Apocalypse 16 : 16 : Harmaguédon


 

Harmaguédon



Apocalypse 16:16: « Ils les rassemblèrent à l'endroit appelé en hébreu Harmaguédon.»

Nous avons vu au verset 14 que les esprits impurs vont rassembler les rois de toute la terre pour le combat du grand jour du Dieu Tout-Puissant.

Où ce grand combat va-t-il avoir lieu ?
Le verset 16 nous révèle que l’endroit est appelé en hébreu 
Harmaguédon.
Le mot Harmaguédon lui-même n’apparait qu’une seule fois dans la Bible, en 
Apocalypse 16 :16
En hébreu, Harmaguédon signifie "
la montagne de Meguiddo".


 La vallée de Méguiddo

La 
vallée de Méguiddo aussi appélée vallée de Jizréel ou plaine d' Esdraelon s’étend du Jourdain jusqu’à la mer Méditerranée. A partir du mont Guilboa, elle suit le fleuve Kison.

La vallée de Jizréel ou vallée de Méguiddo. Le torrent Kison ou Kishon prend sa source au mont Guilboa et se déverse dans la Méditerranée. Jourdain, lac de Tibériade.

Kishon- קרלוס הגדול [CC BY-SA]


Le 
torrent du Kison est en fait un fleuve puisqu’il se jette dans la mer Méditerranée. Le Kison prend sa source dans le mont Guilboa puis s’écoule dans la vallée de Jizréel sur une longueur de 70 km jusqu’à son embouchure.
Les importantes précipitations de la région et la nature des terres relativement imperméables de la vallée de Jizréel contribuent au débit important du fleuve (d’où le qualificatif « torrent » certainement). Certaines années le fleuve déborde de son lit. La crue du Kison a été utilisée par Dieu pour défaire l’
armée cananéenne de Siséra.

On remarque que le fleuve Kison constitue la frontière nord de la tribu de 
Manassé avec Aser et Zébulon.
C'est la tribu d’
Issacar qui occupera la plus grande partie de la vallée de Jizréel.

Les 12 tribus d'Israël, le Jourdain, le mer Méditerranée.

 

La vallée de Méguiddo est un lieu stratégique et aussi un lieu de combat perpétuel. Plus de deux cents batailles auraient déjà eu lieu dans cette région. Deux batailles relatées dans la Bible sont très célèbres car associées à la puissance de Yahvé: Barak et Déborah contre Siséra le chef de l'armée cananéenne et les 300 hommes de Gédéon contre les 135'000 Madianites.



 La ville de Méguiddo 

Dans la Bible, la ville de Méguiddo est citée la première fois dans la liste des 31 rois vaincus par Josué lors de la conquête de la terre promise (Josué 12 :21).
La ville de Mégguido revenait, d’après les partages de territoire, à la 
tribu de Manassé, les descendants de Joseph.
1 Chroniques 7 : 29 : « Quant aux Manassites, ils possédaient Beth-Shean et les villes qui en dépendent, Thaanac et les villes qui en dépendent, Meguiddo et les villes qui en dépendent, Dor et les villes qui en dépendent. Ce fut dans ces villes qu'habitèrent les descendants de Joseph, le fils d'Israël.»

Cependant, les Israélites de la tribu de Manassé n’ont pas chassé les habitants de Méguiddo comme l’avait demandé Yahvé et les Cananéens ont continué à y vivre. Cela a plus tard constitué un piège pour les Israélites qui tombaient régulièrement dans l’idolâtrie.
Juges 1 : 27, 28 : « 27 Manassé ne chassa pas les habitants de Beth-Shean, Thaanac, Dor, Jibleam, Meguiddo et des villes qui en dépendaient. Les Cananéens voulurent rester dans ce pays. 28 Lorsque Israël fut assez fort, il soumit les Cananéens à des corvées, mais il ne les chassa pas ».

