Apocalypse 19 : 15 : L’épée aiguë, le sceptre de fer et la cuve à vin de la colère de Dieu


L’épée aiguë, le sceptre de fer et la cuve à vin de la colère de Dieu


 
 

Apocalypse 19 : 15 « De sa bouche sortait une épée aiguë [à deux tranchants] pour frapper les nations. Il les dirigera avec un sceptre de fer et il écrasera lui-même le raisin dans la cuve à vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant. »

 

 

Nous revenons à la description du premier cavalier qui porte plusieurs noms : « Fidèle et Véritable », « la Parole de Dieu » et « un nom écrit que personne ne connaît ».

Chevauchant un cheval blanc, il a les yeux comme une flamme de feu, il est habillé d’un vêtement trempé de sang et porte de nombreuses couronnes sur sa tête.

 
 

 De sa bouche sort une épée aiguë pour frapper les nations

 

Selon les traductions de la Bible, l’épée est aiguë, acérée, aiguisée, pointue, tranchante, aiguë à deux tranchants ou affilé à deux tranchants…  

Quels que soient les qualificatifs de l’épée, elle apparaît comme redoutablement efficace, tranchant avec grande facilité et rapidité tout obstacle et tout ennemi.

 

Une épée tranchante, aiguë, à double tranchant sort de la bouche de Jésus, le juge de la terre. Il frappera les nations avec l'épée de sa bouche.

 

Dans le chapitre 1 de l’Apocalypse consacré à la description de l’auteur-même de ce  livre prophétique, une épée aiguë à deux tranchants sort de la bouche de Jésus.

Apocalypse 1 :16 : « Il tenait dans sa main droite sept étoiles, de sa bouche sortait une épée aiguë à deux tranchants et son visage était comme le soleil lorsqu'il brille dans toute sa force ».

 

Un peu plus loin, dans sa lettre aux chrétiens de Pergame, Jésus se présente comme « celui qui tient l'épée aiguë à deux tranchants: ». Cette description est annonciatrice d’un combat spirituel mené par Jésus contre le laxisme de l’église de Pergame qui tolérait les Nicolaïtes, secte se rapprochant de la doctrine de Balaam.

En Apocalypse 2 :6, Jésus avait en effet déclaré qu’il détestait les actions des Nicolaïtes.

 

Lien - Ap 2: 14: La doctrine de Balaam

 

Lien - Ap 2 : 15 : La secte des Nicolaïtes

 

Jésus termine son message à l’église de Pergame en disant :

« Repens-toi donc, sinon je viendrai bientôt à toi et je les combattrai avec l'épée de ma bouche.» - Apocalypse 2 :16 

L’expression « l’épée de ma bouche » fait allusion au message puissant de condamnation contenu dans les paroles de Jésus. Celui qui ne tient pas compte des messages d’avertissement de Jésus devront en subir les conséquences.

C’est en effet à Jésus qu’a été confié le jugement de tous les humains.

 

Lien - Ap 2:16: L'épée de ma bouche

 

La prophétie d’Esaïe concernant Jésus « la lumière des nations, pour apporter le salut de Dieu jusqu'aux extrémités de la terre» annonce depuis presque 3300 ans cette caractéristique importante de Jésus (Esaïe 49 :6).

« Il a rendu ma bouche pareille à une épée tranchante, il m'a couvert de l'ombre de sa main. Il a fait de moi une flèche aiguë, il m'a caché dans son carquois. » - Esaïe 49 :2

 

Jésus va juger, au nom de son Père, la terre entière avec justice et puissance.

1 Samuel 2 :10 : « Yahvé, ses ennemis sont brisés, le Très-Haut tonne dans les cieux. Yahvé juge les confins de la terre, il donne la force à son Roi, il exalte la vigueur de son Oint." - Jérusalem

 

Jésus frappera les nations avec l’épée de sa bouche. Tout comme il l’a écrit aux chrétiens de Pergame, Jésus a le pouvoir de condamner les nations, les gouvernements et les habitants de la terre, qui s’opposent à son règne de paix et de justice.

Apocalypse 19 : 15 : « De sa bouche sortait une épée aiguë [à deux tranchants] pour frapper les nations. Il les dirigera avec un sceptre de fer et il écrasera lui-même le raisin dans la cuve à vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant. »

 

Ceux qui auront porté allégeance à la bête seront tués par l’épée qui sort de la bouche de Jésus, ils subiront une destruction totale.

Apocalypse 19 :21 : « Les autres furent tués par l'épée qui sortait de la bouche de celui qui montait le cheval, et tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair ».

