Apocalypse 18 : 10 ; Ils se tiendront à distance par crainte de son tourment


Ils se tiendront à distance par crainte de son tourment


 

Apocalypse 18 : 10 : « Ils se tiendront à distance, par crainte de son tourment, et ils diront: «Malheur! Malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure ton jugement est venu! »

 
 

 Ils se tiennent à distance

 

Les amants de Babylone, les rois de la terre qui se sont livrés avec elle à la prostitution, pleurent et se lamentent et pourtant ils se tiennent à distance (Ap 18 : 10, 11).

Bien que nostalgiques de leur ancienne liaison et de leur longue histoire commune, les rois laisseront faire et assisteront passivement à la destruction de Babylone la grande. Ils se soumettent aux décisions de la bête qui agit au nom de toutes les nations de la terre et qui en a reçu tout pouvoir (Ap 13 : 7, 8).

 

Le verset cité en référence dit également qu’ils se tiennent à distance par crainte de son tourment. Sans doute craignent-ils qu’en soutenant Babylone la grande d’une manière ou d’une autre, ils ne subissent au moins en partie le même sort.

 

Si même des personnes influentes occupant des postes importants n’osent faire un pas vers Babylone la grande avec laquelle ils ont entretenu des relations intimes, cela nous renseigne sur le climat anti-religieux qui existera à ce moment-là.

 

En Apocalypse 13 : 6, il est dit que la bête « internationale » (certainement l’ONU qui aura évolué vers une forme de dictature), profèrera des blasphèmes contre Dieu pour insulter son nom et son tabernacle et ceux qui habitent dans le ciel.

De toute évidence elle méprisera tout ce qui est saint, céleste et spirituel.

 

Ce passage rejoint la description de l’antichrist qui doit apparaître au temps de la fin : 

Dan 11 : 36 : « Le roi fera ce qu'il voudra. Il sera plein d'arrogance, se grandira au-dessus de tous les dieux et prononcera des paroles extraordinaires contre le Dieu des dieux. Il prospérera jusqu'à ce que la colère soit à son comble, car ce qui est décidé s'accomplira ».

 

Ce roi correspond à la corne arrogante qui se grandira jusqu’au ciel d’où elle fera symboliquement tomber les corps célestes et les étoiles. Puis elle les piétinera démontrant ainsi un total manque de respect envers Dieu, Jésus (le chef de l’armée céleste) et ses anges et une volonté de détruire toute spiritualité et tout attachement religieux pouvant se mettre au travers de son pouvoir absolu.

Daniel 8 : 10, 11 : « 10 Elle a grandi jusqu'au niveau des corps célestes. Elle a fait tomber par terre une partie de ces corps et des étoiles, et elle les a piétinés. 11 Elle a grandi jusqu'au niveau du chef de l'armée. Elle lui a enlevé le sacrifice perpétuel et a bouleversé les fondations de son sanctuaire ». 

 

Au temps de la fin, dans un tel contexte antireligieux, il sera difficile d’afficher sa croyance en Dieu, en Jésus et en toutes ses promesses. En effet, l’opposition religieuse, ira jusqu’à persécuter les fidèles chrétiens. 

Apocalypse 13 :7 : « Il lui fut permis de faire la guerre aux saints et de les vaincre. Elle reçut l'autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation, »

Dan 7 : 25 : « Par ses paroles il s'opposera au Très-Haut. Il opprimera les saints du Très-Haut et projettera de changer les temps et la loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, deux temps et la moitié d'un temps. »

 
 

 «Malheur! Malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante!

 

L’antique Babylone était une ville puissante et prestigieuse qui faisait la fierté des chaldéens. On se souvient des paroles de Nébucadnetsar :

 

«N'est-ce pas Babylone la grande, celle que j'ai moi-même construite, pour en faire la résidence royale, par la puissance de ma force et pour la gloire de ma majesté?» - Daniel 4:27

 

Tout comme l'antique Babylone, la perle des royaumes a connu l'anéantissement totale, de la même manière, Babylone la grande, la toute puissante, pleine de gloire et de richesses subira également un anéantissement total.

 

La Bible en parle comme de « la reine des royaumes, la perle des royaumes, l’orgueilleuse parure des Chaldéens » - Esaïe 13 : 19 ; 47 : 5.

 

Et pourtant, elle a connu l’anéantissement total. -  (Lien - Babylone, fierté des chaldéens )

 

De la même manière, Babylone la grande, la toute puissante, pleine de gloire et de richesses subira également un anéantissement total.

 
 

 En une seule heure ton jugement est venu! »

 

La destruction de Babylone la grande est soudaine et rapide. Le verset dit qu’en une seule heure est venu son jugement !

 

Evidemment cette durée est symbolique, il ne s’agira certainement pas d’une véritable heure de 60 minutes car prendre des décisions d’une telle importance afin de voter des lois antireligieuses se fait avec plus de temps. Cependant, l’idée qui se dégage ici met en évidence la soudaineté et l’efficacité de l’action qui est prise à l’encontre de Babylone la grande.

 

Ne nous disons donc pas comme la plupart de nos contemporains rien n’a changé depuis la création du monde et que les prophéties ne sont que du vent -  2 Pierre 3 : 3, 4.

Toutes les prophéties s'accompliront sans faute.

 

Car les évènements peuvent se précipiter et en entraîner rapidement d’autres en cascade. Sans même nous en apercevoir, nous pourrions nous retrouver dans une situation complètement différente où la religion sera plus source de haine que d’admiration.

 

 

Olivier                                                                       Pour revenir à Apocalypse chapitre 18 c'est ici

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0