Le roi Salomon fortifie la ville de Méguiddo :
Le roi Salomon effectue des travaux de restauration et de fortification de certaines villes dont Méguiddo.
1 Rois 9 : 15 : « Voici ce qui concerne les hommes de corvée que le roi Salomon enrôla pour construire la maison de l’Éternel et sa propre maison, ainsi que Millo, la muraille de Jérusalem, Hatsor, Meguiddo et Guézer. »



 Le torrent du kison et le prophète Elie face aux prophètes de Baal

 

Voilà 3 ans que le pays souffre de sècheresse et de famine. Et pourtant, chaque jour, à la table de la reine Jézabel et du roi Achab, mangent 450 prophètes de Baal et 400 prophètes d'Astarté
Sur le 
mont Carmel, le prophète Elie défie les adorateurs de Baal d’attirer l’attention de leur dieu pour agréer leur offrande par un feu. Les invocations, les cris, les danses et les incisions rituelles des prophètes de Baal restent sans effet.
Par contre, l’holocauste du prophète Elie placé sur un autel fait de 12 pierres est totalement consumé par le feu bien que préalablement inondé de 12 cruches d’eau. Le feu envoyé du ciel par Yahvé brûle même le bois, les pierres et la terre. 

 

Le prophète Elie fait alors égorger les 450 prophètes de Baal sur les rives du Kison.

1 Rois 18 :40 : « "Emparez-vous des prophètes de Baal, leur dit Elie. Qu'aucun d'eux ne puisse s'échapper!" Et ils s'emparèrent d'eux. Elie les fit descendre au bord du torrent du Kison, où il les égorgea. »

Puis, à l’apparition de gros nuages annonciateurs de pluie après 3 années de sècheresse, Elie fait dire à Achab: 
'Attelle ton char et descends, afin que la pluie ne puisse pas te retenir.' Achab s’empresse alors de monter sur son char pour se rendre à Jizréel, devançant ainsi la crue subite du Kison. 



 Le torrent du kison et la défaite de Siséra par Barak et Déborah

Les Israélites, sous le commandement de 
Barak et de Déborah, réussissent à vaincre les Cananéens du roi Jabin. Voilà 20 ans que les Israélites sont opprimés avec violence par Siséra, le chef de l’armée cananéenne. Celui-ci possède 900 chars de fer et semble invincible alors qu’« on ne voit ni bouclier ni lance pour 40'000 hommes en Israël » Juges 5 :8

Cependant, Dieu est avec eux et il leur explique comment il va procéder pour mettre en déroute l'armée de Siséra: il va se servir de la crue du 
torrent du Kison.
Juges 4 :7 : «  J'attirerai vers toi, au torrent du Kison, Sisera, le chef de l'armée de Jabin, avec ses chars et ses troupes, et je le livrerai entre tes mains.'»

Barak prend position sur le
 mont Thabor et Sisera rassemble tous ses chars vers le torrent du Kison.
Juges 4: 12, 13: "12 On informa Sisera que Barak, fils d'Abinoam, avait pris la direction du mont Thabor. 13 Et, depuis Harosheth-Goïm, Sisera rassembla vers le torrent du Kison tous ses chars, 900 chars en fer, et tout le peuple qui était avec lui."

La vallée de Jizréel, le mont Thabor où se positionne l'arme de Barak et Déborah. Les Cananéens se rassemblent près du torrent Kison

 

La prophétesse Déborah dit Barak: "Lève-toi, car voici le jour où l’Éternel livre Sisera entre tes mains." Barak doit combattre les Cananéens avec 10'000 hommes des tribus de Zabulon et de Nephtali. Barak accepte la mission à la seule condition que Déborah l’accompagne. La prophétesse va l’accompagner mais lui répond cependant qu’il ne récoltera pas de gloire car l’Éternel livrera Sisera entre les mains d’une femme. Alors que toute l’armée est vaincue, Sisera réussit à s’enfuir et se réfugie dans la tente de Jaël, une femme courageuse qui le tue en lui enfonçant un pieu dans la tempe. (Juges chapitre 4).

