Daniel 11 : 10 à 13 - D’immenses troupes déferleront comme un torrent : La grande guerre


Daniel chapitre 11 – versets 10 à 13

D’immenses troupes déferleront comme un torrent : La grande guerre


 

Daniel 11 : 10-13 : « 10 »Ses fils se mettront en campagne et rassembleront d'immenses troupes. Elles viendront et déferleront comme un torrent, déborderont, puis reviendront et pousseront les hostilités jusqu'à la forteresse du roi du sud. 11 Le roi du sud s'irritera, il sortira et combattra contre le roi du nord; il mobilisera une grande troupe et les troupes du roi du nord seront livrées à son pouvoir. 12 Cette troupe sera fière et le cœur du roi du sud se remplira d'orgueil. Il fera des dizaines de milliers de victimes, mais il ne triomphera pas. 13 En effet, le roi du nord reviendra et mobilisera une grande troupe, plus nombreuse que la première. Au bout de quelque temps, de quelques années, il se mettra en marche avec une grande armée et de grandes richesses. »

 
 

 La puissance du roi du nord

 

Les fils du roi du Nord sont, en toute logique, les descendants du roi du nord. Aux versets 6 et 7, nous avons vu que le roi du nord était le peuple germanique : d’abord les barbares germaniques qui ont eu raison de l’empire romain d’occident, puis les Saxons, peuple germanique au sud-ouest du Jutland (péninsule formant la partie continentale du Danemark) qui ont été combattus par Charlemagne. Enfin, les Vikings aussi appelés les Germains du Nord, suivis par les Hongrois et les Sarrasins, ont infligé de nombreuses attaques à l’encontre de l’empire carolingien ce qui a entraîné l’avènement de la dynastie capétienne.

 

Au début du XXe siècle, nous retrouvons ces peuples au sein de puissants Empires, appelés Empires centraux : l’Allemagne, l’empire austro-hongrois et l’Empire ottoman (si l’on considère le terme sarrasin comme synonyme de musulman).

 

Les descendants du roi du nord rassemblent d’immenses troupes déferlant comme un torrent qui déborde. Puis ces troupes reviennent et poussent les hostilités jusqu’à la forteresse du roi du sud, c’est-à-dire jusqu’à une zone de combat situé dans le territoire du roi du sud. Le torrent est caractérisé par la puissance et la rapidité de son courant. De la même manière les troupes du roi du nord sont puissantes, emportant leurs ennemis sur leur passage.

 

Quelles troupes ont ainsi déferlé au point de marquer l’histoire ? Il s’agit des troupes allemandes et leurs alliés lors de la première guerre mondiale, « la grande guerre ». Les Allemands sont alors alliés à l’empire austro-hongrois et à l’empire ottoman.

 

Le 28 juin 1914, l’assassinat de l’héritier de la couronne de l’empire austro-hongrois et de son épouse par un nationaliste Serbe met le feu aux poudres. L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie soutenue par la Russie. En raison des alliances entre pays, la guerre s’étend rapidement à plusieurs pays jusqu’à devenir mondiale.

 

« Ses fils se mettront en campagne et rassembleront d'immenses troupes ». Dan 11 : 10.

 

Août 1914 marque la fin d'un siècle relativement calme en Europe avec une progression sans précédent des techniques et de la science. Le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France.

La puissance de l’armée allemande est alors indéniable.

La cavalerie française se révèle vite vulnérable face à la puissance de feu de l’infanterie et de l’artillerie allemande et inadaptée face à la guerre des tranchées.

Au début de la guerre, les fantassins français vêtus de bleu marine et de rouge portant un simple képi au lieu d’un casque, se retrouvent face aux Allemands bien mieux équipés, portant des uniformes moins voyants gris verdâtre (Feldgrau), des casques à pointe et des fusils bien plus précis. (En 1915, l’armée française choisi un uniforme bleu-ciel et un casque).

 

 

Au début de la guerre, l'Allemagne possédait l'industrie chimique la plus avancée. En 1915, les Allemands utilisent pour la première fois l’attaque aux gaz asphyxiants (au chlore lors de bataille d’Ypres le 22 avril 1915) et sont munis de masques à gaz. Ils déploient également des lance-flammes. Cela contribue à terrifier les soldats déjà plongés dans l’enfer des tranchées (froid hivernal, boue, bruit des tirs incessants, manque d’hygiène, rats, poux, l’odeur pestilentielle, blessures, amputations, soucis de ravitaillement …).

