Babylone, la fierté des Chaldéens


Babylone, la fierté des Chaldéens


 

 

 Babylone, une importante cité antique

Babylone est le nom d’une ville antique de 
Mésopotamie située sur l’Euphrate à environ 100 kilomètres au sud de l’actuelle Bagdad (Irak), à moins de 10 km de la ville moderne de Hilla. Babylone vient de l’hébreu « Balal » qui signifie « confusion », en souvenir de la confusion des langues lors de la construction de la tour de Babel. Certains disent aussi qu’elle viendrait de l’akkadien « Bāb-Ilum» qui signifie « porte des dieux ».

Le nom de «Babylone » est parfois utilisé pour désigner la totalité de l’empire babylonien.
Babylone connaît son apogée au VIe siècle av. J.-C. durant le règne de
 Nébucanetsar ou Nabuchodonosor II qui dirige alors un empire dominant une vaste partie du Moyen-Orient. Babylone est à cette époque l'une des plus éminentes cités au monde. 
Elle est pendant longtemps un centre culturel et religieux rayonnant dans tout le monde antique.
Les milliers de 
tablettes cunéiformes découvertes sur les différents sites de Babylonie permettent de dresser un tableau de cette ville prestigieuse qui a joué un rôle important dans l’histoire biblique. 


 Une ville très religieuse

Profondément religieuse, cette ville est caractérisée par une profusion de croyances, de rites, de cultes, de dieux, de pratiques spirites qui y ont vu le jour et se sont ensuite répandus sur la terre en s’intégrant à la plupart des religions pour survivre jusqu’à nos jours.
Des fouilles et des textes antiques attestent l’existence de plus de 50 temples dédiés à différentes divinités. Les Babyloniens adorent plusieurs triades, croient en l’immortalité de l’âme et en l’existence d’un lieu de tourments, l’enfer.

La Bible parle à de nombreuses reprises de Babylone : la première fois dans le livre de la genèse, la dernière fois, dans le livre de l’Apocalypse.
Babylone, est le lieu de la première grande rébellion organisée contre Dieu.

La Tour de Babel construite par Nimrod, un puissant chasseur en opposition avec Dieu. L’Éternel provoque la confusion des langages.

 

Si l'épisode de la "tour de Babel" se situe au début de la Bible, au milieu de celle-ci s'impose la grandeur de Babylone, la ville ennemie des Hébreux. Tout à la fin de la Bible, nous trouvons "Babylone la grande", ville symbolique, qui jouera un rôle important dans les évènements du temps de la fin. 


 L’astrologie et la divination à Babylone

Les Babyloniens se sont consacrés aux 
observations astronomiques plus que tout autre peuple ancien, ils ont fabriqué et perfectionné des instruments pour observer les angles et pour mesurer le temps. L’astrologie dont le but est de prédire l’avenir était très répandue (elle est l’ancêtre de l’astronomie).
Babylone était aussi connue pour 
ses pratiques spirites, ses sortilèges et sa sorcellerie.
La Bible parle des pratiques magiques de Babylone, des rites de sorcellerie, des devins, des astrologues, des idoles qu'on consulte, des spécialistes du ciel, des sorts tirés, des présages recherchés dans le foie d'animaux… 
Esaïe 47 :1 ; Ezéchiel 21 :26.


 La tête en or de la statue : Babylone de 609 à 539 av J-C.

La tête en or de la statue du rêve de Nébucadnetsar représente Babylone

 

Babylone est représentée par la tête en or de l’immense statue que Nébucadnetsar reçoit en vision en 604 av J-C.
L’or, le métal le plus précieux, est associé à la grandeur de Babylone surnommée ville mythique, ville des dieux, merveille du monde. Babylone, ville prestigieuse, est un symbole de beauté et ses jardins suspendus font partie des merveilles du monde. On y trouve d’importants monuments tels que la ziggourat (Etemenanki ) et le temple de Marduk qui dominaient la ville.  

 

Babylone surnommée ville mythique, ville des dieux, merveille du monde. Babylone, ville prestigieuse, est un symbole de beauté et ses jardins suspendus font partie des merveilles du monde.

gravure réalisée par Martin HEEMSKERCK, Pays Bas, XVI° siècle

 


Dans la Bible, Babylone est décrite, selon les traductions, comme : 
« 
le joyau des royaumes, cité splendide qui faisait la fierté des Chaldéens » - Esaïe 13 :19.
« 
Babylone, l'ornement des royaumes, la fière parure des Babyloniens » 
« 
la noblesse des Royaumes, l'excellence de l'orgueil des Chaldéens »
«
Souveraine des royaumes / maîtresse des royaumes / reine des royaumes » - Esaïe 47 :5


Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0