Jésus nous enseigne le pardon


Jésus nous enseigne le pardon


 

 

Mat 18 : 21, 22 : « 21 Alors Pierre s'approcha de Jésus et lui dit: "Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu'il péchera contre moi? Est-ce que ce sera jusqu'à 7 fois? " 22 Jésus lui dit: " Je ne te dis pas jusqu'à 7 fois, mais jusqu'à 70 fois 7 fois." »

 

 


 Jésus enseigne le pardon

Lorsque  Pierre demande à Jésus s’il doit pardonner à son frère jusqu’à 7 fois, le Messie lui répond non pas jusqu’à 7 fois, mais jusqu’à 70X7 fois. Cette réponse indique clairement qu’il ne convient pas de compter chaque offense à notre égard. Il ne s’agit pas de tenir une comptabilité de toutes les paroles et de tous les actes mauvais dont nous aurions été victimes. En effet, nous sommes tous imparfaits et si l’on veut vraiment trouver des manquements ou des raisons de reprocher quelque chose à quelqu’un, nous en trouverons.  

 

Notons ici l’utilisation du chiffre 7 qui est retrouvé à de très nombreuses reprises dans la Bible. Ce nombre hautement symbolique évoque la plénitude, la perfection, la puissance, la totalité, la gloire. 

 

Lien- Le nombre 7 dans la Bible

 

 

Dans son sermon sur la montagne, Jésus nous a donné la prière modèle ; chaque jour des millions de chrétiens dans le monde récitent : « pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés » (Matthieu 6 :9-13).


Il ajoute cette règle de base pour tous les chrétiens :

Matthieu 6 :14, 15 : « 14 »Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi; 15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes. »

 

Dans son sermon sur la montagne, Jésus nous a donné la prière modèle ; chaque jour des millions de chrétiens dans le monde récitent : « pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés »

 

 

 

 La parabole du débiteur impitoyable

 

Pour mieux comprendre ce principe, Jésus nous enseigne au travers de la parabole du débiteur impitoyable qui s’était vu remettre une très grosse dette par le roi mais qui, à sa sortie de prison, s’en prend violemment à l’un compagnon qui ne lui devait que 100 pièces d’argent. Le compagnon le supplie mais finit par être jeté en prison à son tour. En apprenant cela, le roi rappelle le débiteur impitoyable et lui réclame à nouveau tout ce qu’il devait (Matthieu 18 :23-35). Jésus termine sa parabole en disant : « C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son cœur.  

 

Matthieu 18 : 23-27 : « 23 «C'est pourquoi, le royaume des cieux ressemble à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. 24 Quand il se mit à l'œuvre, on lui en amena un qui devait 10'000 sacs d'argent. 25 Comme il n'avait pas de quoi payer, son maître ordonna de le vendre, lui, sa femme, ses enfants et tout ce qu'il avait, afin d'être remboursé de cette dette. 26 Le serviteur se jeta par terre et se prosterna devant lui en disant: '[Seigneur,] prends patience envers moi et je te paierai tout.' 27 Rempli de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit la dette. »

 

 

 

Matthieu 18 : 28-30 : «  28 Une fois sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait 100 pièces d'argent. Il l'attrapa à la gorge et se mit à l'étrangler en disant: 'Paie ce que tu me dois.' 29 Son compagnon tomba [à ses pieds] en le suppliant: 'Prends patience envers moi et je te paierai.' 30 Mais l'autre ne voulut pas et alla le faire jeter en prison jusqu'à ce qu'il ait payé ce qu'il devait.

 

 

 

Matthieu 18 : 31-35 : « 31 A la vue de ce qui était arrivé, ses compagnons furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s'était passé. 32 Alors le maître fit appeler ce serviteur et lui dit: 'Méchant serviteur, je t'avais remis en entier ta dette parce que tu m'en avais supplié. 33 Ne devais-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon comme j'ai eu pitié de toi?' 34 Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux jusqu'à ce qu'il ait payé tout ce qu'il devait. 35 C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son cœur.»

 

 

 

Dieu nous pardonne bien des choses jour après jour, de la même façon, nous devons aussi pardonner à notre prochain.

 

 

 

 Les effets du pardon

 

Même si l’on ne peut remonter le temps pour empêcher nos erreurs et même si le mal qui est causé est souvent irréversible, le fait d’exprimer ses regrets et de demander pardon procure un apaisement aussi bien à la victime qu’à la personne responsable de la situation douloureuse.

 

Même si l’on ne peut remonter le temps pour empêcher nos erreurs et même si le mal qui est causé est souvent irréversible, le fait d’exprimer ses regrets et de demander pardon procure un apaisement aussi bien à la victime qu’à la personne responsable.

 

 

Ce principe est valable même dans les cas extrêmes.

J’ai parlé un jour avec une femme qui a perdu son fils unique, un jeune homme sportif de 20 ans qui a été fauché par un chauffard alors qu’il faisait du vélo sur une route de campagne.

