Jésus se soumet à son Père


Jésus se soumet à son Père


 

 

 Jésus déclare lui-même être soumis à son Père

A plusieurs reprises, Jésus exprime sa soumission à Dieu, voici quelques exemples :

Jean 6 :38 : « Car je suis descendu du ciel, pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. »

Ce verset établit une nette distinction entre la volonté de Jésus et celle de son Père - celui qui l'a envoyé...

Celui qui envoie a, en toute logique, plus d'autorité que celui qui est envoyé.

1 Corinthiens 11 :3 : « le chef du Christ, c'est Dieu». 

Jean 14 : 28, 31 : « 28 (…) Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais auprès du Père, car mon Père est plus grand que moi.  31 Cependant, ainsi, le monde saura que j'aime le Père et que j'agis conformément à l'ordre que le Père m'a donné. » 

Luc 22 :40, 41 : « 41 Puis il s'éloigna d'eux à la distance d'environ un jet de pierre, se mit à genoux et pria 2 en disant: «Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse, mais la tienne 

Si le Père et le Fils n’étaient pas deux personnes distinctes, cette prière n’aurait aucun sens. Jésus se serait mis à genoux devant lui-même et se serait adressé une prière à lui-même - prière dans laquelle il fait une nette distinction entre SA volonté et celle de Son Père. S'ils étaient la même personne, la volonté de Jésus aurait forcément été celle de son Père!

Jean 5 :19, 20 : «  19 Jésus répondit à ces reproches en leur disant : Vraiment, je vous l'assure : le Fils ne peut rien faire de sa propre initiative ; il agit seulement d'après ce qu'il voit faire au Père. Tout ce que fait le Père, le Fils le fait également, 20 car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu'il faitIl lui donnera même le pouvoir d'accomplir des œuvres plus grandes que toutes celles que vous avez vues jusqu'à présent, et vous en serez stupéfaits. »

Jean 7 : 16-18 ; « 16 Jésus leur répondit: «Mon enseignement ne vient pas de moi mais de celui qui m'a envoyé. 17 Si quelqu'un veut faire la volonté de Dieu, il saura si mon enseignement vient de Dieu ou si je parle de ma propre initiative. 18 Celui qui parle de sa propre initiative cherche sa propre gloire, mais si quelqu'un cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai et il n'y a pas d'injustice en lui. »

Jésus n'a jamais recherché sa gloire personnelle, ni à occuper une position en vue. D'ailleurs, un jour, lorsque la foule a voulu l'enlever pour le faire roi, il a fui en se retirant sur la montagne, seul. Jean 6 : 15 

Par contre il a toujours glorifié Dieu en reconnaissant devant tous Sa Souveraineté suprême.


Jean 14 : 23, 24 : « 23 Jésus lui répondit: «Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole et mon Père l'aimera; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez lui. 24 Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles, et la parole que vous entendez ne vient pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé. »

Matthieu 20 : 20-23 : « 20 Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de Jésus avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande. 21 Il lui dit: «Que veux-tu?» «Ordonne, lui dit-elle, que dans ton royaume mes deux fils que voici soient assis l'un à ta droite et l'autre à ta gauche.» (…) quant à être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi et ne sera donné qu'à ceux pour qui mon Père l'a préparé.» »

Hébreux 5 : 8 : « Bien qu'étant Fils de Dieu, il a appris l'obéissance par tout ce qu'il a souffert ».

Philippiens 2.6 : «  lui qui est de condition divine n’a pas considéré comme une proie à saisir d’être l’égal de Dieu. 7  Mais il s’est dépouillé, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, et, reconnu à son aspect comme un homme, 8  il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, à la mort sur une croix. »
Jésus n’a jamais cherché à usurper la position de son père (contrairement à Satan). Bien au contraire, il a pris la condition d’un serviteur, il s’est abaissé et il est devenu obéissant jusqu’à la mort.


 Celui qui envoie n’est-il pas supérieur à celui qui est envoyé ?

D’après ces versets :
- Jésus est descendu du ciel pour faire la volonté de celui qui l’envoie : son Père ;
- Jésus adresse ses prières à Dieu, en se mettant humblement à genoux ;
- Jésus considère son Père comme plus grand que lui ;
- Jésus agit conformément à l’ordre que Dieu lui a donné ;
- Jésus dit qu’il ne peut rien faire de sa propre initiative ;
- Jésus fait ce qu’il voit faire au Père ;
- Jésus recherche la gloire de Celui qui l’a envoyé ;
- Jésus déclare que son enseignement ne vient pas de lui mais de Celui qui l’a envoyé ;
- Jésus demande que ce ne soit pas sa volonté qui se fasse mais la volonté de son Père.
- Jésus a un chef : Dieu.
- Jésus a pris la condition d’un serviteur

- Jésus recevra de Dieu le pouvoir d'accomplir des œuvres plus grandes.
- Jésus s’est abaissé
- Jésus est devenu obéissant jusqu’à la mort.
- Jésus a appris l’obéissance en endurant les souffrances.

Si l’un est envoyé par l’autre, si l’un adresse ses prières à l’autre, si l’un se met à genoux devant l’autre, si l’un obéit à l’autre, si l'un considère l'autre comme son chef, si l'un a appris l'obéissance à l'autre, si l’un est plus grand que l’autre, si l’un diffuse l’enseignement de l’autre, si l’un fait la volonté de l’autre, si l’un dit qu’il ne fait rien de sa propre initiative mais agit seulement d’après ce qu’il voit faire à l’autre, si l’un devient le serviteur de l’autre, si l'un reçoit le pouvoir accordé par l'autre...

Peut-on raisonnablement et en toute logique affirmer qu’il s’agit de la même personne ???
De toute évidence, l’un est entièrement soumis à l’autorité de l’autre,
 Jésus est humblement et sincèrement soumis à Dieu, son Père. Il ne peut donc raisonnablement être son père!

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0