Apocalypse 18 : 14 : Toutes les richesses et les splendeurs que convoitait Babylone la grande sont perdues pour elle


Toutes les richesses et les splendeurs que convoitait Babylone la grande sont perdues pour elle


 

 

Apocalypse 18 : 14: «Les fruits que tu désirais profondément sont partis loin de toi; toutes ces richesses et ces splendeurs sont perdues pour toi et tu ne les retrouveras plus.» 

 

La Traduction Edmond Stapfer rend ainsi ce verset :

 

« Et toute cette moisson de choses que convoitait ton âme s'en est allée loin de toi, et toutes ces choses brillantes et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne le trouveras plus jamais. » Ap 18 : 4

 
 

 Babylone la grande a convoité le pouvoir

 

Les clergés prétendent représenter Dieu sur terre, de ce fait, ils obtiennent soumission et adulation de la part des fidèles. Babylone la grande a convoité le pouvoir et s’est hissée au-dessus des dirigeants politiques qu’elle a manipulé au nom de Dieu.

 

Avant la chute de l’Empire romain d’occident, politique et religion sont entremêlées. Les premiers empereurs chrétiens président eux-mêmes les conciles sur des grandes questions doctrinales qu’ils imposent ensuite à la population afin de préserver l’unité de l’empire. Le clergé chrétien qui collabore avec l’empereur garde ses privilèges. Celui qui ne collabore pas, comme Arius, est frappé d’ostracisme.

 

Après l’effondrement de l’Empire romain d’occident, l’Eglise renforce son pouvoir en couronnant elle-même les rois.

 

On se souvient de Clovis qui s’est fait baptiser en 498 par l’évêque de Reims, Rémi, avec toute son armée, moyen le plus infaillible pour légitimer son autorité auprès des Gallo-Romains.

 

Puis souvenons-nous de Pépin le Bref, fils de Charles Martel et père de Charlemagne, qui obtient l’assentiment du pape Zacharie pour mettre fin au règne des Mérovingiens et prendre la place de Childéric III. En 751, Pépin le Bref, premier représentant de la dynastie carolingienne, se fait élire roi des Francs. La légitimité de son règne est assurée par le sacre royal. Par cette onction, le roi des Francs est désormais investi par Dieu d'une mission de protection de l'Église. Dès lors, chaque roi de France aura à cœur de renouveler ce rituel lors de son avènement et particulièrement en cas de changement de dynastie comme c’est le cas pour Hugues Capet et la dynastie capétienne.

 

La légitimité du règne est assurée par le sacre royal. Par cette onction, le roi des Francs est désormais investi par Dieu d'une mission de protection de l'Église. Chaque roi de France aura à cœur de renouveler ce rituel comme Hugues Capet et la dynastie

Hugues Capet, le couronnement enluminure - Wikipédia Commons

 


En échange, Pépin le Bref s’engage à protéger l’Eglise des Lombards en Italie et concède au pape Etienne II, successeur de Zacharie, un territoire en Italie qui deviendra les Etats pontificaux ou Etats de l’Eglise, sous l’autorité temporelle du pape entre 754 et 1870.

 

Son fils Charlemagne est couronné empereur de l’Empire romain d’occident le 25 décembre 800 à la basilique saint Pierre de Rome par le pape Léon III.

 

LEmpire romain d’occident ressuscité est alors dirigé par un chef couronné par le pape au nom de Dieu et ne doit son pouvoir qu’à l’Eglise Il s’engage donc à l’aider dans sa mission…  La puissance de Charles 1er s'étend à tous les pays et à tous les hommes qui reconnaissent dans le pape de Rome l'autorité centrale de l'Église.

Pendant les mille ans du Moyen-âge, grâce à l’union de l’Église et de l’État, le clergé exerce un pouvoir plus ou moins grand sur les autorités séculières et donc sur les populations. C’est l’union du sabre et du goupillon, l’alliance du trône et de l’autel.