 
 

 Il les dirigera avec un sceptre de fer

 

Mille ans avant la rédaction de l’Apocalypse, une prophétie annonçait déjà :

 

Psaumes 2 : 6-9 : « 6 Et moi, j'ai établi mon roi, sur Sion, ma montagne sainte. " 7 Je publierai le décret: Yahweh m'a dit: Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui. 8 Demande, et je te donnerai les nations pour héritage, pour domaine les extrémités de la terre. 9 Tu les briseras avec un sceptre de fer, tu les mettras en pièces comme le vase du potier. » – Crampon

 

Jésus dirigera la terre avec un sceptre de fer. Le sceptre est un symbole du pouvoir et de la royauté. Le fait qu’il soit en fer illustre sa solidité, sa rigidité, sa force, son autorité. Jésus-Christ, le roi du Royaume de Dieu, dirigera les nations de la terre de façon ferme et rigide.

Il mettra fin à la domination des gouvernements incompétents tout comme on brise des vases d’argile, c’est-à-dire avec beaucoup de rapidité et de facilité (Dan 2 :44).

 

Lien - Ap 2 : 27 : Le sceptre de fer

 

Cette prophétie est reprise dans la vision symbolique d’Apocalypse 12 où nous voyons une femme spirituelle mettre au monde un fils qui règnera sur la terre avec un sceptre de fer.

Apocalypse12 :5 : « Or, elle donna lu jour à un enfant mâle, qui doit gouverner toutes les nations avec un sceptre de fer; et son enfant fût enlevé auprès de Dieu et auprès de son trône, » - Crampon

Ce fils symbolique issu de l’organisation spirituelle de Dieu comprend également par extension ceux qui seront amenés à régner avec Jésus-Christ.

 

Dans sa lettre aux chrétiens de Thyatire, Jésus fait la promesse suivante :

Apocalypse 2 : 26-27 : « 26 Au vainqueur, à celui qui accomplit mes œuvres jusqu'à la fin, je donnerai autorité sur les nations. 27 Il les dirigera avec un sceptre de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-même j'en ai reçu le pouvoir de mon Père, »

 

Ainsi, Jésus-Christ et ses 144 000 cohéritiers mettront fin aux gouvernements incompétents des nations, avec puissance et autorité, de manière très efficace et totale, brisés comme des vases d’argile par leur sceptre de fer. Ils établiront ensuite un règne de justice sur toute la terre (Ps 96 :10-13 ; Ps 98 :8,9).

 
 

 Il écrasera le raisin dans la cuve à vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant

 

« Le vin de la colère de Dieu » est une expression utilisée à plusieurs reprises dans la Bible pour désigner la condamnation de Dieu menant à la destruction, le vin rappelant le sang versé et donc la mort.

 

Jésus écrasera la raisin dans la cuve à vin de l'ardente colère de Dieu Tout-Puissant

 

 Les nations qui allaient être détruites par Dieu devaient symboliquement boire du vin de la colère de Dieu.

Jérémie 25:15 : « Ainsi m'a parlé Yahweh, Dieu d'Israël: “Prends de ma main cette coupe du vin de ma colère et fais-la boire à toutes les nations vers lesquelles je t'enverrai. » - Traduction Pirot-Clamer / Liénart

Les versets de Jérémie 25 :17-26 dressent la liste des nations concernées par cette condamnation : Jérusalem, les villes de Juda, l’Egypte, Edom, Moab, Tyr, Sidon, l’Arabie, Elam, les Philistins d’Ekron, Gaza, Askalon et Asdod,…

 

 Babylone la grande, l’empire mondial de la fausse religion, va aussi boire la coupe de vin de son ardente colère. Elle sera complètement détruite (Ap 17 :16 ; Ap 18 :2, 8, 21). 

Apocalypse 16:19 : « (…) Dieu se souvint de Babylone la grande pour lui faire boire la coupe du vin de son ardente colère ».

Apocalypse 18 : 6 : « Payez-la comme elle a payé et donnez-lui le double salaire de ses actes. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui le double. »

 

Celui qui adore la bête et son image et reçoit la marque sur son front ou sur sa main boira aussi du vin de la fureur de Dieu.

Apocalypse 14:9,10 : « 9 Et un autre, un troisième ange, les suivit en disant d'une voix forte: «Si quelqu'un adore la bête et son image et s'il reçoit la marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère (…).»

 

De la même façon, les nations seront frappées par l’épée acérée de Jésus et il écrasera lui-même le raisin dans la cuve à vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant.

Apocalypse 19:15 : « De sa bouche sort une épée aiguisée pour frapper les nations. C’est lui qui sera leur berger car il les dirigera avec un sceptre de fer. Il va aussi écraser lui-même le raisin dans le pressoir à vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant.» - Semeur

 

De façon générale ceux qui boivent la coupe de vin de la colère de Dieu sont ceux qui doivent subir une destruction totale par Jésus au nom de son Père.

 

Au prochain post nous verrons qu’un autre nom est attribué à Jésus.

 

 

Olivier                                                                           


Sauf indication spéciale, la traduction utilisée est la Segond 21

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0