La vallée de Méguiddo a connu ce jour là une grande victoire miraculeuse grâce à l’intervention de Dieu. Voici quelques paroles extraites du chant de Déborah :  « 
Alors les rois de Canaan ont combattu à Thaanac, vers les eaux de Meguiddo. Ils n'ont remporté ni butin ni argent. 20 Du haut du ciel on a combattu, depuis leur parcours les étoiles ont combattu contre Sisera. 21 Le torrent du Kison les a entraînés, le torrent des temps anciens, le torrent du Kison…». Juges 5 : 19-21.


 

Le chant de Déborah se termine par ces paroles prophétiques : « Que tous tes ennemis disparaissent ainsi, Éternel! Ceux qui l'aiment sont pareils au soleil quand il paraît dans toute sa force. » Juges 5 :31.
Le pays est alors en paix pendant 40 ans.


 La défaite des 135 000 Madianites par les 300 hommes de Gédéon

Parce que les Israélites ont fait ce qui déplaît à Dieu, ils ont été livrés aux mains de 
Madian pendant 7 ans.
Les Madianites les oppriment, détruisent tout le produit des récoltes et des élevages, plongeant ainsi Israël dans une grande misère.
Après 7 années d’oppression, Dieu décide de les libérer. Cependant, il estime que 22 000 hommes, c’est beaucoup trop pour combattre les 
135'000 Madianites (Juges 8 :10).
Seuls 
300 hommes sont sélectionnés pour participer au combat contre les 135'000 Madianites sous le commandement de Gédéon. Ceux-ci sont ensuite répartis en 3 groupes de 100 soldats et se munissent de trompettes et de cruches vides. 120'000 soldats madianites sont tués. Alors qu'ils partent à la recherche des 15'000 Madianites qui ont pris la fuite, les habitants de Succoth et de Penuel refusent d'aider Gédéon et ses hommes. Gédéon promet de se venger à son retour.

 

Suite à cette victoire, le pays est en paix pendant 40 ans. 
Juges 8:28 « Les Madianites furent humiliés devant les Israélites et ne relevèrent plus la tête. Le pays fut en paix pendant 40 ans, c'est-à-dire durant la vie de Gédéon.»


 Le roi Saül et ses fils meurent sur le mont Guilboa dans la vallée de Jizréel

Alors que les 
armées philistines installent leur camp à Sunem, Saül et les Israélites se positionnent sur le mont Guilboa (1 Samuel 28 :4).
A la vue des Philistins, Saül est rempli de peur et cherche à consulter l’Éternel mais Dieu s’est détourné de lui. Saül va alors consulter 
une voyante à En-Dor. L’esprit qui apparaît, sous l’apparence du prophète Samuel, lui apprend que demain, lui et ses fils seront livrés entre les mains des Philistins avec l’ensemble des Israélites (1 Samuel 28 :19).

Les Israélites sont vaincus par les Philistins et les 3 fils de Saül sont tués pendant les combats.

1 Samuel 31 :1, 2 : « 1 Les Philistins livrèrent bataille à Israël et les Israélites prirent la fuite devant eux. Ils tombèrent morts sur le mont Guilboa. 2 Les Philistins rattrapèrent Saül et ses fils, et ils tuèrent Jonathan, Abinadab et Malkishua, les fils de Saül. »

Saül lui-même est blessé, il demande à son porteur d’armes de l’achever pour ne pas subir les tortures infligées par les Philistins. Mais le porteur d’armes ne veut pas tuer le roi. Saül se jette alors sur son épée et meurt. Le porteur d’armes se tue à son tour (1
 Samuel 31 :3-5).

 

Tous meurent ainsi la même journée. Le lendemain, les Philistins trouvent le cadavre de Saül sur le mont Guilboa.

1 Samuel 31 :8 : « Le lendemain, les Philistins vinrent pour dépouiller les morts, et ils trouvèrent le cadavre de Saül et de ses trois fils sur le mont Guilboa. »


 Le roi Achazia de Juda est tué par Jéhu, il meurt à Méguiddo

Conformément à sa mission divine, 
Jéhu vient de tuer Joram, roi d’Israël et fils d’Achab, à Jizréel. Il s’en prend ensuite à son neveu, le roi Achazia, roi de Juda, qui n’est autre que le fils d’Athalie, la fille de Jézabel. Achazia meurt de ses blessures à Méguiddo.