 

                 Wikipédia Commons  -                                          Soldats français du 87e régiment près de Verdun (France) en 1916

 

Au cours de la première guerre mondiale, l’artillerie et l’aviation connaissent des progrès considérables. Ont lieu les premiers bombardements aériens. Les sous-marins sont pour la première fois une arme de guerre.

 

« Ses fils se mettront en campagne et rassembleront d'immenses troupes. Elles viendront et déferleront comme un torrent, déborderont, puis reviendront et pousseront les hostilités jusqu'à la forteresse du roi du sud. » Dan 11 :10.

 

Plusieurs vagues d’attaques puissantes déferlent comme un torrent impétueux. Les armées du roi du nord atteignent la forteresse du roi du sud : les hostilités ont surtout lieu sur le territoire des alliés.

 

Parmi les évènements les plus marquants de la première guerre mondiale, nous pouvons citer 3 grandes batailles.

La bataille de la Marne en Septembre 1914 stoppe l’avancée allemande et le front s’immobilise dans une guerre de position où les armées s’enterrent dans des tranchées bordées de fil barbelé (les armées françaises creusent 600 km de tranchées de la mer du nord à la Suisse).

La bataille de Verdun, de février à décembre 1916, est terriblement meurtrière avec 53 millions d’obus tirés, des centaines de milliers de morts correspondant à 1000 morts par jour pendant 10 mois et 400 000 blessés.

La bataille de la Somme de juillet à novembre 1916 entraîne la mort de 650 000 alliés principalement des Britanniques et 580 000 hommes du côté allemand. Rien que la première journée de cette bataille, le 1er juillet 1916, les soldats anglais, engagés volontaires, succombent dans les barbelés avec presque 20 000 morts !

 

Ces batailles ne concernent pas que les Français. En effet, dans les colonies, la France recrute un peu plus de 800 000 soldats en Afrique noire, au Mahgreb, en Indochine et à Madagascar (ces soldats souffriront cruellement du froid).

L’Angleterre recrute plus de 1 400 000 hommes aux Indes et 1 300 000 hommes au Canada, Australie, Nouvelle-Zélande (les dominions).

En 1917, les Etats-Unis entrent également en guerre.

Le conflit est mondial.

 
 

 Le roi du sud mobilisera une grande troupe et les troupes du roi du nord seront livrées à son pouvoir

 

 

De nombreux pays se rangent du côté de la triple entente (France – Royaume-Uni – Russie) pour s’opposer aux Empires centraux (Allemagne – Autriche-Hongrie- Empire ottoman, la Bulgarie se joint à eux en 1915).

 

Les Alliés et les Empires centraux (Allemagne, Empire austro-hongrois et empire ottoman) lors de la première guerre mondiale. Prophétie de Daniel.

Wikipédia Commons

 
Les Alliés regroupent alors ces pays : France, Royaume-Uni, Serbie, Montenegro, Belgique, Russie jusqu’en 1917, Italie à partir de 1915, Portugal et Roumanie à partir de 1916, Etats-Unis et Grèce à partir de 1917.

(En Europe, seuls l’Espagne, la Suisse, les Pays-Bas, le Danemark, la Suède, la Norvège et l’Albanie restent neutres).

 

A ces pays s’ajoutent les colonies : Mahgreb, Indochine, Madagascar, plusieurs pays d’Afrique noire, Inde, Canada,  Australie, Nouvelle-Zélande.

 

Des soldats australiens portant des masques anti-gaz            Une tranchée britannique près de la route Albert-Bapaume à Ovillers-La Boisselle

        près de Ypres, en 1917                                                                              durant la bataille de la Somme, en Juillet 1916

                     Wikipédia Commons                                   Les hommes photographiés appartiennent au 11ème bataillon du régiment du Cheshire.                                                                         

L’ensemble des troupes mobilisées contre le roi du nord permettront d’avoir le dessus. Les troupes des Empires centraux seront livrées au pouvoir des Alliés.

 

« Le roi du sud s'irritera, il sortira et combattra contre le roi du nord; il mobilisera une grande troupe et les troupes du roi du nord seront livrées à son pouvoir »- Dan 11 :11.

 

L’Armistice est signé entre la France et l’Allemagne dans la forêt de Compiègne. Le cessez-le-feu est effectif à 11 h du 11e jour du 11e mois de l’année 1918. Les Poilus peuvent enfin quitter leurs tranchées sans crainte (ils rentreront chez eux avec les traumatismes de la guerre, certains seront des « gueules cassées »).

 

Le 28 juin 1919, date anniversaire de l’attentat de Sarajevo (qui marque le déclenchement de la guerre en 1914), le traité de Versailles mettant réellement fin à la guerre est signé dans la galerie des glaces du château de Versailles. Sont invités tous les représentants des puissances victorieuses dans le monde. Aucun responsable des Etats vaincus n’est invité, ni la Russie désormais bolchevique.   