 

Émerge au XIIe siècle la théorie des 2 glaives formulée par Bernard de Clairvaux, abbée alors très influent. Selon cette doctrine, Dieu a confié au pape deux glaives. Le premier est le glaive spirituel, dont il use directement. Le second est le glaive temporel, qui est mis en dépôt entre les mains des grands et des princes, mais qui doit lui aussi servir les intérêts de l'Église. Dans ce cadre, le pape est donc l'autorité suprême.
La théorie des 2 glaives a permis de justifier les 
croisades.

Cette doctrine est alors mise en place par le pape Boniface VIII, au début du XIVe siècle (1302), dans sa bulle Unam sanctam

 
 

 Babylone la grande a convoité les titres honorifiques et la gloire

 

De nombreux titres sont utilisés dans le protocole des relations avec les personnalités religieuses :

 

Très Saint-Père (pape), Monseigneur et Son Eminence (cardinal), Son Excellence, Sa Grandeur et Révérendissime (Evêque catholique), Révérend Père et Mon Révérend (membre du clergé), Monseigneur et Votre Excellence (archevêque et évêque), Très Révérend Père (abbé mitré), Monsieur l’abbé ou mon Père (prêtre), Très Saint Père et Altesse (patriarche de Constantinople), Monseigneur et Votre Béatitude (Patriarche), Révérende sœur, monsieur le rabbin, monsieur le grand rabbin

 

Que de titres pompeux attribués à des personnages qui reçoivent la gloire qui revient à Dieu et à Jésus !

 

Alors qu’il était encore sur terre, Jésus a clairement dit :

 

« 8 Mais vous, ne vous faites pas appeler « Maître », car pour vous, il n'y a qu'un seul Maître, et vous êtes tous frères. 9 Ne donnez pas non plus à quelqu'un, ici-bas, le titre de « Père », car pour vous, il n'y a qu'un seul Père : le Père céleste. 10 Ne vous faites pas non plus appeler chefs, car un seul est votre Chef : le Christ. 11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. 12 Car celui qui s'élève sera abaissé ; et celui qui s'abaisse lui-même sera élevé. » - Matthieu 23 : 8-12

 

« 24 Il y eut aussi une rivalité entre les disciples pour déterminer qui devait être considéré comme le plus grand parmi eux. 25 Jésus leur dit: «Les rois des nations dominent sur leurs peuples et ceux qui exercent le pouvoir se font appeler bienfaiteurs. 26 Que cela ne soit pas votre cas, mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus jeune, et celui qui commande comme celui qui sert. 27 En effet, qui est le plus grand: celui qui est à table ou celui qui sert? N'est-ce pas celui qui est à table? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert. »- Luc 22 : 24-27 

 

Quand Jean, le rédacteur du livre de l’Apocalypse se prosterne devant un ange, celui-ci lui dit de ne pas faire cela !

Apocalypse 19 :9, 10 : « 9 L'ange me dit alors: «Écris: 'Heureux ceux qui sont invités au festin des noces de l'Agneau!'» Puis il ajouta: «Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.» 10 Je tombai à ses pieds pour l'adorer, mais il me dit: «Garde-toi bien de le faire! Je suis ton compagnon de service et celui de tes frères et sœurs qui gardent le témoignage de Jésus. Adore Dieu, car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie.» 

Alors si l’on n’a pas le droit de se prosterner devant un ange, va-t-on se prosterner devant un humain ? En aucun cas.

 

1 Corinthiens 10 :14 : «  C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie ». 

 

Jésus a dit: Ne donnez pas non plus à quelqu'un, ici-bas, le titre de « Père », car pour vous, il n'y a qu'un seul Père : le Père céleste. Et pourtant de nombreux religieux se donnent des titres pompeux: Saint Père, Monseigneur, son Excellence, Mon Père P

Wikipedia Commons

 
 

 Babylone la grande a convoité la richesse

 

Le verset d’Apocalypse 17 :4 décrit Babylone la grande comme une femme vêtue d’habits de pourpre et d’écarlate et parée de bijoux d’or, de pierres précieuses et de perles.

La couleur pourpre correspond à un rouge violacé profond tandis que la couleur écarlate correspond au rouge vif.

Toutes deux sont des couleurs très voyantes, donc portées par des gens qui cherchent à attirer l’attention, à se distinguer de la masse des gens…

On les rencontre chez certains ecclésiastiques, comme les évêques et les cardinaux dans la religion catholique romaine, qui portent des vêtements cléricaux pourpre et écarlate.