2 Rois 9 :27 : « A cette vue, Achazia, le roi de Juda, s'enfuit par le chemin de Beth-Hagan. Jéhu le poursuivit et ordonna: «Lui aussi, frappez-le sur son char!» Et on le frappa à la montée de Gur, près de Jibleam. Il se réfugia à Meguiddo et il y mourut. »


 Le bon roi Josias meurt à Megguido

Josias, est l’un des rares bons rois qu’a connu Juda. Son nom lui-même avait été prophétisé environ 300 ans plus tôt à Béthel devant Jéroboam, le premier roi d’Israël qui avait plongé le pays dans l’idolâtrie. 

1 Rois 13 :2. «Autel! Autel! Voici ce que dit l’Éternel: 'Un fils naîtra dans la famille de David. Son nom sera Josias. Il offrira en sacrifice sur toi les prêtres des hauts lieux qui brûlent des parfums sur toi, et l'on brûlera sur toi des ossements humains!'».

C’est Josias qui a définitivement mis fin aux 
sacrifices d’enfants en l’honneur de Moloch et de Baal dans le Tophet situé au sein de la vallée de Hinnom
En effet, Josias profane le Tophet en y brûlant et en y répandant les ossements humains des prêtres, le rendant ainsi définitivement impur pour le culte idolâtrique. 

« 10 Le roi rendit Topheth, dans la vallée des fils de Hinnom, impur afin que personne ne fasse plus passer son fils ou sa fille par le feu en l'honneur de Moloc.  13 Le roi rendit impurs les hauts lieux qui se trouvaient en face de Jérusalem, à droite du mont de la Destruction, et que Salomon, le roi d'Israël, avait construits en l'honneur d'Astarté, l'abominable déesse des Sidoniens, de Kemosh, l'abominable dieu de Moab, et de Milcom, l'abominable dieu des Ammonites. 
14 Il brisa les statues, abattit les poteaux sacrés et remplit d'ossements humains la place qu'ils occupaient".  
2 Rois 23 : 10

Lien - Vallée de Hinnom

Josias s’est toujours montré fidèle à Yahvé et un fervent défenseur du vrai culte.

Il est tué à 
Méguiddo par le pharao Néco alors que celui-ci montait pour combattre à Karkemish vers l’Euphrate.
2 Rois 23 :29 : «  A son époque, le pharaon Néco, le roi d'Egypte, monta rejoindre le roi d'Assyrie vers l'Euphrate. Le roi Josias marcha à sa rencontre et le pharaon le tua à Meguiddo dès qu'il le vit. »

 

 

 La bataille finale du grand jour du Dieu Tout-Puissant va-t-elle avoir lieu dans la vallée de Jizréel ou vallée de Méguiddo ? 

Apocalypse 16 : 16 : « Ils les rassemblèrent à l'endroit appelé en hébreu Harmaguédon. »

Comme nous l’avons compris tout au long de l’étude de l’Apocalypse, ce livre prophétique a été écrit de manière imagée et symbolique. L’allusion aux lieux, nations ou personnages du passé biblique permet de mieux comprendre le sens des représentations prophétiques qui vont bientôt s’accomplir sous nos yeux.
Par ailleurs une simple vallée ne pourrait contenir toutes les armées terrestres et célestes de 
la plus grande bataille de tous les temps !

Apocalypse 19 :14 : « Les armées célestes le suivaient, montées sur des chevaux blancs et habillées d'un fin lin, blanc et pur. »

La guerre d’Harmaguéron concernera toute la planète et pas seulement une petite région dans un seul pays. 

De nombreuses prophéties montrent que 
toute la terre, toutes les nations, tous les peuples seront concernés par les grands bouleversements du temps de la fin et par la grande guerre de Dieu.

