Les îles


 

 

 

Définitions : 

Une 
île est une étendue de terre ferme entièrement entourée d’eau. 
L’eau baignant les îles peut être celle d’un océan, d’une mer, d’un lac ou d’un cours d’eau.

Un  
îlot, nommé îlet aux Antilles et en Guyane, est une île de petite superficie. Il peut se trouver en pleine mer comme à proximité d'une île plus grande.

Un 
atoll est une île corallienne basse présentant une forme annulaire et abritant un lagon, souvent de faible profondeur, en son centre.

Un 
archipel est un ensemble d'îles relativement proches les unes des autres, le plus souvent en raison d'une origine géologique commune, en général volcanique.



Les îles employées du point de vue symbolique dans la Bible

Nous avons vu que les vastes étendues de mer, caractérisées par le mouvement, l’instabilité, l’agitation, le déchaînement des vagues et le mugissement des flots représentent 
l’humanité agitée éloignée de Dieu. 

La mer est parfois utilisée dans la Bible pour désigner les nombreux peuples, les nations, les masses agitées des humains d’où les gouvernements tirent leur origine.

Psaume 65: 8 : « Il apaise le mugissement des mers, le mugissement de leurs flots, et le tumulte des peuples ».

Esaïe 57 : 20, 21 : « Quant aux méchants, ils seront pareils à la mer agitée qui ne peut se calmer et dont l'eau soulève la vase et la saleté. 21 « Mais, a dit Dieu, il n'y a pas de paix pour les méchants.» 

Esaïe 17 : 12, 13 : « 12 Oh ! Quel mugissement de peuples innombrables et qui mugissent comme mugit la mer! Et quel grondement des nations semblable au grondement des eaux impétueuses : 13 les nations font entendre des grondements pareils à ceux des grandes eaux.»

Lien - Mer

Dans les vastes étendues des mers et des océans, se trouvent d’innombrables îles caractérisées par la terre ferme et constituant des 
points de repère, d’ancrage, de refuge au milieu de l’agitation constante. Que représentent-elles ?

Dans la Bible, 
les îles matérialisent les nations, les peuples. En effet, chaque peuple est  caractérisé par une langue, une culture, une religion, une histoire, des traditions qui assurent stabilité et cohésion entre ses membres. A la nation s’ajoute la soumission aux lois et aux institutions politiques. On peut dire que, tout comme la terre symbolique, les îles constituent la partie stable de l’humanité.

Le fait que les îles soient bien distinctes et séparées les unes des autres dénote de l’indépendance et du particularisme de chaque peuple dans lequel l’individu construit sa propre identité culturelle ou nationale.

Esaïe 49 :1 : « Iles, écoutez-moi! Peuples éloignés, prêtez l'oreille! »

Esaïe 41 :1 : « Iles, faites silence pour m'écouter! Que les peuples renouvellent leur force, qu'ils s'avancent pour parler! Approchons-nous ensemble pour le jugement. »

Esaïe 40 :15,17 : « 15 Voilà, les nations sont comme une goutte qui tombe d'un seau, ou comme la poussière d'une balance; voilà, les îles sont comme la poudre qui vole. 17 Toutes les nations sont devant lui comme un rien. Elles ne sont à ses yeux que néant et que vanité. »

Psaumes 97 : 1, 5-6 : « 1 L'Éternel règne; que la terre tressaille de joie, que les îles nombreuses se réjouissent! (…) 5 Les montagnes se fondent comme la cire, devant l'Éternel, devant le Seigneur de toute la terre. 6 Les cieux annoncent sa justice, et tous les peuples voient sa gloire ».

Esaïe 66 :18, 19 : « 18 Moi, je connais leurs actes et leurs pensées. Je viens rassembler toutes les nations de toutes les langues; elles viendront et verront ma gloire. 19 Je mettrai un signe au milieu d'elles et j'enverrai plusieurs de leurs rescapés vers les autres nations - Tarsis, Pul et Lud, les peuples qui tirent à l'arc, Tubal, la Grèce et les îles lointaines, les hommes qui n'ont jamais entendu parler de moi ni vu ma gloire - et ils révéleront ma gloire parmi les nations. »

Esaïe 51 : 5, 6 : « 5 Ma justice est proche, mon salut arrive, et mes bras jugeront les peuples. Les îles espéreront en moi, et se confieront en mon bras. 6 Élevez vos yeux vers les cieux, et regardez en bas vers la terre; car les cieux s'évanouiront comme une fumée, la terre s'usera comme un vêtement, et, comme des mouches, ses habitants périront: mais mon salut durera toujours, et ma justice ne passera point. »

Esaïe 42 :10 : « Chantez à l'Éternel un cantique nouveau! Chantez sa louange de l'extrémité de la terre, vous qui voguez sur la mer, et tout ce qui y est, les îles et leurs habitants! »

Sophonie 2 :11, 12 : « 11 L'Éternel sera terrible contre eux; car il anéantira tous les dieux de la terre, et chacun se prosternera devant lui dans son pays, et même toutes les îles des nations. 12 Vous aussi, Cushites, vous serez frappés par mon épée. »

Esaïe 42 : 4 : «  Il ne faiblira pas et ne se relâchera pas jusqu'à ce qu'il ait instauré le droit sur la terre. Les îles placeront leur attente dans sa loi. »

Esaïe 59 :18 : « Telles sont les œuvres, telle sera sa rétribution; il rendra la fureur à ses adversaires, la rétribution à ses ennemis; il rendra la rétribution aux îles. »



Les îles et le livre de l’Apocalypse 

Apocalypse 6 :14 : « Et le ciel se retira comme un livre qu'on roule; et toutes les montagnes et les îles furent ôtées de leurs places ».

Les montagnes matérialisent les organisations politiques, les puissants de ce monde.
Lien - Montagnes

Dans le verset d’Ap 6 :14, ce sont les dirigeants politiques et les peuples qui disparaissent.

Apocalypse 16 : 20 : « Toutes les îles s'enfuirent et l'on ne retrouva plus les montagnes. »

Ce verset est très semblable au verset précédent d’Apocalypse 6 :14. A la fois les îles et les montagnes disparaissent.



Les îles sont retrouvées dans les articles suivants

Lien - Ap 6 : 14: Le ciel se retire

Lien - Ap 16 : 20 : Les îles et les montagnes disparaissent

Olivier