Apocalypse 18 : 8 : Dieu l’a jugée, les fléaux qui lui sont réservés s’abattront sur elle


Dieu l’a jugée, les fléaux qui lui sont réservés s’abattront sur elle


 

Apocalypse 18 : 8 : « à cause de cela, en un seul jour, les fléaux qui lui sont réservés s'abattront sur elle: la mort, le deuil, la famine, et elle sera réduite en cendres. En effet, il est puissant, le Seigneur Dieu qui l'a jugée. »

 
 

 Le Seigneur Dieu l’a jugée

 

Le Verset d’Apocalypse 17 :6 nous dit que Babylone la grande est  ivre du sang des saints, du sang des témoins de Jésus.

 

Babylone la grande a entraîné les humains dans les souffrances de six siècles d’inquisition, huit guerres de religion entre catholiques et protestants, huit croisades, les conquêtes de nouveaux pays et continents au nom de la croix,… auxquelles s’ajoutent toutes les autres guerres de religion, génocides et autres atrocités commises par toutes les religions confondues. Le verset d’Apocalypse 18 : 24 déclare en effet que l'on a trouvé chez elle le sang des prophètes, des saints et de tous ceux qui ont été mis à mort sur la terre.

 

Loin d’être un refuge, un guide, Babylone la grande s’est servie de Dieu pour dominer les populations et s’enrichir. Elle a perverti l’enseignement pur du Christ en préférant la tradition et les bonnes-grâces des puissants de ce monde. Elle a maintenant des comptes à rendre.

 

Apocalypse 17 : 1 : « Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint me parler et dit: "Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux". »

 

On se souvient que les grandes eaux symbolisent des peuples, des foules, des nations et des langues (Apocalypse 17 :15). Ceux-ci sont sous la domination ou l’influence de Babylone la grande.

 
 

 En un seul jour, les fléaux qui lui sont réservés s'abattront sur elle

 

L’expression « en un seul jour » sous-entend que la destruction de Babylone sera soudaine et rapide.

Le verset 10, du même chapitre 18 va encore plus loin en disant :

 

« Ils (Les rois de la terre qui se sont livrés à la prostitution avec elle) se tiendront à distance, par crainte de son tourment, et ils diront: «Malheur! Malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure ton jugement est venu! » Ap 18 : 10.

 

Babylone la grande disparaîtra en une seule heure avec la même violence qu’une grande meule jetée dans la mer (Ap 18 :21).

 

 Les fléaux qui lui sont réservés s'abattront sur elle: la mort, le deuil, la famine, et elle sera réduite en cendres

 

Le jugement de Babylone la grande est implacable et inéluctable. Il est associé à sa mort, à sa disparition. Le verset d’Apocalypse 18 :8 dit qu’elle sera réduite en cendres. Elle subira donc une destruction totale, elle n’existera plus.

 

Que des organisations religieuses qui ont dominé le monde tout au long de l’histoire de l’humanité soient, de manière si soudaine, réduites à néant sera très certainement une source de grands bouleversements sur la terre.

 

 

Olivier                                                                                Pour revenir à Apocalypse chapitre 18 c'est ici

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0