Ap 7 :1 : « Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre. Ils retenaient les quatre vents de la terre afin qu'il ne souffle pas de vent, ni sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. »

Ap 14 :19 : « 19 L'ange jeta sa faucille sur la terre. Il vendangea la vigne de la terre et versa cette vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu. 20 Le raisin fut écrasé dans la cuve à l'extérieur de la ville. Du sang en sortit et monta jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de 300 kilomètres. »

Ap 6 :4 : « Et un autre cheval, rouge feu, apparut. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre afin que les hommes s'entretuent, et une grande épée lui fut donnée. »

Ap 6 :8 : « Je regardai et je vis un cheval verdâtre. Celui qui le montait avait pour nom «la Mort», et le séjour des morts l'accompagnait. Ils reçurent le pouvoir, sur le quart de la terre, de faire mourir les hommes par l'épée, par la famine, par la peste et par les bêtes sauvages de la terre. »

Ap 6 :14-17 : « 14 Le ciel se retira comme un livre qu'on enroule et toutes les montagnes et les îles furent écartées de leur place. 15 Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. 16 Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: «Tombez sur nous et cachez-nous loin de celui qui est assis sur le trône et loin de la colère de l'Agneau. 17 En effet, le grand jour de sa colère est venu, et qui peut résister?»

Ap 8 :13 : « Je regardai et j'entendis un aigle qui volait très haut dans le ciel et qui disait d'une voix forte: «Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre à cause des autres sonneries de trompette, celles que les trois anges vont encore faire retentir!» »

Jérémie 25 : 32, 33 : « 32 »Voici ce que dit l’Éternel, le maître de l'univers: Le malheur se propage de nation en nation et une grande tempête se lève depuis les extrémités de la terre. 33 Ce jour-là, ceux que l’Éternel aura tués seront étendus d'un bout à l'autre de la terre. Ils ne seront ni pleurés, ni ramassés, ni enterrés: ils seront pareils à du fumier sur la terre.»

Ézéchiel 38 :21-23 : « 21 Je déclencherai une guerre contre Gog sur toutes mes montagnes, déclare le Seigneur, l’Éternel. Ils s'entretueront en retournant leurs armes les uns contre les autres. 22 J'exécuterai mes jugements contre lui par la peste et par le sang, par une pluie torrentielle et par des grêlons. Je ferai pleuvoir le feu et le soufre sur lui, sur ses troupes et sur les nombreux peuples qui l'accompagneront. 23 Ainsi, je manifesterai ma grandeur et ma sainteté et je me ferai connaître aux yeux de beaucoup de nations. Elles reconnaîtront alors que je suis l’Éternel. »

Luc 21 : 34, 35 : « 34 Faites bien attention à vous-mêmes, de peur que votre cœur ne devienne insensible, au milieu des excès du manger et du boire et des soucis de la vie, et que ce jour ne fonde sur vous à l'improviste. 35 En effet, il s'abattra comme un piège sur tous les habitants de la terre. »

Jérémie 25 : 30, 31 : « 30 »Quant à toi, tu leur transmettras toutes ces prophéties et tu leur diras: 'L’Éternel rugit d'en haut, de son saint refuge il fait retentir sa voix. Il rugit contre son domaine, il répond à tous les habitants de la terre d'un cri semblable à celui des hommes qui écrasent le raisin. 31 Ce tapage se propage jusqu'aux extrémités de la terre, parce que l’Éternel est en conflit avec les nations. Il poursuit toute créature en justice, il livre les méchants à l'épée', déclare l’Éternel. »

2 Pierre 3 :12, 13 : « 12 Attendez et hâtez la venue du jour de Dieu, jour où le ciel enflammé se désagrégera et où les éléments embrasés se fondront. 13 Mais nous attendons, conformément à sa promesse, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera. »

L’ensemble de ces versets démontrent que tous les habitants de la terre seront témoins de la grande guerre du Tout-Puissant quand il interviendra pour instaurer enfin son règne de justice.
La plus grande guerre de tous les temps n’aura pas lieu dans la vallée de Jizréel en Israël, elle aura lieu 
sur toute la terre et concernera tous les pays du monde.

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0