Apocalypse 18 : 2 : Babylone la grande est devenue une habitation de démons


Babylone la grande est devenue une habitation de démons


 

Apocalypse 18 : 2 : « Il cria d'une voix forte: «Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire pour tout esprit impur, un repaire pour tout oiseau impur et détestable ». 

 

Alors qu’un ange puissant descend du ciel et illumine la terre de sa gloire, Babylone la grande, elle, devient un repaire pour tout esprit et tout oiseau impurs.

Qu’est-ce que cela signifie ?


 Démons et esprits impurs

Le verset indique qu’après être tombée, Babylone la grande devient une habitation de démons mais aussi un repaire pour tout esprit impur.
Quelle est la différence entre ces deux expressions ?
Aucune.
Les 
démons sont des esprits impurs, des anges déchus.
Un repaire est un lieu qui sert de refuge aux bêtes sauvages.
La même idée a été reformulée de manière un peu différente de façon à accentuer la dévastation de Babylone la grande et ce qu’elle est devenue : un lieu de destruction inhabité, inhospitalier que seules les créatures impures veulent habiter.

Les démons ou esprits impurs ont été rejetés par Dieu, ils se trouvent dans les ténèbres spirituelles de l’abîme symbolique, dans des fosses d’obscurité épaisse, loin de la lumière divine (
2 Pierre 2 : 4 ; Jude 1 : 6). Cet état d’abaissement spirituel convient tout à fait à ce lieu, ce repaire de désolation, laissé par la destruction de Babylone la grande.


 Un repaire pour tout oiseau impur et détestable

Quels sont les oiseaux considérés comme impurs dans la Bible ?
Le livre du Lévitique au chapitre 11 énumère l’ensemble des animaux considérés comme impurs et interdits à la consommation.

Les oiseaux impurs sont essentiellement des 
carnassiers, des oiseaux qui se nourrissent de chair crue vivante ou morte, souvent avec une grande voracité.

Parmi ces oiseaux, nous avons de nombreux rapaces : l’aigle, le milan, l’orfraie (Balbuzard pêcheur), les vautours, le hibou, la chouette, l’épervier, l’aigle de mer (pygargue), le Chat-huant (chouette hulotte).
Nous avons des échassiers comme la cigogne et le héron et des corvidés comme le corbeau.  
Son listés aussi des palmipèdes comme la mouette, le pélican, le cormoran, le plongeon qui se nourrissent essentiellement de poissons (piscivores).

Puis nous trouvons l'autruche et la huppe.
Enfin, apparaît également la 
chauve-souris bien que faisant partie des mammifères. 

Voir l’article :  La chauve-souris n'est pas un oiseau

 

Aucun de ces oiseaux ne pouvait être offert en sacrifice pour Yahvé. Les espèces animales qui étaient offertes en holocauste étaient toutes végétariennes (comme le pigeon et la tourterelle qui sont granivores).

La destruction de Babylone la grande a été totale, il ne reste plus rien qui la relie aux humains, à tel point que seuls les animaux sauvages comme les oiseaux impurs s’y réfugient, peut-être pour dévorer la chair de ce qui resterait de vie ou les cadavres résultant de la dévastation de Babylone la grande (les corbeaux , les vautours, mais aussi certains rapaces nocturnes sont nécrophages ou charognards).  

 

Après sa destruction Babylone la grande devient un repaire de démons et d'oiseaux impurs. Des charognards venus manger les chairs.

 

 

  L’autruche et le hibou associés à la destruction de Babylone

 
Plusieurs prophéties énoncées par les prophètes Esaïe et Jérémie font allusion à 
l’autruche et au chacal qui viendraient s’installer dans les villes inhabitées, dévastées et détruites par Dieu.
On peut citer en l’occurrence la ville de 
Babylone, la fière parure des Babyloniens, la grande ville resplendissante.
Babylone, la ville idolâtre pleine d’images sculptées qui préfigure Babylone la grande, devait subir la colère de Dieu.
Le prophète Jérémie avait prophétisé :
 
Jérémie 50 : 35-39 « 35 L'épée contre les Chaldéens ! dit l’Éternel, Contre les habitants de Babylone, ses chefs et ses sages ! 36 L'épée contre les prophètes de mensonge ! qu'ils soient comme des insensés ! L'épée contre ses vaillants hommes! qu'ils soient consternés ! 38 La sécheresse contre ses eaux ! qu'elles tarissent ! Car c'est un pays d'idoles; Ils sont fous de leurs idoles.39 C'est pourquoi les animaux du désert s'y établiront avec les chacals, Et les autruches y feront leur demeure; Elle ne sera plus jamais habitée, Elle ne sera plus jamais peuplée. » - Louis Segond
 
Le prophète Esaïe, quant à lui, avait annoncé :

Esaïe 13 : 19-22 : « 19 Alors Babylone, l'ornement des royaumes, la fière parure des Babyloniens, connaîtra la catastrophe dont Dieu a frappé Sodome et Gomorrhe. 20 Elle ne sera plus jamais habitée, elle ne sera plus jamais peuplée. L'Arabe n'y dressera pas sa tente et les bergers n'y feront pas dormir leurs troupeaux. 21 Ce sont les bêtes du désert qui y auront leur tanière. Les hiboux envahiront ses maisons, les autruches s'y installeront et les boucs viendront y faire leurs bonds. 22 Les hyènes hurleront dans ses palais et les chiens sauvages dans ses résidences de luxe. » Segond 21
 
Les autruches et les hiboux sont associés à d’autres animaux qui symbolisent le monde sauvage et inhabité. Les villes détruites et désertes deviennent leur repaire.
On retrouve l’autruche dans les prophéties qui prédisent la destruction du
 pays d’Edom et Samarie (Esaïe 34 :10-14 ; Michée 1 : 6-8).


De la même façon, la destruction de Babylone la grande laissera la place aux oiseaux et aux esprits impurs.



 Elle est tombée Babylone, elle est tombée !

Le livre de l’Apocalypse emploie ici une image forte afin de dépeindre la chute de Babylone la grande : 
un anéantissement total et complet.
Il ne reste plus rien de sa grandeur, de sa gloire, de sa richesse, de son pouvoir.

Il ne reste qu’un lieu désolé, hostile, funeste.

Nous comprenons ainsi que la religion en général va subir une attaque d’une extrême violence jusqu’à l’anéantissement.
Les individus, chrétiens ou pas, devront s’accrocher à autre chose que leur église, leurs réunions, leurs dirigeants… s’ils veulent continuer à pratiquer un culte, garder leur espérance et se nourrir spirituellement.

Les vrais chrétiens devront, individuellement, démontrer leur attachement à Dieu et à Jésus-Christ en demeurant 
fidèles malgré les pressions anti-religieuses qui leur seront imposées.

 

Olivier                                                                              Pour revenir à Apocalypse chapitre 18 c'est ici                               


Écrire commentaire

Commentaires: 0