Apocalypse 14 : 20 : Du sang jusqu’au mors des chevaux


 

Du sang jusqu’au mors des chevaux

 


Apocalypse 14 : 20 : « Le raisin fut écrasé dans la cuve à l'extérieur de la ville. Du sang en sortit et monta jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de 300 kilomètres ».

Nous avons vu que le raisin est mûr pour la vendange. Jésus-Christ, le maître des récoltes et le chef des anges,  demande à l’ange qui tenait la faucille de faire la 
vendange de la terre.
La vendange est alors versée dans la grande cuve de la colère de Dieu, comme l’indique le verset 19.
Le vin de la colère de Dieu est associé 
à la condamnation divine et à la destruction.
Le fait que la cuve soit 
grande indique que grande aussi est la colère de Dieu, et grande va être la récolte des raisins.


 Pour quelle raison le vin est-il écrasé à l’extérieur de la ville ?

A l’extérieur de la ville de Jérusalem, on trouvait un endroit dans lequel on jetait toutes les ordures et immondices : la 
vallée de Hinnom, ou Géhenne dans les Écritures grecques chrétiennes. 

La Géhenne symbolise la 
destruction totale et définitive.

Lien - Géhenne

Ainsi, le raisin vendangé sera jeté dans la Géhenne, ce qui symbolise une condamnation totale et définitive.

C’est ce que confirme la suite du verset.


 Du sang en sortit et monta jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de 300 kilomètres 

Ce qui sort des raisins, ce n’est pas du jus de fruit, c’est du 
sang. En effet, cela nous rappelle que ce qui est vendangé ici ce sont des personnes qui ont été jugées par Jésus-Christ et ses anges.

Cela correspond à 
un nombre très important de personnes puisque la quantité de sang produite monte de manière imagée jusqu’au mors des chevaux.

Les chevaux sont associés à la cavalerie et donc à la 
guerre.

On rappelle que le mors est la pièce métallique qui est insérée dans la bouche du cheval afin de le diriger par l’intermédiaire de rênes.
Ainsi le sang monte jusqu’au museau des chevaux, ce qui fait une hauteur d’environ 
1m 50 ou plus.

Le verset 20 indique également que le sang monte sur une étendue de 300 km !
On se rappelle que le chiffre 3 symbolise l’insistance, l’accentuation.

Cette description bien évidemment symbolique indique que le nombre de tués sera 
très important.


 Que nous faut-il faire pour ne pas être « vendangé » au moment de l’intervention de Dieu et Jésus sur Terre ?

Nous devons étudier la Bible afin d’apprendre à distinguer le vrai du faux, rappelons-nous que Babylone la grande, l’empire mondial de la fausse religion, va tomber.

Apocalypse 14 : 8 : « Un autre, un deuxième ange, le suivit en disant: «Elle est tombée, [elle est tombée,] Babylone la grande, elle qui a fait boire à toutes les nations le vin de la fureur de sa prostitution!» ».

Lien - Ap 14 : 8


Nous devons aussi veiller à ne jamais adorer la bête et son image et à ne pas accepter sa marque.

Apocalypse 14 : 9 : « Et un autre, un troisième ange, les suivit en disant d'une voix forte: «Si quelqu'un adore la bête et son image et s'il reçoit la marque sur son front ou sur sa main, 10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu ».

Lien - Ap 14 : 9


 Et comme l’a dit le premier ange qui vole haut dans le ciel :

Apocalypse 14 : 7 : « En disant d'une voix forte: Craignez Dieu, et lui donnez gloire, car l'heure de son jugement est venue; et adorez celui qui a fait le ciel, la terre, la mer, et les sources des eaux. »

Lien - Ap 14 : 7

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0