Cette mère qui a ensuite tout perdu, emploi, mariage, joie de vivre… en s’enfonçant dans la dépression, déplorait, en plus, le silence du responsable qui n’a jamais exprimé le moindre regret, qui n’a jamais demandé pardon.

 

Il en est de même de ceux qui sont victimes d’accidents. Combien même ils sont involontaires, il n’en demeure pas moins que le conducteur a peut-être entraîné d’importants soucis de santé et que la moindre des choses et de demander avec une immense humilité pardon pour tout le mal qui a été causé.

 

 

D’après la Loi mosaïque, les Israélites devaient respecter des normes de sécurité afin d’éviter les accidents.


Deutéronome 22 : 8 : « »Si tu construis une maison neuve, tu feras une balustrade autour de ton toit afin de ne pas charger ta maison de sang dans le cas où quelqu'un en tomberait. »

 

S’il arrivait malheur à quelqu’un en raison d’une négligence, six villes de refuge étaient prévues pour les homicides involontaires (Deutéronome 19 :1-10). Cela montre bien qu’une mort, reste une mort même si elle est involontaire.

S’il arrivait malheur à quelqu’un en raison d’une négligence, six villes de refuge étaient prévues pour les homicides involontaires (Deutéronome 19 :1-10). Cela montre bien qu’une mort, reste une mort même si elle est involontaire.

6 villes de refuge en Israël accueillent les auteurs d'homicides involontaires - carte JW.org

 

 

La personne qui accepte le pardon qui lui est adressé va pouvoir décharger sa colère, ou une partie de sa colère, de sa rancune, de son amertume. Ce poids, trop lourd à porter et qui ne diminue pas avec les années, pourra laisser la place au soulagement, à l’apaisement.

La victime ne permettra plus au coupable de continuer à la faire souffrir en ressassant indéfiniment des sentiments destructeurs.

 

 

Mais tant que le problème n’a pas été réglé, tant que Justice n’a pas été faite, tant que la douleur intérieure ne s’est pas exprimée et n’a pas été libérée, tant qu’une explication n’a pas été donnée, tant que le pardon n’a pas été demandé… il est impossible de reprendre sa vie comme si de rien n’était. Au plus profond de nous, une petite voix criera à l’injustice et nous réveillera la nuit jusqu'à ce qu'on l'écoute.


La justice, le pardon et la réparation permettront de refermer l’épisode douloureux et de passer à autre chose. 

 

Lien – Le pardon et les agressions sexuelles

 

 

Les personnes qui tiennent une comptabilité de toutes les petites offenses commises à leur égard se chargent elles-mêmes d’un poids inutile, d’un fardeau qui peut finir par être destructeur et qui assombrit leur vie.

 

Nous avons déjà assez de vrais problèmes à traiter et de grands malheurs, ne nous chargeons pas d’un fardeau inutile et pesant. N’occupons pas notre esprit avec des pensées négatives, ne le remplissons pas d’amertume. Soyons conscients que rien n’est caché aux yeux de Dieu et que chacun aura un jour des comptes à rendre pour son comportement.

 

Les personnes qui tiennent une comptabilité de toutes les petites offenses commises à leur égard se chargent elles-mêmes d’un poids inutile, d’un fardeau qui peut finir par être destructeur et qui assombrit leur vie.

Image par Mohamed Hassan de Pixabay

 

 

 

 Ceux qui ne demandent pas pardon auront des comptes à rendre

 

Ceux qui croient échapper à la justice et continuent impunément leurs actes nuisibles auront des comptes à rendre le moment fixé, car Jésus-Christ, le juge de la terre, mettra en lumière ce qui est caché et dévoilera les fautes et les intentions du cœur. C’est ce que nous explique l’apôtre Paul dans sa lettre aux Corinthiens. Il nous dit aussi, dans sa lettre aux romains, que Dieu traitera chacun conformément à ses actes.

1Corinthiens 4 : 5 : « C'est pourquoi ne portez aucun jugement avant le moment fixé, avant le retour du Seigneur, car il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et il dévoilera les intentions des cœurs. Chacun recevra alors de Dieu la louange qui lui revient. »

Romains 2 : 6-9 : « 6 Il traitera chacun conformément à ses actes : 7 à ceux qui, par leur persévérance à faire le bien, recherchent l'honneur, la gloire et l'incorruptibilité, il donnera la vie éternelle; 8 mais il réserve son indignation et sa colère à ceux qui, par esprit de révolte, rejettent la vérité et obéissent à l'injustice. 9 La détresse et l'angoisse atteindront tout être humain qui fait le mal.»

Ainsi, chacun aura un jour à rendre des comptes pour le mal qu’il aura commis, tout sera mis à nu devant notre Seigneur. 