L’Allemagne est déclarée responsable de tous les dégâts. Elle doit rendre l’Alsace et la Moselle à la France, elle perd toutes ses colonies d’Afrique, elle est astreinte à de lourdes réparations économiques et soumise à d’importantes restrictions de sa capacité militaire.  

 

Le traité définitif est remis le 16 juin au gouvernement allemand avec un ultimatum de 5 jours au-delà duquel l’armée française envahirait l’Allemagne. Le chancelier Scheidemann ne peut accepter l’humiliation et démissionne avec l’ensemble de son gouvernement. Le traité est signé, avec réserves, le 28 juin par deux ministres du gouvernement constitué dans l’urgence.  Pour l’ensemble de l’opinion publique, le traité est qualifié de Diktat (imposé sans négociation). Le traité ne sera pas ratifié par le Sénat américain.

 

Traité de Versailles signé le 28 juin 2019 - L’Allemagne est déclarée seule responsable des dommages de guerre, ce qui justifie les exigences très lourdes à son égard. Diktat préparant la seconde guerre mondiale. Prophétie de Daniel.

Traité de Versailles
Wikipédia Commons
La première partie établit une 
charte pour le SDN. La 13e partie pose les principes du Bureau International du Travail.
Le reste du traité établit les conditions de la paix en Europe. 
L’Allemagne et ses alliés sont déclarés seuls responsables des dommages de guerre, ce qui justifie les exigences très lourdes à l’égard de l’Allemagne.


L’Allemagne, considérée comme principale responsable de la guerre, doit payer de fortes réparations aux Alliés. Le montant est estimé à 132 milliards de marks or. La commission des réparations et la Banque des Règlements internationaux estiment que l’Allemagne a payé au total 20, 6 milliards de marks de réparation. La France touche au total un peu plus de 9,5 milliards de marks or, au lieu des 68 initialement prévus.

 

De nombreuses mesures sont prises pour limiter le pouvoir militaire de l’Allemagne et protéger les Etats voisins. L’Allemagne doit livrer 5000 canons, 25'000 avions, ses blindés et toute sa flotte (qui se sabordera dans la baie écossaise de Scapa Flow). Son réarmement est strictement limité ; elle n’a plus droit aux blindés, à l’artillerie et à ses forces aériennes ; son armée est limitée à un effectif de 100'000 hommes et le service militaire est aboli. La rive gauche du Rhin sera démilitarisée et occupée par les alliés pendant 15 ans.

 

Le traité de Versailles est lié à la Société des Nations SDN chargée du maintien des prescriptions du traité.

L’Allemagne perd toutes ses colonies d’Afrique : Cameroun, Togo, l’Afrique orientale allemande (actuels Tanzanie, Rwanda et Burundi) et l’actuelle Namibie.

Les Samoa allemandes passent sous mandat néo-zélandais.

 

L’objectif du traité de Versailles est atteint, l’Allemagne en ressort affaiblie, brisée, désarmée.  Lien - Déclarations sur le Traité de Versailles

 

On peut dire que la prophétie de Daniel 11 :11 se réalise totalement :
« Les troupes du roi du nord seront livrées à son pouvoir » - Dan 11 :11.
 
Les traités de paix ont par ailleurs entraîné la dislocation des empires austro-hongrois et ottoman.
 
Les Alliés célèbrent leur victoire et leur suprématie. Seulement, malgré leurs belles paroles et leurs traités de paix associés à la création de la Société des Nations ou SDN, la paix ne sera que temporaire. En effet, l’ensemble des conditions imposées vont semer les graines d’une catastrophe encore plus grande que la 
Der des Ders.
 
Un ambassadeur français, Paul Cambon, avait déclaré : « 
Voici la paix signée. Elle me fait l’effet d’un dépôt d’explosifs qui éclateront sur tous les points du monde un jour ou l’autre. » 
 
La prophétie déclare : 
« Cette troupe sera fière et le cœur du roi du sud se remplira d'orgueil. Il fera des dizaines de milliers de victimes, mais il ne triomphera pas. » Dan 11 :12.
 
En effet, la satisfaction ne durera pas, quelques années plus tard, le roi du nord reviendra avec une armée encore plus importante et plus destructrice : ce sera la seconde guerre mondiale.
 
«  En effet, le roi du nord reviendra et mobilisera une grande troupe, plus nombreuse que la première. Au bout de quelque temps, de quelques années, il se mettra en marche avec une grande armée et de grandes richesses. » Dan 11 :13. 
 
Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0