Apocalypse 13 : 14 : L’image de la bête qui a été blessée et qui a survécu


 

L’image de la bête qui a été blessée et qui a survécu



Apocalypse 13 : 14 : « Elle égarait les habitants de la terre par les signes qu'il lui était donné d'accomplir en présence de la bête; elle leur disait de faire une image de la bête qui avait été blessée par l'épée et qui avait survécu.»


 La bête à 2 cornes égare les habitants de la terre par des signes

La bête à 2 cornes semblables à celles d’un agneau identifiée à l’empire anglo-américain, continue d’égarer les habitants de la terre par des signes. En quoi peuvent consister ces signes ? En étant une 
puissance économique importante, la bête influence l’économie mondiale dans son ensemble. Elle joue également un rôle diplomatique international qui favorise la paix dans certains endroits du monde ou au contraire qui l’autorise à intervenir contre une dictature ou un danger idéologique.
En apparence, elle défend des principes élevés et reçoit l’admiration des habitants de la terre. Au sein l’ONU, la bête joue un rôle important et étend son influence dans le monde.


 La bête à 2 cornes dit de faire une image de la bête blessée.

La bête blessée qui a survécu, est, on le rappelle, lONU (anciennement SDN) qui rassemble la quasi-totalité des pays du monde.

Au verset 14, la bête à 2 cornes dit aux habitants de la terre de faire 
une image de la bête qui avait été blessée et qui a survécu, c’est-à-dire une image de l’ONU.
Que signifie faire une image de l'ONU ?
En toute logique, il s’agit de mettre en place 
une organisation internationale, calquée sur la première, mais avec des objectifs différents.

Comme nous l’avons vu avec la discussion du verset d’Apocalypse 13 :5, la terre entière a d’abord été remplie d’admiration et suivi la bête blessée qui a reçu sa puissance et son autorité de Satan, elle lui a ensuite accordé son adoration. 
Tous déclarent : «Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle? ».

Puis, la bête reçoit 
une bouche qui profère des paroles arrogantes et insultantes envers Dieu. Nous avons vu que la bouche qui profère des paroles arrogantes est associée à lantichrist de Daniel 7.
Apocalypse 13 : 5 : « Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. » 

De toute évidence, la bête change d’attitude et semble oublier ses idéaux et ses grands principes de respect des droits fondamentaux de liberté, d’égalité, de tolérance, de partage, de fraternité… Elle devient arrogante et s’oppose à Dieu. 
Ce changement d’attitude montre une autre image de la bête, différente de l’organisation garante des droits fondamentaux des humains et de la protection de la planète.

L’image de l’ONU correspond en fait à l'organisation initiale mais détournée de sa fonction première. L'image devient une organisation internationale regroupant la quasi-totalité des pays du monde mais avec des objectifs beaucoup moins louables et bien 
plus oppressifsA sa tête, un homme très puissant : l’antichrist annoncé dans les prophéties de Daniel.

C’est précisément cette image de la bête blessée créée par la bête à 2 cornes qui est décrite dans les versets 5 à 8 : 
« 5 Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. 6 Elle ouvrit la bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour insulter son nom et son tabernacle, ceux qui habitent dans le ciel. 7 Il lui fut permis de faire la guerre aux saints et de les vaincre. Elle reçut l'autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation, 8 et tous les habitants de la terre l'adoreront, tous ceux dont le nom n'a pas été inscrit dans le livre de vie de l'Agneau offert en sacrifice, et ce dès la création du monde. »

C’est l'image de la bête blessée créée par la bête à 2 cornes qui infligera les 
persécutions aux chrétiens fidèles, ceux qui refuseront de porter allégeance à l’image de la bête. 
Apocalypse 13 : 15 : « Elle (la bête à 2 cornes) reçut le pouvoir d'animer l'image de la bête, afin que cette image puisse parler et faire tuer tous ceux qui ne l'adoreraient pas ».

L'image de la bête aura un pouvoir bien plus important que l’ONU actuel, elle ira jusqu’à 
tuer ceux qui ne l’adoreront pas et imposera une marque sur la main et le front. Le nombre de cette image de la bête est 666.

Les prochains versets nous donneront d’autres informations importantes sur l’image de la bête blessée.

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0