Apocalypse 14 : 13 : Heureux les morts qui meurent dans le Seigneur car leurs œuvres les suivent


 

Heureux les morts qui meurent dans le Seigneur

car leurs œuvres les suivent

 



Apocalypse 14 : 13 : « Puis j'entendis du ciel une voix qui disait: «Écris: 'Heureux les morts qui meurent dans le Seigneur, et ce dès maintenant! Oui, dit l'Esprit, ainsi ils se reposent de leurs travaux, mais leurs œuvres les suivent.'»

Nous avons vu avec le verset précédent que les chrétiens qui refuseront de porter allégeance à la bête et à son image et de porter sa marque seront la cible de nombreuses persécutions.
C’est là qu’il faudra de la 
persévérance pour ceux « qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus. »


 Que signifie mourir dans le Seigneur ?

Cela signifie mourir 
en ayant été intègre jusqu’à la fin de sa vie. 

Les premiers chrétiens ont démontré leur fidélité à Dieu et à Jésus dans des conditions particulièrement difficiles. Depuis les débuts du christianisme jusqu’à notre époque, de nombreux serviteurs de Dieu fidèles ont cherché à plaire à leur Créateur et ont conformé leur vie à ses principes même si les conditions ne leur étaient pas forcément favorables. 
Pourtant, comme le dit le livre de l’Ecclésiastes, la même fin attend le bon et le méchant, alors à quoi bon faire des efforts et se priver de certaines choses si, finalement, nous avons le même sort que celui qui a vécu comme bon lui semblait en ne faisant aucun cas des commandements de Dieu ? 

Le verset d’Apocalypse 14 :13 déclare que « 
leurs œuvres les suivent ». En effet, Dieu qui voit tout, sait quelles œuvres ont été accomplies par chacun de ses serviteurs.
Jésus déclare également : 
« Voici, je viens bientôt et j'apporte avec moi ma récompense pour traiter chacun conformément à son œuvre. » Apocalypse 22 :12.

Cela veut dire que tout le bien que peut réaliser quelqu’un au cours de sa vie compte, et la mort ne le fait pas disparaître.


 Est-ce que ce sont nos actions réalisées pendant notre vie sur terre qui détermineront si nous méritons la vie éternelle ou la destruction ? 

La Bible dit que 
celui qui meurt se trouve quitte de son péché (Romains 6 :7). Il ne sera pas ressuscité pour être détruit juste après.
Comment sera-t-il jugé alors ? Il sera jugé pendant le règne millénaire d’après les œuvres qu’il réalisera après sa résurrection. Il prendra conscience du mal qu’il aura commis avant sa mort et fera tout son possible pour s’amender.
Il apprendra à connaître Dieu, son Fils Jésus-Christ et la valeur de son sacrifice et pourra prendre fait et cause pour le royaume de Dieu. 

Celui qui aura réalisé de belles actions et conformé sa vie à la volonté de Dieu, aura la satisfaction d’avoir fait ce qu’il fallait dans des conditions beaucoup moins faciles que celles que connaîtront les sujets de Royaume messianique. Il sera peut-être sollicité pour enseigner et aider ceux qui en ont besoin.


 Qu’en est-il de ceux qui seront encore en vie lors de l’intervention de Dieu ?

Comme on l’a vu précédemment, ceux qui adoreront la bête et son image et qui recevront sa marque n’auront pas leurs noms pas inscrits dans le livre de vie de l’agneau, ils subiront la destruction dans l’étang de feu et de soufre qui symbolise la seconde mort, celle d’où l’on ne ressuscite pas.

Les personnes qui subiront la colère de Dieu le jour de son intervention seront détruites d’une manière définitive, elles subiront le jugement de la Géhenne.

Lien - Celui qui reçoit la marque

Lien - La Géhenne et Jésus-Christ


 Soyons déterminés à faire la volonté de Dieu

Au lieu de nous demander si nos efforts en valent vraiment la peine, ou de se dire que nous pourrions vivre notre vie selon nos aspirations du moment et on verra bien ce qui se passera, prenons dès maintenant nos responsabilités. 
Choisissons de porter allégeance au Royaume de Dieu, le seul gouvernement réellement juste et compétent pour apporter la paix et l’épanouissement à tous les peuples.
Le calendrier de Dieu ne sera pas en retard, il ne s’adaptera pas à notre emploi du temps et à notre remise à plus tard. Les évènements prédits dans la Bible auront tous lieu, sans le moindre doute.