Ceux qui croient échapper à la justice et continuent impunément leurs actes nuisibles auront des comptes à rendre le moment fixé, car Jésus-Christ, le juge de la terre, mettra en lumière ce qui est caché et dévoilera les fautes et les intentions du cœur.

IMGBIN_jessicademarchi - IMGBIN_robertoscibetta

 

 

Jésus nous fait part, dans le livre de l’Apocalypse, du cri des martyres chrétiens et cohéritiers du Christ, qui réclament justice.


Apocalypse 6 : 10 : « Ils crièrent d'une voix forte: « Jusqu'à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à faire justice et à venger notre sang sur les habitants de la terre? » »

 

Les âmes des chrétiens qui ont été mis à mort à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils ont rendu, réclament justice et vengeance auprès de l’Agneau qui vient d’ouvrir le cinquième sceau.

 

Cela montre clairement qu’être chrétien ne signifie pas pardonner aux pires criminels, aux pervers et à tous ceux qui se moquent de Dieu et de leur prochain !

D’ailleurs, si tel était le cas, que signifierait le jour de vengeance de Jéhovah ?

 

 

Pourtant, la Bible ne relate-t-elle pas des récits de rois sanguinaires comme Achab et Manassé qui ont reçu le pardon de Dieu malgré les atrocités qu’ils ont commises ?

 

En effet, cependant, ce qui a poussé Dieu à pardonner de tels actes infâmes est une attitude de repentance et d’humilité (1 Rois 21 :23-29 ; 2 Chroniques 33 :11-13).

 

Des rois sanguinaires comme Achab et Manassé qui ont reçu le pardon de Dieu malgré les atrocités qu’ils ont commises grâce à leur attitude une attitude de repentance et d’humilité.

 

 

►Les personnes malfaisantes qui ont reçu le pardon de Dieu ont, dans un premier temps, pris conscience de la gravité de leurs actes avec sincérité et de profonds regrets. Puis, elles ont abandonné leurs mauvaises actions tout en cherchant à réparer, autant que possible, le mal qu’elles ont commis.

 

1 Jean 1:9: « Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal. » - voir aussi Psaumes 32:5 et Psaumes 65:4.


Esaïe 55:7 : « Que le méchant quitte sa voie et l’homme malfaisant ses pensées ; qu’il revienne vers Jéhovah, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, car il pardonnera largement. » TMN 

 

Jacques 8:8-10 : « 8 Approchez-vous de Dieu et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez votre cœur, hommes partagés. 9 Ayez conscience de votre misère, soyez dans le deuil et dans les larmes, que votre rire se change en deuil et votre joie en tristesse. 10 Humiliez-vous devant le Seigneur et il vous élèvera. »

 

L’individu corrompu qui, accablé par ses fautes après avoir pris pleinement conscience de sa responsabilité, s’humilie devant Dieu en exprimant de profonds regrets pourra bénéficier de son Pardon.

 

Voir : Lien - Jéhovah pardonne nos fautes

 

Les personnes malfaisantes qui ont reçu le pardon de Dieu ont pris conscience de la gravité de leurs actes avec sincérité et de profonds regrets. Puis, elles ont abandonné leurs mauvaises actions tout en cherchant à réparer le mal, autant que possible.

 

 

 

 Conclusion

 

Jésus nous a enseigné le pardon. Si nous voulons que Dieu nous pardonne nos propres fautes, nous devons également pardonner les fautes de notre prochain et ne pas gaspiller un temps précieux en tenant une comptabilité qui ne ferait que ternir notre joie de vivre. (Matthieu 6 : 14, 15 ; Marc 11 :25 ; Mat 18 : 21, 22).

Pardonner permet de se décharger de sa colère, de sa rancune, de son amertume. Ces sentiments sont destructeurs pour la personne qui les ressasse. 

 


En ce qui concerne les actes criminels et les accidents aux conséquences désastreuses, seule la justice et des remords sincères avec si possible réparation permettront de refermer l’épisode douloureux et de passer à autre chose. 

 

 

Chaque individu qui a commis des fautes peut se tourner humblement vers Dieu et implorer son pardon avec l’assurance qu’il sera pardonné si ses mobiles sont sincères et s’il est déterminé à changer.

 

Psaumes 103 : 10-12 : «  10 Il ne nous traite pas conformément à nos péchés, il ne nous punit pas comme le mériteraient nos fautes, 11mais autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent; 12 autant l'orient est éloigné de l'occident, autant il éloigne de nous nos transgressions. »

 

 

Olivier                                                                                

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 et les images de Free Bible Images.


Jésus nous enseigne le pardon. Si nous voulons que Dieu nous pardonne nos fautes, nous devons aussi pardonner les fautes de notre prochain et ne pas gaspiller un temps précieux en tenant une comptabilité qui ne ferait que ternir notre joie de vivre.

Écrire commentaire

Commentaires: 0