Apocalypse 2 : 15 : L'unité dans les églises


 

Etudions et approfondissant les enseignements de la Bible vérifions la vérité

La secte des Nicolaïtes et l'unité dans les Eglises

 

Apocalypse 2 :15 : « Ainsi, toi aussi, tu as des gens attachés de la même manière à la doctrine des Nicolaïtes. » 

 

 

Pour la seconde fois, Jésus-Christ parle de la secte des Nicolaïtes. 
A l'église d’Éphèse, il avait dit en effet : "Par contre, voici ce qu’il y a de bien chez toi : tu détestes les actions des Nicolaïtes, actions que je déteste moi aussi". Apocalypse 2:6
Lien Ap 2:6: Les sectes

Cependant, contrairement aux chrétiens d’Éphèse qui détestent les actions des Nicolaïtes, Jésus reproche aux chrétiens de Pergame d'avoir en leur sein des gens attachés à la secte des Nicolaïtes.
D'après le verset d'Apocalypse 2:14, la doctrine des Nicolaïtes peut se rapprocher de la doctrine de Balaam dont le principe était de mêler le christianisme avec l'idolâtrie et la fornication des peuples voisins.
Lien Ap 2:14: La doctrine de Balaam

Les chrétiens devaient absolument restés fidèles à l'enseignement du Christ et unis dans une même pensée.

Que faire quand nous ne sommes pas d'accord avec ce que l'on entend au sein de notre église?
Que faire quand notre conscience nous parle tout bas et nous dit qu'il ne faut pas suivre certaines façons de penser?
La Bible nous donne l’exemple des 
habitants de Bérée qui vérifiaient dans les Écritures si ce qu’on leur disait était vrai. 

Actes 17.10-12 : « 10 Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Dès leur arrivée, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs. 11 Ces derniers avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique. Ils accueillirent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures pour voir si ce qu'on leur disait était exact. 12 Beaucoup d'entre eux crurent donc ainsi que, parmi les non-Juifs, un grand nombre de femmes en vue et d'hommes. »  

Ils sont pour nous un bon exemple, c’est de notre responsabilité de 
vérifier tout ce qu’on nous enseigne et de ne pas suivre une personne, combien même elle semblerait avoir une certaine influence ou assumer certaines responsabilités.

Le libre arbitre est un don précieux de Dieu. Si nous nous sentons en désaccord ou étouffé par un enseignement, remettons-le en cause, vérifions-le! Notre compréhension personnelle et notre conscience profonde doivent être en harmonie avec ce que nous acceptons comme vérité.

 

 

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0