2 Pierre 3 :11-14 : « 11 Puisque tout notre monde doit être dissous, combien votre conduite et votre piété doivent-elles être saintes! 12 Attendez et hâtez la venue du jour de Dieu, jour où le ciel enflammé se désagrégera et où les éléments embrasés se fondront. 13 Mais nous attendons, conformément à sa promesse, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera.
14 C'est pourquoi, bien-aimés, dans cette attente, faites tous vos efforts pour qu'il vous trouve sans tache et irréprochables dans la paix. »


Nous retrouvons la même exhortation en 
1 Timothée 6 :14 qui nous encourage à « garder le commandement reçu en vivant sans tache et sans reproche jusqu'à l'apparition de notre Seigneur Jésus-Christ. »

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    gemma tombo (samedi, 14 mars 2020)

    A la question: ● Est-ce que ce sont nos actions réalisées pendant notre vie sur terre qui détermineront si nous méritons la vie éternelle ou la destruction ?
    Éphésiens 2
    …8Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. NON C'EST PAR LA FOI
    10Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions.
    ET LA FOI QUI SAUVE PRODUIT DE BONNES OEUVRES (PREPAREES NON PAR NOUS MEME MAIS PAR DIEU QUE NOUS PRATIQUONS AVEC L'AIDE DU SAINT ESPRIT).

  • #2

    Olivier (lundi, 16 mars 2020 23:48)

    Bonjour,
    Jésus est en effet le seul moyen de salut pour les humains. Pour bénéficier des effets de son sacrifice, il nous faut avoir la Foi en lui et la Foi dans son sacrifice d’une valeur inestimable.
    Jésus a donné sa vie gratuitement et par Amour pour nous, en rançon afin de racheter ce qui a été perdu par le premier couple.
    Rien ni personne, aucune réalisation humaine ne serait suffisante pour racheter ce que Jésus peut nous offrir grâce à son sang. Personne ne peut se glorifier de mériter la vie éternelle par ses propres œuvres.

    Est-ce que cela signifie que peu importe ce que nous faisons ou ce que nous croyons puisque Jésus a déjà payé pour nous ? C’est en effet ce que croient de nombreuses personnes.
    En aucun cas.
    L’apôtre Jacques nous dit bien que la Foi sans les œuvres est morte. Notre Foi en Jésus-Christ doit être en harmonie avec nos œuvres sinon nous sommes hypocrites et menteurs.

    Il ne suffit pas de croire, Jésus lui-même a déclaré :

    Matthieu 7 : 19, 20 : « 19 Tout arbre qui ne donne pas de bons fruits est arraché et jeté au feu. 20 Ainsi donc, c'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. 21 Pour entrer dans le royaume des cieux, il ne suffit pas de me dire : « Seigneur ! Seigneur ! » Il faut accomplir la volonté de mon Père céleste. »

    Luc 13 : 25-27 : « 25 Dès que le maître de la maison se sera levé et qu'il aura fermé la porte à clé, si vous êtes restés dehors, vous aurez beau frapper à la porte en suppliant : « Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! » il vous répondra : « Je ne sais pas d'où vous venez. » 26 Alors vous direz : « Mais nous étions à table avec toi, nous avons mangé et bu sous tes yeux. Tu as enseigné dans nos rues. » 27 Il vous répondra : « Je vous le répète, je ne sais pas d'où vous venez. Allez-vous-en, vous qui commettez le mal. »

    Ce ne sont pas nos œuvres en elles-mêmes qui nous permettent d’obtenir le Salut, mais ce sont nos œuvres qui démontrent que nous avons choisi la voie du Christ et qui concrétisent notre Foi et nos croyances. En effet, si nous sommes sincères et si nous aimons notre Dieu et notre Seigneur Jésus-Christ, la Foi basée sur la connaissance exacte nous pousse naturellement à produire de belles œuvres.

    Pour aller plus loin, une série d’articles a été écrite sur la doctrine du salut par la Foi seule dans la partie « Dogmes et croyances ».