enfance), UNHCR (Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés), etc.

À la base, il y a 
51 pays fondateurs, dont la France. Aujourd'hui, l'ONU compte 193 Etats membres, soit la quasi-totalité des 197 Etats actuellement reconnus par l'ONU. Le dernier État à avoir intégré l’institution est le Soudan du Sud, en 2011. Il n'y a désormais plus que quatre États sur la planète reconnus par l'ONU, mais qui n'en sont pas membres : la Palestine, le Vatican, les Îles Cook et une île du Pacifique sud.

Le 
Conseil de sécurité des Nations unies est l'organe exécutif de l'Organisation des Nations unies (ONU). Il est responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationale, il peut établir des sanctions internationales et prévoir une intervention militaire. Le Conseil de sécurité est composé de quinze membres : cinq permanents pourvus du droit de veto (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie) et dix élus pour une durée de deux ans (renouvelés par moitié tous les ans).

 

Le Conseil de sécurité des Nations unies est l'organe exécutif de l'Organisation des Nations unies (ONU). Il est responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Les humains pensent parvenir à établir la paix sans l'aide de Dieu.

Salle du conseil de sécurité de l'ONU en janvier 2014

 

La Cour internationale de Justice constitue l'organe judiciaire principal des Nations unies.

Le 
Secrétaire général est depuis 2017 le Portugais Antonio Guteres. L'ONU a six langues officielles: l'anglais, l'arabe, l'espagnol, le français, le mandarin et le russe.


 L’accomplissement des prophéties de l’Apocalypse

Rappelons-nous les paroles de Jésus en 
Apocalypse 13 : 3 : « L'une de ses têtes était comme blessée à mort, mais sa blessure mortelle fut guérie. Remplie d'admiration, la terre entière suivit alors la bête. »

Une fois que la blessure mortelle a été guérie, 
la terre entière est remplie d’admiration et suit la bête. N’est-ce pas ce qui s’est passé avec la création de l’ONU qui a remplacé la SDN et avec la quasi-totalité des nations du monde (193 Etats sur 197 !) qui suivent cette organisation internationale ?

 


Olivier                                                                                 
 Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Yao François (samedi, 28 décembre 2019 11:04)

    Cette Tête Blessée A Mort Et Réssuscité, N'est Ce Pas L'empire Romain

  • #2

    Olivier (vendredi, 03 janvier 2020 22:50)

    Bonjour François, votre question est intéressante. En effet, on sait que Charles 1er ou Charlemagne a porté le titre prestigieux des empereurs romains après avoir été couronné le 25 décembre 800, à la basilique Saint-Pierre de Rome. Il était à la tête d’un immense empire.
    Cette partie de l’histoire correspond à l’interprétation de Daniel 11 : 7-9.
    Voir dans Daniel – Etude de Daniel chapitre 11 - DANIEL CHAPITRE 11 – VERSETS 7 À 9
    « Un rejeton se dressera à sa place : Charlemagne, empereur romain »

    Pourquoi est-ce que la tête blessée à mort et ressuscitée correspond-elle à la SDN qui a ensuite fait place à l’ONU ?

    ►En Daniel 7 :7, nous retrouvons l’Empire romain représenté par la 4ème bête terrible et redoutable et très puissante, avec des dents en fer et piétinant tout sur son passage.
    Cette bête a 10 cornes, ce sont 10 rois qui surgiront de l’Empire romain (Daniel 7 :24). Le nombre 10 symbolisant la totalité de quelque chose, les 10 cornes représentent l’ensemble des nations qui dérivent de l’Empire romain (voir symbolisme du nombre 10 dans l’index).
    Puis, une petite corne surgit au milieu de ces 10 cornes, elle reçoit une bouche arrogante pour s’opposer au Très-Haut et opprimer les serviteurs de Dieu pendant 3 temps et demi (Daniel 7 : 8, 23-25).
    Cela se passe au temps de la fin, car ce roi arrogant qui s’oppose à Dieu sera jugé et détruit par le Royaume de Dieu (Daniel 7 :26, 27).

    ►L’Apocalypse décrit les évènements du temps de la fin, juste avant le retour de Jésus et l’instauration de son Royaume de justice, de ce fait il ne peut correspondre au Moyen-âge (le règne de Charlemagne remonte à l’an 800, c’est-à-dire il y a plus de 1200 ans !).
    En Apocalypse 13 :5, la bête reçoit une bouche arrogante et profère des blasphèmes. Elle reçoit aussi le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois (3 ans et demi).
    Apocalypse 13 : 5 : « Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. »
    De toute évidence, nous pouvons relier Apocalypse 13 :5 à Daniel 7 :25.
    Un homme arrogant et puissant, provenant de l’un des pays issus de l’Empire romain se hissera au sommet de la bête, il s’agit de l’antichrist.

    ►La bête reçoit l’admiration de toute la terre – « Remplie d'admiration, la terre entière suivit alors la bête » (Ap 13 :3). Les nations vouent une véritable adoration à la bête et fondent en elle tous leurs espoirs. « On adora la bête en disant : «Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle?» - Apocalypse 13 :4.
    La bête reçoit son autorité de toutes les nations du monde :
    « Elle reçut l'autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation, 8 et tous les habitants de la terre l'adoreront, tous ceux dont le nom n'a pas été inscrit dans le livre de vie de l'Agneau offert en sacrifice, et ce dès la création du monde. » - Ap 13 : 7, 8
    Il s’agit donc d’une organisation internationale qui reçoit le soutien et la confiance de toutes les nations.
    C’est elle qui va s’attaquer à la religion en général et la détruire (destruction de Babylone la grande, chap 17 et 18) et ensuite s’attaquer aux fidèles serviteurs de Dieu pendant 42 mois ou 3 ans et demi ou 1260 jours.
    C’est elle qui va gagner en pouvoir au temps de la fin et qui finalement sera détruite lors de la venue de Jésus (Ap 19 :20).