La première bête qui ressemble à         un lion


 

Daniel 7 : 4 : « La première ressemblait à un lion et avait des ailes d'aigle. »


Le lion est un animal prestigieux

Le lion est un grand mammifère carnivore, redouté et craint, un animal respecté. Il est associé à l'autorité et au courage, il est souvent appelé "le roi des animaux". Il dégage une forme de majesté, de pouvoir qui induit le respect et la soumission.    -  
Lien - Lion
Le lion est un animal 
prestigieux et fort, tout comme l’était le roi Nébucadnetsar (Nabuchodonosor II) de Babylone, roi de 605 à 562 av J-C qui a régné sur le plus vaste empire qu'ait dominé Babylone. 


Les ailes du lion

La présence des 
ailes sur le lion accentue l’idée de rapidité des conquêtes des territoires. 
Son père, 
Nabopolassar, avait battu l’empire assyrien en  609 av J-C et Nébucanetsar à sont tour, a battu le pharaon Néco en 605 av J-C puis assiégé 3 fois la ville glorieuse de Jérusalem (605, 597 et 587 av J-C).
En 
587 av J-C, Nébucanetsar accompli le jugement de Dieu sur son peuple : Jérusalem et son temple sont totalement détruits, la dynastie des rois davidiques est renversée.

Le prophète 
Jérémie avait averti Jérusalem de sa chute prochaine et du malheur qui allait s’abattre sur ses habitants. Le futur conquérant, le «destructeur des nations  est en marche». Jérémie l’a comparé à un lion qui surgit de son fourré ou qui s’élance de son taillis

Jérémie 4 :5-7 : « 5 Annoncez-le en Juda, proclamez-le à Jérusalem, dites: 'Sonnez de la trompette dans le pays!' Criez à pleine voix: 'Rassemblez-vous et allons dans les villes fortifiées!' 6 Dressez un étendard vers Sion, enfuyez-vous, ne vous arrêtez pas, car je fais moi-même venir du nord le malheur et un grand désastre. 7 Le lion s'élance de son taillis, le destructeur des nations est en marche, il est sorti de chez lui pour dévaster ton pays. Tes villes tomberont en ruine, il n'y aura plus d'habitants.»

Jérémie compare Israël à une 
brebis perdue, pourchassée par les lions, pour ensuite être dévorée par le roi d’Assyrie (prise de Samarie par Salmanasar en 722 av J-C) puis par le roi de Babylone, Nébucanetsar (prise de Jérusalem en 587 av J-C).

Jérémie 50 :17 : « 17 Israël est une brebis perdue que les lions ont pourchassée. Le premier à la dévorer a été le roi d'Assyrie, et le dernier à lui briser les os a été Nebucadnetsar, le roi de Babylone. » 

Après la chute de Jérusalem, Jérémie déclare que les armées de Babylone ont été “ 
plus rapides que les aigles ” dans leur poursuite des Judéens, ce qui nous rappelle l’image du lion ailé.

Lamentations 4 :19 : « 19 Ceux qui nous poursuivaient étaient plus rapides que les aigles du ciel. Ils nous ont talonnés sur les montagnes, ils nous ont tendu des embuscades dans le désert. » 


Babylone

Les Hébreux sont alors déporté à Babylone jusqu’à ce qu’elle soit, à son tour, prise par les Perses.
Les murailles de la prestigieuse ville Babylone, «
 l'ornement des royaumes, la fière parure des Babyloniens » d’après Esaïe 13 :19, sont percées par huit portes monumentales portant les noms de divinités protectrices. La plus célèbre est la Porte d’Ishtar, dont les panneaux de décoration en briques glacées bleues ou vertes représentent des lions, des taureaux ou des dragons.


Le lion symbole de Babylone

 

Le lion ailé constitue l’une des caractéristiques de l’art babylonien. Il figure en grand nombre dans les bas-reliefs du chemin de procession à Babylone. 

La première bête qui ressemble à un lion représente incontestablement l’
empire babylonien.
Elle correspond aussi à 
la tête en or de la statue immense du rêve prophétique de Nébucanetsar qui doit laisser la place à l’argent, la puissance médo-perse.     - Lien - Statue immense

 

L'empire babylonien est représenté par un lion ailé, dans la vision de Daniel

 

Les ailes sont arrachées

La suite du verset de 
Daniel 7 :4 nous dit : « Pendant que je regardais, ses ailes ont été arrachées. Elle a été soulevée de terre et mise debout sur ses pattes, comme un homme, et un cœur d'homme lui a été donné. »

Les ailes du roi arrogant et tyrannique sont arrachées (il a perdu son pouvoir) lorsque Dieu lui donne une leçon d’humilité en lui imposant 7 années de folie. Après quoi, il revient à la raison et à de meilleurs sentiments en reconnaissant la supériorité du Roi des cieux. Un cœur d’homme lui est donné, Nébucadnetsar glorifie Dieu. C’est comme s’il passait d’un animal à 4 pattes à un humain se tenant debout. Il devient plus humain, moins arrogant et tyrannique. 

Lien - Arbre gigantesque

Daniel 4 : 37 : « Maintenant, moi, Nébucadnetsar, je loue, j'exalte et je glorifie le Roi des cieux, dont toutes les œuvres sont véritables, et les voies justes; et qui peut abaisser ceux qui marchent avec orgueil. »

Ainsi, le lion représente l’empire babylonien et son principal représentant le roi Nébucanetsar.


Olivier