 

Lien - Ap 17 : 4 - les habits de pourpre et d’écarlate et les bijoux de Babylone la grande

 

Les évêques et la cardinaux portent des vêtements sacerdotaux pourpre et écarlate comme Babylone la grande !

Wikipedia Commons

 

Babylone la grande possède sans aucun soute les plus belles constructions du monde.

Les touristes qui visitent un pays ne peuvent passer à côté des monuments religieux qui sont des symboles nationaux importants. Ces monuments ont une valeur inestimable de fait de leur importance historique, culturelle, religieuse, patrimoniale et touristique. 

Tous ces lieux historiques possèdent en outre leurs sculptures, statues, icônes, vitraux, mosaïques, autels, tableaux, mobilier, objets de valeur, considérés comme des œuvres d’art. Et parfois des sépulcres, des ossements, des reliques… 

Beaucoup de ces monuments religieux sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO car présentant un intérêt exceptionnel pour l’héritage commun de l’humanité.

 

Babylone la grande reçoit également de nombreux dons provenant des fidèles, et ce quelle que soit la religion. En effet, les versets d’Apocalypse 17 : 1 et 15 déclarent que Babylone la grande est assise sur les grandes eaux, elle est soutenue par les peuples, foules, nations…

 

Apocalypse 17 : 1, 15 : « 1 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint me parler et dit: «Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux. 15 Puis il me dit: «Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations et des langues. » 

 

Certaines religions perçoivent la dîme, d’autres un impôt cultuel imposé aux adeptes du pays.

 

Lien - Ap 18 : 11-13– Les richesses inestimables de Babylone la grande



 Toutes ces richesses et ces splendeurs sont perdues pour toi et tu ne les retrouveras plus

 

Babylone la grande perdra tout ce qui la faisait briller et tout ce qu’elle a acquis au cours de l’histoire. Cette perte sera totale et irréversible. Elle ne retrouvera plus jamais la position élevée dont elle jouissait pendant de si longs siècles. Sa fortune et son influence disparaitront.

 

Cette perte sera soudaine et brutale. Juste avant leur disparition, les religions paraîtront pourtant encore fortes et influentes car Babylone la grande déclare « Je siège en reine, je ne verrai jamais le deuil ».

 

Apocalypse 18 : 7 : « Donnez-lui autant de tourment et de deuil qu'elle a fait la fière et s'est plongée dans le luxe. Parce qu'elle dit dans son cœur: 'Je siège en reine, je ne suis pas veuve et jamais je ne verrai le deuil' »

 
 

 Le modèle de simplicité et d’humilité de Jésus

 

Jésus ne recherchait ni la gloire ni le pouvoir. Dès qu’il a su que certains voulaient le faire roi, il s’est retiré sur la montagne, tout seul.

 

Jean 6 :15 : « 14 A la vue du signe miraculeux que Jésus avait fait, ces gens disaient: «Cet homme est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde.» 15 Cependant Jésus, sachant qu'ils allaient venir l'enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, tout seul. »

 

Tout au long de son ministère, Jésus enseignait et allait au devant des gens qui souffraient. Il ne recherchait ni confort ni biens matériels.

 

Matthieu 8 : 20 : « Jésus lui répondit: «Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas un endroit où il puisse reposer sa tête.»

Jésus a mis en valeur l’importance de l’humilité dans son enseignement.

 

Un jour, il fait une réelle démonstration d’humilité en lavant les pieds de ses apôtres.

 

Jean 13 : 14-17 : « 14 Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres. 15 Car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. 16 En vérité, en vérité je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son maître, ni l'envoyé plus grand que celui qui l'a envoyé. 17 Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez. »

 

Lien - L' Humilité une qualité indispensable

 

N’oublions jamais combien l’Humilité est indispensable pour obtenir l’approbation de Dieu.

 

Psaumes 37 : 11 : « Mais les humbles posséderont la terre, et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix. »

 

Matthieu 5 :5 : « Heureux ceux qui sont humbles, car Dieu leur donnera la terre en héritage. »

 

 

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0