Apocalypse 2 : 22 : L'intégrité spirituelle


 

L'intégrité spirituelle

 

Apocalypse 2 : 22 : «  Voici, je vais la jeter sur un lit et envoyer un grand tourment à ceux qui commettent adultère avec elle, s'ils ne se repentent pas de leurs œuvres. »

 

L’église de Thyatire était accusée par Jésus de commettre l’adultère. L’adultère peut être physique ou spirituelle. Les chrétiens devaient se repentir de leurs œuvres, elle était donc très probablement de nature spirituelle dans ce verset. Cela soulève le problème de l'intégrité spirituelle.

 Qu’est-ce que l’adultère spirituel ? 

Tout comme l’adultère physique, il y a infidélité et trahison. 

 Infidélité à qui ? A Dieu et à ses enseignements.

 Comment cela ? Si nous adoptons des croyances qui sont opposées à la vérité de Dieu, nous manquons de rigueur, d’honnêteté et de fidélité en ce qui concerne l’enseignement divin. 
Par exemple, les Israélites ont à plusieurs reprises adoré des dieux païens alors que la loi divine indiquait clairement que l’adoration de toute image, statue ou représentation quelconque était formellement interdite ! 

Deutéronome 4 :23 : « Veillez bien à ne pas oublier l'alliance que l’Éternel, votre Dieu, a conclue avec vous et à ne pas vous faire de sculpture sacrée, de représentation quelconque que l’Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. »

Mais cela peut s’étendre à d’autres enseignements comme par exemple les croyances liées à la vie après la mort. Selon les Israélites, il ne pourrait y avoir d’enfer de feu, et pourtant, bien après eux, cette croyance s’est immiscée dans les enseignements des premiers chrétiens. 

Il nous faut personnellement vérifier l’origine des croyances que l’on nous a enseignées, il en va de notre responsabilité.

 Comment faire pour savoir si nos croyances sont réellement approuvées par Dieu ?

Vérifier ce qui est dit à leur sujet dans la Bible ;
Prier pour demander à Dieu son esprit saint qui nous aidera à comprendre ce que nous recherchons ;
Échanger avec des personnes qui pensent autrement et qui apportent leurs propres arguments ;
- Faire des 
recherches historiques sur les origines des croyances et des coutumes.

N’hésitons pas à faire ce qui en notre pouvoir pour préserver l’intégrité de notre culte à Dieu, il en va de son approbation.

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0