Apocalypse 13 : 14 : L’image de la bête qui a été blessée et qui a survécu


L’image de la bête qui a été blessée et qui a survécu


 

Apocalypse 13 : 14 : « Elle égarait les habitants de la terre par les signes qu'il lui était donné d'accomplir en présence de la bête; elle leur disait de faire une image de la bête qui avait été blessée par l'épée et qui avait survécu.»


 La bête à 2 cornes égare les habitants de la terre par des signes

La bête à 2 cornes semblables à celles d’un agneau identifiée à la puissance politique anglo-américaine est à l’origine de la création de la bête qui a survécu à sa blessure et de son adoration par la terre entière (
Ap 13 :12). Après avoir envoyé du ciel un « feu » d’une grande puissance destructrice « à la vue des hommes », elle continue d’égarer les habitants de la terre par des signes accomplis en présence de la bête qui a survécu à sa blessure, l’ONU (Ap 13 :12, 13). 
 
L’Organisation internationale regroupant 193 des 197 pays reconnus dans le monde poursuit les objectifs les plus élevés et les plus nobles qui soient. 
 
« 
L’ONU a été fondée voilà plus de 60 ans pour préserver les générations futures du fléau de la guerre, protéger les droits fondamentaux de l’homme, créer les conditions nécessaires au maintien de la justice, favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie. Ces grands objectifs n’ont rien perdu de leur actualité.
Au cours de ces six décennies, de nouveaux dangers se sont fait jour : le terrorisme international, les changements climatiques, les pandémies et d’autres menaces encore, qui dépassent le cadre étroit des frontières nationales. 
» - M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU de 2007 à 2016.

 

Liste des opérations de maintien de la paix

L’
ONU est le produit de la réflexion américaine et britannique.
Les deux nations ont aussi joué un rôle important dans la 
création de l’Etat d’Israël. En effet, en 1917, la déclaration de Balfour établie par les Anglais autorise les Juifs à émigrer en Palestine afin de créer un Foyer national juif. Après la seconde guerre mondiale, l’ONU crée en 1948 un Etat juif alors que la Palestine a rejeté en masse la résolution de l’ONU. Israël va ensuite accroître son territoire sur celui de la Palestine, ce qui va créer des tensions continuelles entre les deux peuples.
 
Les Etats-Unis ont ensuite maintenu une certaine suprématie sur l’ONU, jusque dans les années 1960 qui voient l’adhésion de nombreux Etats (notamment issus de la décolonisation). 
Les Etats-Unis refusent alors se laisser diriger et instrumentalisent l’ONU au gré des intérêts américains.
C’est ainsi que les USA se retirent de l’Unesco en 1984, suivis l’année suivante par le Royaume-Uni et Singapour. Ils quittent également l’Organisation internationale du travail (OIT) en 1977. Ces départs s’accompagnent d’un retrait de leur contribution financière– ce qui mine le budget et la capacité d’action de ces organisations. En effet, les États-Unis 
financent à eux seuls environ 22% du budget total des Nations unies.
S’ils reviennent dans l’OIT en 1980, puis à l’Unesco en 2002-2003, ils suspendent à nouveau le versement de leur contribution financière à cette institution à partir de 2012, pour protester contre l’admission de la Palestine comme État membre.

 

Lien - Qui finance l'ONU ?
 
Les Etats-Unis d’Amérique, membre permanent du conseil de sécurité, doté du droit de véto, a toujours exercé une forte pression sur les décisions de l’ONU. Les USA ont ainsi utilisé plus de 80 fois leur droit de véto, souvent pour protéger leur allié Israël contre des propositions de résolution touchant la question palestinienne.

L'ONU devient l’«autorité centrale d’un nouvel ordre international de lois et de gouvernement mondiaux». Il s'agit de la bête à 7 têtes du livre de l'Apocalypse qui reçoit l'adoration de tous les habitants de la terre et le pouvoir de diriger la terre.

UN Sicherheitsrat - UN Security Council New York City - 2014 wikipedia


Le sénateur Jesse Helms s’est adressé aux membres du Conseil le 20 janvier 2000 pour réclamer un nouveau type de relations entre l’ONU et les Etats-Unis.
Il a accusé les Nations unies de vouloir écarter la souveraineté des nations et d’aspirer à devenir 
l’«autorité centrale d’un nouvel ordre international de lois et de gouvernement mondiaux». «C’est un ordre international que le peuple américain n’acceptera pas», a-t-il prévenu. » Il a aussi déclaré : «Une Organisation des Nations unies qui chercherait à imposer sa prétendue autorité au peuple américain sans le consentement de ce dernier s’exposerait à une confrontation et, je veux être franc, à un possible retrait américain», a-t-il poursuivi.
 
L’objectif américain de réforme de l’ONU est clair : faire de l’Organisation mondiale une institution qui puisse promouvoir et servir les intérêts américains. C’est une réforme administrative et financière que les Etats-Unis souhaiteraient avant tout.
 
De toute évidence, les Etats-Unis n’ont pas l’intention de se laisser diriger par l’ONU qu’ils ont eux-mêmes créée et qu’ils financent dans une proportion importante.

Lien - Les Etats-Unis et les Nations Unies - Alexandra Novosselof 

Lien - Jesse Helms réclame de nouvelles relations avec l'ONU

 

Les Etats-Unis et l'ONU, des relations tumultueuses


 La bête à 2 cornes dit de faire une image de la bête blessée.


La bête blessée qui a survécu, est, on le rappelle, l
ONU (anciennement SDN). Elle rassemble la quasi-totalité des pays du monde.

Quelque chose de nouveau se produit maintenant : la bête à 2 cornes dit aux habitants de la terre de faire 
une image de la bête qui avait été blessée et qui a survécu, c’est-à-dire une image de l’ONU.
Que signifie faire une image de l'ONU ?
Ici le mot image peut nous faire penser au
 reflet sur une surface réfléchissante ou un miroir.
Il nous fait aussi penser à l’expression : « 
à l’image de» qui signifie : « comme, à l’instar de, de la même manière que, sur le modèle de ».
Ainsi l’image de la bête à 7 têtes qui a été blessée, c’est-à-dire l’image de l’ONU sera aussi une organisation internationale 
construite ou calquée sur le modèle de l’ONU.

 

Elle ressemblera à l’ONU mais sera différente. D’après le verset 15 qui suit, elle sera même très différente car elle agira à l’opposé de ses grands principes de liberté, de tolérance, de paix et de justice.
Apocalypse 13 : 15 : « Elle (la bête à 2 cornes) reçut le pouvoir d'animer l'image de la bête, afin que cette image puisse parler et faire tuer tous ceux qui ne l'adoreraient pas ».

C’est précisément cette image de la bête blessée créée par la bête à 2 cornes qui infligera les 
persécutions aux chrétiens fidèles, ceux qui refuseront de porter allégeance à l’image de la bête. 
Qui sera aux commandes de l’image de la bête ? C’est la bête à 2 cornes, l’empire politique anglo-américain.  
Cette image de la bête aura un pouvoir bien plus important que l’ONU et l’utilisera pour restreindre les libertés de manière totalitaire et persécuter les fidèles chrétiens. Elle ira jusqu’à 
tuer ceux qui ne l’adoreront pas et imposera une marque sur la main et le front. Le nombre de cette image de la bête est 666.

Les prochains versets nous donneront d’autres informations importantes sur l’image de la bête blessée.

 


Olivier                                                            

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0